Test terrain : PhaseOne 645DF + IQ180

La perfection en photo !?

ciuri-phase-one

Remerciements :

Avant de commencer, je tenais tout particulièrement à remercier PhaseOne Suisse pour leur confiance et leur disponibilité, et également la société ProFot, en particulier Pascal B. pour son aide précieuse, ses bons conseils et sa gentillesse!

cuisine-riz

Le monde de la photo est large, vaste et offre beaucoup de choix dans cette découverte qu’est notre passion.

De la même façon que l’on trouve des voitures de « tous les jours » et parfois des modèles exceptionnels, dans la photo il existe aussi cette petite démarcation.

L’appareil photo que je vais vous présenter aujourd’hui est assez loin de ce que l’on voit habituellement, que ce soit chez les amateurs et même chez les pros.

Je vais vous parler du PhaseOne 645DF et de son dos numérique le IQ180, un appareil moyen format, mais surtout un appareil d’exception, une petite merveille qu’on ne peut qu’aimer, admirer et rêver de posséder.

Le PhaseOne est un peu la « Rolls » des appareils photo !

De ce fait, à invité exceptionnel, test terrain exceptionnel qui sera un peu différent de ce que vous pouvez voir habituellement !

Et nous allons tout de suite commencer par vous expliquer ce qu’est…

Le moyen format :

capteur

Mes lecteurs les plus experts n’auront pas besoin de ce chapitre, pour les autres il est important de savoir ce qu’est le moyen format pour bien comprendre la suite de ce test.

Nous sommes habitués à parler d’APS-C ou « plein format » (autrement appelé FF) pour désigner le type de reflex que nous utilisons.

Il faut tout d’abord noter que le terme « plein format » ou FF; qui est l’abréviation de Full Frame; pour parler des capteurs 24*36mm, est une petite usurpation de langage, car comme nous allons tout de suite le voir, un moyen format peut-être lui aussi un « plein format ».

En effet, la surface sensible d’un moyen format mesure 45*60mm, comme on peut le voir sur l’illustration. Cette surface est largement plus grande que le format « standard » de 24*36mm et encore bien plus grand que le fameux format APS-C (22,2*14,8mm).

Vous aurez donc compris que le terme « moyen format » également appelé « MF » vient de la taille de la surface sensible qui est 3,125 fois plus grande que celle des appareils 24*36mm. Ce qui a pour conséquence qu’ un 80 mm sur un boitier moyen format cadrera comme un 50 mm sur un boitier 24*36 mm.

Il existe des capteurs moyen format un peu plus petits que les mensurations de base du standard MF, et qui de fait ne sont pas « Full Frame ». Par exemple, le capteur du IQ140 est 1,3 fois plus petit que le IQ180 qui est lui est un vrai « plein format » en MF.

Pourquoi utiliser du moyen format ?

nespressp-phaseone

Il faut savoir que si les appareils photo MF tel que le PhaseOne peuvent être utilisés pour toute sorte de photos, ils sont tout de même plus à leur aise pour la photo dite « calme », comme le portrait, le paysage, la macro, l’architecture, les packshot… etc.

Mais cela ne leur interdit pas d’autres disciplines, il existe des photographes qui font même de la photo de sport avec ce genre d’appareils. Nous verrons d’ailleurs un peu plus loin dans l’article qu’un appareil comme le PhaseOne est plutôt très à l’aise dans les conditions les plus extrêmes, parfois même plus que certains boitiers « pro » !

Les photographes qui ont recours au moyen format le font pour plusieurs raisons. Je vais essayer de vous en donner quelques-unes, mais la liste ne sera pas exhaustive.

  • Il y a en premier lieu la très haute définition. Cela permet plusieurs choses, comme l’impression de très grande taille, la retouche facilitée (plus le fichier est grand, plus on peut être précis)…etc.
  • Un piqué exceptionnel, avec un rendu des fins détails pour le moins hallucinant (vous le constaterez un peu plus bas).
  • Il y a la restitution des tons chair parfaite et une colorimétrie toujours très juste.
  • Le rendu MF très particulier, avec des bokeh très doux et des transitions dans les flous exceptionnelles.
  • Et bien d’autres choses…

Vous aurez compris que les qualités et avantages du MF ne manquent pas.

Il reste bien sûr un outil très spécifique qui n’est pas fait pour la photo de « tous les jours ». Ce n’est pas le genre d’appareil que l’on va s’offrir pour photographier l’anniversaire du petit dernier ou le spectacle de danse de la petite nièce, et pour cause…

Difficultés d’utilisation :

garage

Si le MF a beaucoup de qualités, il reste un appareil un peu difficile à appréhender.

Il demande certaines précautions, comme le fait d’utiliser un trépied pour s’assurer de la qualité d’image (bien qu’on puisse travailler à main levée en faisant attention). Il souffre du même problème que le Nikon D800, pour ceux qui on lu mon article (Voir le test – sous chapitre: Son nombre de pixels) vous comprendrez sans mal d’où vient le phénomène.

C’est un appareil « lent » avec environ une image par seconde, chaque image demande donc d’être réfléchie, car ce n’est pas la rafale qui va vous aider à trouver la bonne image au milieu d’une série.

Bien qu’il monte en ISO,  les valeurs de base reste très faibles, 50 ISO pour le IQ180

L’appareil est lourd, encombrant, et demande donc un certain doigté.

Pas moyen de s’appuyer sur des automatismes, pas de programme vert, l’AF est central et demande aussi, un œil exercé, d’autant qu’en MF la profondeur de champ reste ultra courte.

Tout ceci n’est pas écrit pour vous décourager, bien au contraire, mais pour mettre le doigt sur le fait que ces appareils exceptionnels demandent un certain savoir-faire si l’on veut en tirer le meilleur.

Mais une fois ces petites difficultés surmontées, on a en main ce qui se fait de mieux, comme nous allons le voir plus loin dans l’article!

Maintenant que nous avons compris ce qu’est un moyen format, penchons-nous un peu plus sur la star du jour…

Appareil photo en trois parties :

Phase-One-camera-system-plus

Les appareils photo moyen format ont une petite particularité, ils sont composés en trois parties :

  • Le dos numérique, ici le IQ180 (tout à droite de l’illustration)
  • Le boitier, ici le 645DF (au centre de l’illustration)
  • Et comme pour tous les reflex, l’objectif

Cette façon de penser l’appareil photo à beaucoup d’avantages, entre autres, de pouvoir changer de « capteur » sans changer tout l’appareil. Ou encore de pouvoir utiliser le dos numérique sur d’autre boitier, et autres « accessoires ».

Je ferai un article complet sur toutes les particularités des dos moyen format et leur utilisation sur des chambres… etc. Pour le moment, je ne veux pas vous surcharger d’infos.

Nous allons donc nous pencher sur les deux « blocs » les plus intéressants de cet appareil, le dos numérique IQ180 et celui dont on va parler en premier…

Le boitier 645DF :

sara-phaseone-nb

Le 645DF est un boitier reflex moyen format comme son nom l’indique. En effet, la plupart des appareils MF comportent un 645 dans leur nom, qui nous rappelle les mensurations de la surface sensible.

Le 645DF est un boîtier plutôt imposant, et qui fait son poids, puisque le « petit » affiche fièrement 1,03 kg sur la balance, et ceci sans l’objectif ni le dos numérique!

Malgré sa corpulence, il reste très agréable à utiliser, avec une ergonomie soignée, une poignée parfaitement dessinée, avec une superbe préhension obtenue grâce à du matériel de qualité.

Les différentes commandes sont placées avec soin et logique, elles tombent sous les doigts tout naturellement.

Son viseur est LE rêve de tout photographe, si grand et clair que le mot exceptionnel semble presque trop léger. Un viseur qui donne l’impression que celui des 1Dx et autres D4 ressemble à un trou de serrure…

Pour le côté technique, avec son obturateur qui va de 1/4000 s à 60 minutes, il offre une gamme large de vitesses, capable de couvrir la plupart des situations.

Le PhaseOne, contrairement à un appareil reflex classique, a deux « possibilités » de synchro-X avec le flash.

La première, la synchro par obturateur sur le plan focal, la manière classique que l’on retrouve sur tous nos appareils « standard » est limitée à 1/125 s.

La deuxième, grâce à l’obturateur central de certains objectifs, comme le Schneider LS 80mm f/2.8, qui permet des synchros haute vitesse limitées à la capacité de l’obturateur.

phaseone645-df

Pour le reste, le boitier a un AF 3 points très sommaire, une mesure de lumière pondérée, centrale et « auto », plus correction d’expo de plus ou moins 5IL.

Ce qu’il faut surtout noter, c’est que ce boitier est en parfaite symbiose avec le dos numérique qu’on lui adjoint.

On peut par exemple programmer directement depuis le dos plusieurs configurations, qu’on peut rappeler avec la molette de sélection sur le boitier grâce aux positions C1, C2 et C3.

Ce qui est un net avantage pour gagner du temps.

On peut par exemple lui dire qu’en position C1 on veut une balance des blancs « lumière du jour », 400 ISO et priorité ouverture. Et qu’en position C2, on veut Balance des blancs sur « lumière artificielle », 50 ISO et mode M.

Muni de simples piles LR6 dans la poignée, il peut assurer 10’000 photos avant de devoir remplacer les piles, ce qui est très loin d’être le cas du dos numérique, mais nous en reparlerons plus bas.

Ce boitier, bien que très performant sur certains aspects, et moins sur d’autres, n’est qu’une partie de l’ensemble, et à mon sens, la partie la plus intéressante, reste le dos numérique …

PhaseOne IQ180 :

cindy-neige-phaseone

Nous voici dans le cœur même du système! La machine qui va produire l’image, et le IQ180 est un must dans le genre.

Les dos IQ1 sont déclinés en trois versions, le IQ140, le IQ160 et celui qui nous intéresse aujourd’hui, le IQ180.

Un capteur moyen format « Full Frame » avec 80 millions de pixels, sans le moindre filtre passe-bas pour détériorer la qualité des images qu’il produit et avec une dynamique annoncée de presque 13 ILça fait rêver!

Avant d’entrer dans les détails techniques, il faut savoir que si la bête peut sembler « fragile », elle supporte en réalité beaucoup, beaucoup de choses !

Par exemple, la photo d’illustration juste au-dessus a été prise en extérieur dans la neige, à une température de l’ordre de -15°C.

Après la prise de vue, la pauvre Cindy était clairement frigorifiée pour ne pas dire gelée, nous sommes donc précipitamment entrés à l’abri retrouver la douce chaleur de l’intérieur (environ 22°C), sans la moindre précaution pour l’appareil photo.

Pas remis dans le sac, pas de temps d’adaptation… etc.  On est simplement entré !

Et bien, croyez-le ou non, il n’a pas bronché !

Si avec un autre boitier, même avec des reflex haut de gamme du genre 1Dx ou D4, j’avais fait la même chose,  il est certain que j’aurais souffert d’une belle condensation et que durant un long moment il aurait été impossible d’utiliser l’appareil.

Ici, l’ensemble PhaseOne 645DF + IQ180 n’a pas bougé, même pas un petit début de buée ! Rien! Il a encaissé la différence de température sans le moindre souci, prêt au travail !

Pour que vous puissiez vous rendre compte de ce que peut supporter ce genre d’appareil, voici une vidéo faite par PhaseOne :

Elle est en anglais, mais vous pouvez afficher les sous-titres (anglais) qui peuvent être traduits en français directement depuis le lecteur de Youtube. La traduction n’est pas parfaite, mais elle permet de comprendre sans problème la vidéo.

Vous avez vu tout ce qu’il peut supporter ! Étonnant, n’est-ce pas ?

Le piqué de ce dos moyen format est superlatif, très difficile de trouver quelque chose de meilleur, c’est certainement ce qui se fait de mieux sur le marché actuellement (sachant que PhaseOne vont commercialiser les IQ2 en juin … ceci promet ).

Comme le IQ180 affiche 80’000’000 de pixel, soit presque 2,5 fois plus que le Nikon D800, vous montrer un crop 100% d’une image produite par ce dos serait presque inutile.

Autant dire que ce serait vous demander de coller le nez sur une affiche de 12 mètres de large pour que vous puissiez apprécier la qualité de la photo ! Plus qu’inutile, c’est au final ridicule !

C’est pourquoi vous ne trouverez pas de crop 100% des images postées dans cet article. Rassurez-vous, les crop que je vais vous montrer auront largement de quoi vous convaincre !

Si vous cliquez sur la photo ci-dessous, vous aurez droit à un crop de 30% (hé oui, seulement), qui vous fera comprendre la qualité des images produite par le IQ180 et surtout le piqué ahurissant qui en ressort:

yoyo-2

Comme on peut le constater, ici, le mot « impressionnant » n’est de loin pas usurpé.

La qualité du fichier que produit le IQ180 est juste phénoménale ! Un rêve pour tout photographe !

Il faut savoir qu’originellement, le IQ180 à une valeur ISO 50, que l’on peut faire varier de 25 à 400.

Pour aller plus loin, les ingénieurs de PhaseOne ont utilisé une technique plutôt efficace, qui consiste à grouper les photosites par quatre pour augmenter la sensibilité de l’ensemble.

C’est ainsi que l’on passe d’une résolution de 10’328*7760 pixels à 5162*3878 pixels, ce qui est environ quatre fois plus petit, mais qui vous assure encore 20 millions de pixels, de quoi imprimer en A0 sans le moindre remords.

Avec cette astuce, on peut pousser le IQ180 jusqu’à 3’200 ISO.

Ci-dessous, une petite photo sans aucune prétention faite à 3’200 ISO dans une situation qui demandait vraiment 3’200 ISO:

phase-one-3200iso

Je vous invite à cliquer sur l’image pour voir le crop à 60% de cette photo.

Voici les EXIF qui démontrent que l’emploi des 3’200 ISO était nécessaire:

Marque de l’appareil : Phase One A/S
Modèle de l’appareil : IQ180
Objectif : Schneider LS 80mm f/2.8
Distance focale : 80 mm
Ouverture : f/2.8
Durée d’exposition : 1/80 s
Équivalence ISO : 3200

Il est à noter que l’image n’a pas été retouchée, elle est brute de capteur. Et comme on peut le voir, le bruit numérique est très bien géré avec cette technique et le fichier reste parfaitement exploitable.

Certes, on est loin du niveau d’un Canon EOS 1Dx, mais il faut savoir que dans cette catégorie d’appareils et au vu de la densité de pixels, la montée en ISO est toujours délicate. Ici, on peut dire que l’astuce est plutôt bien réussie !

PhaseOne fait un très bon travail en proposant des fichiers de moyen format avec une si bonne gestion du bruit. Dans la catégorie, seul Pentax fait un peu mieux.

Ergonomie du IQ180:

geneve-quaie

Les ingénieurs de PhaseOne nous ont particulièrement gâté sur l’ergonomie de ce dos.

En premier lieu, il est doté d’un écran tactile du même type que ceux que l’on trouve sur les iPhone, avec une qualité d’image et une colorimétrie de haut niveau.

Le fait que l’écran soit tactile nous facilite la vie, et naviguer dans les menus est un jeu d’enfant. Passer d’une photo à une autre ou zoomer se fait du bout des doigts.

Régler son appareil en naviguant à travers les menus est particulièrement aisé.

D’autant plus que ceux-ci sont répartis de façon logique et pensés pour nous en faciliter l’utilisation. Et nous faciliter la vie est le but même de ce dos !

Quand on allume le dos, l’écran nous offre alors 4 possibilités :

  1. Lire (pour voir les photos)
  2. Menu (pour les différents réglages)
  3. ISO
  4. Balance des blancs

Tout se commande du bout des doigts grâce à l’écran tactile, mais on peut également utiliser le dos grâce à 4 boutons, ainsi, si on fait de la photo avec de gros gants, on peut toujours piloter son appareil sans avoir à les retirer.

De façon non exhaustive, notons que le IQ180 vous donne la zone précise de mise au point en la colorant avec la couleur de votre choix. Il enregistre la position de l’appareil dans l’espace et, une fois le fichier transmis sur CaptureOne, celui-ci en tenant compte des indications de l’appareil sera capable de redresser automatiquement l’horizon ou de corriger un effet de perspective… etc.

Il est très difficile de résumer toutes ses possibilités, mais vous pouvez me croire, il y a de quoi faire !

Pour moi, le petit point noir, car oui, il y en a un, c’est l’autonomie des batteries de ce dos !

L’appareil vous est livré avec deux accus et un chargeur capable de recharger les deux batteries en même temps ! Messieurs Canon et Nikon, à quand un double chargeur qui en fait autant ?

Mais il fallait bien ça pour pallier au manque évident d’énergie de l’engin, qui, au bout de 200 vues (sans regarder toutes les images sur l’écran), demande à être rechargé.

Quand on est en studio, cela ne pose pas trop de problèmes, on utilise une batterie pendant que l’autre recharge. Par contre, si on est en extérieur, autant prévoir large et prendre un peu plus d’accus dans nos poches !

Bref, l’autonomie de ce dos est le vrai point noir et véritable regret pour moi.

Conclusion :

ciuri-princesse-blance-neige

Comme vous l’aurez compris, cet appareil m’a séduit, et il est clair que pour moi dans sa catégorie c’est clairement ce qui se fait de mieux.

Alors je sais que beaucoup de mes lecteurs vont regarder ce test comme on admire l’essai sur route de la dernière Bugatti Veyron, elle nous fait rêver, mais reste très inaccessible.

En effet, le matériel présenté et utilisé pour réaliser ce test terrain, dépasse les 40’000€ ( environ 50’000.- CHF).

Mais il faut garder en tête que des appareils de ce genre, sauf exception d’amateur très très … très fortunés, sont avant tout des outils de travail, utilisés dans un but spécifique et pour les possibilités incroyables qu’offre ce genre d’appareils.

Mais parfois, il est si bon de se faire un peu rêver !

J’espère vraiment que cet article test et explicatif vous aura plu, qu’il vous aura fait un peu rêver et mis quelques étoiles dans les yeux !

Bon courage et bonnes photos, quel que soit votre appareil !

À propos de l'auteur:

Il est beau, fort et musclé... Enfin, s'il n'est pas tout ça, il est passionné de photo, passion qu'il essaye de vous transmettre du mieux qu'il peut!

142 Comments
  1. la comparaison avec la Veron est très bien trouvée… ça fait rêver, mais c’est en même temps assez intimidant, impressionnant, a ne pas mettre entre toutes les mains…
    merci pour le test et les explications

  2. Christophe

    Merci et bravo pour ce test complet et précis de ta part. Les photos sont magnifiques et la 1ère est juste magnifique la petite, une future vraie pro!
    A+

  3. Christian Cuennet

    Yep… Une chose qui n’a pas changé entre l’argentique et le numérique…
    Plus c’est grand & plus c’est bôôô…

    :-P

    • CMB … :zooh: :lol:

      Plus sérieusement, je pense qu’il n’y a pas photo!

      Merci pour ton passage et ton commentaire.

      D’ailleurs, c’est quand que Sigma nous fait des objectif MF? :-P :lol:

      • Christian Cuennet

        Bein dès que la part de marché des objectifs MF passe au dessus des… 1, 2 ou 2,5% du marché des objectifs !!! :-) mouhahahahahahahaha…

        Clair que la différence de grandeurs des capteurs est encore plus énorme au niveau rendu, détails et netteté que lorsqu’on compare les mêmes formats en argentique, la grandeur fait aussi que « la rondeur » est meilleure ou disons plus impressionnante pour nos yeux… Le portrait du Môssieur avec sa tasse de café est impressionnante ! et au niveau « photo culinaire » un capteur « 4.5×6 » :-p reste irremplaçable, mais comme le budget est quasiment doublé, un 24×36 fait l’affaire et s’en sort très bien lui aussi… non ? hihihihihi… :zooh:

        • ^^ moi ce qui m’intéresse dans le mf, et qui plait aux clients, c’est cette subtilité très fine que l’on ressent, due à la fois à la résolution et a la densité des capteurs Mf.. tous les photographes d’ailleurs n’arrivent pas à expoiter des petits plus.

          Après … Moi 400 isos me suffisent, un restant de l’argentique. Mais je ne rejeterai pas les 3200 isos, bien sur.

          Franky, et dire que je trouve quele df est moins bien fini par rapport au Rz :p

          :zooh:

  4. enfoiré (larme à l’oeil) …
    ce boitier des photos qui piquent les yeux tout comme son tarif …

    C’est un outil de rêve mais j’imagine que l’on ne peut pas monter ses objectifs habituels ce qui ajoute forcement une somme certaine au prix d’achat ?

  5. Yannu

    Ouais, ça passe comme jouet. Manque parfois de détails et les coins me semble très moux, mais bon….. à ce prix là faut pas attendre des miracle :nawak: :nawak:

    Non vraiment top ! j’ai déjà adoré les plus anciens phase one :-P mais bon mon D800 me vas bien aussi comme « bébé moyen format » :tumbsup: :lol: :lol:

  6. Sartarius

    ohhhh un appareil jetable :zooh:

    Un bien joli article pour une bien belle bête, peu etre qu’un jour je pourrais en toucher un, pour le moment grace a ton article c’est un beau rêve.

  7. Sartarius

    AHHHHH JE PEUX PAS EDITER…ma blague est nul pour le coup. Je la refais !!!

    (Sors de sa Bugatti Veron) Ohhh un jetable (remonte dans sa Veron) :zooh:

  8. Bon, j’ai clairement pas tout compris, pas parce que tu expliques mal, bien au contraire, mais parce que j’ai beaucoup de mal avec tout ce qui est technique pure (je suis un esprit rêveur mais très peu logique). Mais en gros, j’ai retenu une chose, c’est que c’est très performant mais très cher. lol Ta comparaison avec Bugatti m’a faite rire parce que bon, moi, toute façon, je préfère une voiture moyenne qui ne fait pas rêver mais qui roule bien et qui m’amène partout où je veux aller ! (y a de la métaphore là aussi ! lol).
    J’ai beaucoup aimé la dernière photo de la petite princesse en fin d’article, elle est mimi comme tout !
    Enfin voilà, mon commentaire n’amène pas d’eau au moulin mais j’aime bien parler pour rien dire. :zooh:

  9. :ouch: Ah oui ils ne blaguent pas chez PhaseOne !

    J’avais déjà vu de tels appareils mais sans savoir qu’il s’agissait de moyen format, maintenant je sais, merci ;-)

    Au delà du prix exorbitant, c’est aussi très gros et lourd !!! Par contre, la qualité fait effectivement rêver ! Les photos sont impressionnantes, les crops encore plus !

    Autant je conduirai une Ferrari avec plaisir, autant je n’oserai pas utiliser cet appareil, j’aurai trop peur ;-)

    Et l’idée des pré-programmes est juste géniale (et je dis pas ça pcq je me suis dis il y a quelques jours « tiens ce serai bien que l’on puisse avoir deux-trois programmes pour différents styles de photos » ^^).

    J’ai l’impression que beaucoup de choses pourraient être améliorées sur les Reflex classique mais que les marques ne veulent pas trop contenter les clients ^^

      • Chez Canon aussi, mais je pense que pour que ça se généralise, il faudrait que les « débutant » y trouve un intérêt.

        Et comme dans les gammes plus « petite » le 90% sont en mode vert, c’est pas très utile pour Canon de placer une telle option.

      • Ah je ne savais pas, merci ! Mais c’est dommage de ne réserver ça qu’au haut de gamme…

        Franchement il y a des fonctions absentes des bas de gammes je me demande pourquoi. Par exemple, le breacketing, c’est juste logiciel ! Une mise à jour dans le firmware et c’est réglé…

        • En règle général, je déconseille de le faire sur un appareil sous garantie, mais après, faut pas se gêner, c’est le genre de programme qui peuvent apporter de vrais plus! :tumbsup:

          • De ce que je me souviens de feu mon 5D², il fallait maintenir une touche pour faire un boot sur le firmware normal s’il y avait un problème.

            D’ailleurs mon voleur a du constater le souci car je n’avais installé Magic Lantern que sur une seule carte :twisted:

        • C’est le principe de toute gamme :
          Si tu as toutes les fonctions sur les reflex débutants… ca sert à quoi le reflex « pro » ?

          Et c’est fortement corrélé avec les remarques de Darth : si tuas 90% de gens qui ne sortent pas du vert… Ces mêmes 90% n’ont pas « intérêt » à payer des fonctions plus avancées…
          Et le pendant du miroir : les marques ont bien plus d’intérêt à multiplier leur offre et segmenter la gamme pour cette raison + 1 autre qui est flagrante au vu de ton commentaire :
          Si tu achètes l’entrée de gamme et que t’as envie de progresser… ben tu rachèteras le modèle plus évolué (2 fois cling dans le tiroir caisse des marques ;) )

          • Et un dernier élément : si tu as toutes les fonctions « pro » sur un reflex « débutant »… ben il aura aussi le prix « pro » :ouch: :grrr: :cry:

          • Sartarius

            C’est comme les voitures, si après ton permis tu as une Veyron tu ne l’utilisera qu’a 2 ou 3% de ses capacités (puis avec un A derrière une Veyron ca le fait pas :lol: ). Moi si demain j’avais un GROS NAPPAREIL comme le Phase One, bah je crois que ça me ferais plutôt peur !!!

  10. Bonjour,

    Merci pour cet article, et tous les autres (dont un qui m’a fait délaisser l’achat d’un 6D pour un 5D mark III que je recevrai dans quelques jours ;) )

    Juste une chose : les boîtiers 1D(s) à partir du Mark III ont un chargeur à double slot avec fonction de décharge intégrée (Réf LP-E4 et LP-E4N pour le 1D-X).

    A bientôt !

    Rémy

    • Je te remercie pour le compliment.

      Je suis aussi très content d’apprendre que tu vas bientôt recevoir ton 5D MKIII.

      Pour ce qui est des chargeurs, ne t’en fais pas, je connais bien les 1D, j’ai eu le premier 1D (en 2001 ^^) et je suis actuellement l’heureux propriétaire d’un 1Dx.

      Et sur les chargeurs des 1D (même chose pour le D4) s’il y a bien la place pour deux batteries, elles ne se chargent pas les deux en même temps.

      Le système attend que la première soit chargée avant de lancer la charge de la seconde.

      Alors que le chargeur du PhaseOne gère bien deux charges en même temps!

      • D’accord

        Merci de cette précision qui ne transparaissait pas et comme je fais souvent les charges de sécurité la nuit (une charge normale ne concerne chez moi qu’une batterie :D ) je n’avais pas spécialement constaté le côté séquentiel de l’opération.

        (Vivement l’arrivée du colis !)

  11. Je ne sais pas ça ne me fait pas vraiment rêver…
    C’est exactement pareil pour les voitures. Je ne saurais pas la conduire pour l’exploiter donc ça ne me fait pas du tout rêver. Je laisse ça à ceux qui peuvent apprécier.

    Pareil pour la photo, pas le niveau ! :lol:
    Mais je reconnais, le rendu est « sympa ». :zooh:

  12. Benoit

    D’après ce que j’ai lut, et si j’ai bien tout compris, il va être difficile de prendre en photo avec ce PhaseOne la Bugatti Veyron à fond… Du coup aucun intérêt d’avoir les deux ;)

  13. Quand on voit le rendu du crop 30%, ça donne envie de pleurer! C’est juste incroyable. Heureusement que j’ai pas regarder ton article avant de traiter mon reportage, sinon j’aurais jeté toutes les photos xD

    Merci pour le test ;)

  14. waw j’avoue c’est un bel objet! je pixel pipe , peep pardon, suffisemment avec mon d800 donc bon.. le fantasme est dédié a rester du fantasme après tout ^^

    cependant le jour ou ils vont nous sortir un d4x ou un d900 ou un 5dx avec une architecture genre capteur xtrans fuji/ foveon like a la sigma le tout sur un encodage 16Bits/couleurs ben on pourra se rapprocher des étoiles sans se ruiner! (et meme si c’est pas demain la veille c’est dans l’etat actuel des choses techniquement faisable!) ;)

  15. VooBo

    Oui, ça fait rêver ! Et moi le premier j’adore tout ce qui est high-tech. Mais nos diapos d’en temps avec un boitier 4 à 8 fois moins cher avait la même définition que le IQ180… Voir plus ! Par moment je me demande si on a pas inventer le numérique pour nous vendre plus cher ces outils high-tech !

  16. anthony

    j’ai déjà tenu un moyen format en main grace à un photographe de mode. Appareil impressionnant, surtout apr le prix en définitive. Alors oui, avoir un truc qui te sort entre 40 et 100 millions de pixel est toujours un reve, mais pour le prix autans s’en servir pour des trucs utiles.

    J’ai vu un cliché de notre ami Darth ici : http://www.posepartage.fr/forum/portrait/technique-brenizer-tres-particuliere,fil-43519.html
    ca fait des photos nettes aussi cet appareil à 15 000 €ur ? mdr

    je prefère un bon reflex normal, comme ça je me dis que si il tombe par terre, je n’aurais pas à continuer mon crédit à la conso comme certains… sympa, c’est pour les pro, et tous les pros n’en utilsent pas. Utiliser ca pour sortir des photos sur papier a4 ou les laisser dans le pc… c’est un peu bidon à mon sens

  17. totol'astico

    en fait dans le monde de la photo, j’ai surotut ‘limpression qu’on joue à « c’est moi qui a le plus gros » (vu dans les allée du salon de la photo) mais il fait des belles photos ton appareil. u objet pour le spublicitaire/photograohe de mode c’est tout, mettre 30 000 eur pour photographier un chien, c’est abusé

    • L’appareil en lui-même ne fait pas de belle photo, j’ai noté que c’est l’opérateur qui est capable ou non de tirer le meilleur de son appareil.

      Ensuite, il n’y a que deux solution:

      1) C’est un pro qui à cette appareille, et le fat de photographier des « chien » avec lui rapporte de l’argent, donc, il est bénéficiaire et son achat à une réelle raison.

      2) C’est une personne assez fortunée pour s’offrir un tel appareil pour son plaisir, dans ce cas, tant mieux pour lui!

      Le reste de considérations ne sont que des préjugé qui revienne à dire, pourquoi prendre une voiture de sport pour rouler à 50 au centre ville…

  18. Ludo

    Petite question mais je ne sais pas sur quel site la poser en France, alors j’en profite ici:

    ya t il une énorme différence entre le Schneider objectif 80mm f/2.8 et le Phase One Objectif AF 80mm f/2.8D ?
    Je viens d’investir dans un 645 d’occaz et je voulais ce qui faisait les 1000 euros (!) de différénce ?

    merci

  19. Christian

    Bonjour
    En lisant votre essai on comprends pourquoi on vous prête gratuitement ces appareils :)’
    -Quid des batteries qui se déchargent si on ne les enlève pas ? du jamais vu sur un DSLR
    -Quid de l’absence totale de protection poussières et humidité ?
    -Qui des objectif de la marque considérés par les pros comme inutilisables, Schneider obligatoire…
    -Quid des boîtiers non compatibles entre eux ?
    -Quid de la dynamique qui n’atteint pas celle du D810 ?
    Bref, la prochaine fois, un petit effort, google est ton ami :)’
    Sans fâcheries. :oops:

    • C’est mignon ce que tu racontes!

      Donc, tous les médias, qui test du matériel sont des vendus, c’est ça?

      Donc, quand même pour répondre à tes « affirmations », qui viennent de je ne sais où:

      Pour la batterie, j’avoue que dans le genre n’importe quoi, c’est pas mal, elle ne se vide pas plus vite que sur un DSLR, qui lui-même va voir sa batterie baisser si tu ne l’utilises pas et que tu la laisses en place!

      Encore une fois, c’est un peu n’importe quoi …. même franchement n’importe quoi, quand tu vois dans quelle condition j’ai fait des photos avec ces engins, ton affirmation me fait sourire!

      Encore une fois, n’importe quoi, j’ai un 120mm macro, qui fonctionne très bien et dont la qualité n’est pas à discuter. Si tu reportes des délires, relis bien, c’est que les objectifs P1 n’ont pas d’obtu central et sont donc limité en synchro-x … rien de plus!

      Pour la compatibilité des boîtiers entre eux, je ne vois pas ce que tu veux dire O__o sérieusement, je ne comprends pas!

      Pour la dynamique, je ne préfère même pas répondre tellement c’est n’importe quoi! DxO devrait sortir de leur labo !

      La prochaine fois, au lieu de répéter bêtement n’importe quoi, essaye de vérifier par toi-même!

      Bien sûr, dit avec le sourire … :roll:

2 Pings & Trackbacks
  1. […] Remerciements: Avant de commencer, je tenais tout particulièrement à remercier PhaseOne Suisse pour leur confiance et leur disponibilité, et également la société ProFot, en particulier Pascal B.  […]

  2. […] Lire l’intégralité de cet article sur darth.ch […]

Laisser un commentaire

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓