[Le Mardi c’est Denis] On se fait un pola ?

L’automne approche à grand pas…. voire même plus vite que ça dans le plat pays qui est le mien.

Et avec lui arrivera son cortège de couleurs flamboyantes, de ciels dramatiques et autres petites choses sympathiques à glisser devant nos objectifs.

Ce qui est une bonne occasion pour vous parler de l’utilisation du filtre polarisant.

Alors, un filtre polarisant, c’est quoi ?

Contrairement à l’ami Darth, je ne suis pas physicien, ne m’en veuillez donc pas d’ultra-simplifier la définition.

Dans les très grandes lignes, un verre polarisant est un verre qui supprime les reflets parasites générés par la réflexion de la lumière sur les surfaces brillantes. Cela sera plus ou moins efficace en fonction de l’angle par rapport aux reflets.

L’utilisation est assez simple, vous le vissez/placez devant votre objectif et ensuite vous le tournez jusqu’à obtenir l’effet voulu.

Bon ok mais en pratique, ça sert à quoi ?

  • cela vous permet de supprimer les reflets à la surface de l’eau et donc la rendre « transparent »
  • vous pourrez obtenir des couleurs plus profondes, sur des feuilles d’arbre par exemple
  • vous pourrez en fonction des angles que vous prendrez décider de laisser ou supprimer certains reflets sur des surfaces non planes
  • supprimer les reflets parasites des vitres pour pouvoir photographier ce qu’il y a derrière.

Cette liste n’est sans doute pas exhaustive, mais comme vous le voyez, ça permet quand même pas mal de petites choses sympathiques.

Cependant, selon la bonne vieille loi qui dit que ce qu’on gagne d’un cote, on le perd d’un autre, il y a quelques petits inconvénients.

Tout d’abord, ça vous fait perdre un peu de lumière. Ça tourne autour d’1 IL pour les bons filtres. Cela n’est pas forcement gênant dans toutes les situations (par exemple, pour une photo de cascade en permettant de baisser la vitesse pour obtenir un filé) mais c’est un point à prendre en compte.

Ensuite, avec les filtres vissants, quand vous utilisez votre pare-soleil, ils vont être difficilement accessibles.

Et enfin le prix. Comme tout autre filtre, il s’agit d’un bout de verre que l’on rajoute devant son objectif. Et pour préserver la qualité optique de son objectif, mieux vaut mettre un très bon filtre devant. Et il n’y a pas de secret, un bon filtre, ça a un coût, coût qui sera le plus souvent supérieur à 100 euros.

Alors, est-ce que l’investissement vaut la peine ?

J’aurais tendance à dire oui. Cela rajoute une arme supplémentaire à votre arsenal en vous permettant de prendre des photos que vous n’auriez pas pu prendre sans (de l’eau en transparence, un sujet placé derrière une vitre…), en obtenant de meilleurs contrastes, des couleurs plus profondes à la prise de vue.

Et tout ce qui nous agrandit nos possibilités de photos, c’est toujours bon à prendre non ?

Pour du contenu supplémentaire et exclusif ➡

À propos de l'auteur:

Photographe belge, une fois. :-)Passionné par la lumière.Mes champs d'activité couvrent le portrait, les paysages, l'architecture, les voyages ainsi que les mariages et la famille.Mon travail a été publié dans différents magasines, tel le Photoshop User Magazine ou le Dark Beauty Magazine et j'ai également été lauréat de plusieurs concours internationnaux, notament dans le domaine du portrait, du mariage et du paysage.

12 Comments
  1. Arnaud

    Sympa, j’aurais précisé que le pola ne fonctionne pas sur les surfaces en fer et qu’il existe certains pare soleil (tu en as un je crois 😊) qui laisse une ouverture pour tourner le pola.
    Et je viens d’apprendre que les bons pola ne bloquaient qu’un IL 👍 Je pensais que c’était plus 2IL en moyenne.

  2. Murielle Sèvegrand

    Coucou, oui , je trouve que le polarisant est un super filtre..très utile, également pour faire ressortir les bleus d’un ciel voilé par une forte luminosité..il aide également à supprimer les flares désagréables en pleine lumière..j’adore les pola..Mais effectivement les pola de bonne qualité sont chero😉

    Merci pour cet article Denis😉

    • Denis

      Attention avec les flares, le fait de rajouter une couche e verre va avoir tendance a au contraire en rajouter. Il faut vraiment faire attention a l’angle du soleil.

  3. C’est en Espagne cette grosse (et jolie) montagne ?

    J’ajouterai aussi un petit truc : souvent les gens quand ils lisent les effets miraculeux du Pola ont tendance à rush vers l’achat d’un pola… Ce qui se comprend, car ça a quelques effets physico-magiques.
    Mais il ne faut pas oublier qu’investir dans un bon polarisant va jouer un rôle décisif. J’ai connu pas mal de photographes déçu, ayant acheté des Polarisant bas de gamme avec très peu d’effet polarisants (et détruisant à bloc leur piqué, au passage).

    N’oubliez pas qu’un filtre doit être qualitatif pour être réellement utile, et réellement en adéquation avec l’optique que vous utilisez, car même si je suis loin d’encourager à la consommation, les filtres, ça devient vite un handicap :D

0 Pings & Trackbacks

Laisser un commentaire

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓