Canon EOS 5DS et EOS 5DS R – Pré Test

Canon-EOS-5Ds-and-5Ds-R-Together

Je vous en avais parlé dans mon précédent article et c’est vendredi que Canon a annoncé ce qui finalement n’était plus vraiment une surprise, un nouveau, que dis-je, deux nouveaux 5D avec un capteur de 50 millions de pixels.

Si je fais un petit billet sur le sujet, c’est que ce nouveau boîtier suscite bon nombre d’interrogations, entre ceux qui ont des étoiles dans les yeux de voir Canon enfin proposer un big méga pixel et ceux qui ont des craintes, les nombreuses discussions ne manquent pas d’animer la plupart des forums photo.

Nous allons dans un premier temps présenter l’appareil, avant un vrai test terrain qui sera publié fin juin début juillet, puis essayer de répondre à certaines affirmations, qui parfois sont juste et d’autres fois à côté de la plaque.

Canon EOS 5DS (R) :

Canon-EOS-5Ds-Front-Top-View

Cela n’aurait échappé à personne que Canon ne propose pas un nouveau 5D, mais bien deux.

Je reviendrais un peu plus avant sur cette différence, mais je tenais tout de même à dire que ce duo me semble un peu étrange, un peu dans la même idée que le D800 et D800E, le premier à un filtre passe-bas et le second aussi … sauf, que la version R est annulé selon les terme de Canon.

La question se pose alors de savoir quel est l’intérêt de sortir deux modèles alors qu’il aurait été plus simple de se contenter d’un 5DS R avec au choix l’activation ou non du passe-bas, vu que contrairement au D800, dans les deux cas le filtre est là.

Pour éviter de se perdre dans la suite de ce billet, je vais donc parler du 5DS R sans faire de distinction entre les deux, sauf dans la partie qui parlera du passe-bas.

Un nouveau 5D ?

Hero_03

Oui, c’est bien un nouvel appareil, mais non, ce n’est pas une évolution du 5D MKIII.

En effet, avec les nouveautés annoncées le 6 février la gamme des reflex Canon couvre un très large panel, il y a en effet pas moins de 11 réflex différents au catalogue, 6 APS-C, qui partent de l’entrée de gamme au reflex pro et 5 pleins formats, du plus “simple”, le 6D au vaisseau amiral de la marque, le 1Dx.

On trouve de fait une offre très large et un choix, qui permet de trouver le reflex qui nous convient, du tout petit 100D au très complexe 1Dx, on a vraiment de quoi faire.

Mais ici, nous parlons des nouveaux 5D et de leur incroyable capteur CMOS de 50 millions de pixels.

Canon VS Nikon :

L’herbe est toujours plus verte chez le voisin, et la concurrence entre deux grandes marques prouve que parfois les constructeurs se doivent de passer un coup de peinture sur leur pelouse pour garder les clients du bon côté de la barrière.

Canon avec le 1Dx a réussi à répondre à Nikon dans les boîtier haut de gamme, mais pas mal de Canonistes regardaient avec envie le D810 de Nikon, successeur des D800 et D800E, il faut dire qu’avec ses 36 millions de pixels, il faisait clairement de l’œil à ceux qui rêvaient d’un boîtier rouge ultra-pixelisé.

Malheureusement, avant cette journée du 6 février, l’appareil qui avait le plus de pixels se contentait de 20 “petits” millions de pixels.

J’avoue que je n’ai jamais été fan de la course aux pixels, de fait, je trouvais que c’était une idée particulièrement intelligente de faire des capteurs avec un nombre “raisonnable” de photosites.

Mais la pression de la demande a fini d’avoir raison de la modération de Canon dans la montée en pixels de ses boîtiers.

La réponse du berger à la bergère est plutôt fracassante, en offrant 16 millions de pixels (soit l’équivalent du capteur du D4s) que leur plus “gros” boîtier en terme de résolution, Canon pousse Nikon à réagir rapidement, c’est d’autant plus vrai qu’un 7D MKII plutôt très bien réalisé fait de l’œil à pas mal de Nikonistes, qui attendent un futur D400.

C’est ce que j’appelle la saine concurrence!

Mais Canon semble viser plus loin, ils sont très clairement en train de draguer les photographes qui lorgnent sur le moyen format, en offrant une résolution équivalente aux PhaseOne IQ250, Hasselblad H5D-50c et Pentax 645Z.

Pourtant, cette énorme résolution est clairement quelque chose qui fait peur à bon nombre de photographes …

Est-ce que 50 millions de pixels c’est trop ?

EOS-5DS-R-FRA

La question est plus que légitime, en effet, plus on met de pixels sur un capteur, plus la lumière devra être “découpée” – ce qu’on appelle le pouvoir séparateur d’un objectif -, de façon fine par l’objectif pour en tirer le meilleur.

La crainte de beaucoup de photographes est de se retrouver avec des optiques qui ne tiennent pas la route face à ce que demande le capteur aux objectifs en terme de pouvoir séparateur.

J’avoue qu’avant de prendre un peu de recul, avant d’écrire cet article, j’avais également cette crainte, mais quand j’ai décidé de vous présenter ce billet, j’ai regardé les choses avec une vision plus objective et plus posée.

Il faut savoir que le Canon EOS 1Dx, l’appareil qui a la meilleure montée en hauts ISO de toute la gamme a des photosites de 6,9µm, ce qui lui permet d’afficher des images d’une qualité indécente même en très hauts ISO.

Les nouveaux 5DS ont quant à eux des photosites de de 4,14µm, la différence avec le 1Dx est notable, presque trois microns, mais prenons un peu de recul, le 7D Mark II et le 70D, qui ne posent aucun problème particulier aux objectifs de la marque rouge, ont des photosites plus petits que les 5DS, avec 4,1µm.

Certes, la différence est vraiment minime, mais il reste que cela ne pose pas le moindre problème, pour preuve, cette image “sample” réalisée avec le Canon EOS 5DS R et le Canon EF 70-200mm f/2,8 L IS USM II, si vous regardez l’image à 100% cliquez ICI on ne peut être que bluffé par la qualité des détails!

Pour garder un niveau de qualité d’image digne des meilleurs boîtiers pros, Canon a limité la montée en ISO, la plage standard va de 100 à 6’400 ISO, alors que l’extension permet “seulement” d’arriver à 12’800 ISO avec une valeur minimum à 50 ISO.

Alors, pour ce qui est de la capacité des objectifs à retranscrire le meilleur de ce nouveau capteur, il semble que ce ne soit pas un problème, bien au contraire!

Un des points qui inquiètent aussi les photographes, c’est le flou bougé dû à la taille des pixels et à la vibration engendrée par le miroir reflex.

canon-d5s-cage-miroir

En effet, comme la taille des photosites est vraiment très petite, la plus petite vibration provoque assez de mouvement pour donner une très légère impression de flou qui va un peu “tuer” le piqué général de l’image.

Avec 36 millions de pixels, le D800 y est sujet, et demande à s’adapter en doublant la vitesse de sécurité du flou bougé.

Il semblerait que Canon, conscient du problème, a tout particulièrement travaillé sur l’amorti du miroir pour minimiser au maximum cet effet.

Il faudra bien sûr vérifier tout ça sur un test terrain digne de ce nom.

Reste qu’avec un peu de recul, on peut envisager l’avenir avec un grand sourire, ce Canon sera capable de délivrer des images de très grande qualité.

Et pour y parvenir, Canon a mis toutes les chances de son côté, voyons ça en regardant un peu plus en détail …

Les spécifications de l’appareil :

S’il n’y avait pas le logo 5DS et 5DS R, il serait juste impossible de différencier ces deux appareils de leur frère le 5D MKIII.

En effet, l’aspect et l’ergonomie sont exactement les mêmes, rien ne les différencie réellement.

Il faut dire que c’était une vraie volonté de Canon de montrer que ces deux boîtiers n’étaient pas une évolution du 5D MKIII, mais bien deux boîtiers différents de la même famille que le 5D.

Autrement dit, il n’y aurait rien d’étonnant de voir arriver l’année prochaine un 5D MKIV.

D’ailleurs, ces deux 5DS reprennent beaucoup du 5D MKIII, mais apportent clairement des améliorations.

Deux digic 6 sont là pour assurer le travail énorme que demandent des fichiers de 50 millions de pixels couplés à une rafale de 5 images par seconde.

Autofocus et mesure lumière :

On notera que cette rafale est couplée à l’excellent système AF de Canon 61 capteur dont 41 sont en croix, que l’on retrouve sur le 1Dx et le 5D MKIII.

Pourtant, par rapport au 5D MKIII, il y a une amélioration, car à l’instar des 1Dx et 7D MKII, les 5Ds se voient munis d’un capteur RGB de 150’000 pixels et d’une mesure de lumière sur 252 zones avec reconnaissance des formes pour appuyer les performances de l’autofocus.

On en déduit donc que le système de mesure lumière est de fait très performant et tout comme le 7D Mark II il bénéficie du système Flicker qui permet une exposition constante lors des rafales, mêmes sous des lumières scintillantes telles que le néon.

Viseur et écran arrière :

Built_for_you_02

On retrouve le superbe viseur du 5D Mark III avec un champ couvert de 100%, ce qui est le minimum pour ce type d’appareil.

De plus, pour notre plus grand plaisir, les 5DS (R) reprennent, comme sur le 7D Mark II, le système de l’écran LCD sur le viseur optique pour afficher de nombreuses données, comme un très bon niveau, la grille de composition et toutes les informations nécessaires.

L’écran arrière reste de très bonne qualité, avec un nouveau traitement pour un meilleur rendu au soleil, mais celui-ci sera à vérifier sur le terrain.

Par contre l’idée géniale, c’est la touche Q pour afficher l’écran de contrôle rapide comme sur tous les EOS, sauf que cette fois, cet écran est entièrement paramétrable.

Canon-EOS-5Ds-Custom-Quick-Menu-2

On peut choisir ce qui va apparaitre et ainsi composer un écran de contrôle rapide selon ses besoins et envies, une option que j’espère retrouver sur tous les prochains boîtiers!

Un filtre passe-bas ou non :

Peut-être le savez-vous si vous avez lu mon test du Nikon D800(E), un filtre passe-bas est un élément, qui est placé devant le capteur pour éviter l’effet de moiré.

Le moiré est un effet d’aberration chromatique qui se produit lorsque l’on photographie un motif répétitif:

crop-moiree

Le fait de pouvoir choisir d’enclencher ou non le filtre passe-bas reste une excellente idée. Ainsi, quand on est sur une sujet difficile où l’on veut assurer le coup, avoir le choix permet de se rassurer.

@EDIT – 12/02/15: Désolé, j’étais certainement un peu mal réveillé quand j’ai écris ce texte, le 5Ds R ne permet pas de choisir ou non d’enclencher le filtre passe-bas, qui part une astuce matériel “annule” son effet.

Car dans l’absolu, l’effet de moiré est bien plus rare qu’on ne l’imagine, par exemple, à part cette photo, je n’ai jamais eu à déplorer ce problème et ceci quel que soit l’appareil utilisé dépourvu de passe-bas.

La fiche technique :

Je ne vais pas aller beaucoup plus loin dans la présentation de ses nouveaux boîtiers, pour vous faire une meilleure idée de ce qui se cache sous leur capot, voici la fiche technique de ces deux boîtiers.

À noter que la seule différence, comme expliqué juste avant, entre la version R et la version de base, est l’action du filtre passe-bas, pour le reste, ils sont strictement identiques.

Fiche technique

  • Capteur : plein format (24*36) de 50,6 Mpx
  • Viseur: optique, 100%, grossissement 0,71x, dégagement oculaire 21 mm, quadrillage par surimpression
  • Écran : TFT Clear View II, 8,11 cm (3,2 pouces), environ 1.040.000 points
  • Mise au point : 61 collimateurs / 41 collimateurs AF de type croisé f/4, dont 5 collimateurs de type double croisé à f/2,8 et 1 collimateur de type croisé à f/8 -2 à 18 IL
  • Mesures d’exposition : Capteur de mesure RVB + IR de 150.000 pixels
    Système EOS iSA avec mesure sur 252 zones, pondérée centrale et spot.
  • Vitesse d’obturation : 1/8000 à 30 secondes synchro-X 1/250s
  • Motorisation : 5 images par seconde
  • Sensibilité ISO : 100 à 6400 ISO extensible à 50 à 12 800 ISO
  • Mémoire : cartes mémoire SD et CompactFlash de type I (compatibles UDMA)
  • vidéo : 1920 x 1080
  • Dimensions : 152 × 116,4 × 76,4 mm
  • Poids : 850g

Conclusion :

Ces deux boîtiers seront commercialisés fin juin, je vous présenterai donc un test courant juillet, histoire de peaufiner mes conclusions avec un boîtier de production.

Je pense que ce futur test va intéresser plus d’une personne et je serais très heureux de vous offrir un compte rendu qui se voudra le plus complet possible.

En attendant, si vous avez des questions, surtout, n’hésitez pas à me les poser, je me ferai un plaisir d’y répondre

Bon courage et bonnes photos!

À propos de l'auteur:

Il est beau, fort et musclé... Enfin, s'il n'est pas tout ça, il est passionné de photo, passion qu'il essaye de vous transmettre du mieux qu'il peut!

55 Comments
  1. Sébastien

    Preum’s?

    Merci pour l’article! Le choix de deux appareils dont 1 avec un filtre passe bas que l’on peut désactiver est en effet bizarre. Il y a sûrement une explication à cela.

    On se réjouit de voir le test :tumbsup:

    • En fait, j’ai fait une petite erreur, et le filtre sur le 5DsR est annulé, et pas de possibilité de le choisir ou non … ce qui aurait été une bonne idée en fait ^^

      Désolé pour l’erreur :(

      • gael

        J’avais fait la même erreur car le communiqué d’origine de Canon laissait en effet penser que le filtre pouvait s’annuler ou non au choix… ce qui a été par la suite précisé comme ci-dessus soit 1 appareil avec filtre et 1 sans filtre.

  2. M

    Il tombe bien ce 50 Millions,… serait-ce possible une fois le test terrain effectué de corréler ses qualités/défauts à un MF.
    Personnellement je comptais me prendre un D800E/810 d’ici quelques mois, mais je regarde très sérieusement les H3D d’occasion (avec un 39 Millions de pix). Ce second boitier étant uniquement dédier au studio.

    En relisant votre article sur “pourquoi un MF” et au vu de la différence de dynamique et de “justesse” de colorimétrie, peut-on s’attendre à un “vrai faux MF” avec ce type de capteur (sans parler de pdc et autre basse considération sur la rafale ou les trucs HDR qui ne servent à rien). Bref sachant que je suis repasser chez les jaunes, un 5D avec 2/3 cailloux correct pour le studio me coutera presque la meme chose qu’un H3D et ses deux cailloux… quel sera donc le bon choix ?

    Si vous avez déjà une affirmation dans un sens ou l’autre, je suis bien évidement preneur n’ayant jamais touché un MF de l’index (je sais c’est mal).

  3. ary

    étonnamment ce boîtier ne me fait pas rêver… rafale et montée en ISO ne correspondent pas au boîtier de mes rêves… et je n’ai pas besoin de 50MPixel, c’est sur.
    Tu penses aussi nous présenter les 750D et 760D, ou seulement en test terrain ?

  4. Sympa cet article! Bien résumé!
    Moi je trouve sympa le système du crop à la prise de vue, ça me semble une idée avec un joli potentiel. Par contre j’ai peur pour la dynamique et la montée en isos que Canon n’aie toujours pas compris ce que l’on attend d’eux… ils sont déjà en retard sur la dynamique depuis un moment maintenant, c’est peut-être là-dessus qu’il fallait bosser… pareil pour les isos, si seulement ils montaient tous aussi bien que le 1Dx…

    Reste donc à voir si le 5D MK IV annoncé pour l’automne suivra enfin cette voie au lieu de la course aux pixels… quand je pense que j’ai fait imprimer un 100x150cm avec mon 1Dx, j’ai du mal à comprendre l’utilité de 50mio de pixels…

    • En fait, il peut rendre service au retoucheur, ceux qu on besoin de matière pour travailler plus facilement, ceux qui cherche à avoir des détails très fin même en recadrant …etc

    • Oni

      En fait Canon n’est pas aussi mauvais en dynamique que le laisse penser certains test (DXO) mal lu et mal compris. En fait Canon à un déficit de dynamique par rapport aux capteurs concurrents (Sony) uniquement à bas ISO ;-)

      Selon les modèles, la tendance s’inverse à haut ISO, 6400 et même parfois dès 3200. Le manque de dynamique n’est donc dérangeant que dans certaines pratiques, le paysage en tête de liste (et encore un photographe digne de ce nom poura aisément arriver à ses fins via des filtres de qualités). Pour un photographe de sport ou animalier, Canon à l’avantage !

  5. Bonjour Darth,
    Merci pour ces premières impressions. Pour appuyer tes dires et tes conclusions, je me permet un lien avec un article de mon blog (je comprendrais que tu supprime le com si tu estime que c’est de la pub mal placée), on je reprend en effet les différentes croyances et rumeurs concernant les boitiers ultra pixelisés (D800), preuves et images à l’appuie
    https://olivierfrechard.wordpress.com/2014/06/23/test-nikon-d800-les-fausses-croyances/

  6. Benoit

    Un test terrain sera le bienvenu à ne pas douter.
    Mais je vois bien aussi un petit comparatif D800/D800E et 5D MkIII…

    Et niveau prix ça risque de faire bouger un peu le 5D MkIII, non?

  7. Les lignes bougent, et c’est très bien :tumbsup: ! Surtout que pour ce qui est du 24 x 36, il était évident que Canon se devait de répondre à son concurrent préféré qui lui a multiplié les sorties. Je trouve cela très bien, il est sûr que le plein format a de l’avenir, et même si personnellement j’ai toujours été circonspect devant la course aux pixels, cela prend une tournure particulière dans le cas présent. Car il s’agit bien chez Canon du premier appareil à haute résolution d’un nouveau genre. D’une part, je suis persuadé que des progrès, notamment en sensibilité, ou en rapidité de prise de vue, se feront dans l’avenir pour un capteur 24×36 de 50MP. Mais surtout, et cela reprend les arguments formulés notamment sur ce blog par un certain Eric-P, il est évident qu’avec une telle résolution, et une taille de photosites proches de ceux d’un 7D mark II, on peut légitimement se demander ce qu’il restera techniquement aux boîtiers APS-C face à de tels appareils. Je ne parle du prix, mais pour le coup, cela veut dire que si l’on recadre une photo prise avec le 5DS sur un format APS-C, on aura quasiment le même résultat (même résolution) qu’avec le 7D markII! Le gros intérêt de l’APS-C qui permet un grossissement de l’ordre de 1,6 à objectif égal face à un 24 x 36 disparaît ainsi.

    • Reste à assurer une rafale digne de ce nom, mais ça, je ne doute pas qu’avec l’avancée de la capacité de mémoire et de rapidité de traitement des infos, on y arrive bientôt .

  8. bonjour;
    tout d’abord merci pour l’article car on lit tout et n’importe quoi surtout dans les commentaires généralement (pas ici).. je fais beaucoup de studio depuis peu et il me semble que l’un de ces deux boitiers sera le compagnon idéal de mon 5 MarkIII.. donc hate de lire le test en juillet ! et merci pour vos articles pertinents !

  9. Merci Darth pour ce pré-test déjà bien documenté comme à ton habitude. Bel objet même si ce n’est pas vraiment le boîtier que je mettrais en première place sur ma liste au Père-Noël. En revanche, je trouve également géniale, l’idée de pouvoir personnaliser l’écran accessible par la touche Q.

  10. sébastien

    Merci Darth pour ce pré test. Que vaut le 5Ds à 6400 iso par rapport au 5D Mark 3 ? Cette sensibilité iso est elle exploitable (photo de mariage ?).

  11. Michaël

    Merci pour cet intéressant pré-test. J’ai l’impression que le monde de la photographie est un échiquier et que les différentes marques se positionnent et élaborent leur stratégie. Quoiqu’il en soit ce bel appareil ne s’adresse pas à tout le monde ni à toute les bourses…

  12. Dubois Yves

    Je crois que l’on peut résumer cette double sortie d’appareil de la manière suivante : ils sont triple formats, 24×36, 1.3x (APS-H), 1.6x (APS-C) avec la qualité et la densité d’un 7DII. J’appel cela du 3 en 1, et c’est très bien ainsi, car la qualité du 7DII me convient parfaitement.

    Je ne pense pas qu’il vont concurrencer le 1DX sur son terrain, hauts ISO et 12 images/seconde, par contre ils seront complémentaires aux ”gros pixels”.
    Aucun soucis pour les ”grands blancs” ou le 70-200mm f:2.8 II, ils seront à la hauteur, par contre une nouvelle génération de grand-angles est peut-être à venir, c’est là que je pense trouver le maillon faible?

    Merci Darth pour cette avant-première, je me réjouis de la suite…je ne pense pas que ces appareils soient du marketing ou du n’importe quoi comme certains le disent déjà sans connaître leurs possibilités.

  13. Belle analyse comme toujours Darth !

    Par contre pour la première fois je trouves plusieures inexactitudes dans un de tes articles !

    1 )

    On notera que cette rafale est couplée à l’excellent système AF de Canon de sur 63 zones, que l’on retrouve sur le 1Dx, le 7D MKII et le 5D MKIII.

    Un petit coup de fatigue je suppose ;)

    Le 7D mkII à un AF à 65 points, (63 c’est le module de mesure de la lumière du premier 7D et 5DmkIII) et les 5D mkIII , 1DX et 5DS/R on le module AF 61 points. Les différences entre les 2 modules ne doivent pas êtres énormes (plus de points double croisés dans le modules 61 points 5 contre 1 et module 65 point sensible à -3il contre -2il pour le 61 points) mais je pense qu’il faut le noter ;-)

    2)

    sauf, que la version R peut tout simplement « désactiver » son filtre passe-bas.

    De ce que j’ai compris ce n’est pas tout à fait exacte mais tu as peut être des infos que je n’ai pas… De ce que je lis sur le site canon et les communiqués de presse, il y’a un filtre passe bas dans le 5DR mais également une autre couche qui annule l’effet de ce filtre. Par contre je n’ai rien vu indiquant qu’on pouvait désactiver l’effet de cette sconde couche pour retrouver le comportement d’un 5DS “classique”. Ce serait pourtant une très bonne idée mais je n’ai pas l’impression que ce soit pour cette fois ;-)

    En tout cas merci encore pour ton blog qui est extrêmement intéressant ( je viens d’investir dans une sonde grâce à toi)

    • Ho que oui!

      En fait, j’ai écris cet article durant la nuit, et effectivement, j’ai un peu cafouillé, le pire, comme je n’étais pas là cette semaine, je n’ai même pas pu corriger.

      Mais c’est chose faite, merci d’avoir relevé ces petites erreurs maintenant corrigées ^^

  14. Sympa le descriptif mais…
    Je ne comprends du coup pas l’intérêt de la version S..
    A qui s’adresse quel boîtier? (bon pour la cible initiale qui veut un boîtier boosté aux pixels…)

    Ceci dit, ce n’est pas très grave, il ne va pas entrer dans ma shopping list pour le renouvellement de mon 50D. :lol:
    J’aurais bien aimé quelque chose pour l’infra rouge… :( Un petit boîtier sans filtre “lumière visible”…

    • Trailclimber

      Faudra voir ce que donnent ces boitiers en situation réelle, à ce jour on a des commentaires et des articles qui découlent de la lecture d’une fiche technique…
      Il semblerait (dixit Canon) que la dynamique soit identique à celle du 5dmkIII, pas de quoi pavoiser , où est le progrès ??
      Et avec la montée en pixels la difraction interviendra dès F8/F11, l’autofocus devra être ultra précis et tous les cailloux de la gamme ne permettront pas d’exploiter 100% du potentiel des boitiers.
      Bref à ce jour il reste quelques questions ouvertes, wait and see cet été….

  15. Dumont

    Bonjour ,
    Sachant que les écrans tv moderne lcd sont en images polarisée ,
    faut il plutôt le 5ds ou r pour les photographier en diminuant ces effets “d’auréoles” ?
    merci , salutations !

  16. damien

    Bonjour,un petit mot de presentation: possesseur(et pleinement satisfait) d un 6d,de reflex canon depuis une dizaine d années et faisant environ 3 a 4000 photos par ans;je m interesse bien sur a la sortie des nouveautés mais ça m amene a me poser quelques questions:Qui a besoin de 50mpixels?Qui a le matos informatique et logitiel pour stocker et traiter des photos de ce volume a part un photographe pro?Ou alors ,on travail en jpeg ou en S-Raw qui pour moi est une aberation. Alors oui le recadrage est nickel,mais bon on fait la meme chose avec un bon zoom ou en avançant de 5m.J ai la desagreable impression qu on ne sort plus que des produit repondant au marketing et non plus des produits pour photogaphes.Et j ai les memes critiques pour mon 6d que j adore:la Wi-Fi:fonction trop limitées et trop complexe pour que je m en serve,le gps?je ne suis pas photo reporter ni senile,je me rappelle encore ou je prends mes photos sans avoir besoin de les geo-localiser avec un gps qui me vide la batterie en 1h.Mais bon,c est le progrès…….

  17. 50mio de pixel!!! Il va falloir avoir des objectifs qui tiennent la route et surtout un ordinateur surpuissant avec un maximum de place pour pouvoir héberger et traiter ces images :-P
    Ce boitier est plus destiné à des photos de concert ou de mode qu’à des images de sports.
    Je me réjouis de lire ton test dans quelques mois

    • M

      Ce sont les memes réflexions que l’on a eu quand on a passer le 20 Millions, puis les 30… résultat : aujourd’hui tout se passe bien que ce soit sur les objectifs, parfois meme assez anciens ou sur le traitement numérique.
      Pour le stockage vu le prix des HD, ce n’est plus trop un problème.

      Pour ce qui est de la photo de concert, je ne vois pas ce qui peut te faire dire ça :
      Rafale “minable” et montée ISO pas franchement délirante… a moins que tu ne vise que le concert classique ou ceux qui ont lieu en plein après midi, ça risque d’être difficile de tenir après 22 H 00 ou dans une salle.
      Pour avoir fait quelques festivals et concerts, une montée iso plus que correcte est indispensable. Du moins pour des artistes de pop ou rock qui se donne. Sinon faut aimer le flou pas trop artistique :lol:

  18. Shumway Gordon

    Hmmm, maintenant on va devoir prendre les objos avec des verres hypertraités, sans dispersion, ….
    Et on va se retrouver avec des objos à plusieurs k€ pour pouvoir les mettre sur ce genre d’apn. Sinon on aura des images sans aucun piqué voir flou. Ca va devenir fort coûteux. ^^

    Ca va être gros les fichiers photos. :-D

    Je me demande comment on va pouvoir vérifier les objos face à la monté des MegaPixels …

  19. Sébastien

    Très bon article, comme toujours sur le blog de Darth ;-) Actuellement je possède un D800 et D800E mais ce nouvel opus me titille… Attendons l’été pour voir les premiers test !

    Cordialement,

    Sébastien

  20. Bonjour,
    Je débarque, et avec mon vieux 5D je dois faire figure de vieux routard. Qu’importe ! J’apprécie l’ambiance de ce site et des copains qui s’y expriment. Merci pour ces nombreux témoignages qui font avancer le chmilblick ! Amitiés…
    Jean-Pierre :$$:

  21. Francky4

    [quote]
    le 7D Mark II et le 70D, qui ne posent aucun problème particulier aux objectifs de la marque rouge, ont des photosites plus petits que les 5DS, avec 4,1µm
    [/quote]
    Ah bah ceci expliquerait peut être pourquoi j’ai du mal à faire la map sur les petits objets qui dépassent tout juste du collimateur central-central.
    Pour l’effet eliasing, tu le trouves, à mon avis, chez des oiseaux : le Love bird ou Inséparable… Très très difficile de faire la map sur cette bestiole. Peut être ai je compris pourquoi… ???
    Et tu ne parles pas de la possibilité de croper directement sur l’appareil.
    Ce qui rendrait ce bijou TRES attractif pour l’animalier.
    Allez, rêvons un peu, s’il y a l’effet crop 1,6 et 1,3, avec un joli 200-400 en guise de bouchon, ça ferait un 200 – 896 mm sans avoir à démonter l’objectif pour y insérer un multiplicateur… !
    Impatient de lire ton futur test.
    En attendant merci pour ce partage ;-)
    Franck

  22. Hello Darth,
    Dans mon cas je pratique en activité pro : portrait et beauté / dans mes loisirs : de la photo de rue. Ma question générale sur le 5ds porterait sur la plage dynamique comparée à celle du D810. Plus précisément sur la comparaison 5ds et 5dsr, j’aimerais voir de quelle différence de piqué on parle, en fixant sur un pied un 70-200 tu pourrais intervertir les boitiers et juger de cette différence. Si tu peux tester en studio pour du portrait “figé” ce serait super !)
    Pour le moiré il faudrait peut être renvoyer sur des pages web qui expliquent quoi faire pour l’éviter à la pdv. Il m’est déjà arrivé plusieurs fois d’avoir cet effet sur mon boitier équipé filtre passe-bas : l’avoir ne garantit pas qu’il n’y en aura jamais / sans filtre passe-bas à quoi peut-on s’attendre ?
    super site supers infos, keep on ;)

  23. Frontini

    en equilibre sur des choix de futurs achats,avec ce site j’append de belle façon, merçi a vous.un ancien du métier .a bientôt,de vous lire.

  24. Schegg Bernard

    Bonjour
    Je voudrais savoir combien images il fait avec le mode crop 1.6X en RAW
    avec un grip et une bonne carte compact flash 7 lexar 1066 ou autre.
    Merci

0 Pings & Trackbacks

Répondre à COUTURIOT Annuler la réponse

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓