L’oeil du photographe

escalier-palexpo

La photo comporte plusieurs spécialités. Nature, graphisme, architecture, macro, portrait, mode, sport…etc.

Même les photographes ultraspécialisés aiment s’essayer à autre chose.

Les autres virevoltent tels des papillons entre plusieurs styles (même s’ils en ont un qui leur tient plus à coeur que les autres).

Le problème dans tout ça, avons-nous la même facilité à photographier dans tous les styles?

Personnellement, il y a un style que j’aime beaucoup et pourtant je ne vous présente jamais…le graphisme.

Et pour cause, je suis NUL!

Si je suis plus ou moins satisfait de mon image d’illustration, dans 98% des cas, je trouve horrible ce que j’essaye de faire dans ce style.

Et ce n’est pas que je suis trop dure avec moi-même, ceux qui ont la malchance de voir mes autres images me l’ont confirmé!

J’ai eu droit à des choses du genre:

Oublie, ce n’est pas ton truc!

J’aime pourtant! (le style), mais c’est effectivement pas mon truc!

Je n’ai pas l’oeil adapté à ce genre de photo!

En fait, je n’ai pas la facilité qu’ont certains à trouver le bon angle pour jouer avec les formes, guider le regard, voir le détail qui va tout changer.

Je fais la plus par du temps une photo plate sans intérêt (faut avouer que même ma photo d’illustration n’est pas ce que je vous ai présenté de mieux)

Mais Dr, est-ce que je peux me soigner?

C’est la bonne question, est-ce que je peux “apprendre ” à avoir l’oeil?

Je connais la théorie sur le bout des doigts! Je sais comment devraient être placés les éléments, les points forts de la photo…etc. Mais, est-ce que j’arriverais à mettre un jour cette “théorie” en pratique ?

J’avoue que plus le temps passe….plus je doute.

Alors, pour une fois, c’est vous qui allez bosser, et ce n’est pas moi qui vais vous donner de l’info, mais c’est vous qui allez m’aider!

Soyez généreux, je vais vous poser LA question.

Une question qui n’est pas valable que pour moi et le graphisme, mais pour tous les photographes qui n’arrivent pas à obtenir de bonnes images dans un style donné.

Que doit faire un photographe qui apprécie un style, mais qui n’y arrive pas?

J’attends avec impatience vos réponses! ;)

Bon courage Franky, peut-être qu’après ces réponses tu feras de bonnes photos!

À propos de l'auteur:

Il est beau, fort et musclé... Enfin, s'il n'est pas tout ça, il est passionné de photo, passion qu'il essaye de vous transmettre du mieux qu'il peut!

18 Comments
  1. Allez je me lance !

    J’estime tout d’abord qu’il est inévitable d’avoir un ou des styles de prédilection. L’influence des facteurs socio-culturels est certaine. Si je schématise (grossièrement), on pourrait dire qu’il est rare de voir un citadin détestant les balades devenir un bon photographe animalier par exemple.

    Toutefois, la pratique et l’ouverture vers d’autres styles peut soit nous permettre de faire de belles découvertes et/ou de nous permettre de nous améliorer dans notre propre style.

    Dans le cas exact de la question : “J’aime un style mais je n’y arrive pas”, il me semble nécessaire tout d’abord de rappeler deux facteurs de progression valable dans tous les domaines : entraînement et patience.

    Ensuite, deux autres éléments interviennent :
    1. la notion de “beau” est très aléatoire et évolutive.
    2. dans la mesure où la photographie est un art, on peut avoir une facilité, un don, plus ou moins prononcé pour cette discipline.

    Quoiqu’il en soit, pourquoi s’empêcher d’essayer ? Pourquoi se limiter à un secteur où l’on est meilleur ? La photographie est aussi une expérience à vivre ou la compétition n’est pas nécessaire !

    Voilà, je passe le crachoir au suivant ;-) !

  2. J’utilise dans un stage que je propose (désolé, je me fais de la pub) une question pour trouver son style, qui peut également convenir pour voir ce qui ne va pas dans un style qu’on essaye de conquérir : Qu’est-ce qui me plaît dans ce que j’ai essayé de faire ? Qu’est-ce qui ne me plaît pas ?

    Ainsi, on progresse sur la base de ses propres photos. C’est plus ou moins comme ça que j’en suis arrivé à l’abstrait.

    L’idée n’est pas de copier les autres mais d’analyser sa production spontanée.

    On peut aussi regarder les photos des autres, sélectionner celles qui nous plaisent et s’amuser à « si ça avait été moi, j’aurais cadré comme ça ». Nul doute que ce qu’on aurait fait est justement ce qu’il ne faut pas faire !

    Donc l’idée générale n’est pas d’essayer de faire autre chose, mais plutôt de voir ce qui ne va pas dans ce qu’on fait.

    Après, aller au musée, voir beaucoup d’images et pas seulement des photos, c’est bien aussi, mais c’est plus général que ta question.

    Je crois néanmoins qu’on a tous des domaines où on est des billes : manque d’œil, manque d’empathie pour le sujet, manque de connaissances ! Bref, on aimerait bien faire ces photos mais on ne se lèverais pas à 3 heures du mat pour ça.

  3. Darth, sur ton site, dans la galerie “divers”, les photos “Graph” et “Industrie II” sont des réussites dans le genre.

    Bien sûr qu’il faut persévérer si tu en as le goût.

    La difficulté à mon sens, c’est de tomber sur le bon sujet avec la bonne lumière. Je veux dire : peut-être plus encore avec ce style de photographie qui tend vers l’abstraction, car on a souvent à l’esprit une photo que l’on aurait envie de faire et forcément, le décor sur lequel on tombe ne correspond qu’à peu près à l’image recherchée.

    En fait, je constate avec l’âge que, bien souvent, les photos que je fais sont déjà en stand bye dans mon esprit. en fait, avec le temps, les photographies “restant à faire” stockées dans un coin de cervelle sont de plus en plus nombreuses ; lorsque enfin le décor rencontré correspond à cette image latente, il est plus facile de la réaliser sans passer à côté.

    Donc, s’entrainer, mais pas seulement l’appareil en main. il faut aussi compter sur l’imagination et se nourrir de l’œuvre d’autrui.

  4. Moi je trouve que la photo que tu nous présente est réussie… alors persévère pour les autres ;-) Ceci dit, on a des styles qui nous conviennent mieux… et tant mieux, c’est ce qui fait notre singularité.

    • Merci à vous tous pour vos conseils.

      C’est très agréable et instructif de lire vos différent point de vu sur le sujet.

      Je note que le mot d’ordre reste la persévérance.

      Je vais donc m’armer de patience!

      Merci à tous aussi pour vos petits compliments qui me touchent!

      PS: Didier, ne soit pas gêner de faire de la pub, tu peux faire tout c que tu veux ici, tu est là chez toi!!!

  5. Personnellement la photo que tu as mises ici et superbe je trouve.

    Pour répondre à ta question, je te dis ce que moi je ferais : Je prendrais des photos d’illustration que j’aime, voir mes préférées et puis je tenterais de les reproduire avec mes propres idées (comme prendre d’autres objets mais disposé de la même façon, etc…) et petit à petit tu changes des choses par rapport à ces photos, toujours un peu plus à chaque fois jusqu’à ce que tu fasses tes propres photos d’illustrations, qui sortent entièrement de ton imagination lol.

    J’espère que ça va également t’aider :).

    Et si tu veux plus d’aide en graphisme, envois-moi un mail, je suis graphiste junior :)

  6. :lol: Je n’ai pas pu m’empêcher de repenser à mon incapacité à faire des exercices de thermodynamique. La théorie ça passait (pour une fois) mais la pratique… blocage complet. Il n’y a absolument rien à tirer de moi en thermodynamique et pourtant je trouvais le sujet intéressant! Je crois que j’ai rarement été aussi frustrée par mon incapacité à réaliser quelque chose. Il se trouve que je ne suis pas la seule à faire un blocage sur cette branche de la physique. Quelque part cela rassure, même si depuis je n’ai jamais refait de thermodynamique vu que… ça ne me sert pas! Mais je pense que j’aurais pu finir par y arriver. Il m’aurait fallu beaucoup plus de temps et de patience.

    Ce que je pense, c’est qu’on PEUT acquérir n’importe quel style. De même que n’importe qui peut devenir calligraphe. Bien sûr, il y aura je pense 2 difficultés:
    – si ce n’est pas “naturel”, le temps et l’investissement seront considérables. Et cela en découragera plus d’un.
    – le résultat final ne sera probablement jamais grandiose, il sera bon avec le temps, peut-être même très bon, mais jamais la personne ne sera un “artiste” car il n’a pas de facilité.

    J’ai pris également l’exemple de la calligraphie parce que beaucoup de gens pensent que c’est inaccessible. Hors c’est faux, il faut de la patience, beaucoup même pour “apprendre” à écrire et manier les plumes. Au final, il y a énormément de technique, comme en photographie. Bien sûr, une personne qui n’a pas cette fibre artistique fera un travail correct mais il manquera le soupçon d’originalité dans son travail (c’est mon cas je pense). Il sera bon ou très bon mais jamais exceptionnel.

    Il faut donc s’armer de patience et de persévérance et accepter une limite haute qui est quasiment impossible à dépasser (ou alors l’investissement augmente encore plus). Accepter de ne pas rivaliser avec les “maîtres” du genre, mais accepter aussi qu’on peut tout de même atteindre une certaine maîtrise.

    Bon courage et bonne persévérance Darth!

  7. J’aime beaucoup ton discourt et je ne sais pas quoi dire du fait que je suis pleinement d’accord avec toi.

    C’est vrai que pour la graphisme je me tape toujours le mur, mais comme tu le sais, je n’abandonne pas pour autant.

    Comme toi je pense qu’un jour j’aurai le déclique et que je serais capable d’y arriver ;)

  8. Sauf que le problème c’est que je suis le meilleur photographe du monde, les gens son intimidé devant tant de savoir et dès qu’ils me voient ils me posent des questions, et c’est moi qui leur apprend tout, sans compter que ….

    (C’était Darth en mode je me la pète mégalomane narcissique :lol: )

  9. tophou

    Reflexion d’un débutant, donc pas forcèment objectif :???: Pour moi la réponse au choix du style est simple, pour le moment en tout cas. Je fais ce que j’aime !!! Evident bien sur, mais je considère que le meilleur moyen d’obtenir une belle photo, je veux pas dire une photo de qualité, c’est d’aimer son sujet. Par exemple ta photo d’illustration je la trouve superbe parce que j’aime pratiquer ce style, avec beaucoup moins de talent bien sur, donc mon ressenti est extrèmement positif. Alors bien sur peut etre que tout “expert” qui se respecte doit connaitre, maitriser, tous les styles, mais je suis pas forcèment de cet avis. Je pense pour ma part rester sur deux ou trois styles, dont les classiques portrait, et paysage, bon ok facile comme choix mais simplement c’est ce que j’aime faire, et d’ailleurs meme si mes photos ne sont certainement pas d’une grande qualité technique, je les apprécient en général parce que j’aime ce que je photographie et ça me parait essentiel.

  10. Je suis d’accord, on fini toujours pas se spécialisé.

    D’ailleurs moi je fais de tout, mais mon “dada” c’est la photo nature en particulier les oiseaux.

    En tout merci pour ton commentaire fort intéressant ;)

0 Pings & Trackbacks

Répondre à Darth Annuler la réponse

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓