La vidéo

[stream provider=youtube flv=http%3A//www.youtube.com/watch%3Fv%3DyAaZZQhuyMo img=x:/img.youtube.com/vi/yAaZZQhuyMo/0.jpg embed=false share=true width=606 height=404 dock=true controlbar=over skin=beelden.zip bandwidth=high autostart=false /]

Voici un extrait du dernier épisode de la saison 6 du Dr House.

Si je vous montre cette vidéo, c’est parce que cet épisode de la série a été entièrement tourné à l’aide de Canon ESO 5D MKII et de plusieurs objectifs.

Ce n’est pas la première grosse production qui fait appel à des reflex pour leur tournage.

Il faut dire que la possibilité qu’offre un reflex en vidéo est juste incroyable.

Très grand capteur (contrôle parfait de la PDC, haute sensibilité …etc), possibilité d’avoir toute une gamme d’objectifs, qualité d’image exceptionnelle et surtout compacité record.

Le fait que de si grosses productions fassent appelle à ce genre de matériel prouve qu’il y a un réel potentiel et que ce n’est pas un simple effet de mode comme le laissaient sous-entendre certaines personnes sur certains forums.

Mais, en tant qu’amateur photo est-ce que la vidéo est un vrai plus, et si oui, est-il aisé d’utilisé un reflex pour ses vidéos de “tous les jours” ?

Une chose est sûre, si on veut se faire une idée, il faut oublier “l’avis” des personnes qui fréquentent les forums. La raison est simple, entre les fans et les détracteurs, on ne sait plus trop à quel saint se vouer.

Le mieux, est de leur laisser leurs querelles de cloché, et de tester sois même.

C’est donc sur cette base que je suis partie !

J’ai donc partagé ma vie quelques semaines avec un Canon EOS 550D (dont vous retrouvez le test complet très prochainement sur le blog) et son mode vidéo.

Comme cet article parle de la facilité ou non de faire de la vidéo avec un reflex, et non pas de la qualité de la vidéo elle-même (d’autant que je suis un piètre cinéaste) j’ai pris la décision de ne pas vous montrer une de mes oeuvres … ce ne serait pas rendre juste à ce matériel. Mais promis, vous aurez un petit extrait d’une vidéo lors de la publication du test du Canon EOS 550D.

Revenons à nos moutons, ou plutôt à nos vidéos.

Théorie:

En tant que bon amateur qui n’y connait rien en vidéo, mon premier réflexe fut de chercher à me documenter sur la chose. Très vite je me suis rendu compte que c’était un peu une erreur.

Car, pour tourner des films de famille savoir tous les termes techniques et autre ne me semblait pas utile, je voulais quelque chose de plus simple. Si une passion pour l’image animée devait naitre, je pense que le jargon et autres finiraient par rentrer.

J’ai donc fini par trouver quelques bases en causant de vive voix avec des personnes qui ont une certaine maitrise de la chose.

Premier constat, avant de faire un film, comme en photo, il faut un peu savoir ce qu’on veut.

Deuxième constat, avant de faire un film, il faut penser qu’on devra faire un montage ! Pourquoi ? Qui s’est déjà tartiné le film de vacance de l’oncle Goerge ou de votre ami Bob ? Si c’est le cas, rien de plus pénible que de regarder ce genre de film qui n’a ni queue ni tête et qui ne fait plaisir qu’à son auteur.

Troisième constat, il faut essayer d’être le plus stable possible, faire le moins de mouvement tout en gardant une approche dynamique … Mince, moi qui espérais que ça allait être simple !

Pratique:

Les premiers essais se font tout seuls à l’abri des regards, on essaye de prendre en main la bête !

La chose qui saute aux yeux, c’est qu’on peut oublier l’AF, même s’il est existant, il est si lent et si bruyant que la seule vraie façon de faire, est la mise au point manuel. D’un autre côté quand on sait que les caméras pros à plus de 100’000 € (non, je n’ai pas mis des zéros en trop) n’ont pas d’AF, c’est rassurant.

Donc, première chose, maitriser la mise au point manuel … Hé bien ! Croyez-le ou non, mais au final ce n’est pas si difficile que ça (à tel point que j’ai envie de faire manger leur texte à ceux qui m’ont donné une peur bleue sur certains forums en me disant que c’était impossible).

C’est tout ce qu’il y a de possible et ce n’est même pas compliqué  … j’ai même réussi à faire un bon suivi avec un 50/1,4 à pleine ouverture, je ne vous explique pas l’étendue de la PDC, j’y suis pourtant arrivé !

Attention, le tout sans bricolage maison pour nous faciliter la vie ! Car avec trois bouts de ficelle et un couteau suisse et pour moins de 5€ on peut se fabriquer des systèmes qui permettent une mise au point manuel ultra douce et précise.

Après avoir maitrisé la mise au point, je me suis penché sur les réglages. Là, pas de surprise, ça marche comme en photo !

On ferme le diaph moins de lumière plus de PDC, on ouvre, plus de lumière et une PDC plus courte.

Bref, je ne vais pas m’attarder, car, si on sait régler son appareil photo, on sait utiliser les réglages vidéo. Tout se contrôle très facilement, et même pendant le tournage.

Reste qu’il faut penser à beaucoup de choses en même temps … mais on y arrive.

On commence donc un tournage un peu sérieux, une petite fête de famille ou autre.

Là, on se rend très vite compte qu’à part quelques scènes où le gros plan est sympa (surtout avec le fond flou) les focales qui fonctionnent le mieux sont les grands-angles, voire les très grands-angles qui englobent toute la scène sans difficulté. On peut même trouver un plus avec la petite déformation sur les bords de certain grand angle (comme avec le 14/2,8).

On a fini toutes nos scènes, on a trois heures de film qu’il va falloir “monter” … on n’est pas au bout de nos peines !

Le montage:

Bon, là c’est le moment de vérité. On a filmé en full HD 1080, tout va bien ! Sauf qu’on a aussi filmé quelque scène en 720 HP histoire d’avoir 50 Img/s pour faire de “beau ralenti”. Là on ne sait pas encore qu’on a fait une bêtise, car on a trop mal à la tête pour trouver le bon programme de montage !

L’offre est très large, on peut partir avec Movie Maker le petit programme de base fourni par Microsoft et aller jusqu’à Adobe première CS4 (bientôt 5).

Le problème reste toujours le même, les plus performants sont les plus chers et les plus difficiles à utiliser.

Pour ma part, j’ai utilisé Adobe CS4 et Pinacle studio, deux programmes auxquels j’ai accès grâce à mon job.

Ce que je peux dire du montage, c’est qu’il prend beaucoup de temps alors que je savais déjà ce que je voulais comme “rendu”. J’imagine mal me mettre devant l’écran avec tous les rushs sans savoir vraiment ce qu’on veut faire, autant oublier cette idée, car cela sera bien trop difficile, voir désespérant.

D’ailleurs, même en ayant prévue le coup le fait d’avoir filmé en deux formats différents m’a posé quelque problème, pas insurmontable, mais on voit directement quand une séquence n’est pas full HD alors qu’on la “gonflée” pour.

Il faut vraiment savoir ce qu’on veut faire avant de commencer le montage !

Le montage en lui-même est quelque chose de sympa, si on met de côté l’apprentissage des softs de montage qui ne manquera pas de vous faire pousser quelques cheveux blancs (surtout adobe première qui est SUPER compliqué pour les néophytes… mais dont la puissance n’a que peut de limite.).

Trouver un thème, une musique, garder un rythme, accrocher le spectateur…etc. Est un vrai plaisir !

Dans les conseils de montage que je peux donner, éviter les plans de plus de deux secondes. À lire ça peut paraitre court, mais à voir des plans de 4 secondes et plus devienne très vite très long !

Conclusion:

La vidéo type “familiale” avec un reflex est tout à fait envisageable et n’est pas une chose impossible et trop difficile.

Par rapport à un caméscope, c’est certain que cela demandera plus d’effort, mais la qualité est au rendez-vous. La petite touche “pro” de l’image est réellement là.

Bien sûr, n’est pas J.Camron qui veut, c’est d’autant plus vrai que les “codes ” pour l’image animée ne sont pas les même que pour la photo. C’est tout un apprentissage à faire si on veut faire des films sympa.

Je pense que donner un peu de soi pour avoir des films de bonne qualité  n’est pas un mauvais effort! Peut-être même que certains vont se prendre aux jeux et se découvrir une passion pour la vidéo de “qualité” qui jusqu’à peut n’était pas réellement accessible au commun des mortelles au vu des prix du matériel.

Le mieux est réellement d’essayer par vous-même !

Faites quelques films, regardez si vous accrochez, si vous avez envie de continuer.

Ce que je peux dire pour finir, c’est que je suis un fan de photo, et ceci restera ma première passion, mais j’ai découvert un nouveau terrain de jeux à travers la vidéo, et je compte bien l’explorer un peu !

Donc, ne vous laisser pas décourager pas les vieux rabat-joie des forums qui vous diront que c’est impossible et que quoi que vous fassiez vos films seront nul … essayez et surtout amusez-vous bien !

Bon courage, bonne photo et bonne vidéo !

À propos de l'auteur:

Il est beau, fort et musclé... Enfin, s'il n'est pas tout ça, il est passionné de photo, passion qu'il essaye de vous transmettre du mieux qu'il peut!

48 Comments
  1. Lorenzo

    Bien évidemment :-)

    Est-ce que tu crois que ce serait une bonne opération de vendre tout mon matériel et de racheter le 550D sans perdre trop d’argent ?

  2. En toute franchise, je pense que ce serait une très bonne idée.

    Je sais que les “pro” Sony vont avoir une salle envie de me lyncher, mais après un peu de lecture (ce matin) et après avoir vu ton appareil, je pense que ce serait une très bonne idée !

    • Le 550D est un petit qui a tout d’un grand !

      Franchement, il est réellement étonnant, ça fait maintenant quelques semaines que je le test, et je peux dire que c’est un appareil qui va te suivre un long moment, car il répond au attentes même de photographe expert.

      Pour le rapport qualité prix, à mon gout c’est ce qui ce fait de mieux en se moment !

  3. Lorenzo

    Ok merci pour tes conseils.

    Dernière question, vu que le boitier n’est pas stabilisé, les objectifs sont forcément plus chers… Est-ce que cette différence est vraiment notable ?

    Je vais faire le tour de l’aspect économique et prendrait une décision à ce moment là.

    • Les objectif vendu en kit avec le 550D sont stabilisé.

      Ensuite, il est clair que si tu veux ABSOLUMENT des objectif stabilisé ils seront un peu plus cher que l’équivalent chez Sony.

      La différence étant que la stabilisation sur l’objectif est prévue pour la bonne longueur focale, de ce fait il sera toujours un peu plus performant que la stab intégrée au boitier, c’est d’autant plus vrai quand la focale est longue.

      Ensuite, la stabilisation n’est pas ce qui doit te faire acheter un objectif, mais sa qualité optique.

      Pour l’exemple, mon 24-70/2,8 L USM que tu as utilisé hier n’est pas stabilisé ! Pas plus que mon 16-35/2,8 L USM II, pas plus que mon 50/1,4, que mon 14/2,8 …etc.

      Bref, je suis un fan de la stabilisation (sur mon 70-200/2,8 L IS USM je le trouve génial) mais c’est pas cette option qui va me faire renoncer ou non à un achat.

      En plus, si tu utilise ma petite formule magique, le stab ne devient qu’une sécurité et n’est plus une nécessité ;)

  4. Je te montrerais “une partie” du film quand je publierais le test.

    En effet, il manque les micros réglage AF, ça aurait été un plus non négligeable !

  5. Le micro réglage de l’AF est une invention apparue la première fois sur le Canon EOS 1D MKIII.

    Cette option permet d’affiner les réglages de l’af pour qu’il soit au top.

    Le meilleur exemple ce trouve être avec des objectif à qui on ajoute un converter. (ou un doubleur)

    Grâce à ce réglage tu peux “calibrer” ton AF pour qu’il n’y est plus de front ou de back focus.

    C’est ce qui m’a permis de redécouvrir et d’aimer mes converter que j’avais abandonné.

    Normalement l’AF devrait être calé “correctement” pour tous les objectif, et cette option utilisé que dans des cas rare (comme l’ajout d’un doubleur).

    Mais il est vrai que c’est un plus de pouvoir ainsi peaufiner son AF !

  6. L’utilisation est relativement pour tout ce qui bouge, mais j’ai le plaisir de déclencher la vidéo depuis quelques temps lors de chasses macro avec mon 5D.
    Le rendu est très appréciable et très qualitatif pour mes petites bestioles en HD… par contre, d’accord avec toi, il faut une sacrée bonne maîtrise pour rendre hommage et exploiter pleinement ce mode :)

    • C’est certain que c’est pas le premier venu qui va pouvoir se proclamer “grand cinéaste”.

      Comme en photo le matériel peut aider, mais ne fait pas tout !

      En tout cas merci pour ton témoignage et de prendre toujours le temps de me laisser un commentaire ;)

  7. taz

    Question sur le 550D, est ce qu’il a le contrôle des flashs à distance comme le 7D ?
    Est ce qu’il monte bien en ISOs ?
    (que d’impatience ;) )

    Le reflex avec video, je lui voit deux usages principaux pour les amateurs :
    * capture de moment de vie
    * reportages, pour ajouter la voix à l’image.
    Après pour faire des courts-métrages ou films, on change de profil d’amateur (de photo à vidéo) et de complexité de mise en œuvre (scénarisation, participants, lumières, etc.)

    • Si je livre tous les secrets du 550D plus personne ne va lire mon test ! :lol:

      Plus sérieusement, non, pas de contrôle flash à distance … je trouve ça nul ! Surtout pour ce que ça coute.

      D’un autre côté c’est presque compréhensible, si on ajoute ça au 550D, que va-t-il resté au 7D à par la cadence de la rafale et la construction … j’exagère un peu je sais ;)

      Pour les haut ISO, c’est vraiment top, on peut monter à 3’200 sans trop de remord et pour le secours 6’400 passe encore, les 12’800 c’est vraiment vraiment si on peut pas faire autrement !

      Sinon, je suis assez d’accord avec ton analyse sur la vidéo.

      Merci pour ton commentaire !

  8. ah la vidéo, bah moi je l’ai aussi sur mon D90, bah je l’utilise très rarement
    seulement quand je veux immortalisé un instant avec du son ^^ …le bruit d’une mustang qui passe par exemple ^^

    mais je vais faire un petit film je pense cette année durant mes vacances, on verra ce que ça donne ^^

    A+

  9. Je pense que beaucoup d’amateur photo n’utilise que rarement la vidéo.

    Pourtant, si on garde en tête les limites, on peut toujours faire des films bien sympa ;)

  10. Il est très sympa ton article! Je pense que tu as vu juste, il faut essayer (sans se ruiner) et surtout s’amuser.
    Comme la photo, ça demande un apprentissage et des habitudes nouvelles car les “règles” sont différentes.

    Mon copain s’est payé le 7D et c’est vrai que ça fait des vidéos très sympa en qualité. Après il faut un minimum de talent pour faire un montage intéressant!

    Une remarque sur ton article, je pense que tu devrais revoir ta phrase: “On ferme le diaph moins de lumière plus de PDC, on ouvre, plus de lumière plus de PDC.”
    A l’oral ça passe bien on entend le “plusss” et le “plus” sans le s… mais à l’écrit, un néophyte pourrait être perdu!

  11. Ha oui pas bête pour la phrase, j’avais pas pensé !

    T’as une suggestion, car vu comme ça je vois pas trop comment l’exprimer autrement.

    Je vais y réfléchir, mais si entre temps tu trouve … surtout ne te gêne pas de partager :mrgreen:

  12. Perso j’ai un avis un peu différent sur la question. Je trouve que faut pas mélanger photo et vidéo. Pour ça il y a les bridge… :lol:

    C’est un peu compliqué à prendre en main au début, si on as pas les bons objectifs pour filmer bah c’est bof, ça bouffe beaucoup de place su la CM, c’est pas érgonomiquement fait pour ça, etc…
    Bref, un reflex c’est pas fait pour ça. Et je pense que cette option a été intégrée aux reflex justement pour viser une clientèle plus large et booster les ventes qui sont moins bonnes que les bridge. (Évidemment une personne qui veux juste faire des photos de famille et quelques films souvenirs, va prendre un bridge “tout en un” plutôt qu’un reflex)

    Pour les films j’ai une Toshiba Camileo S20 Full HD, ultra-compact ( 17mm d’épaisseur) et qui vaut moin de 200.-.

    • Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi.

      Déjà, Canon à mis la vidéo en premier lieux sur un appareil de la série pro (le Canon EOS 5D MKII) donc, personne ne pourra dire que c’était pour viser le secteur des “bridge” qui est plus celui des débutant et pas réellement des amateurs.

      Pour sortir l’argent pour un 5D MKII faut pas juste avoir envie de filmer.

      Ensuite, ta caméra (que j’ai eu en main … merci :lol: ) est effectivement super légère et très maniable, je pense qu’une caméra est faite à la base pour filmé et son ergonomie est prévue pour.

      Par contre, la qualité d’image et les possibilité ne seront certainement pas les même !

      Je déconseille à tout le monde (sauf peut-être les cinéaste en devenir) d’acheter un reflex avec comme premier argument l’option vidéo.

      Mais celui qui a un reflex qui peut filmer ne devrait pas s’en priver, car comme je l’ai dit, en définitive même que l’ergonomie n’est pas prévue pour, ce n’est pas si difficile que ça !

  13. je suit dart sur ce point et je ne suis pas d’accort avec bullit,
    j’ai un 7d car bon j’ai commencer avec un 400d ensuite un 40d et j’ai pris le 7d pour son viseur, sa cadence, sa monté iso et bien sur son af.
    le mode vidéo j’en avais rien a faire et je me suis essayer a ça en essai et wahouuuu la qualité ca décoiffe grave, et je pense que avec ta camera la qualité sera comme si que l’on parler d’un reflex et compact d’une même résolution, mais t’aura pas cette faible pdc qui rend les plan si beau et la finesse des détail je pense.

    donc de plus en plus j’ai envie de m’investir un peu plus, alors que je disais aussi que c’est un pure gadget et c”était pas mon critère 1er.

    excellent article encore Dart et j’ai déjà hâte du prochain.

  14. Merci pour ton exemple !

    En effet, la qualité du rendu est incroyable, d’autant qu’on peut vraiment jouer avec les différent objectif, donc, la créativité s’en trouve renforcé.

    Merci de ton passage et de ton commentaire … en espérant que le prochain article de plaise vraiment ;)

  15. stephane

    Pour faire un petit peu de montage, je suis surpris de ton conseil de plans de 2 secondes max, ça fait un film très rythmé façon clip ! perso je privilégie les plans de 20 à 60 secondes (films “familiaux”)

    • Je pense que le tout est que le film garde une bonne dynamique.

      Si les scène que tu tournes peuvent “supporter” entre 20 et 60 secondes sur le même plan tant mieux.

      Je dois pas avoir le même doigté que toi, car quand je fais des plan trop long, souvent les gens pensent que le film est “lent” et que le rythme n’est pas bon.

      Ce qui prouve que comment en photo, les gouts et les couleurs sont légions !

  16. Ah, crotte… Moi qui essai de ne pas être trop geek… Je me retrouve avec les fameux yeux qui brillent qui font bien peur à mon amie :smile: .

    Comme je le dis sur mon site, je suis branché par l’image/l’image qui bouge et le son qui va avec. Et là, pour le coup, c’est avec grand intérêt que je lis ce très sympathique article.

    Alors, trois questions :

    1. Me conseils tu de vendre mon EOS350D pour le nouveau 550D (ou peut-être, pour être plus résonable, prendre un 500D (qui offre également la vidéo)) ;

    2. J’ai un camescope que j’avais pris en Canon (HV20) en espérant peut-être un jour me pencher sur une solution d’y adopter mes optiques. Mais par contre, il y a un point dont je suis vraiment ravi, c’est son stabilisateur optique. Qu’en est-il de la stabilisation sur l’EOS550 ?

    3. Qui dit vidéo dit : image qui bouge mais aussi son. Au niveau de l’EOS550, qu’en est il ?

    Merci d’avance pour les réponses et encore bravo pour ton blog.

    • En premier lieu, merci pour ta visite.

      Je vais essayer de répondre à toute tes questions au mieux.

      1) Difficile de te donner une réponse ! Si tu es passionné par la vidéo, je te dirais FONCE ! Par contre oublie le 500D qui à des options vidéo bien trop bridée (comme 20i/s en 1080).

      2) Je sais qu’il existe des bricolage pour monter des optique sur un HV20, mais tu ne trouvera pas la même qualité qu’avec une optique directe monté sur ton boitier (sans parler de la PDC). Pour la stab, elle se fait depuis l’objectif, selon l’objecif c’est plus ou moins bruyant (avec certain voir gênant). Donc, à tester selon ce que tu veux faire et avec quel objectif tu veux le faire. De mon expérience, on s’en passe très bien !

      3) Le micro qui est dans le boitier est mono mais de très bonne qualité, par contre, il a une prise prévue pour un micro externe, c’est ce que je conseille car un vrai micro stéréo est largement de meilleur calité !

      Sinon, petit conseil supplémentaire, si tu fais le pas et que tu es fans des focal avec très grande ouverture, tu peux te fabriquer des Follow Focus pour trois fois rien et du coup avec un contrôle parfaitement fluide de la mise au point !

      Voilà, si t’as d’autre question, surtout n’hésite pas ;)

  17. C’est vrai que la qualité de vidéo est exceptionnel sur ces reflex pour peu qu’on leur ajoute des objo de qualité. Avant d’acheter mon 50d j’ai hésité avec le 500d qui partage le même capteur mais qui a la video en plus. Finalement, j’ai préféré le viseur du 50d et les micro-réglages…
    Enfin tant que l’autofocus sera inopérant en video, je trouve l’intérêt limité.

  18. Croit mois je pense que l’AF n’est pas une nécessité. Au contraire !

    Je ne comprenais pas pourquoi les camera qu’ils utilisent pour le cinéma n’ont pas d’AF, mais après avoir jouer de la bague de mise au point pour faire une map tout en douceur tu comprends tout l’intérêt de ne pas avoir d’AF

    • Non, pas vraiment.

      En toute franchise, au début tu galère un peu, le temps de comprendre le “truc” de trouver la bonne vitesse pour tourner la bague … etc.

      C’est pas du premier coup que tout devient fluide, mais très vite on arrive à un résultat qui est réellement sympa sans trop de problème.

      En tout cas pour ma par je ne trouve pas ça très compliqué, ni extrêmement facile, faut donner un peu de soi ;)

  19. Je remplacerai ”On ferme le diaph moins de lumière plus de PDC, on ouvre, plus de lumière plus de PDC.”
    par
    ”On ferme le diaph moins de lumière plus de PDC, on ouvre, plus de lumière peu de PDC.”
    C’est vrai que moins ça fait un peu bizarre mais ça peut passer aussi… à toi de voir! Tu es l’auteur après tout! :mrgreen:

    Je rejoins Darth et je ne suis moi non plus pas d’accord avec Bullit. Un réflex ne doit pas être choisi pour faire la vidéo, c’est une erreur, il est certain qu’un camescope digne de ce nom fera l’affaire pour quelqu’un qui veut surtout faire de la vidéo.
    Mais si on a un boîtier qui permet de s’amuser avec la vidéo, je pense que oui il faut en profiter, la qualité (avec un bon objectif) est bluffante. Le sujet filmé le plus inintéressant devient “beau” (bon ça marche que le temps de la découverte :lol:)

    Le défaut que j’ai pu voir c’est que dans des conditions un peu difficiles, la vidéo passe très bien sur un écran de PC mais sur un grand écran c’est une autre histoire, c’est beaucoup plus “moche”! Je ne sais pas si l’algorithme pour encoder est au top, après tout le réflex est fait pour la photo en premier!

    • Merci pour le conseil, je me suis inspiré de ta vision des chose et j’ai fais une phrase qui me semble mieux coller en effet.

      Encore merci pour ton aide précieuse !

      Sinon, pour le résultat sur la télé, c’est en effet l’encodage qui peut poser problème.

      Pour être certain d’être au top, je grave direct en forma Blue-Ray qui passe sur le lecteur du salon, et tout va bien !

      Tu devrais essayer, ça change la vie ;)

  20. Un grand Merci Darth pour toutes ces réponses.
    Alors, puisque tu m’encourages ;-) : Voici deux autres questions :

    1. Au niveau de l’autonomie, est-ce que la position vidéo n’est pas trop gourmande ? Parce que s’il faut partir avec 2 kg de batterie en baroude, ça risque de faire lourd…

    2. Au niveau de la place mémoire, en 1080, combien de temps peut on espérer filmer avant de remplir la carte ?

    Merci encore.

    • 1) La position vidéo est plus ou moins gourmande !

      Pour avoir passé une journée en viré avec et fait photo + Vidéo, je dois avouer qu’il a très bien tenu !

      Surtout que pour les photo j’ai utilisé le Flash pop-up qui tire pas mal sur la batterie.

      Par contre, je me suis amusé à déconnecté l’écran “info” le replay auto … etc. Ce qui au final économise pas mal de batterie.

      Je dirais que pour partir à l’aise, deux batterie s’impose, et je pense qu’on a aucun problème ! Si on est très très très prudent on peut en avoir trois … mais se serait pousser !

      2) Houlà, difficile à dire ! Surtout que ça dépends vraiment de la carte ! Entre une 2Go et une 16go … y a de la marge !

      En full HD tu es en moyenne à 330Mo/minute ce qui donne à peut de chose près 49 minutes de vidéo sur une carte 16 Go !

      Si t’as d’autre question ;)

  21. RioBravo

    Bonjour !

    Quel plaisir de voir s’exprimer un avis éclairé sur un sujet pareil ! Pas de parti pris, d’a-priori dans un sens ou dans l’autre, pas d’esprit polémique, dans un domaine où les controverses, souvent agressives, paraissent surréalistes. Au contraire, un avis objectif, exposé avec beaucoup de simplicité et d’humilité (la marque de ceux qui en savent le plus).

    Je suis, depuis quelque temps, tes interventions sur CI et les articles de ton blog, et c’est toujours avec beaucoup d’intérêt et un grand profit. Je n’ai jamais mieux compris le HDR qu’en te lisant.

    J’avoue avoir toujours eu un faible pour les images qui bougent. C’est passé par le cinéma 16, voilà quelques dizaines d’années, puis la vidéo. Mais je n’ai jamais pu renoncer à la photo. J’en ai tiré une conclusion, qui m’a d’ailleurs été imposée dès l’origine : il est très difficile de se consacrer aux deux.

    A mes débuts, comme journaliste (de plume) dans l’aéronautique, j’ai vécu quasi maritalement avec un photographe : nous passions deux semaines par mois en reportage. Et nous nous partagions les prises de vues : lui la photo pour le boulot, moi le film pour le plaisir (en plus du bloc-notes).

    Malgré l’intérêt de mon confrère pour ce que je faisais, il m’affirmait, avec raison, qu’on ne pouvait pas faire les deux. D’ailleurs, bien que les techniques soient comparables, les buts sont très différents. Et on imagine bien que trimballer un reflex et un caméscope, en plus du sac d’accessoires, ce n’est pas une sinécure.

    A moins d’avoir la dualité dans le caractère… Peut-être parce que je suis balance, j’ai toujours eu en tête de résoudre l’équation. Le 550 D en offre l’occasion pour un prix raisonnable. Dès que je l’ai repéré, en tête d”un comparatif de “L’Ordinateur individuel”, il y a deux mois, je me suis jeté dessus. Il n’y a pas beaucoup d’appareils de cette gamme qui proposent la full HD. D’ailleurs, il n’y en a que deux : un Panasonic et lui.

    Si j’étais passé à côté, ton article suffirait à me convaincre. Pour les purs fanas de photo, c’est clair : aucun intérêt. Pour les fondus de vidéo, certains caméscopes sont préférables (encore qu’aucun ne donne ce fini “pro” qui intéresse Hollywood). Mais pour ceux qui n’ont jamais su trancher, un jour photographe, le lendemain cinéaste, sans avoir les moyens de s’offrir un 5 D MkII, il faut foncer !

    Juste un détail : dans la liste des logiciels de montage, on oublie généralement le meilleur, et de loin : Magix, bien supérieur à Pinnacle, et à tarif comparable. On apprécie notamment les multiples possibilités de retouche d’image et de son, ainsi que les quinze pistes polyvalentes, qui permettent toutes les combinaisons de montage, son et vidéo. Je le trouve quasi professionnel, malgré une relative simplicité ergonomique. Evidemment, surtout pour la full HD, mieux vaut un PC costaud, avec beaucoup de mémoire, et une carte graphique de compétition.

    J’ai été un peu long, désolé, mais surtout un grand merci !

  22. Avant toute chose, merci pour ce message qui m’a vraiment beaucoup touché.

    Surtout, il ne faut pas t’excuser de la longueur de ton commentaire, au contraire !!!

    Je suis toujours heureux de lire l’avis de mes lecteurs.

    Si je fais ce blog c’est pour partager ma passion avec le plus grand nombre, alors quand je vois des commentaires comme le tient, j’ai un réelle bonheur et cela me motive à écrire encore et encore.

    Donc, c’est moi qui te remercie pour ton intervention qui sonne si juste !

  23. lae

    Bonjour,

    je crois que vous serez celui qui m enlevera l epinne du pied :

    c est une question de format:
    je tourne en canon 5Dmark2 , en full HD ,format d acquisition mpeg4 , 1920/1080 a 30images/s
    mon logiciel de montage est adobe premiere pro CS4
    et… je n arrive pas a lire mes rusch correctement une fois dans la station de montage ,ILS SONT SACCADES !!

    Auriez vous une idée a ce sujet ?

    merci d avance
    a bientot

  24. J’avais le même problème avec CS4 et j’utilisais la même solution, soit, passer en AVI avec la perte que cela occasionne.

    Mais avec la version CS5 on peut directement indiqué que nos image vienne d’un reflex numérique, du coup le programme prend vraiment en charge le format et il n’y a plus de souci.

    Je suis vraiment désolé de ne pouvoir vous donner un autre solution, mais, moi-même je n’en avais pas trop avant mon passage en CS5.

  25. Bonjour,

    Voilà quelques semaines, mois… à moins que ce ne soit des années… J’ai écrit un post de manière à m’informer sur cet outil qui comme RioBravo me permettrai de m’adonner à la photo et à la vidéo en fonction du besoin (voir de mes envies).

    Vendredi, au détour d’une balade, je suis tombé sur une offre plus qu’alléchante à la fnac de Nantes. Résultat, je suis à présent l’heureux possesseur de ce cher 550D.

    Je ne vais pas en remettre une couche sur l’extraordinaire bon entre ce nouveau jouet et mon bon vieux 350D qui conviendra parfaitement à qui veut se faire la main à la composition, et au travail sur reflex de manière général.

    Par contre, dans les petits points rencontrés, je peux déjà affirmer que la carte SD de 8Go classe 4 qui m’a été conseillée ne suffit pas en vitesse pour l’acquisition vidéo HD (au bout de 12″, la capture s’arrêtait). Résultat, ce midi, je suis repassé pour l’échanger contre une 16Go Classe 6. Et à présent, je n’ai plus de limite dans le temps pour choper toute une scène. Et après un week-end un peu énervé, je dois dire que 16Go, ça n’est pas du luxe. Même s’il est vrai qu’ensuite, le travail des RAW et montages vidéos peuvent être à la hauteur du stockage nécessaire… ENORME :-)

    Sinon, dans mes premières expériences, Darth, je note que tu préconise certains points vis à vis de CS5 (que je possède) : Peux-tu détailler la mise en oeuvre pour dire à CS5 que tes vidéos viennent d’un réflex ? (Je n’ai pas vu cette possibilité dans les choix de projet).

    Merci par avance et longue vie à ton blog.

  26. En premier lieu, merci pour ton commentaire et ton retour d’expérience.

    En effet, le 550D est un appareil vraiment extraordinaire dans beaucoup de domaine, et en prime il est très à son aise avec la vidéo.

    Comme toi, je pense que 16Go est un miminum avec cet appreil.

    Pour ce qui est de CS5, pour qu’il sache que ton fichier vient d’un reflex, cela se passe à la deuxième étape de la création d’un nouveau projet.

    Quand tu ouvre CS5 il te demande si tu veux un nouveau projet, ou si tu veux utiliser un ancien.

    Tu cliques sur nouveau projet.

    Une fenêtre va alors s’ouvrir pour te demander quelques spécification (Zone admissible du titre, format d’affichage…etc)

    Tu donnes les info nécessaire.

    Ensuite, une seconde fenêtre va s’ouvrir nommée “nouvelle séquence”

    C’est ici que tu peux donner l’info, comme te le montre l’image ci-dessous:

    Voir ICI

    J’espère avoir répondu à tes questions, si tu en as d’autres, n’hésite pas. 8)

0 Pings & Trackbacks

Laisser un commentaire

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓