La Boîte à Photos: Le portrait

Ma spécialité…

studio-cours-sept-12

Quand on a décidé du sujet de cette “Boîte à Photos” j’étais pour le moins content. Le portrait, on peut dire que c’est quelque chose qui me connait. Que ce soit celui des animaux (mon activité de prédilection) ou celui des êtres humains, je suis en plein dans mon élément.

En effet, l’un de mes cours “best-seller” est le cours d’initiation à la photo studio (à Genève) qui est vraiment celui qui est le plus demandé (quoique mon cours le plus récent “Workshop Macro” rencontre un franc succès) et de fait, je ne peux que me sentir très à mon aise avec un tel sujet.

Du moins, cela devrait être le cas…

Pourtant, le portrait est un sujet vaste, qui englobe bon nombre de disciplines. Si on se contente de la photo d’être humain, cela va du simple portrait aux photos de groupes, de la séance en lumière naturelle aux shootings en studio.

Et ici, ce n’est qu’un très court résumé, car on peut vraiment élargir le champ des possibles avec cette discipline, mélangeant les genres et les situations.

Le truc, c’est que…

Tout le monde est portraitiste :

J’explique souvent à mes élèves lors de mes cours que tout le monde est photographe ! Que l’on soit amateur ou non, on a tous pris des photos. Surtout à l’heure actuelle où la possibilité de prendre des images est devenue plus que simple.

Que ce soit avec son téléphone ou avec le meilleur des appareils, on a tous pris des photos, même ceux qui ne sont pas fans de cette discipline.

Et parmi toutes ces photos, se trouvent forcément des portraits.

Portrait de cette personne qui nous est chère, portrait de ce mémorable anniversaire lors du moment de souffler les bougies, portrait de nos amis, de notre famille, de nos proches lors de ce séjour en vacances… etc.

Le portrait est la plus simple et la plus évidente des disciplines de la photo… En apparence ! Car en réalité…

Tout le monde n’est pas portraitiste :

Non, non, je ne souffre pas d’une maladie mentale qui me ferait me contredire entre deux paragraphes d’un même billet !

J’ai effectivement dit que tout le monde était portraitiste, mais comme pour tout, il y a une différence entre un simple portrait et un “beau” portrait.

C’est dans cette petite nuance qu’entre tout l’enjeu du portrait, car au final, faire un beau portrait est quelque chose de compliqué, du moins qui demande un certain savoir-faire.

On pourrait pourtant se dire que c’est simple, on prend son appareil, on demande à la personne ce que l’on veut, et on prend la photo.

Si le principe est juste, la difficulté vient de créer une harmonie, un ensemble qui fonctionne bien, et c’est souvent dans la simplicité que l’on veut afficher que se cache toute la difficulté d’une image.

Le plus souvent, le problème vient d’un manque de…

Préparation :

sarah-po-nb

Un portrait ne s’improvise que rarement. Même si le moment de prendre le portrait se passe dans une situation que l’on ne peut pas vraiment contrôler (comme un mariage) on doit en réalité contrôler et savoir exactement ce que l’on fait, mais surtout ce que l’on veut !

Un portrait se pense, se prépare, on doit le construire et avoir une idée précise avant même de déclencher.

Sans ça, les problèmes vont s’accumuler, en reportage (type événementiel comme le mariage) on va prendre des portraits bateaux et rater les bons moments.

En photo posée, on va rester devant notre modèle qui, soit gênée ne va pas bouger, soit va prendre des poses très stéréotypées, et le fait qu’elle soit modèle pro n’y change rien !

Diriger un modèle si on n’a pas une idée précise en tête, c’est juste impensable et cela donne des images sans vie.

Déjà que diriger un modèle quand on sait ce que l’on veut n’est pas toujours facile (surtout si l’on a pas l’habitude), le faire en improvisant c’est jouer les équilibristes de la photo. Si ça fonctionne, c’était simplement un coup de chance !

Donc, une photo se prépare, se pense, s’imagine.

Comment, allez-vous me demander ? En cherchant…

L’inspiration :

behind-the-scene-2

Il ne faut jamais hésiter à s’inspirer, et pour ça, il n’y a pas des millions de solutions !

Vous devez regarder des images, regarder et encore regarder jusqu’à tant que naisse une idée.

Attention, s’inspirer n’est pas copier !

La différence est simple, quand on copie, on voit une photo et on se dit : “Chouette, j’adore, je veux la refaire”.

Là, on est en pleine phase de copie !

Quand on est inspiré, on regarde des images, on bouffe de la photo, puis un moment donné, le plus souvent alors qu’on ne regarde plus de photos, on sent un “plop” dans sa tête, et une idée est là, une inspiration est née.

Et c’est un moment crucial, celui qui est le plus important de tous les moments, cette petite phase où l’on sait exactement comment sera notre image !

Mais attention, ça ne dure jamais longtemps, cet instant est fugace, et se perd aussi vite qu’un rêve le matin au réveil.

L’idée sera toujours là, mais tous les petits détails de l’idée vont vite s’envoler !

Il faut donc….

Faire un schéma et noter :

desssin-schéma

Que ce soit le fil rouge d’un reportage, l’idée pour une série de portraits, ou une seule et unique photo, il faut noter, dessiner ce que l’on a en tête.

Je vois déjà 80% de mes lecteurs se dire :

Il est bien gentil, mais je ne sais pas dessiner.

Je répondrais alors, on s’en fout !

Le dessin c’est pour vous même, s’il est très schématique, même s’il est horrible et même si les 200 annotations qui sont dessus le rendent encore plus moche, c’est votre support, votre “plan de bataille”, c’est ce petit plus qui fera de votre image une photo superbe, car il y aura tous les détails de votre inspiration couchés sur le papier sans rien oublier.

Je sais que je fais sourire beaucoup de mes élèves quand je leur explique ça (et vous n’avez pas le visuel avec les gestes ^^), ils se disent tous que dessiner et noter ne va rien changer, au pire noter sera amplement suffisant…

Alors je les fais promettre de le faire, ne serait-ce qu’une fois, juste essayer, que cela ne coûte rien.

Je peux vous garantir que dans 100% des cas, ils ont été plus que contents et le font maintenant de manière spontanée.

En prime, c’est une astuce qui fonctionne pour le portrait, pour le reportage ou pour n’importe quelle photo que vous voulez faire !

Quand une muse se penche sur vous pour vous inspirer, il faut l’écouter et bien noter et dessiner tout ce qu’elle vous chuchote à l’oreille !

Les détails :

Le schéma et les notes vont vous permettre de ne rien oublier, mais surtout, de soigner les détails.

Dans un portrait, souvent ce qui affaiblit ledit portrait ce sont les détails, comme l’arrière-plan où traine un élément disgracieux que l’on n’aura pas vu, une ombre mal placée, un pli sur le vêtement, un collier de travers… etc.

Il faut soigner les détails, rien de plus important que les détails, surtout en portrait, car le sujet principal étant le modèle, tout ce qui est autour et qui pourrait dévier notre regard minimise la qualité de la photo.

Prenez votre temps (même en reportage) pour bien regarder tout ce qui se trouve dans votre viseur, pas uniquement votre sujet, mais ce qu’il y a autour de lui, sur lui, en haut, en bas, son regard, son attitude… etc.

On regarde bien tous les détails, et on déclenche quand tout nous semble parfait.

C’est aussi dans cette optique que lors d’un shooting posé, il faut absolument parler, communiquer avec votre modèle, bien lui expliquer ce que vous voulez. Surtout il faut le diriger, corriger sa position, il faut rester en contact avec pour obtenir ce que l’on désire.

Plus vous prendrez de temps et plus vous porterez d’attention aux détails, plus votre photo sera parfaite et moins vous aurez de travail après la …

Prise de vue :

souvenir-de-chine

De façon peut-être étonnante, je vais passer rapidement sur ce point, car en réalité, le moment de déclencher doit être le plus simple de toute la phase de construction d’un portrait.

Si vous avez bien préparé votre prise de vue avant, si vous avez pensé à tous les détails, si vous avez bien fait votre boulot, la prise de vue, le moment T où vous déclenchez devrait se résumer à appuyer sur le bouton et prendre une photo pensée et préparée dans ses moindres détails bien à l’avance.

Il y a des milliers de styles de portraits différents, mais au moment de la prise de vue, si la préparation est juste, le geste reste le même, on déclenche !

Donc, la prise de vue est le point le plus “simple” si on a bien bossé avant, mais il n’est pas le dernier point, le dernier point c’est d’obtenir ce que vous aviez imaginé, et cela passe par…

La post-production :

Dans le monde actuel, il est bien vu pour faire croire que l’on est un bon photographe de dire :

Mais moi Monsieur, mes images sont brutes de capteur…

Comme si cette petite phrase faisait de vous un vrai photographe, un cador, une sorte de génie de l’image.

Pour moi, c’est plus un “m’as-tu-vu” qui n’a rien compris à la photo et qui laisse le soin à son appareil d’avoir le dernier mot sur l’image.

On réplique alors que du temps de l’argentique…

Sauf qu’au temps de l’argentique on faisait la même chose !

Soit vous développiez vous vos images, avec tout le soin et les astuces pour en tirer le meilleur, soit vous le faisiez faire à un labo, avec les instructions qui vont avec.

Il n’y a guère que ceux qui faisaient de la photo de vacance tirée au minilab du coin qui pensaient qu’ils ne touchaient pas à leur photo, sans savoir que des tireuses comme les Fuji rehaussaient déjà les verts de l’herbe et les bleus du ciel…

La post-production n’est pas le mal, c’est le meilleur moyen d’obtenir ce que vous vouliez avoir dès le départ. C’est le bon moyen d’avoir sous les yeux l’image que vous aviez en tête.

La post-production est une étape CAPITALE qui ne faut jamais, je dis bien jamais, avoir honte de réaliser.

C’est le moment où vous allez tirer le meilleur de votre prise de vue, pour faire de votre simple image une belle photo, celle que vous aviez imaginée au départ.

Conclusion :

marc-phaseone

J’espère qu’arrivé ici vous aurez compris qu’au-delà de la technique, du style, des astuces pour arriver à faire un bon portrait, soigner les étapes d’une image (que ce soit en portrait ou non) est aussi, voire plus important, que tout le reste.

Mes camarades de “La Boîte à Photos” vont vous donner les règles de base, leurs astuces et techniques pour réaliser des portraits de façon originale et sympathique, leurs points de vue sur cette pratique.

Si vous lisez tout au long de la semaine leurs différents articles, vous aurez une vision très large du sujet, et vous aurez de quoi vous amuser pour reproduire ou mettre en application leurs conseils.

Mais l’important, ce qu’il ne faut JAMAIS oublier, c’est qu’une image, une belle photo se crée par étapes, et qu’il ne faut en oublier aucune !

Bon courage et bonnes photos… Que ce soient des portraits ou non !

À propos de l'auteur:

Il est beau, fort et musclé... Enfin, s'il n'est pas tout ça, il est passionné de photo, passion qu'il essaye de vous transmettre du mieux qu'il peut!

114 Comments
  1. “Le sixième sujet que nous aborderons pour ce grand projet qu’est « La Boîte à Photos » sera: l’expérience.”
    un petit copier coller que tu as oublie de corriger il me semble. on parle de portrait cette fois ci… ;-)

  2. et merci pour les conseils, très pertinents.
    j’aurai jamais pense a un schémas… j’essayerai.
    pour moi ce qui fait encore beaucoup trop souvent défaut sont les détails autours du sujets. Faut vraiment que je fasse plus attention a ça.

  3. Sartarius

    Article :tumbsup:

    je sais pas dessiner :zooh:

    J’ai hâte d’être en septembre pour mettre tous ça en place dans ma ptite tête et en application :-P

    • Tu veux un conseil bien précieux pour ton futur cours!?!

      Pense déjà a trouver l’inspiration pour les poses du modèle! Cherche et tu auras une petite longueur d’avance ^^

  4. Merci pour ces conseils, je retiens le coup du schéma !! Mais avant il faut trouver les idées :p
    Et puis si on ne sais pas dessiner, il suffit de faire les dessin avec un rond pour la tête et des traits pour le restes, ça suffit largement ^^

    Pour moi, il faut surtout faire attention aux détails de la photo, l’arrière plan tout ça tout ça :) Ça peut gâcher un beau portrait ^^

    À part ça, tu prêtes ton modèle ? ;-)

  5. Michaël

    Excellent article, comme d’hab. Avec des conseils judicieux.
    Quand j’ai redécouvert la photo et appris ce que c’était le format raw, j’ai aussi reçu un nouvel éclairage sur la photo argentique en me plongeant dans de beaux livres de photographes célèbres. Plusieurs expliquaient l’origine de leurs photos, leur préparation et surtout le traitement de leur développement (choix de la pellicule, des préparations chimiques, des papiers, du recadrage, etc.). Donc, comme tu le dis, le post-traitement ne date pas d’hier et maintenant que les outils sont si nombreux et plus ou moins accessibles, il serait bien dommage de s’en priver…

  6. Et bien moi qui suis une méga-quiche concernant le portrait, voilà des conseils fort judicieux qui, je pense, vont bien me servir. Merci, encore une fois, pour cet article, je ne crois pas qu’on puisse faire plus clair ! Je trouve l’astuce du dessin pas bête du tout, c’est un peu comme en écriture, lorsqu’on a une idée et qu’on la note de suite pour ne pas l’oublier, cela semble finalement logique de faire pareil pour une photo, bref, ça me parle bien tout ça ! :)

  7. Voilà un article clair et précis et avec de superbes photos (surtout la première) … j’aurais plus d’excuse maintenant !
    je retiens en particulier l’idée du schéma.

    Greg

  8. Hem, je ne compte plus le nombre de gribouillis et autres idées notées en vrac un peu partout dans mes divers carnets et dans l’ordi… donc c’est pas tout d’avoir des idées, encore faut-il avoir le temps et les conditions (et la motivation) pour les réaliser !

    Et je confirme, les détails, c’est LE truc auquel on ne pense pas en permanence, et qui pourrit complètement le résultat final… (surtout l’arrière-plan, je ne fais jamais assez attention aux arrière-plans…)

    Voilà voilà…
    (ce commentaire inutile vous était présenté par Mélusine, la seule, l’unique ! :zooh: )

  9. Très bonne idée cette boite a photos, zou, dans les favoris illico presto, y a de la lecture en perspective, merci aux blogueurs de nous faciliter les recherches d’informations.

    • Content que ça plaise, nous avons décidé de faire la LBP pour justement donner une vision large d’un même sujet.

      Les articles sont publié environ un mois sur deux.

  10. Peggy

    J’ai déjà fait des croquis inspirés des photos vu sur le net, et quand j’ai fait poser la petite famille, et bien au final, j’étais loin de la “photo que je voulais copier” !! Mais c’est vrai que pour le coup, ça aide pas mal, au moins y’a pas de blanc, genre “tiens quelles poses on pourrait faire maintenant ?”

    • Le problème vient du fait que tu as voulu copier une photo, et on ne copie pas une photo, on cherche l’inspiration.

      Copier une photo c’est un peu utopique, on y arrive jamais ^^

  11. Bonsoir Darth! J’ai bien aimé vous lire ce soir. Effectivement la photo portrait en studio demande beaucoup de préparation. Même avec l’expérience il m’arrive d’être inquiet de manquer d’inspiration. Je visite plusieurs sites Web de photographe et lorsque je me couche je m’imagine en train de prendre certaine photo. Il y a une citation que j’aime bien ” Ce qui fait la différence d’une belle photographie est vous! ” Bravo! vous faites vraiment du très bon travail.

  12. Mouai ,

    Et si justement on préférait les portraits sur le vif, pas posés , voire volés ….
    Réfléchir et faire un croquis, se prendre la tête avec des réflecteurs, des diffuseurs, des pieds, des flash déportés….. et passer ensuite trois heures en post prod ,je crois que ce n’est pas pour moi.

    Mais sinon , bon article.

    • Est-ce que tu es sûr d’avoir lu tout l’article, ou de l’avoir bien compris?

      Car ce que j’explique fonctionne pour tous les portrait, même pour toutes les photos que tu vas faire.

      Préparer son image, n’enlève rien au fait de la faire de façon spontané, c’est juste prparer les détails pour tirer le meilleur d’une situation, même si c’est pour “voler” une image.

      Je prends cette exemple, tu veux faire de la street photo, tu vas au petit bonheur la chance, tu vas peut-être faire une très bonne photo, mais pas mal de photo banales.

      Si tu prépare ta prise de vu, en repérant l’endroit, en regardant à quel heure la lumière est la meilleur, comment et où te placer pour avoir le plus de chance d’obtenir de belles images, tes photos ne seront que meilleurs

  13. Quand une muse se penche sur vous pour vous inspirer, il faut l’écouter et bien noter et dessiner tout ce qu’elle vous chuchote à l’oreille !

    :roll: Je dois avoir les oreilles bouchées. Parce que ça n’arrive jamais qu’une muse me souffle quoi que ce soit. En plus, j’en aurais bien besoin pour aujourd’hui pour ma photo du mois!! :oops2:

    Mais bon, j’exagère sûrement, c’est arrivé une fois. Un matin au réveil, lors de mon projet 52, j’ai su ce que je voulais faire. Une photo N&B, un souvenir d’enfance à figer. Comme je savais le portique assez grand et que je n’aurais pas le recul souhaité, j’ai opté dès le départ pour mon grand angle.

    week 46: Childhood memories

    Mais de là à faire un schéma… surtout que j’ai changé de point de vue par rapport à mon idée de départ. Parce que l’arrière-plan n’allait pas.
    Je ne saurais pas dire si ma photo est réussie. Je sais juste qu’elle représente bien le souvenir de petite fille qui a grandi que je voulais en faire.

    Avant que la muse ne parle de portrait, j’ai le temps de dormir!! :lol:
    Y a une fréquence à écouter pour l’inspiration? :-P

    • Pour qu’une muse te parle, il faut deux chose:

      1) Lui parler toi d’abord.
      2) écouter sa réponse

      Hé hé, la recette est simple, mais difficile à mettre en pratique ^^

    • Ah ça doit être ça !! :lol:
      Mais pour lui parler, il faut un début d’idée très très vague, non? :roll:

      Parce qu’à priori: “j’ai besoin d’une idée sachant que je n’ai aucun début de piste en tête”, ça ne marche pas… :cry: :cry:

    • Le mieux est de regarder des image. Allez sur des site du genre 500px et simplement regarder sans chercher une idée.

      Ensuite on n’y pense plus et l’idée vient!

      Le gros problème de la page blanche c’est que plus on y pense et moins on y arrive !

    • Bon ok zéro commentaire sur ma photo… :plok: OK c’est bon, je sais, je suis une artiste A. :-P

      Pour Muse, je n’aime pas… Ca doit être aussi pour ça alors !! :lol:
      Je trouve que le chanteur chante toujours pareil… il n’a pas trouvé l’inspiration pour moi. :roll:
      J’ai même eu l’occasion de les voir en concert et je n’ai pas aimé.

      Mon gros problème aussi c’est que des fois je pense à un truc et en essayant je me rends compte que c’est super pourri. :oops2: :( :plok:
      Et comment fais-tu quand tu as une contrainte de temps imposée? (genre ce soir minuit faut que ce soit dans la boîte)

    • Pour ta photo je l’ai commenté sur ton blog, mais faut me laisser un peu de temps, car en parallèle j’écris l’article sur le 1Dc et je réponds ici ^^

      Quand on n’a vraiment pas l’inspiration et un manque important, le mieux et le bigshooting.

      Tu as une idée du sujet?

      Dans tous les cas, tu prends ton appareil et tu shoot le plus possible, tu te laisses un peu de temps pour trier et un peu de temps pour faire une pause entre le trie et la décision finale.

      Parfois ça fonctionne ^^

    • Oui je vois bien le genre, j’ai dû le faire sans connaître le terme ! :lol:

      Surtout sur mon projet 52.
      … mais là j’ai un thème à respecter. “Ensemble & Détail”
      Ca complexifie le “big shooting”… :( La dernière fois que j’ai essayé ce fut un désastre… rien de bon, car en plus il m’en faut 2 liées “bonnes” ou au plus proche. :momi:
      … rah des fois on se choisit des thèmes, on sait qu’on va galérer… et je galère plus sur “l’ensemble” que “le détail”. :ouch:

      • Et j’oubliais…
        Non je n’ai pas d’idée de sujet !! :cry: Sinon ce serait trop facile ! :cry: :cry:

        Mais je vais tenter la manif de cet après-midi. Je suis une quiche en ce domaine mais il faut se forcer…. bon en plus avec handicap, je ne connais pas les lieux de passage. Au pire, je ferais un peu de photo d’architecture. Comme les trois cortèges se disloquent aux Invalides ça peut le faire…
        Si seulement j’avais un point de vue “en hauteur”… :oops2:

      • Oui bien sûr…
        Sauf que comme j’ai dit, c’est une idée avec que des handicaps:
        – pas de préparation
        – niveau portrait nul (mais bon Darth donne des pistes)
        – temps pourri
        – pas de point en hauteur pour une meilleure vue d’ensemble…

        Je sens que ça va se finir en photo d’architecture… (j’y avais vaguement pensé mais sans avoir d’idée où en faire à Paris)

        Réponse lundi matin sur mon blog !!! :-P

        • Sartarius

          Tu as raison, mais les handicaps ont ça de bon c’est qu’ils font que tu te creuses la tête pour faire quelques chose de TOP. Et puis si c’était trop simple on finirait par s’embêter :D

        • Mais pourquoi tu te trouve pas une couleur comme point central de tes photos, et ensuite tu réunis toutes les photos en une seul.

          Ne serait-ce pas en plein dans ton thème?

        • C’était choisir une couleur comme fil rouge, mais en effet, après un peu de réflexion, il est clair que ça ne s’accorde pas avec ton idée de base

        • Ok donc j’avais bien saisi ton idée de mosaïque et ça me rassure de ne pas être la seule à ne pas voir comment l’intégrer dans mon projet 12 ! :lol:

          Tiens d’ailleurs, tu as une astuce pas mal pour faire des mosaïques de photos sans TROP s’embêter? :) (genre pouvoir resélectionner une photo du lot pour la réorienter ou la recadrer… sans avoir à tout refaire..) :-x
          Je sens venir: trop facile avec Photoshop !!! :-x
          :twisted: Mais quand on n’a PAS photoshop !! :twisted:

  14. “Mais moi mon bon monsieur, je ne dénature pas les photos par de la post-production !”

    Bah achète-toi un jetable…et pis jette-toi avec par la même occasion hihi :lol:

  15. Je ne peux qu’être totalement d’accord avec toi sur l’ensemble des points.
    Ce qui a de bien en plus avec tes conseils, c’est qu’ils ne s’appliquent pas qu’aux portraits !
    Bravo !

  16. christophe

    Salut Darth,

    superbe article, mais j’auria aimé que tu parles un peu plus de PT, comment fair epour avoir des yeux aussi net et brillant, je n’y arrive pas à la photo alors je me dis que c’est en PT que ce truc est corrigé , non ?

    • Pour le brillant je ne saurais te dire, mais j’imagine qu’il y a quelques astuces. Pour la netteté, je suis quasi sûre que Darth se débrouille pour l’avoir à la prise de vue. La netteté ne se rattrape pas aussi bien en PT.

      De tout ce qu’à pu dire Darth dans divers commentaires, c’est qu’il fait la mise au point sur l’oeil… justement pour qu’il soit net.

    • Notre GPS a très bien répondu.

      En effet, la qualité du regard ce joue à la prise de vue, on peut un peu améliorer les choses en post-prod, mais on ne change pas fondamentalement le rendu.

      La netteté doit ce faire dès la prise de vue en faisant le point sur l’oeil!

      • Christophe

        Merci a vous. Je connaissais bien la reponse, malheureusement. Mais pourquoi j ai jamais des yeux lumineux bien net même avec un 50 mm F/1.8 qui semble t il n est pas mauvais ??

  17. C’est très bien résumé, tellement de personnes pensent qu’il suffit d’enclencher pour avoir une bonne photo. Mais non c’est du boulot, en tout cas si on veut faire bien et mieux que ce que l’on voit un peu partout. Et le post traitement est la finalité de ce travail, la touche personnelle du photographe aussi. Ah décidément je ne me lasse pas de lire vos articles ;)

  18. Yohanz

    Bonjour, merci pour cet article très complet qui permet d’appréhender un peu mieux le portrait! Auriez-vous des conseils pour tenter de reproduire le style Harcourt ? J’adore leur style de photographie mais j’avoue que j’ai du mal à comprendre comment ils procèdent pour obtenir ce résultat…

    • Giorgio

      j’y ai fait un atelier photo la semaine dernière. Très bonne expérience avec un photographe studio, Harcourt, un assistant lumière, une maquilleuse et un modèle. On peut venir avec son boitier et shooter soi-même. Je recommande ++

  19. Manour

    Bonjour,
    super article sur les portraits.
    Ce matin, j’ai trouvé un site permettant de louer un studio qui propose différentes atmosphère en termes de prise de vue.
    Je voulais savoir ce que vous en pensez, le studio a l’air professionnel !
    http://www.hdbox-studio.com/
    Bonne journée
    Et merci d’avance pour votre réponse
    Julia.M

  20. Bonjour,
    Je suis tombé par hasard sur votre site. Je suis photographe professionnel de mariage et je m’intéresse de plus en plus au portrait. Alors merci pour votre article que j’ai trouvé très enrichissant. Par ailleurs (et pour les portraits), je me suis muni très récemment d’un 85mm 1.4, c’est une vrai bombe, un flou exceptionnel!
    Pour les curieux voici l’adresse de ma page portrait http://studioart-photographe.fr/photographe-portrait-idf-shooting-photo/
    Encore merci et bonne continuation.

5 Pings & Trackbacks
  1. […] Avoir un œil aiguisé pour les portraits […]

  2. […] La Boîte à Photos: Mais Qu’est-ce que c’est? Avant même d’entrer dans le vif du sujet, je me devais de vous présenter ce qu’est « La Boîte à Photos » que vous risquez de revoir régulièrement sur ce blog et aussi sur d’autres sites.  […]

  3. […] – Franky aborde « Le portrait .. sa spécialité » […]

  4. […] La Boîte à Photos: Mais Qu’est-ce que c’est? Avant même d’entrer dans le vif du sujet, je me devais de vous présenter ce qu’est « La Boîte à Photos » que vous risquez de revoir régulièrement sur ce blog et aussi sur d’autres sites.  […]

Laisser un commentaire

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓