[test] Canon EOS 1Dx Mark II

illustre

Dans le monde de la photo, il y a toujours un événement particulièrement important quand une marque présente son vaisseau amiral.

C’est un exercice d’autant plus important qu’il est le fleuron de la marque et qu’avec lui, toutes les attentes des photographes par rapport à ladite marque se font sentir.

Pour Canon, quand ils ont présenté leur Canon EOS 1Dx il y a quatre ans, le pari était réussi, ils nous ont offert un appareil exceptionnel, qui faisait une réelle rupture avec les séries d’avant (voir mon test terrain).

Il est évident qu’un tel appareil avec une si bonne réputation n’est pas évident à remplacer, les attentes sont donc encore plus grandes.

Alors, qu’en est-il pour le Canon EOS 1Dx Mark II

Nous allons voir ensemble ce que le nouveau du nom a à offrir et si les premiers essais sont positifs…

Les premiers clics :

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je me permets de vous laisser avec un petit avertissement …*

Information importante:

Ce billet n’est pas un test terrain comme j’ai l’habitude de vous en faire, c’est une prise en main sérieuse pour vous donner les premiers éléments d’analyse de l’engin.

Un vrai test se fait sur le terrain, se fait sur le long terme et dans différentes situations, aussi bien de lumière que d’environnement.

Je publierai donc un vrai test terrain très complet fait sur plus de 6 mois et dans plusieurs pays à travers le monde à la rentrée en septembre.

Clic, clic, clic, clic … 14 fois par secondes!

Avouons-le sans mentir, la première chose que l’on fait quand on a le Canon EOS 1Dx Mark II en mains, c’est de presser le bouton du déclencheur pour entendre la rafale de l’engin dont le son des 14 images par seconde chante à nos oreilles.

Une fois ce petit plaisir bien enfantin passé, les premières vraies questions nous viennent … Et l’AF, et la montée en ISO, et l’ergonomie … etc.

Allons-y par étapes !

mais n’oublions pas que ce premier avis sera à pondérer par le test terrain complet, que je vais publier en septembre !

La fiche technique du Canon EOS 1Dx Mark II ne peut que faire rêver, pour vous faire une meilleure idée, voici la liste comparative 1Dx VS 1Dx MKII:

Canon EOS 1Dx Mark II

  • Capteur: 20,2 Mpx
  • Processeur: deux Digic 6+
  • Auto-focus: 61 capteurs, dont 41 en croix et 5 en double croix  tous sélectionnable jusqu’à f/8
  • Mesure lumière: 360,000 pixels RGB+IR assistés d’un processeur Digic 6
  • Sensibilité ISO: Auto 100 – 51200 plage étendue de 50 à 409600
  • Rafale: 14 images par seconde avec AF actif et mesure lumière, 16 images par seconde en liveview

Canon EOS 1Dx

  • Capteur: 18,1 Mpx
  • Processeur: deux Digic 5+
  • Auto-focus: 61 capteurs, 41 en croix 5 en double croix, le central sélectionnable à f/8
  • Mesure lumière: 100,000 pixel RGB assistés d’un processeur Digic 4
  • Sensibilité ISO: Auto 100 – 51200 plage étendue de 50 à 204800
  • Rafale: 12 images par seconde avec AF actif et mesure lumière, 14 images par seconde en liveview

Comme on peut le constater, il y a une belle évolution entre les deux, du moins sur la papier, nous allons voir si à l’usage c’est toujours aussi vrai.

Ergonomie :

ergonomie

Ici, on peut dire qu’on est vraiment en terrain connu, rien ou presque n’a changé, à tel point que sans le petit renflement au-dessus du prisme, là où se loge le module GPS, on pourrait confondre les deux boîtiers sans le moindre problème.

Pourtant, quand on regarde plus en détail, on voit que certaines choses ont changé, par exemple, le bouton qui permet d’actionner le Liveview offre désormais la possibilité de sélectionner directement le mode photo ou le mode vidéo, ce qui nous permet de ne plus passer par les menus pour faire ce choix.

On voit aussi que tout le grip des deux mini joysticks a été élargi pour une meilleure préhension, le bouton « AF-On » sur le grip vertical a légèrement été déplacé pour améliorer l’ergonomie.

Pour le reste, on est sur l’exacte copie du 1Dx premier du nom.

Pour ce qui est de l’ergonomie des menus, on reste là aussi sur du connu, par rapport au premier 1Dx.

Le petit changement sur 1Dx Mark II, c’est que tout comme les derniers boîtiers de Canon, il permet une personnalisation complète du menu rapide (accessible avec la touche Q) où l’on peut y afficher les infos et options désirées selon notre façon de travailler.

Pour l’avoir déjà testé sur le 5Ds R et le 7D Mark II, je peux dire que c’est un vrai plus pour se faciliter la vie.

Le viseur :

viseur

Quand on colle son œil au viseur, la première impression est très positive et on ne peut que sourire, en se disant que c’est du beau travail, il y a une belle évolution, pas tant sur la couverture des collimateurs, dont on parlera un peu plus bas, que sur les différentes infos présentes.

On est très proche du viseur du 7D Mark II, avec le niveau et toutes les infos nécessaires, mais le gros plus qu’attendaient vraiment tous les photographes, c’est la possibilité d’avoir les collimateurs AF éclairés en rouge de façon permanente, ce qui manquait cruellement sur le 1Dx premier du nom.

Bien entendu, ce viseur est 100% paramétrable et on peut le configurer réellement comme on le désire, du photographe qui voudra une visée minimaliste, à celui qui va afficher toutes les options, on peut le régler à sa main pour une parfaite personnalisation de l’appareil.

Auto-focus, mesure lumière et cadence de tirs:

heron-dxii

Là, on entre vraiment dans le vif du sujet, ces trois points font partie des spécifications majeures que les photographes attendent.

Ils sont étroitement liés les uns aux autres, car il est évident qu’ils s’influencent.

Par exemple, un appareil qui arrive à avoir une rafale de 12 images par secondes avec la mesure lumière et le suivi AF qui ne sont pas activés, peut voir sa cadence baisser drastiquement (jusqu’à 7 ou 8 images secondes) dans les situations difficiles quand toutes les options sont sur ON.

Mais reprenons les choses à la base…

Déjà, on notera que le nombre de capteurs AF n’a pas changé, on reste à 61, par contre c’est la couverture AF qui se voit augmenter, avec 8% de plus sur la hauteur et 24% sur la largeur.

À vrai dire, quand on met l’œil au viseur sans avoir un 1Dx premier du nom à côté, il faut avouer que cette augmentation ne saute pas aux yeux. Il faut dire que les chiffres sont parfois trompeurs, mais au moins, il a quand même gagné en surface et c’est toujours bon à prendre.

Pour le reste les capteurs sont bien plus performants et nous offrent une sensibilité très clairement accrue, il est presque impossible de prendre l’engin à défaut. Le 1Dx était déjà une merveille de ce côté, mais là, on atteint des niveaux juste incroyables, il semble prédire tout ce qui va arriver sans le moindre mal.

Plus étonnant encore, car on n’a vraiment pas l’habitude, cette possibilité d’avoir TOUS les capteurs actifs à f/8, dont 21 en croix, utiliser un 600mm f/4 avec le doubleur n’a jamais été aussi simple.

Il faut dire que Canon a mis les bouchées doubles, le module AF a été grandement amélioré avec le soutien de la mesure lumière, qui offre aussi une belle avancée, avec un capteur RGB + IR de 360’000 pixels soutenu par un Digic 6 rien que pour lui, ce qui lui permet de reconnaître formes, mouvements, couleurs tout en reprenant les infra rouge pour encore plus de finesse dans la détection, il travaille en duo avec le module AF pour une qualité juste hallucinante et le tout sans faiblir, une prouesse!

Gestion des ISO :

1dx-mkii-25600

Ici, on entre au cœur du système, car c’est dans cette partie précise que le Canon EOS 1Dx Mark II fait un vrai bond en avant et de façon étonnante, ce n’est pas uniquement sur la gestion des hauts ISO, mais avant d’entrer dans les détails, reprenons un peu les bases.

Le bruit numérique est un signal parasite, qui vient s’ajouter au signal de base qui compose l’image.

Ce qu’il faut savoir, c’est que ce bruit est présent dès les plus petites valeurs ISO, il est présent pour différentes raisons que je ne vais pas détailler ici, mais il faut retenir que même l’obturateur fermé, pendant la phase de transformation du signal, des bruits parasites viennent troubler la qualité de l’image et s’additionner aux bruits que l’on va avoir à l’enregistrement même dudit signal (les photons qui vont venir toucher le CMOS) ces différentes sources de  bruits « de base » vont être amplifiées quand on va monter dans les valeurs ISO, en effet, la montée en ISO, en numérique, n’est en fait qu’une amplification de la valeur nominative du capteur : Voir ICI

De fait, plus le bruit est maîtrisé dans les valeurs les plus basses, plus les fichiers seront propres quand on va faire monter les ISO dans les valeurs les plus hautes.

Du coup, la très bonne gestion du bruit numérique dans les valeurs les plus faibles fait que le Canon EOS 1Dx Mark II arrive à gagner deux diaph sur le 1Dx premier du nom, qui était déjà un champion dans le domaine : avouons que c’est un exploit en soi.

C’est ainsi qu’une image – comme celle d’illustration -, à 25’600 ISO avec le Canon EOS 1Dx Mark II, sera aussi qualitative qu’une image à 6’400 ISO avec le 1Dx premier du nom, avec en prime des noirs de meilleure qualité, car ils ont réduit le bruit de luminance ainsi que le bruit chromatique.

Cet exploit est dû à une révision complète de la gestion du capteur, car ils ont travaillé sur la plupart des sources qui parasitent le signal, le bruit photonique, le bruit de structure, le bruit de lecture, le bruit d’amplification, le bruit de quantification et le bruit thermique ..etc

Au final, on se retrouve avec des images qui n’ont jamais été aussi propres, quelle que soit la valeur ISO que l’on sélectionne dans la plage « standard » de l’appareil.

Conclusion :

paysage-1dxii-article

Pour conclure, je dirai ne concluons pas tout de suite …

En effet, ce billet est ici pour les plus impatients, afin qu’ils puissent se faire une première idée avant de franchir le pas et d’acheter l’engin.

Cet article se veut donc être un point de vue simple, qui forcément manque du recul d’un test terrain réalisé sur une longue période, c’est plus une interrogation argumentée sur de bonnes bases de connaissances et de discussions, qu’un réel compte rendu de ce qu’on peut attendre d’un tel engin sur le terrain.

C’est pour cette raison que je vous invite à venir voir en septembre mon test terrain complet, où un exemplaire de série du Canon EOS 1Dx Mark II aura fait des milliers de photos – En effet, l’engin va voir du pays, Europe, USA et Asie! -, ce qui me permettra de vous offrir un vrai test terrain.

Ce test terrain sera donc bien, bien plus complet, bien mieux illustré avec des images qui seront issues d’un exemplaire de série et qui n’auront pas à souffrir d’une publication dans un format minimum d’illustration.

J’aurai tout le loisir de le torturer et de le pousser dans ses derniers retranchements.

J’espère, néanmoins, que cet article vous permettra de vous faire une bonne idée de ce que peut vous apporter le Canon EOS 1Dx Mark II, bien qu’il faille le prendre avec tout le recul nécessaire.

Bon courage et bonnes photos!

À propos de l'auteur:

Il est beau, fort et musclé... Enfin, s'il n'est pas tout ça, il est passionné de photo, passion qu'il essaye de vous transmettre du mieux qu'il peut!

83 Comments
  1. carachupa

    Merci Darth pour ce premier aperçu!

    ce boitier est prometteur et du coup l’envie de l’avoir augmente proportionnellement!

    reste que mon porte-monnaie augmente aussi…. :roll:

  2. Mack06

    C’est aussi mon premier commentaire sur ce blog. Merci pour l’exactitude et le contenu.
    Ce n’est pas un boîtier qui m’est destiné, mais cela m’intéresse quand même.

  3. Phil_Alex

    Oui merci pour cette présentation très pragmatique.
    Ce que je retiens dans un premier temps comme évolution importante :
    – tous les collimateurs utilisables jusqu’à f/8 (lesquels et à tester)
    – en rouge dans le viseur et parametrage viseur
    – les noirs encore plus propres et montée en ISO
    – sensibilité du central à -3
    Tous ces points avaient été très commentés à la sortie du Mk I et en comparatif D4 en fonction des usages.
    Des questions qui restent en attente, à chaud
    – taille buffer RAW, vitesse de transfert, gain de l usb3
    – taille fichier
    Pour un flux de production encore amélioré ou pas. À tester à l usage.

    Voilà Darth. C est très prometteur pour ton test terrain
    Penses tu regarder aussi le couple zoom 70-200 et le 100-400 II ?
    A+
    :tumbsup: :tumbsup: :tumbsup:

  4. Newworld666

    C’est sympa de donner un premier retour détaillé sur une phase de test assez courte.
    Ça aiguise l’envie d’avoir l’analyse de terrain complète après quelques mois d’utilisation à la mode « Darth ».
    Personnellement je reste dubitatif sur le gain annoncé 25600 iso proche de 6400 iso di 1DXII du 1DX.. mais je n’ai jamais rien eu main (boitier ou RAW) qui me permette de douter de cette affirmation particulièrement excitante.

    Merci et vivement la suite ! :tumbsup:

  5. Cool, merci pour ces info préliminaires intéressantes!
    Pour les isos ça semble impressionnant, pour les collimateurs, quoi qu’en disent les chiffres je reste toujours sur ma faim quand à leur répartition. Pour la dynamique on attendra septembre.

  6. Menfin

    Ca va être dur d’attendre septembre … ;-)
    Tu n’abordes pas la fameuse « dynamique » dont on parle un peu partout … Y-a-t’il selon toi des évolutions (positives ou négatives) concernant ce sujet ?
    J’ai bien compris que les noirs sont plus qualitatifs malgré notamment les 2 MPx de plus par rapport au 1Dx, qu’en est-il des hautes lumières ?
    En fait, plus on en apprend sur ce boitier plus on veut en savoir … Le liveview et les fonctionnalités photos associées semblent avoir également énormément évolué.
    Le 1Dx II est-il devenu l’appareil photo à tout faire, du sport extrème au paysage en passant par l’archi ??

  7. Albad

    J’en déduit qu’il y a des améliorations par rapport au 1DX mais pas une révolution, donc je vais me concentrer sur les optiques qui pourront me faire gagner la différence en haut ISO par exemple

  8. Boitier plus que prometteur apparemment !

    Je sais d’avance qu’il ne sera pas à la portée de ma bourse, mais j’ai vraiment hâte d’en lire le test terrain, et surtout, voir plein de belles image ! :)
    Je rêve de pouvoir utiliser, ne serait-ce que sur une journée, ce 1DxII (ou au moins le 1Dx ^^ )

    Merci pour l’article :tumbsup:

    • Honnêtement, je ne me suis juste jamais réellement posé la question :lol:
      Uniquement pour les objectifs, mais je n’ai jamais vraiment pensé à louer un boitier ^^ (enfin, pensé, si, mais rarement plus :lol: )
      Mais il y’a de fortes chance qu’il y en ait oui.. c’est pas la région la plus dépeuplé de France… ^^
      Je vais zieuter ça ce week-end tiens.. :)

  9. Alain

    Hello,

    Merci beaucoup pour ce preview très intéressant !

    Par contre, je m’interroge sur les différents modes de prise de vue ! On est d’accord qu’on a le choix entre AV, TV ou M ?

    Ou est-ce qu’il y a uniquement le mode M ?

    Merci !

  10. Seb

    Quand je vois ce que fait le 1dx déjà je me dis que la on va tutoyer la perfection !!
    Merci en tout cas pour ce résumé plus que prometteur, en espérant que le test terrain validera tout ça !

      • Menfin

        En terme de fonctionnalités, CANON ferait bien de s’inspirer de ce que Magic Lantern apporte juste pour la photo :
        – Le Focus peaking en liveview très utile notamment avec les objectifs TS et leur plan de netteté complexe,
        – L’intervallomètre avec ou sans correction d’exposition,
        – Le déclenchement sur détection de mouvement, …
        et j’en passe … sachant que tout celà fonctionne très bien sur un « vieux » 5D II !
        Mais d’un autre coté, il est préférable qu’ils se concentrent sur le plus important : « la photo ».
        Faire l’impasse sur le Wifi en 2016 est néanmoins, juste scandaleux, mais ce n’est pas celà qui fera qu’on achètera ou pas ce superbe appareil !!

      • Menfin

        :gne: … Les utilisateurs de 1DX ont sans doute plus besoin de GPS que de Wifi … ;)
        D’un autre coté si la localisation est stockée dans l’image, on aura tous accès aux meilleurs spots photo … Big Brother is watching youuUUUUU 8-O !

      • Salut Franky

        Wifi : surtout cela fait un accessoire supplémentaire à vendre … Alors qu’une puce wifi serait facile à mettre dans une autre bosse ;)

        wifi performant sur le 1dx, je le sors par la sortie réseau sur un odroid (une petite carte genre raspberry) et une distri linux dessus qui envoie les fichiers en temps réel. Ou je branche directement un cable RJ sur le 1D quand je peux.

        Je suis désolé, l’accessoire wifi canon, je l’ai revendu pour l’odroid. C’est 100 fois moins cher, plus facile à alimenter, et moins esthétique. Et en plus, il fonctionne mieux avec un wifi 5Ghz

        A plus :tumbsup:

  11. Chris

    J’espère qu’il fera moins de bruit que le 1Dx, qui effraie la faune en rafale, c’et une sulfateuse efficace mais quel potin! :evil:
    Bon article, on doit encore attendre pour la suite….. :dead:
    Cordialement
    Chris

  12. ALEX

    Merci pour les plus impatients, Darth ;)
    Même si ce n’est pas mon cas, je scrute les impressions de ce 1Dx II et du D5 pour voir ce à quoi on pourra s’attendre sur les prochains boitiers vu que je n’ai pas besoin de 14ips ni les moyens de mettre +5000€ dans un boitier :) .

  13. Man

    Bonsoir,
    Je précise donc ma question : quand on utilise le joystick pour bouger le point de focus dans le cadre à la prise de vue, est ce que cela fonctionne aussi en appui continu sur le joystick avec le mkII ?
    Merci,
    Man,

  14. Salut,

    Je ne suis pas Canon mais il à l’air d’être un foudre de guerre ;) Après à voir sur le terrain et sur le papier :nawak: et avec la sortie du D5, la concurrence est rude :)

    Moi j’attends avec impatience la sortie du D500, je sais on est pas dans la même catégorie ni le même prix ! Mais il ce complétera avec mon D800 ;)

      • ALEX

        C’est vrai que c’est une sacrée année pour les reflex, entre D5, D500, 80D, 1DxII et K-1 y’en a pour tous les gouts :tumbsup: . Reste plus que Sony…
        Darth, aucune info supplémentaire sur les futurs objectifs Sigma :-P ? J’ai lu vite fait qu’on parle d’un 85-135 f/2 et d’une focale fixe (mais pas trouvé d’info sur celle-ci).

        • Alex

          Sur les rumeurs Sigma apparemment Sigma Hungary a répondu qu’il ne s’agissait finalement pas d’un 85-135 f/2, ni d’un 24-70 ou 70-200 f/2.8, ni d’un 50-135/150 pour le zoom. Mystère!! lol certains avancent que ce serait un APS-C, du coup plus d’intérêt pour moi :-P . Pour suivre le 24-35 f/2 on aura peut-être droit à un 35-70 f/2 (même si je préférerais un 35-85, qui laisserait plus de possibilités pour un télé à grande ouverture commençant au 85), vu la taille du truc c’est faisable.
          Sur la focale fixe, Sigma aurait répondu « presque » à une personne qui demandait si c’était un 85 f/1.4. Faudra attendre 4 jours pour savoir d’après le post de Sigma Austria sur le fixe ce serait pour le 23.

  15. Flo

    Salut ! Si le bruit de lecture en bas iso a été amélioré, ce ne sont pas les hauts iso qui en bénéficient, mais la plage dynamique, et c’est encore mieux ! C’est grace a un bruit très faible en bas iso que des boitiers comme le D810 ont une super plage dynamique… ;) En hauts iso, Canon n’a jamais rien eu a envier a personne pour l’instant… :)

  16. FERRE Dominique

    Salut Darth
    je me demandais quel serait le meilleur complément de mon 1DX ; 7DII pour le poids et l allonge , 5DSR pour le crop qualitatif ou grand tirage…….
    mais ….en lisant ce pré -test je me dis qu’il est urgent d ‘attendre ton test sur long terme en septembre !
    A cette première lecture seul le poids équivalent au 1DX n’évolue pas et je crains que la réponse a ma question ne soit ….prejudiciable a mon compte en banque :gne:
    en tout cas merci pour ton travail et partage
    :tumbsup:

  17. François Jx

    Je vais rassurer ma banque au moins jusqu’à septembre ;) !!!
    Et aussi essayer de trouver un loueur pour le tester.
    Merci Darth, tu fais un boulot remarquable (bon, ça c’est dit – écrit !)

  18. Demuldre Mathieu

    Je ne commente pas souvent sur le site (j’ai tort oui je sais mais je lis tous les articles. :p) Mais, vu que j’ai sauté le pas et que j’ai obtenu ce magnifique appareil, je suis entièrement d’accord avec vous sur la montée en ISO, tout simplement hallucinant à 20.000/ 25.000. J’en croyais pas mes yeux. Une belle réussite. Je me suis rappelé mon premier réflex, c’était un CANON 350D (j’étais étudiant) et quand on montait dans les ISO, ça faisait juste mal aux yeux mdr. Il y a eut une très belle évolution depuis ces dernières années. Évidemment, on ne parle pas de la même gamme d’appareils mais bon, en terme d’évolution, c’est incroyable malgré-tout. Je vais pouvoir le tester cette semaine sur un reportage mais je viendrai lire votre article « test terrain » en septembre par curiosité. :) Très bonne continuation en tout cas. (Mathieu)

0 Pings & Trackbacks

Laisser un commentaire

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓