Test terrain: Vanguard Auctus Plus 323 CT et tête BBH-200

vanguard-auctus-plus-323-ct

Il y a quelque temps de cela, je vous avais présenté le test d’un trépied très sympa qui avait toutes les vertus d’un acrobate: Test terrain: Vanguard Alta PRO 283 CT et tête SBH100

Aujourd’hui, le trépied que je vous présente est moins fait pour jouer les acrobates (bien qu’il reste d’une étonnante souplesse pour la catégorie), mais bien pour supporter de lourdes charges. Un trépied pour faire de la photo avec du matériel imposant!

De fait, un tel trépied se doit d’avoir une certaine taille, sans exagération, vu que ses mensurations sont les suivantes:

  • Hauteur replié: 710mm
  • poids: 3,55 kg

Pour vous faire une petit idée, l’image ci-dessous vous présente trois trépieds. De gauche à droite, un trépied no-name, le Vanguard Alta Pro 283 CT et la star du jour, l’Auctus Plus 323 CT surmonté de sa tête BBH-200 dont nous parlerons plus en détail plus loin dans l’article.

vanguard-auctus-plus-323-ct-trois-trepied

Prise en main:

Comme on peut le constater sur l’image ci-dessus, l’Auctus Plus 323 CT est un trépied plutôt imposant. Malgré l’emploi de carbone le bestiau pèse 3,55 Kg, ce qui n’est pas négligeable et reste lourd, bien que léger pour un engin de cette catégorie.

Du fait de son poids, ce trépied, annoncé comme trépied de studio, ne sera pas votre compagnon de voyage ou de randonnée, mais ce n’est pas son but premier.

Il sera très à son aise là où l’on aura besoin de stabilité et surtout de supporter du poids, dans mon cas, je l’ai testé en affût, condition d’utilisation qui lui va à merveille, bien que ce soit le genre de trépied qui correspond tout à fait à une utilisation studio.

Pour ce test Vanguard m’a fourni la rotule BBH-200 elle aussi adaptée aux lourdes charges.

Il fut très simple de la monter sur le trépied, qui peut recevoir indifféremment et de façon aisée les grands et petits pas de vis.

vanguard-auctus-plus-323-ct-monture

La BBH-200, de par sa capacité de port, a bien entendu un pas de vis large.

Une fois l’ensemble monté et sécurisé de façon simple, direction le terrain pour tester la bête dans des conditions réelles!

Solidité et stabilité:

Quand on fait le choix d’un trépied, il est indispensable de tenir compte du genre de matériel que l’on va utiliser avec.

On n’envisagera pas le même support pour un bridge que pour du matériel plus imposant qui peut rapidement faire grimper le poids affiché sur la balance!

En effet, un boitier pro, plus un gros télé…etc, et notre mauvaise manie de s’appuyer sur notre appareil, et voilà qu’on à vite besoin de quelque chose qui supporte vraiment une grosse charge, les configurations à 8 kilos ou plus ne sont pas rares en affût.

De plus, dans ce genre de situation, on a un grand besoin de stabilité. Que ce soit en affût pour éviter toute vibration ou en studio, un trépied se doit d’être stable dans la plupart des configurations.

De ce côté, l’Auctus PLus 323 CT  est vraiment parfait! Ce trépied avec colonne centrale à crémaillère peut supporter 18 kilos de charge, question stabilité, l’engin est aussi très bien doté, en plus d’un crochet qui permet de lester le tout avec par exemple un sac, ses jambes en fibres de carbone, solides et légères, ont des embouts de pied avec trois variations possibles pour s’adapter au mieux à tous les terrains.

vanguard-auctus-plus-323-ct-ambout

Ces trois configurations permettent de s’adapter vraiment au mieux sur toutes sortes de sols, du parquet de votre studio photo au terrain boueux de vos sorties en nature, il n’y aura aucun problème d’adhérence, il saura s’adapter à toutes sortes de configurations possibles.

Et nous allons voir dans le prochain chapitre à quel point cela est vrai.

Ergonomie et agilité:

Ce trépied n’a pas comme vocation première d’être très agile, pourtant, Vanguard a réussi à faire de ce “lourdaud” un trépied plutôt “souple” qui saura se positionner idéalement dans beaucoup de positions et sur toutes sortes de terrains accidentés.

Que ce soit en pleine extension ou avec la rotule, il culminera à un peu plus de deux mètres, ou au ras du sol, ses pieds qui peuvent s’ouvrir à 80° auront raison de la plupart des terrains.

vanguard-auctus-plus-323-ct-divers

Comme on peut le voir sur l’illustration ci-dessus, le Vanguard Auctus Plus 323 CT est souple. Pas autant que son petit frère le Alto Pro 283, mais il l’est tout de même bien assez pour ne poser aucun problème lors de nos prises de vues.

Vauguard a fait un travail de conception assez exceptionnel. En effet, ce trépied à crémaillère peut se placer au ras du sol grâce à une astuce très bien pensée : la colonne centrale peut se dévisser et ainsi se séparer en deux parties, permettant de descendre le trépied dans sa position la plus basse (voir illustration).

Mais cette possibilité va encore plus loin, car Vanguard a permis de monter la colonne centrale à l’envers afin de pouvoir vraiment être à ras le sol. Par contre, la manœuvre est un peu compliquée, mais au besoin, cela reste possible.

Toutes ces configurations sont très facilement exécutables, l’ergonomie du trépied est pensée avec un soin vraiment particulier.

La crémaillère, dont on peut régler la “souplesse” de façon aisée (en serrant ou desserrant une grande molette à la base de la colonne centrale), est démultipliée et permet de gérer la hauteur avec une facilité déconcertante, même avec de très lourde charge! La manivelle est très large (comme vous pouvez le voir plus haut sur les illustrations) et très agréable à utiliser.

Vous voulez allonger les pieds, pas de problème, avec le système « quart de torsion » vous tournez la « bague » prévue à cet effet, vous allongez le pied, vous resserrez la bague, et c’est prêt. De plus, l’ensemble est prévu pour ne pas se gripper grâce à un ingénieux système qui empêche l’entrée de poussière et autre saleté entre les sections.

Les jambes en fibre de carbone sont graduées pour offrir une meilleure précision. Elles sont surmontées de grippes en mousse très large et très agréable qui offrent une préhension parfaite.

Le trépied est aussi pourvu d’un niveau à bulle et d’un anneau antichocs des plus rassurant, bien que l’on ne peut pas douter de la solidité de l’ensemble quand on voit l’engin. On sent que c’est du matériel solide fait pour durer. Et le fait que Vanguard offre une garantie à vie prouve bien qu’ils sont sûrs de la qualité de leur matériel.

Ce trépied, comme la plupart des trépieds haut de gamme, demande à être utilisé avec une rotule. Celle que j’ai testé avec l’Auctus Plus 323 CT est  la tête…

BBH-200:

bbh-200

Que vous utilisiez le trépied présenté aujourd’hui ou un autre, je ne peux que vous conseiller cette rotule qui est une vraie petite merveille.

Je sais ce que vous pouvez penser, mais avant de juger trop vite, laissez-moi vous expliquer en quoi la BBH-200 est un “must-have”.

En premier lieu, cette tête très solide peut supporter une charge maximum de 20kg, comme vous pouvez le voir dans la série d’illustration que l’on trouve un peu plus haut, aucun risque à mettre du matériel très lourd à l’équerre, cette rotule va supporter ça sans problème, sans même frissonner.

Ensuite, elle permet une rotation panoramique sur 360° de façon précise (graduation). Le mot précis avec cette tête prend tout son sens quand on l’utilise.

Quel que soit le poids de notre équipement, on pourra régler de façon optimale la souplesse de la rotule afin d’avoir des mouvements fluides et très précis, mais avec toujours assez de dureté pour que la position soit stable, même si vous ne tenez plus le matériel en main. De plus, un ingénieux système permet de retrouver une position d’alignement parfait avec l’ensemble du trépied et ceci en un simple mouvement.

C’est un avantage vraiment très pratique, surtout quand on a passé un bon moment à suivre des oiseaux en vol et qu’on se retrouve dans des positions un peu étranges. Pouvoir revenir à la configuration de base en un seul geste est un gain de précision et de temps très appréciable.

Le tout se fait à l’aide du bouton orange (voir l’illustration) que l’on pousse vers la droite pour retrouver la position d’origine de la tête, et vers la gauche pour libérer cette position. Simple, et très efficace!

Et dans les choses appréciables, on trouve quelques petits détails simple, mais vraiment agréable dans l’utilisation de cette tête. Entre autres le double niveau à bulle, ou la possibilité de replacer la molette de serrage (assez grande pour que l’ergonomie soit parfaite) de la rotule dans une position idéale sans toucher au réglage. On tire sur celle-ci, on la positionne comme on le désire, et on la replace. Une petite astuce très simple, mais qui sur le terrain est vraiment utile!!!

Le plateau rapide est efficace, et la BBH-200 accepte pas mal d’autres plateaux qui pourront être choisis selon vos besoins.

Cette tête est vraiment pensée dans les moindres détails pour que tout soit le plus agréable et efficace possible. Un superbe travail ergonomique et technique qui ne peut que nous satisfaire!

Conclusion:

Vanguard est une marque que j’apprécie beaucoup pour plusieurs raisons, comme la solidité et l’efficacité de leurs matériels. Mais c’est surtout leur souci du détail et les “petites astuces” qui nous facilitent la vie que j’apprécie le plus.

Cette “philosophie” je l’ai retrouvée sur le terrain lors du test qui vous est présenté aujourd’hui.

Ce trépied haut de gamme et la tête BBH-200 sont un ensemble cohérent, qui vous apportera tout ce que vous pouvez attendre d’une telle configuration. Solidité, fiabilité, facilité d’utilisation, ergonomie …etc.

J’ai passé quelques jours en affût entre Noël et Nouvel An, et je dois bien avouer que j’ai été séduit par l’Auctus PLus 323 CT et la tête BBH-200 qui, sur le terrain, sont encore plus appréciables que ce que laisse supposer la lecture de la fiche technique.

Si vous cherchez un très bon trépied, capable de supporter de lourdes charges et qui soit d’une qualité exceptionnelle, si vous cherchez une très bonne tête qui ira avec, cet ensemble est celui qu’il vous faut!

À mon avis, Vanguard est sur le très bon chemin pour se faire une place de choix dans les accessoires photo, et entre autres les trépieds. Je pense qu’il ne leur manque pas grand-chose pour être l’incontournable du secteur avec un très bon rapport qualité-prix!

On attend avec impatience qu’ils nous proposent des “têtes en équerre” ou encore de belles “pendulaires” qui compléteraient très largement et avantageusement leur gamme déjà très bien fournie!

À bon entendeur…

De mon côté, je vous laisse en vous disant bon courage, et bonnes photos!

Pour acheter ces articles, cliquez ICI: Vanguard Auctus Plus 323CT et ICI: Vanguard BBH-200

À propos de l'auteur:

Il est beau, fort et musclé... Enfin, s'il n'est pas tout ça, il est passionné de photo, passion qu'il essaye de vous transmettre du mieux qu'il peut!

126 Comments
  1. La crémaillère de la colonne centrale est tentante mais il reste encore trop lourd pour remplacer/compléter mon manfrotto 55PB.

    La taille serait un avantage pour moi qui essaye de passer au dessus des foules lors des feux d’artifice.

  2. Oud's

    La rotule-ball m’a l’air d’un vraiment bon rapport qualité-prix, avec son “retour au point d’origine”. Franky, tu pourras faire sue petite MAJ sur son usage/résistance en fin d’année ?

  3. ishhhhh 3,55 kg c’est pas léger haha.

    En revanche j’aime particulièrement le fait que l’on peut retirer la colonne centrale, et changer les pieds. À quel hauteur monte-t-il sans la colonne?
    Malheureusement le poids reste vraiment un gros désavantage :P.

      • Ouais mais voila, tu vas souvent avoir 18kg de matos dessus? Par exemple un D4 + un 400mm ca fait 6kg. Je sais que c’est bien d’avoir une marge mais est-ce necessaire d’avoir autant?

        • Oud's

          Si je mets une chambre + dos + plachette objectif + rotule j’atteins 8-10 kg.
          Si je met le rz + 180 + dos + rotule micrométrique kif kif ;
          Si je mets un eos 1 dx/d4 en appui latéral sur un seul pied avec ton 400 2.8, j’arrive facilement à plus de 20 kg de masse avec le déport et le sac de lest.
          Si je mets un flash de studio en dépannage dessus, j’atteint les 15 kg très vite aussi.

          Vouloir Économiser 200 € entre 2 marques de pied se justifie à performances égales. Imaginer mettre ces masses sur un pied léger (pour reprendre l’exemple d4-400 2.8), c’est faisable aussi. Mais dans ce cas, ce sont les objectifs et le boitier qui deviennent des consommables.
          Il faut en avoir les moyens.

    • N’oublie pas les configuration vidéo. Et parfois, avec les montage flash sur affût, on arrive à pas mal de poids.

      Et surtout, tout le monde s’appuie sur son trépied, c’est une sorte de reflex, et là, ça peut faire grimper la balance de pas mal, tu peux me croire!

  4. ary

    très bon test. comme d’habitude, même si pour l’instant mon (maigre) matériel ne justifie aucunement un tel achat, c’est toujours un plaisir de lire tes tests.

    PS : un peu hors sujet, quelqu’un aurait déjà utilise un trépied “flexibles” gorillapod avec un reflex ? j’hésite a m’en acheter un…

  5. Gordon Shumway

    Bon pas pour moi cet article. Déjà 2 trépieds ca suffit. :-P
    Même s’ils ont l’air sympa :tumbsup: , le poids est vraiment -trop- important.

      • Bah j’en ai bien 3 ^^
        Un achat initial d’un Benro “grand format” avec sa tête
        J’ai trouvé un an après un “Mini-trépied” Benro encore (en solde avec la tête pour moins de 50 €), bien pratique pour mes flash déportés ou quand je veux avoir un trépied léger (et bas) avec une configuration assez légère également (genre D700 + UGA pour mes poses longues au bord de l’eau)
        Et j’ai gagné le Vanguard Altapro 263AGH il y a 3 mois ^^, qui remplace avantageusement le premier Benro (à tout point de vue : finition, astuces, ergonomie, poids, …)

      • J’en ai également un peu plus que deux….

        En fait, je sais pas trop combien j’en ai, mais avec le Vanguard qui est en test, je dois être à 6 ou 7 ^^

        Je sais, je suis pas tout à fait net ^^

    • Gordon Shumway

      Un pour sous terre, petit compact léger qui ne supporte pas beaucoup de poids. Juste assez pour un apn+un grand angle. Et pas de flash car sous terre il ne sert à rien, on fait du light painting pour avoir de bien meilleurs reliefs. C’est un manfrotto qui pèse moins de 2kg. :$$:
      Un normal pour l’extérieur qui supporte de mémoire 5kg. Il pèse 2,5kg celui je crois. J’ai plus les refs exacte en tête. :nange:
      Mais peut être que si je prends un zoom 120-300, il m’en faudra encore un 3ème … :oops2:

    • Celui que je cite dans ce test, que j’appelle ce petit frère, le alto, est très bien pour l’utilisation avec un 120-300.

      il fait 1,7 kg (très léger pour sa catégorie) c’est un vrai contorsionniste, et en prime il supporte 8kilos, ce qui reste pas mal du tout!

  6. Il a l’air bien sympa ce trépied pour du gros matériel, la colonne amovible est clairement le genre de truc qui peut faire pencher la balance !

    Moins convaincu par ces rotules “haute capacités”. Pour la photo au tromblon les pendulaires restent un must et il y a plus adapté pour la vidéo.
    Enfin il doit y avoir un marché et ça reste un compromis qui fonctionne avec tout ce qu’on peut mettre sur un boitier.

  7. Michaël

    L’année 2013 débute par un beau test terrain. Du très beau matériel qui fera rêver ceux qui ont ces besoins, sans nul doute! Toujours aussi précis et complet comme test. Merci!!!

    • Son but n’est pas vraiment d’être passe partout. Pour ça, je te conseille son petit frère que je site dans l’article, qui lui est vraiment sympa et passe partout!

  8. Merci pour ce test, c’est très intéressant. :tumbsup:
    Ce trépied a l’air très bien ! Il semble pratique, bon à utiliser dans différentes situations,…etc. :tumbsup:

    Haha, de quoi rêver :$$: !

    • zanguyo

      C’est vrai que 4Kg ça peut paraître énorme, mais au final, pas tant que ça.
      Je fût surpris de voir le poids du sac photo la première fois… Le sac un boitier, 2 objectifs un flash etc. … ca monte très vite..
      Au final, comme le dit Darth, on est plus à 3Kg près ^^

      • zanguyo

        Pas entièrement faux ^^
        Mais pour les rando de plus de 6h : De préférence privilégier le strict nécessaire (ou le léger) peut une bonne chose ^^

        • Oui oui le strict minimum… Disons que mon strict minimum pèse déjà lourd ^^
          un boitier + un objo UGA + un objo macro + un ptt télé + un trépied + les batteries… Ben ca fait mal aux épaules avec le reste ^^

    • Après, comme je le dis plus haut, c’est pas un trépied fait pour partir en voyage et qui nous accompagne de façon discrète, c’est vraiment l’engin fait pour supporter du poids!

  9. Hello Franky,
    Ouais moi aussi je suis gravement épaté par ces trépieds Vanguard.
    J’ai eu la chance d’en gagner un en fin d’année dernière (AltaPro 263 AGH), et il m’a accompagné sur mes dernières sorties.
    La qualité est vraiment au rdv, et je confirme pour les petites astuces qui facilitent la vie un peu partout.
    Je suis par contre partagé sur l’ergonomie de la tête “pistolet” GH-100, mais surtout pour le côté “ca se range pas bien dans le sac” car très volumineux. A utiliser c’est quand même sympa, une fois qu’on a trouvé toutes les astuces.
    A noter que je galère encore pour faire un panoramique “vertical” avec l’apn en mode paysage avec cette tête ; il y a une astuce qui doit me manquer (Vincent de Vanguard, si tu passes par là… ;-) )

    • Demande lui sur twitter, il va répondre.

      J’ai jamais essayé cette tête, c’est vrai qu’elle semble imposante!

      Par contre, j’aime bien l’idée de la dernière qui vient de sortir:

      • En fait je crois que j’ai trouvé tout seul en y réfléchissant après avoir laissé le commentaire.
        :twisted:
        Tu peux faire tourner la poignée “pistolet” d’1/4 de tour et ca devrait être suffisant pour pointer l’apn jusqu’au zénith en mode horizontal.
        Je teste et te redis ^^
        Sinon “j’attaque” Vincent sur Twitter :zooh:

  10. Oud's

    Pour le pano, il faut positionner de façon très précise son boitier par focale. Une rotule normale dépanne, mais ne remplace ni une tête pano, ni un ts, ni une chambre.

    • Oui et non : ca dépend surtout de l’éloignement du sujet.
      Largement faisable de faire un panoramique sur un ciel étoilé sans tête panoramique s’il n’y a pas de premier plan “proche”. (ce qui est le cas pour mon fameux pano vertical cité plus haut).
      Je ne mets ma tête panoramique que pour les pano d’intérieur et / ou les 360° en fait.
      Pour le reste, à main levée si je peux jouer en dessous de 1/125ème de sec. et un bête trépied avec une tête “Normale” si j’ai besoin d’un temps de pose plus long.

      • Non ce n’est pas lié directement aux capacités d’autopano en fait.
        C’est lié aux décalages arrière plan / avant plan quand tu tournes ton APN si tu n’es pas sur le point nodal (oui je sais, c’est pas le point nodal en vrai… :evil: ).
        Le truc c’est que si tu n’as pas d’avant-plan (genre la chaine du Mont-Blanc depuis le Salève avec un 50mm), tu n’as pas de problème d’assemblage sur du pano à “main levée”.

      • Autopano peut aider en cas de décalage avant-plan / arrière-plan, et il arrive même parfois à faire des miracles, mais un pano tel que j’expliquais plus haut se monte très facilement dans Toshop ou autre sans problème visible (puisque pas de premier plan proche, pas de décalage à gérer).
        La puissance d’autopano est ailleurs ;-) (gestion des distortions d’objectifs avancés, gestion des transitions de colorimétrie/luminosité entre les différentes images, gestion des objets mouvants / redondants entre les images, …)

  11. Bonjour

    Petite question à propos des bagues sur les jambes. Est-ce vraiment ergonomique, comparer notamment à des “clips” comme sur d’autres trépieds.
    J’ai de mauvais souvenirs avec un vieux trépied avec des bagues que je n’arrivais pas à tourneravec des gants en hiver.
    Merci pour le test !

    • J’ai les bagues tournantes sur les trépieds Benro et les clips sur le Vanguard.
      Je préfère de loin le clip, mais je n’ai jamais testé les “bagues tournantes” de Vanguard non plus ;-)

    • En fait le système de vanguard est un quart de torsion, donc, très très simple d’emploi, car un quart de tour suffit à desserrer et serré, il s’utilise très facilement avec les gants et il est vraiment pratique.

      Perso, depuis que j’ai testé, je préfère!

  12. Moi j’ai quand même un souci avec ce principe de 1/4 tour sur les Benro… Mais ca doit être parce que je serre trop comme un bourrin, du coup certaines fois, impossible de desserrer (sauf à utiliser une pince :-( ) car le caoutchouc qui entoure la bague tourne “dans le vide” sans desserrer réellement celle-ci :-( :-( :dead:

  13. Poney

    Je viens de lire les 2 tests sur les rotules vanguard la sbh-100 et ici la bbh-200
    Perso j’hésite entre la sbh-100 et bbh-100 quel serait ton conseil, mon trépied est le vanguard 263 AT, l’utilisation principal du trépied est, studio, pose longue et hightspeed, et pour le poid, pas encore de de D4 et 400mm, juste un D600 et le plus lourd des objectifs est le 70-200 donc en gros Max 3/4 kg …
    Merci d’avance et bonne continuation

  14. hé bien! Je n’ose pas regarder le prix du joujou mais je suis déjà très contente de mon trépied Vanguard.
    Mais je pense que j’aurais toujours du mal avec les rotules. (bon je ne suis pas d’oiseau en vol non plus).

    Ah c’est vrai qu’il faut que je t’envoie une photo de la tête dont j’ai scié les manettes!! 8-O

  15. Sartarius

    Voila encore un test qui donne envie !!!
    Mon trépied (qui date des années fin 80 je suis conservateur :p) a besoin d’un remplaçant. Donc je suis depuis un bout de temps ce qui se fait et je dois avouer que Vanguard tape fort en ce moment avec des tarifs des plus competitif. Mais la on tape dans du lourd quand meme.

    Sinon tres bon article, bien redigé comme je les aimes tant !!! Merci Darth

  16. Pat Bee

    Et oui après avoir vu passé l’info sur FB on vient lire sur le blog l’essai de cet ensemble… ;)
    Bien qu’intéressé que par la partie rotule dont un ami m’a dit le plus grand bien :ll:
    J’ai donc investi dans la rotule BBH-200 montée sur sur un manfrotto 055 cxpro4, rotule super pratique pas encore essayé dans toutes les config mais avec un 300 2.8 ca le fait très bien :l:
    Pat’

  17. Kévin Burel

    Très bel article !
    Voilà un trépied qui me conviendrait bien (photo et vidéo). Juste une petite question : combien mesure le trépied déplié colonne rentrée ?!

    Par contre je ne suis pas vraiment convaincu par les modèles carbone… Certes le poids diminue légèrement mais en terme de stabilité, de rigidité, y a-t-il une grosse différence qui justifie l’écart de prix ?

    Encore bravo pour ce test ! À bientôt !

    • Pyd

      Bonjour à tous,

      Je dois être mauvais, mais ça fait des heures que je cherche la hauteur mini en utilisation.

      Pour le manfrotto 057, qui semble être le concurrent, elle est indiquée à 23 cm.
      Ici, je vois une belle photo qui donne une indication assez bonne.
      Un test comparatif avec le 057 serait bien.

  18. Erven

    Bonjour,
    Après la re-lecture de tes articles sur les trépieds, je veux m’équiper en Vanguard et le Alta Pro 283CT me semble bien, par contre je voulais avoir ton avis sur le choix de la rotule. Soit je prends la SBH-100 (testée par tes soins sur le trépied Alta Pro 283CT, soit je prends la rotule BBH-200 ?
    Pour ce qui est de mon matériel, Nikon D4 – 16-35mm f/4 – 24-120mm f/4 – 70-200mm f/2.8 – 85mm f/1.8
    Usage : photos de paysages.
    Si tu as le temps de me conseiller rapidement, c’est pour Noël, merci Darth.

2 Pings & Trackbacks
  1. […] Franky du Darth’s blog a testé le trepried Vanguard Auctus Plus 323 CT et la tête BBH-200. Il est emballé! […]

  2. […] Test terrain: Vanguard Auctus Plus 323 CT et tête BBH-200 | Darth’s Blog Encore un test terrain chez Darth. Du « lourd » autant au sens propre que figuré ! […]

Répondre à Poney Annuler la réponse

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓