Test terrain: Nikon D750

La petite perle de Nikon!

nikon-d750

La stratégie de sortie des nouveaux boîtiers est différente entre chaque marque, l’attente des photographes est pourtant souvent la même.

La gamme des appareils photo plein format  chez Nikon avant la sortie du D750 se résumait en 4 boîtiers:

  • Nikon  D4sLe haut de gamme
  • Nikon  D810Le surpixelisé
  • Nikon  D610Le boîtier abordable, mais limité
  • Nikon  DfLe boîtier vintage avec capteur du D4

Les Nikonistes attendaient un vrai successeur au D700, un appareil qui ne soit pas surpixelisé, ni trop  “simple”, comme le D610.

Il semblerait que Nikon ait fini par entendre ses clients en nous présentant un D750, qui se veut le successeur du D700 du moins sur la papier et à en croire sa dénomination.

Il aura fallu beaucoup de patience, car ce sont 6 longues années qui séparent les deux modèles.

La question que l’on se pose, est-ce un vrai successeur et que vaut cet appareil?

Nous allons tranquillement répondre à toutes ces questions dans ce grand test terrain, en commençant par le commencement …

Pré-Test:

ciuri-belle-au-bois

Nikon D750 | Nikkor 50mm f/1.4 | f/1,4 | 1/50s | 110 ISO 

Le Nikon D750 de par sa dénomination semble être le successeur du D700, pourtant de nombreuses choses dans sa fiche technique nous laissent comprendre que nos amis de Nikon  ne sont pas sur une droite ligne dans cette succession, ce boîtier aurait perdu quelques plumes au passage.

Nous verrons en conclusion que cette “succession” n’est pas aussi évidente que ce que cette nomenclature le laisse supposer.:

Fiche technique

  • Capteur d’image CMOS plein format de 24,3 millions de pixels
  • Processeur de traitement d’images EXPEED 4
  • Sensibilité de 100 à 12’800 ISO, extensible jusqu’à 51’200 ISO
  • Système AF de 51 points AF, dont 15 en croix
  • Prise de vue en rafale à 6,5 images par seconde
  • Capteur de mesure RVB avec reconnaissance de scène
  • Video Full HD : 1920 x 1080 à 24p/25p/30p jusqu’à 50i/60i
  • Viseur 100 % et grossissement de 07x.
  • Écran arrière 8,1 cm de diagonale orientable 90° vers le haut et 75° vers le bas.
  • Boîtier en alliage de magnésium résistant à la poussière et aux intempéries.
  • Double logement pour carte mémoire SD
  • poids 750 g

Comme on peut le constater, si le D750 gagne en pixels et, comme nous le verrons plus bas, il reste bien protégé contre les intempéries, il gagne aussi un écran articulé, mais il perd de façon non exhaustive:

  • La vitesse d’obturation qui passe à 1/4000s
  • La synchro-X à 1/200s
  • Le branchement pour flash externe
  • …etc

On notera aussi qu’il est plus compact que son prédécesseur.

Est-ce pour autant une mauvaise nouvelle?

J’ai envie de dire non, et pour plusieurs raisons que je vais vous expliquer dans la suite du test, en commençant par la taille car il s’agit là d’…

Ergonomie:

d750-multivues

Quand on ouvre le carton qui contient le D750, on se rend compte que les ingénieurs ont misé sur un boîtier plus compact que le D700, le poids a aussi été revu à la baisse.

Une fois cette première impression poids taille passée – je reviendrai dessus un peu plus bas -, on commence à le prendre en main et à regarder de quel bois est fait ce boîtier.

Premier constat, l’écran LCD N&B qui se trouve sur l’épaule droite de l’appareil est clairement plus petits que celle du D700, compacité oblige, il fallait réduire la taille.

Sur l’épaule opposée on trouve une molette avec les différents modes, P,S,A,M et les différents modes auto, alors que sur le D700 c’était le même trèfle que sur le D810.

Pour le reste, on retrouve le placement habituel des différentes commandes sur les boîtiers Nikon , la touche ISO me semble toujours placée étrangement, pour le reste, on est sur un terrain connu.

Le viseur:

viseur-d750

Comme vous le savez, j’attache une importance toute particulière au viseur qui pour moi est l’un des instruments les plus indispensables d’un bon appareil.

Ici le viseur est clair, très précis et agréable à l’œil.

Toutes les infos nécessaires à la prise de vues sont là, tout ce qu’il faut sans fioriture, on ne demandait pas plus.

Un viseur clair et agréable, un vrai savoir-faire de Nikon qui m’ont toujours surpris en bien pour la qualité de leur visée.

Le  Nikon D750 annonce un viseur 100% et, contrairement au D610, il affiche réellement 100% et c’est une très bonne nouvelle.

Prise en main:

Le boîtier est plus compact que le D700, ceux qui vont passer de l’un à l’autre vont avoir une drôle de sensation, mais ce n’est pas forcément un mal, l’appareil est très bien dessiné et la prise en main est très agréable, et ceci malgré sa compacité.

Ses mensurations sont plutôt bien choisies, juste assez grandes pour avoir une bonne préhension sur le revêtement de très bonne qualité, et juste assez petit pour qu’on ait envie de le prendre partout avec nous. D’autant plus qu’il est léger, de fait très agréable à manipuler, certains verront ça comme un défaut personnellement, même si j’aime les gros boîtiers, je trouve les plus modestes agréables.

Ici les ingénieurs de Nikon ont fait du très bon travail, et il n’y a pas grand-chose à dire, sauf pour le bouton ISO, qui comme d’habitude est placé de façon étrange …. mais je l’ai déjà souligné.

Côté technique:

d750-joints

Le Nikon D750 est très bien construit et affiche une “construction tout-temps”que j’ai pu tester sur le terrain, n’oublions pas qu’il faut lui associer un objectif lui aussi tout-temps.

Pour ce qui est de la carte mémoire, au revoir la carte CF, ici c’est un double slot SD, qui vous sera proposé.

Question obturateur, le Nikon D750 affiche une vitesse de 1/4000s et une synchro-X à 1/200, ce qui me semble un peu léger comparé au 1/8000s de ses grands frères D810 et D4s, mais en réalité, sauf cas particulier, il reste assez rare que l’on ait besoin de vitesse supérieure à 1/4000s, j’aurais pourtant préféré plus, car là, on joue dans la même catégorie que le D610, un peu rude!

Dans les mauvaises nouvelles, nous pouvons dire au revoir à la prise flash. On pourra toujours arguer que maintenant on passe plus facilement par des transmetteurs radio, mais je trouve quand même cette perte un peu dommage. Surtout pour ceux qui ont encore de “vieux” sets de flash qui fonctionnent parfaitement bien et qui gardent un système filaire.

Question motorisation, D750 n’est pas une foudre de guerre avec ses 6,5 images par seconde, encore un point où il perd par rapport au D700.

Les petits plus:

DSC_0052

Nikon D750 | Nikkor 20mm f/1,8 | f/2,2 | 1/60s | 800 ISO

Comme dit un peu plus haut, le D750 est plus orienté photographe amateur/expert que ne l’était le D700, de fait, on trouve sur sa molette le mode auto, les modes scènes, mais également les “effets”.

C’est un mode qui va permettre de réaliser de petits effets directs boîtier, tels que l’effet maquette, le traitement dessin ou encore la dénaturation partielle pour ne garder qu’une couleur, …etc.

C’est un peu gadget, amusant, inutile, superflu, mais ça a le mérite d’exister pour ceux qui ont envie de s’amuser et ça ne coûte pas plus cher.

Tout comme les modes scènes très complets et simples d’utilisation, les effets se commandent très simplement, avec des paramétrages faciles d’accès.

On notera aussi le WiFi qui est d’origine dans le boîtier, gros plus pour moi comme vous le savez.

Je regrette par contre que l’écran orientable ne le soit que dans la direction haut bas, ce qui limite les choses, c’est presque plus frustrant que de ne pas donner la possibilité de le bouger.

Maintenant que c’est dit, passons aux choses sérieuses …

La qualité d’image:

sport-car

Nikon D750 | Nikkor 20mm f/1,8 | f/8 | 1/200s | 100 ISO

La qualité d’image reste le point central d’un appareil photo, on peut lui pardonner quelques petites faiblesses, si dans l’ensemble la qualité d’image est au rendez-vous.

Ici, je vous rassure d’emblée, le D750 a vraiment su me convaincre !

Plusieurs choses rentrent en ligne de compte pour offrir la meilleure qualité d’image qui soit dans toutes les situations possibles.

  • La qualité de l’exposition.
  • La qualité de l’AF et son suivi.
  • La qualité des images fournies et la gestion de la montée en ISO.

Nous allons donc détailler ces trois points en regardant les réactions du Nikon D750 loin des labos de test, mais bien sur le terrain. Commençons par…

La qualité d’exposition:

d750-paysage

Nikon D750 | Nikkor 20mm f/1,8 | f/4,5 | 1/800s | 100 ISO

Que dire sur l’expo?

Pas grand-chose, sinon qu’elle est toujours juste. Ici le travail de Nikonà été exceptionnel!

Le D750 expose juste et profite de toutes les qualités de son CMOS et de sa capacité dynamique pour nous sortir de toutes les situations, même les plus difficiles.

On peut se reposer sur cet appareil qui saura exposer juste quelle que soit la luminosité, la seule limite qu’il aura sera celle de la “physique” autrement dit, la capacité du capteur à encaisser une grande différence de luminosité.

Mais sauf cas extrêmes comme de forts contre-jours ou autres amusements du genre, le D750 vous délivrera des images impeccables.

Si vous décidez de prendre vos photos en RAW (ce que je vous conseille) l’encodage sur 14 bits vous donnera la possibilité d’aller encore chercher des informations dans les ombres et les hautes lumières.

Le Nikon D750 n’a rien à envier à ses cousins et autres grands frères du côté de l’expo, il est tout simplement impeccable!

L’autofocus et piqué:

fleur-d750

Nikon D750 | Nikkor 200mm f/2 VR | f/2 | 1/320s | 100 ISO

L’autofocus et le piqué sont des points clefs de la photo. Il faut dire que l’un va rarement sans l’autre.

Avoir un piqué extraordinaire, mais un AF qui ne suit pas, va donner des images de mauvaise qualité. Cette affirmation fonctionnant dans les deux sens.

LeNikon D750 a un AF performant et de bonne qualité qui ne va pas vous décevoir, qui saura se sortir de toutes les situations sans problème.

Sur le papier c’est 51 collimateurs qui seront là pour vous épauler, dont 15 sont en croix, vous pourrez choisir les réglages bien connus des Nikonistes, soit: AF-A, AF-S et AF-C, puis choisir la qualité du suivi, du simple capteur au suivi 3D.

Nikon n’a plus à faire ses preuves quant à la qualité de leur AF, et ici le D750 joue clairement dans la cour des grands. Sans rivaliser avec le D4s, il n’a pas à rougir face au D810, bien au contraire!

De plus, avec un capteur central qui “voit” encore à -3IL, autant dire que l’obscurité ne lui fait pas peur.

Passons au piqué des images, qui sur le D750 est tout bonnement superbe!

Il ne faut pas y aller par 4 chemins, offrez au D750 une belle optique, il saura vous en tirer le meilleur!

Vos images vont croustiller et fourmiller de détails pour le plus grand plaisir de vos yeux.

La gestion de la montée en ISO:

iso-750d

Nikon D750 | Nikkor 85mm /1,4 | f/13 | 1/3s | 12’800 ISO

Si vous êtes l’un de mes fidèles lecteurs, vous savez très bien que cela fait un moment que j’ai pris parti de ne plus faire une série de photo à chaque valeur ISO pour vous les présenter.

Je pense simplement que prendre en photo la fameuse “Maison-Blanche” en Lego que vous connaissez tous maintenant, en augmentant la valeur ISO n’est pas un compte rendu juste de la réalité du terrain!

En effet, un éclairage qui donne un 1/20 de seconde à f/5,6 pour 100 ISO, donnera 1/1’250 de seconde à la même ouverture pour 6’400 ISO, ce qui est loin d’être la situation lumineuse la plus catastrophique. De fait, le fichier présenté ne souffrira que très peu du manque de lumière, ce qui sur le terrain est bien différent. En règle générale, on utilise de telles valeurs pour pallier un manque de luminosité.

Quand on regarde la photo d’illustration de ce sous-chapitre, on voit qu’elle a été prise à 1/3 de seconde, à une ouverture de f/13 pour 12’800 ISO. Autant dire qu’ici la valeur ISO élevée était un vrai besoin.

Si vous Cliquez ICI pour voir le crop 100%, vous vous rendrez compte du superbe travail de Nikon qui délivre un fichier vraiment très propre.

De base le Nikon D750 a une échelle ISO comprise entre 100 et 12’800 ISO, que l’on peut pousser de 50 à 51’200 ISO.

Dans la pratique, je conseille toujours de rester dans les valeurs de base d’un appareil, gardant le “supplément” pour dépannage seulement.

En bref, Nikon à fait un très beau travail et on pourra utiliser sans remords ses fichiers jusqu’à 6’400 ISO, avec un peu de travail en post-traitement à 12’800 ISO. Comme expliqué plus haut, je garderai pas contre pour des cas exceptionnels les valeurs supplémentaires.

Conclusion:

d750-parfum

Nikon D750 | Nikkor 200mm f/2 VR | f/14 | 1/200s | 100 ISO

J’aime cet appareil!

Au moins, c’est dit! Je pense que pour beaucoup, qui regardent le D750 avec un œil un peu dédaigneux, je dirai que leur erreur est de trop comparer le D750 au D700.

À la bonne époque du D700, la gamme plein format était bien plus restreinte, de fait, si on ne voulait pas passer au boîtier pro de la gamme, la marque jaune se devait de proposer un produit complet.

Maintenant, la gamme est bien plus étendue, le D750 n’a donc plus le besoin d’en faire autant et c’est tant mieux, car de fait, le prix est tout doux et ça c’est un plus.

Personnellement, je suis tombé un peu amoureux de ce boîtier, léger sans concession, qui nous offre tout ce dont on a besoin pour un prix très correct, la meilleure alternative au D810, son grand frère plein de pixels.

En bref, je ne peux que le recommander avec joie et bonheur, pour moi, l’une des toutes meilleures réussites de Nikon de ces derniers mois!

Bon courage et bonnes photos

Pour acheter cet article, cliquez ICI: Nikon D750

À propos de l'auteur:

Il est beau, fort et musclé... Enfin, s'il n'est pas tout ça, il est passionné de photo, passion qu'il essaye de vous transmettre du mieux qu'il peut!

136 Comments
  1. Sartarius

    Que d’éloge pour un JAUNE :-P

    Gageons qu’il n’ai pas de problèmes comme ceux rencontrés depuis quelques temps par Nikon !!! :houla:

    En tout cas, ça a l’air d’être un chouette boitier :tumbsup:

  2. Si tu sais pas quoi faire du 200 f/2, il peut trouver un asile confortable en Belgique… :-P
    Cela dit, bien que le test soit nickel, ce boitier ne me convainc pas vraiment de changer mon 700.

    • Pas convaincu aussi…

      Mettre en balance le gain du Wi-Fi, le mode Q, le passage d’une plage de sensibilité native de 200-6400 ISO à 100-12600 ISO et la montée en pixels ;
      Face à des retours en arrière tel que le viseur carré, la sélection de mode via une molette sur l’épaule gauche (exit le changement à la volée sans décrocher du viseur), la perte du slot CF au profit de deux slots SD (double-bwerk) ou de la prise synchro flash (même si ce n’est juste pour un Medical Nikkor que je n’utilise que rarement), l’inutilité de l’écran orientable ou du mode vidéo (çà ne m’intéresse toujours pas) et une baisse relative dans la vitesse de la rafale (7fps contre 6,5fps en JPG ouais c’est pas grand chose, mais le D700 tombe à 5fps en RAW et a besoin du booster et d’une batterie En-EL4 — pour D3 — pour remonter à 7fps, je ne sais rien sur ce point à propos du D750)…

      • J’ai failli oublier le réduction de la vitesse de 1/8000s à 1/4000s (sur un bassin d’aviron, un beau jour de printemps, alors que la lumière réverbère de partout, t’es content de pousser à 1/8000s pour garder la profondeur de champ assez courte, sans passer la journée à visser/dévisser un filtre ND).

        • Abricow

          Réduction de la vitesse de 1/8000 à 1/4000 : par rapport aux D3 et D700 dont vous parlez dans le message précédent, j’imagine. Dans ce cas, n’oubliez pas que la sensibilité nominale de ces boîtiers était 200 ISO, celle du D750 est 100 ISO. 1/8000 à 200 ISO est équivalent à 1/4000 à 100 ISO.
          Bien sûr, les D800, D800E, D810 et autres D4, D4s font encore mieux puisqu’ils cumulent 100 ISO et 1/8000.

      • Le problème est là, comme je le dis, il ne porte pas bien son nom, il devrait s’appeler D650, mais avec le 750 on présent une amélioration du D700 et ce n’est pas le cas.

  3. merci pour ce CR bien complet !

    En lisant tout ça, je me dis que ça peut être un excellent boitier de complément pour mon D800 …. un excellent boitier de reportage (où on se fout des 36Mpix) et je garderai l’autre pour le paysage & studio.

      • merci ! …. à tout hasard, l’aurais tu tester avec le 24-120 f4 ? (si tu as cet objectif bien entendu) ….

        J’ai des soucis avec cet objo et le D800 … pb d’AF qui patine et de piqué vraiment limite (même avec trépied, télécommande & miroir relevé 3s). Mais je ne sais pas si c’est mon objo qui déconne ou si c’est cet objo qui est limité (j’ai déjà eu des retours dans ce sens).

    • En fait, c’est le pouvoir séparateur de ton objectif qui face au 30 millions de pixel du D800 (qui a en plus un filtre passe-bas pour ne rien aidé) se retrouve à la limite de ses capacité. :(

  4. Vraiment bien fait le test. Comme toujours d’ailleurs!!
    J’ai remarqué que tu as fait les quelques photos avec le nouveau Nikkor 20mm f1,8.
    Est-ce que c’est possible d’avoir un petit mot sur ce nouvel objectif?
    A l’annonce de sa sortie, j’étais assez enchanté vu le prix qu’il coute (environ 800 CHF). J’avais raison de m’enchanter ou pas?
    Merci

  5. ben voilà!
    Moi qui attendais quelques chose pour confirmer ce que je pensais c’est fait ;)
    Besoin d’un boitier léger pour les séances hors mariage sans le D4s et pouvoir profiter des beaux cailloux en ma possession, et n’ayant plus mon super Fuji S5 pro ceci serra parfait car la série 800 est trop lourde physiquement et en fichiers pour moi. Lors des mariages ce sera donc un bon compagnon au D4s ;)
    Mon D300s va m’en vouloir, mais il trouvera certainement un nouvel ami…
    Metci encore une fois pour ce test!

  6. Erven

    Article comme toujours très intéressant et surtout un test terrain que j’affectionne particulièrement comparé aux tests labos.
    Trop tard pour moi pour ce D750, je viens de passer au D810, sans regret ceci dit, le prix était si proche de ce D750 prix boutique.
    Pour ce qui est du 200mm, il semble vraiment extraordinaire il me fait rêver (serait-il un achat judicieux sachant que je possède le 70-200mm f/2.8 VR II ?).
    Et ce 20mm, tu en penses quoi ? Convaincu ?
    Quoiqu’il en soit, j’ai toujours un vrai plaisir à te lire.

  7. Encore merci pour ton test!

    Quand j’ai commencé à lire ton article et regarder le boitier du plus près sur Google je me suis dit que Nikon aurait pu faire un petit effort pour proposer un boiteir avec une ergonomie et une finition au top. Le bouton des ISO est placé quasi au même endroit que sur le D90 ou ceux de la gamme D7xxx alors que sur un boitier qui se veut pro il devrait se trouver au même endroti que le D700-D8xx ou encore D2x ou D4. Pour ce qui est de l’écran LCD ils aurait pu faire quelques chose de plus abouti et de plus orientable comme sur le D5xxx :grrr:

    Malgré ces quelques petits détails la qualité d’images semble bien au rendez-vous, heureusement d’ailleurs :tumbsup:

    • Pour le bouton ISO, je le trouve tout aussi mal placé sur les boîtier pro!

      Il devrait être à portée de l’index, comme le fait Canon.

      Quand tu utilises un gros objectif à main levée, tu peux me croire que la différence est de taille!

      • Abricow

        Le réglage de la sensibilité peut être affecté à la commande “enregistrement vidéo” (accessible avec l’index de la main droite), il faut en plus tourner une molette bien entendu. Réglage personnalisé f9, P 366 du manuel.

        • cocagne

          Merci pour le tuyau
          Un utilisateur averti de Nikon sait qu’il a tout avantage à décortiquer le mode d’emploi, ces boitiers sont vraiment conçus pour s’adapter à chaque photographe bouton iso compris.

      • Je sais bien cela, je l’ai fait sur mon D4s et j’en parle aussi sur le test du D4.

        Il n’empêche, que c’est dommage que de devoir jouer les acrobate de la commande car Nikon ne sait pas mettre un bouton au bon endroit 8)

        • cocagne

          Ne sait pas ..Comme tu y vas!
          N’estime pas nécessaire.
          J’aurai tendance personnellement à chercher d’abord les raisons qui poussent des gens qui conçoivent des appareils photos depuis avant que toi ou moi ne venions sur cette terre qui vivent dorment mangent photo à faire tel ou tel choix.

    • Quand on sait le nombre d’année qu’ils ont mis (Canon comme Nikon) à mettre le bouton de contrôle de la PDC sur les reflex entrée de gamme, parfois je me pose des questions.

      Après, les ingénieurs on la tête dans le guidon toute la journée, et parfois ne prenne pas le recule nécessaire!

      Je vois avec le Hasselblad que je test en ce moment, même lui a la touche ISO à portée d’index, car c’est logique! Par contre, pas de retour de l’info dans le viseur lors du réglage … étrange et voir même stupide, mais parfois, les ingénieur ne pensent pas à tout, même s’ils passent leur journée à faire ça.

  8. Cédric

    Merci pour ce test :tumbsup:

    Mais je ne sais tjrs pas lequel choisir entre le D810 et le D750 :(
    C’est surtout les dimensions de ce dernier qui me fait hésiter, car j’ai des grosse paluche et la taille du D700 me convenait très bien. Bon on va me répondre qu’il suffit de mettre un grip mais …
    Mr Nikon il faudrait un D8… avec le capteur de ce D750 et là je serait ravi et conquit :D

  9. sébastien

    Merci Darth pour ce test ! Comment se situe le D750 par rapport au 5D Mark 3 ? Monté Iso, nervosité autofocus… Il semble assez proche.

  10. corto8

    et oui…………….les canonistes en ont rêvé……….et nikon l’a fait!. un beau boitier comme on aimerait que canon en sorte , pour améliorer sa gamme 24X36 au lieu de nous pondre un APSC avec écran fixe et même pas tactile!. :-x

      • corto8

        Bah si tu pouvais expliquer parce que ok le 7DMKII est certes plus “pêchu” que le 70D, mais pour quoi diable n’y ont ils pas adjoint un écran tactile et orientable?. Maintenant concernant la gamme FF je la trouve (pour un amateur) vraiment minimaliste par rapport à Nikon. je trouve même qu’entre le 6D et le 5DMKIII il y as de la place pour un boitier intermédiaire pour les amateurs/experts. Avec Canon on passe directement du 6D au 5DMKIII alors qu’avec Nikon on a une gamme d’appareils et de prix en FF plus étendue (D600/D610/D750/D800/D800E/D810……).

        Clairement canon se positionne sur l’APSC ( ce qui se vend le plus au grand public, question de tarif !; et qui d’ailleurs repousse la théorie de l’obsolescence de ce format au calendes Grecques puis que tu le dis toi même Nikon vas pas pouvoir rester sans réagir) mais laisse peu de choix à ceux qui voudraient aborder le FF. Et le 6D à mon sens ne soutien pas la comparaison avec le D750 certes un peu plus cher mais avec un pédigrée nettement plus intéressant. question tarifs s’il faut passer au 5DMKIII c’est tout de suite1200 euros de + que pour le 6D !!! ou ………. 600 euros de + que pour le D750 !. Bah franchement actuellement tu veux un FF avec un bon pédigrée à prix “raisonnable” : tu peut pas empêcher le D750 de te faire de l’œil !. (et pourtant j’ai une préférence pour canon!).

      • Je crois que c’est résumé un peu vite les choses!

        Chez Canon on a en FF:

        1Dx :arrow: le vaisseau amiral
        5D MKIII :arrow: Une version expert pro avec des caractéristique très pointu
        6D :arrow: l’entrée de gamme du FF avec une belle montée en ISO bonne construction et un AF un léger, photo tranquille.

        Chez Nikon
        D4s :arrow: le vaisseau amiral, qui malgré ses efforts reste un cran en dessous du 1Dx
        D810 :arrow: remplaçant du D800 et D800E appareil surpixelisé avec tout ce qu’il faut mais aussi les contrainte du au nombre de pixel
        Df :arrow: Capteur d’un D4 avec intérieur d’un D610 et aspect d’un vieille appareil …
        D750 :arrow: Un superbe, il se placerait chez Canon entre le 6D et le 5D MKIII
        D610 :arrow: Un sympathique 6D

        5 appareils chez Nikon pour 3 chez Canon, mais on peut dire que le Df est juste pour le marketing, donc, 4 VS 3.

        De l’autre côté, les Canoniste et Nikoniste attendent depuis de nombreuse années un nouvel APS-C haut de gamme.

        Donc, pour le moment, il faut être franc, c’est plus subtilement joué chez Canon 8)

        • corto8

          merci pour tes articles et ta réponse. Évidemment comme beaucoups j’attends avec impatience ton test du 7D qui ne manquera pas d’être passionnant ! mais encore une fois et c’est l’avis personnel d’un amateur, mais je trouve que le 7DMKII aurait pu juste être parfait avec un écran orientable et tactile ce que nikon lui a apparemment bien compris puisqu’il le met sur son D750. c’est d’autant plus incompréhensible qu’il existe sur le 70 D et que toi même qui au départ le considérais comme un “gadget” l’avais en fait trouvé très pratique lors de ton évaluation du 70D.

          maintenant comme tu le dis Le D750 pourrait être entre le 6D et le 5DMKIII et c’est justement ce que je regrette…………………que canon n’aie pas ajouté un boitier 24X36 de même facture entre ces deux là. Mais à mon sens, autant comme tu le dis déjà, Nikon ne peut laisser canon sur ce terrain des APSC autant Canon peut il se permettre de ne pas réagir sur sa gamme des 24X36 ?. En d’autres termes devrions nous voir assez rapidement un 6DMKII ou un nouveau boitier intermédiaire?

          bonne continuation à toi et merci pour ton blog que je parcours depuis quelques mois avec grand intérêt!

          • C’est marrant, je trouve qu’un FF entre 6D et le 5D ne serait pas très judicieux
            Perso, je trouve qu’au moins, là, on n’est pas perdu dans une multitude de boitiers et que les gammes sont bien délimités..

        • Je ne peux être d’accord avec ton classement…
          Comment un boitier comme le Canon Dx ayant reçu une note de 82 par DxOMark pourrait être le premier d’un classement où le Nikon D4s a un score de 89 ? La qualité photo n’est-elle la finalité d’un boitier ? 8-O
          Pour moi l’appareil qui sort du lot est le Nikon D810 par sa polyvalence et son score de 97 :tumbsup:

  11. André

    j’ai découvert ton blog il y a quelques semaines .

    Etant simple photographe amateur, j’ai eu un choc quand j’ai testé un plein format avec un viseur de qualité. C’est pourquoi je cherchais un nouveau boitier pour remplacer mon D5100 (qui deviendrait la propriété de ma tendre moitié qui s’adonner à la photo de manière plus pointue qu’avec un petit compact, surtout pour la photo de nuit)

    J’avais déjà lu de très bons avis sur le D750 (la plupart des critiques acerbess ne venant que de gens ne l’ayant pas utilisé… donc d’une objectivité sans pareil) mais le tien fini de me convaincre :tumbsup:

    plus qu’à trouver une bande de victimes qui me l’offrira pour mon anniversaire :zooh:

  12. H.

    Excellent retour d’expérience et article agréable a lire merci.
    Au niveau de l’AF comment se comporte-il par rapport au D4s ? (notamment pour des oiseaux en vol)

  13. cocagne

    Mon petit doigt me dit que ce boitier est conçu pour recevoir à très moyen terme un capteur Aps-c, un peu dans l’esprit qui avait conduit à proposer D300 et D700 à partir d’une base identique.

    Il faudra bien répondre de toutes manières à Canon et son dernier joujou particulièrement réussi et garder un oeil sur les purs et durs du petit capteur.
    Les choses ont changé et présenter cet appareil comme la suite du D700 est un artifice de commerciaux un peu comme appeller la petite BMW une mini ou DS les nouvelles Citroën.
    Le remplaçant du D700 est bien le D800 et ses déclinaisons, le seul obstacle à changer du vétéran au jeunot est que finalement si le principal handicap du D700 est sa définition perçue comme trop modeste, dans la pratique ce n’est pas nécessairement un obstacle pour beaucoup qui n’ont pas basculé et ne basculeront pas s’ils ne l’ont pas fait pour le D800, pour le D750 Celui ci s’adresse à des primo entrant en plein format qui veulent faire les chose bien.
    La différence de prix à ce niveau entre D810 et D750 ne compte pas vraiment pour qui a déjà un parc optique convenable car le boitier est le seul élément concerné, elle compte par contre pour celui qui soit fait sa première acquisition de reflex soit passe du petit au plein format car lui doit aussi penser optiques hors ces boitiers pour être pleinement utilisés demande de la bonne camelote.
    Ce boîtier très réussi transforme l’essai du D600/610 et le remplacera dans la gamme dans sa version plein format. Dans une version à venir il consolera ceux qui se languissent d’un nouveau D300 alors qu’il l’ont deja dans la gamme 7***.

  14. Michaël

    Super article comme à ton habitude. Mais, je ne regrette pas mon choix pareil et je vise maintenant à me procurer les cailloux que je désire…

  15. PH.B

    Bonsoir,
    Ce D750 a de grandes qualités semble-t-il. Toutefois son piqué aurait-il pu être encore meilleur sans filtre passe-bas, qui est absent sur le D810, le D7100 et le D5300. Quelle est selon vous la raison de son maintien sur le D750 ( le risque de moiré ? Mais cela ne semble plus un problème ).
    Cdt.
    PH.B

    • En fait, contrairement à ce que l’on peut croire, le filtre passe-bas n’est pas réellement retiré, mais son amplitude fortement diminuée.

      Il faut aussi garder en tête que si les D810, D800 et autres boîtier Nikon se voit retirer le passe-bas, c’est pour garder un bon piqué avec la plupart des objectifs, sinon, la densité de pixel est telle que beaucoup d”objectif seraient mis à mal.

      Ici, le D750 n’a pas besoin de ça, le piqué est très bon et avec le passe-bas on évite beaucoup de risque, car, comme je l’ai démontré sur mon test du D800E, le risque est réel.

  16. gresset

    Bonjour, et merci pour cet article,
    bien fait et intéressant comme souvent …
    Oui il a vraiment l’air bien cet appareil … venant d’un D700
    il me fait vraiment de l’œil …. pour moi, son seul defaut ….
    pas compatible avec Capture NX2 ..
    et la je dis Zut Zut Zut et ReZut a Mr Nikon …

    • cocagne

      Je comprend que tu soit attaché à ce logiciel mais c’est ainsi
      D’autre part du point de vue photographique et si on a la chance d’avoir un D700 ( chance que je partage avec toi) viser le D750 serait une bonne option et encore en cas d’usure de son appareil si le D810 n’existait pas.

    • Jipi

      Pour ceux qui apprécient Capture NX2 comme moi, pour toutes sortes de raisons, il semble que des petits bidouilleurs aient trouvé des solutions pour l’utiliser avec des boitiers Nikon non listés(pour l’instant NIKON D810, mais il semble qu’ils travaillent sur une solution D750). Voir sur http://bagnonm.blogspot.ch/2014/09/editing-nikon-d810-files-with-cnx2_15. En anglais hélas, un peu hard quand il s’aggit de technique. mais je suis certain qu’une bonne âme se fera un plaisir de traduire :) . Pour l’instant je n’en ai pas l’utilité (D800), mais c’est bon à savoir pour le futur.

  17. greg

    Bonjour,

    je profite de cet excellent article pour poser une question. Pourquoi n’y a-t-il pas de troisième molette pour gérer les isos? ce serait quand même de loin le plus pratique, alors bien sur y’a le prix, mais c’est peut-être pas si important que cela et sur des boitiers à plus de 2000 euros, le surplus serai pas forcement très perceptible.
    j’ai un d700, et pour le coup je suis d’accord avec Darth, au niveau ergonomie de la touche iso, j’ai l’impression que nikon est encore dans une logique de l’argentique, où changer de sensibilité, c’est changer de pellicule.

    • Cocagne

      Finalement cette récrimination de la part de Darth m’avait intrigué et du coup j’ai été essayer un de ces boitiers.
      Effectivement la touche iso standard est curieusement placée et même quand on l’a bien repérée elle ne tombe pas naturellement sous le doigt pendant la visée.
      On avait un peu le même problème avec le D700 pour passer en iso auto il fallait aller dans les menus à moins de dédier une touche.
      Pour ma part j’ai chois la touche Fn de facade en bas actionné avec l’auriculaire, on pourra donc en faire autant avec le petit nouveau avec un avantage sur le D700 : C’est que la touche isos couvre maintenant avec la molette avant tous les paramètres isos, auto compris.

      Il n’y a guère que Pentax qui avait, dés le départ, intégré la logique numérique nouvelle en proposant une option priorité sensibilité
      Au fait il paraitrait que Pentax sous le giron de Ricoh nous préparerait un boitier plein format.
      quand on sait le niveau exceptionnel d’ergonomie de ces boitiers et le sérieux de leurs prestations je sens que nous allons encore avoir de la grande souffrance devant la vitrine ..

  18. Ben

    Merci Darth pour ce test ! Je suis quand même un peu déçu de tous ces collimateurs au centre. Je préfère le genre de viseur que j’ai sur mon D7000 mais j’ai vraiment envie de passer au plein format.. Surement mon prochain reflex !

  19. chiellini yvo

    Bonsoir Darth,

    Merci pour ce test, très intéressant!!

    Le test du canon 24-70mm 2.8 ii est-il tjs d’actualité?
    J’attends car j’hésite entre cette optique et le 50mm 1.2… le test m’aidera peut-être à faire un choix

    Merci!!

  20. yvo

    Merci pour la réponse.
    Oui j’ai de nombreuses questions… mais j’en poserai une seule…
    24-70mm 2.8 vs 50mm 1.2? quel achat si déjà 20-35mm 2.8L / 50mm 1.8 / 70-200mm 2.8L ii

    Merci pour ton avis… pour l’instant, je n’ai testé ni l’un ni l’autre… :roll:
    Yvo

  21. Loup

    J’étais un peu perdu pour ma nouvelle acquisition (je me suis fait volé mon matériel il y a un an) et la ce boitier et ton article m’ont convaincu. Je voudrais lui mettre un bel objectif un peu polyvalent, un 24 70 F2,8 je pense; j hésite entre tamron et nikkor, tu prendrais quoi?

  22. corto8

    focus numérique viens de sortir un info titrée : ” L’EOS 6D en fin de course ?” et continue en précisant que :


    Le Sony RX1 et le Canon EOS 6D sont désormais passés en fin de vie chez certains revendeurs en ligne. Pour l’EOS 6D, c’est Amazon UK qui jette la première pierre en l’affublant de la mention “Discontinued by manufacturer” (“Interrompu par le fabricant”). “. serai-ce la réponse de CANON à ce fameux D750 de NIKON ?.: un très prochain 6D MKII !!. j’avoue être impatient de voir ce qu’ils vont nous proposer en espérant que ce sera à la hauteur de ce très alléchant D750 !

    • corto8

      GRRRR :nawak: je me suis planté dans la présentation : le texte de focus numérique s’arrête à “interrompu par le fabriquant”. le reste de la “réflexion” est de moi. :oops:

  23. Pykay

    Merci Darth pour ce nouveau beau test.
    Je suis amateur expérimenté et utilise depuis 4 ans un d90 (tres souvent couplé à un 24-60 f/2.8) qui me satisfait sauf en faible luminosité.
    Je veux passer au FF.
    J’hésite encore le DF et le d750.
    Je les ai pris en main mais n’ai pas pu les tester sur le terrain.
    Je fais surtout du reportage/portrait (portrait en mouvement, enfant, spectacle), un peu de sport, aucune video.
    Le budget n’est pas un problème (mais tout de même pas un d4s)
    Lequel conseille tu?
    Merci

  24. Bonjour,
    Je ne suis pas Suisse, il en faut :-P , mais c’est après votre article que j’ai fait l’acquisition du Nikon D750.
    Mon précédent appareil est un D3100 et le saut est gigantesque et magnifique :)
    Je n’aime cet appareil, je l’ADORE !!!

    Les petits moins qu’en même : Une sangle de piètre qualité, inférieure à celle de mon D3100, un cordon USB mini-mini et une doc format A6 (1/4 de A4…) impossible à lire sans une bonne loupe…
    Çà n’enlève rien aux qualités de cet appareil, c’est juste qu’en ayant déboursé 2200€ je m’attendais à un peu plus de considération de la part de Nikon, c’est tout.

    • Aucun problème, je te rassure sur le fait que c’est ni le premier, ni le dernier troll que je vais rencontrer.

      Au moins ça m’aura permis de m’inscrire sur le forum, qui semble bien sympa. :tumbsup:

    • Faisant parti du forum de NikonPassion et ayant apprécié cet article, j’ai voulu en faire participer le forum, seulement un personnage que nous avons comme compagnon a mis en cause le travail de Darth d’une manière des plus impolies… :oops:

  25. Jipi

    Pour ceux qui apprécient Capture NX2 comme moi, pour toutes sortes de raisons, il semble que des petits bidouilleurs aient trouvé des solutions pour l’utiliser avec des boitiers Nikon non listés(pour l’instant NIKON D810, mais il semble qu’ils travaillent sur une solution D750). Voir sur http://bagnonm.blogspot.ch/2014/09/editing-nikon-d810-files-with-cnx2_15. En anglais hélas, un peu hard quand il s’aggit de technique. mais je suis certain qu’une bonne âme se fera un plaisir de traduire :) . Pour l’instant je n’en ai pas l’utilité (D800), mais c’est bon à savoir pour le futur.

    • Il a bien entamé une étude sur le D750 mais il a besoin de nef du d750 pour faire des essais.

      Ceci dit perso NX2 me laisse froid. DxO est à jour et fonctionne très bien mais n’entre pas dans mon workflow et je suis contraint à utiliser Adobe DG Converter, ce qui me crée un dng… De la même manière que ce mini logiciel je me retrouve avec un fichier supplémentaire sensiblement de la même taille. De plus çà complique ma méthode de tri… Et comme je fais entre 1 000 et 1 300 photos par spectacle, çà me prend une place folle !!!

  26. jcdm

    Bonjour,

    Article très détaillé et par dessus tout très argumenté sur les pour et les contres.

    Possédant un D800 je me posais une question est judicieux de passer au D750 s’il s’avère qu’il est plus polyvalent. Quels seraient les pour et les contres selon toi Darth ?

    merci d’avance pour ta réponse.

  27. Thierry

    Bonjour, je viens de passer quelques années sur un D5100 que j’ai vraiment adoré et qui ne m’a jamais fait défaut. J’aimerais maintenant passer à du matériel plus pro et je trouve ce D750 pas mal adapté à mon évolution. Est-ce que mon choix est logique ?

    • La question principale est : veux-tu et es-tu prêt à passer au FX ?
      As-tu prévu, par exemple de changer tes objectifs DX pour des FX, ou as-tu déjà prévu çà en achetant des optiques à grande ouverture ? Ce n’est pas de la connaissance technique dont je parlais mais du côté financier, si tu n’as prévu ce passage en changeant progressivement d’optiques il te faudra tous les racheter…
      Si oui alors pour moi le D750 est un excellant choix, sinon le D7100 également, il aura beaucoup d’options que l’on trouve en FX tout en restant en DX.

  28. ben said

    Bonjour,je suis débutant dans la photo et je souhaite acquérir mon premier réflexe.Mon degré d’amateurisme en la matière devrait en toute logique me diriger vers de l’entrée de gamme et accessible mais dans mon cas je souhaite un bon boitier plein format et l’appréhender petit à petit plutôt que de réinvestir une seconde fois.Je souhaite un APN full frame pour de la photo et de la video.Je m’interesse au Nikon D810 qui semble équilibré et même concurrent en matière video du 5D mark III ( parait-il).Le soucis est que moi je ne vais pas faire de tirage quasiment mais juste consulter mes photos sur écran PC ou moniteur.Par conséquent est-ce qu un D610 serai suffisant ou y’a t-il un net écart car il parait que si l’on fait pas de tirage les APN se valent à peu près sauf certains en cas de condition de faible luminosité ?
    Je vous remercie par avance de prendre la peine et le temps de me lire et de m ‘apporter quelques éclaircissement sur le rendu photo et video et l’avantage que peut avoir l’un sur l autre.

    Cordialement

  29. Ben

    Ca y est, je l’ai ! J’ai quand même dû retourner le faire changer au magasin pour cause de capteur dégueulasse :cry: J’avais déjà un 50mm 1.8G, donc pas eu besoin d’acheter un objectif pour ce magnifique boitier qui coûte un bras quand même. Photos superbes, piqué, couleurs sont au rendez-vous. Gestion du bruit étonnante. Prise en main vraiment agréable. très heureux de mon achat. Mon D7000 a pris sa retraite.

  30. Vincent

    Test intéressant ! Je possede un D90 et je voudrais passer au FF, le D610 me tente disons parce que le prix est plus raisonnable… Faut savoir s’ arreter dans le “plus” ! Dans les tests dxo la qualité d’image et la montée iso est identique entre les 2, alors ? Que faire ? Arriver à convaincre ma banquière qu’il est judicieux de mettre 500€ de plus ? Achat plus pérenne ?

  31. Jean-Claude

    Bonjour,

    Je lance un appel SOS , ou plutôt de précieux conseils : Possédant un D800 je voudrais m’en séparé pour acquérir le D750. Il se trouve que j’ai peut être visé trop haut avec le D800 car trop exigeant. Peut être y a t il un moyen de l’apprivoiser ?
    cela en fait des questions merci a vous

  32. Traquemort

    J’ai un D800e, mais la taille des fichiers plombe vraiment mon PC en retraitement, je n’ai pas besoin des 36MP.
    Seulement question ergonomie, j’adore les D8xx et ce D750 ressemble plus à un D6xx (sauf l’écran orientable)…
    J’aurais rêvé d’un D8xx en 24 MP.
    Le fameux trèfle Nikon manque sur ce D750, la couverture AF est un poil moins large que sur D8xx, et le bel écran arrière ne profite pas d’un Live View à la hauteur (latence dans l’affichage et l’AF dans ce mode)…
    Difficile de trouver son bonheur :roll:

    Mais ayant déjà switché entre un D300s et un D7100, je me dis que ce doit être faisable d’accepter certains défauts pour profiter d’autres avantages (AF encore plus rapide et précis, meilleur montée en isos et un peu moins de risques de micro bougé dus au 36MP, surtout visible en crop, gain de 20% de poids du boitier dans le sac photo)…

    J’hésite vraiment :-x

  33. delforge

    Merci pour votre review très intéressante.
    Je suis très tenté!
    Quel type d’optique conseilleriez vous?
    J’avais deux focales fixes sur mon D700 (85mm 1,8 et 50mm 1,4) et j’hésite à acheter le 24-70mm f2,8 en même temps que le D750, qu’en pensez vous?
    Merci d’avance,

    AD

  34. Merci pour cet article si intéressant. J’aime bien l’image du flacon :tumbsup:

    C’est que ce D700 a l’air top, j’aime beaucoup :ll: Je m’inquiétè juste pour l’écran orientable avec le temps, ce qui me perturbe dans un éventualité achat, ainsi que le placement du bouton iso. :oops:

    A+

  35. Grany Schmith

    Bonjour, souhaitant acquérir un nouveau boitier, mon ami Google m’a orientée ici.
    Tout d’abord, bravo pour votre blog/site très complet et intéressant au niveau des tests….
    Ma pratique photo est variée, portraits, paysage, macro ( pour le macro ,j’ai couplé un ancien d3100 avec un objectif 90mm macro )
    J’hésite entre un bon apsc ( 70D qui me permettrait de m’acheter trois objectifs de haut niveau ) et le un FF avec un objectif ( canon 6D ou ce nikon 750 )
    Le choix est cornélien , je suis ouverte à tous vos conseils .

  36. chris06

    Merci à Darth pour tout ces tests.
    Voilà mon dilemme, sachant que je ne suis pas équipé en objectif canon ou Nikon.
    Soit achat d’un 6D ou d’un 750D , j’avous ne pas avoir de préférence, je quitte fuji (xt1) en panne après 3mois.
    Utilisation pour 50%paysage, 30% portrait ,20% animalier.
    J’ai pu prendre en main les 2 boitiers, mais sans pouvoir les essayer, le 6D à l’air plus simple d’utilisation, le 750D plus fourni dans ses réglages sans que cela me dérange, en fait j’ai un penchant pour le 6D c’est juste son AF qui me fait réfléchir.
    Chris :)

  37. Bonjour,
    j’ai actuellement un budget qui me permet de m’équiper correctement.
    Je souhaite acheter un reflex NIKON plein format, j’hésite entre le D810 et le D750.
    En terme d’optiques, je pense acquérir le 35mm 1.4 Sigma ART;
    le 24-105 F4 Sigma ART et le Nikon 70-200 F2.8 VRII aiinsi que le convertisseur nikon 1.4.
    Ces choix te paraissent-il judicieux, lequel des deux boitiers choisirais-tu stp?
    Par avance merci de tes conseils, je suis ouvert à toute suggestion qui permettent de prendre des clichés de qualité.
    Amicalement.

One Ping
  1. […] le D750, un reflex plein format d’entrée/milieu de gamme. Vous pouvez le découvrir sur le Darth’s blog et sur […]

Répondre à Pykay Annuler la réponse

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓