Plein format VS APS-C …

Voici l’un des débats les plus récurent du net dans le petit monde de la photo… Juste après la guerre Nikon Canon, avouons-le. :-P

C’est un débat aussi souvent vu que le fameux Canon VS Nikon, c’est aussi un débat qui a le même genre d’avis tranché et d’argument sans objectivité que celui du nom moins éternel “Focale fixe VS Zoom”.

Débat auquel j’ai répondu d’ailleurs: Zoom ou Focale fixe?

J’ai donc décidé aujourd’hui d’aller sur le terrain glissant de ce sujet mainte fois traité, et de vous donner ma vision des choses.

J’ai conscience que le débat est délicat, dans le sens où il touche directement le choix de personnes qui comme beaucoup n’aiment pas être remis en question.

De là, découle le plus souvent une argumentation hasardeuse se basant sur des idées toutes faites, des phrases que l’on répète sans vraiment en comprendre le fond et ce qu’elles impliquent.

Mais le plus gros problème de ce débat c’est qu’il continue de la même façon, alors que l’évolution des choses fait que l’on peut largement repenser notre vision de ce fameux “combat”!

Avant même d’entrer dans le vif du sujet, permettez-moi de vous offrir un bref retour dans le passé avec un peu d’…

Histoire:

Je ne vais pas vous refaire l’historique complet des reflex numériques, mais pointer quelques faits d’importance.

Nous sommes en 1999 quand Nikon sort le tout premier reflex numérique fabriqué entièrement par une marque photo. On peut dire que cet incroyable reflex qui va lancer véritablement l’histoire de la photo numérique. Son nom, le Nikon D1

En son cœur, un capteur CCD de … 2,7 millions de pixels au format APS-C coef x 1.5.

Presque droit derrière, en mai 2’000, Canon va répondre avec un boitier moins orienté “pro” le fameux Canon EOS D30 (et pas 30D) qui lui a un capteur CMOS de 3,1 millions de pixels au format APS-C coef x 1,6.

Le format APS-C à un coefficient de recadrage compris entre 1,5 et 1,6 qui correspond au format standard 24*36. Pour avoir l’équivalent d’un plein format (appelé aussi FF pour Full Frame), il faut donc multiplié la focale par 1,5 ou 1,6 selon le système utilisé.

Canon va malgré tout sortir un format entre l’APS-C et le FF nommé l’APS-H (coefficient de recadrage de 1,3) qui sera le type de capteur que l’on trouvera à la sortie du Canon EOS 1D sorti fin 2001 et ceci jusqu’au Canon EOS 1D MKIV… Par la suite ce format va tout simplement disparaitre avec l’arrivée du Canon EOS 1Dx, mais là on va un peu trop vite dans l’histoire…

Revenons donc un peu en arrière!

Une autre date symbolique va clairement ouvrir en grand les portes de la photo numérique, c’est la sortie en août 2003 du Canon EOS 300D qui fera entrer le reflex numérique dans les foyers grâce à son prix “abordable”, là encore nous avons affaire à un APS-C.

Pourtant, quelque temps avant, en décembre 2002, Canon va sortir l’EOS 1Ds, premier reflex de la marque a intégrer un capteur FF.

Malheureusement, l’engin est tout bonnement hors de prix pour la plupart des photographes, ce qui le réserve aux pros ou aux amateurs fortunés.

Il faudra attendre 2007 avec la sortie du D3 pour voir Nikon rejoindre Canon sur ce terrain.

Pourtant, Canon à entre-deux, en août 2005 pour être précis, sorti un boitier FF abordable, le légendaire Canon EOS 5D.

En juillet 2008 Nikon répond à Canon en sortant “sa” version du 5D, le Nikon D700.

Depuis, le plein format fait son chemin, Canon à l’instar de Nikon a décidé de ne plus avoir d’autre format que le FF pour leurs appareils phares. Adieux Format APS-H ou autre APS-C, la gamme pro pure et dure n’existe désormais qu’en plein format.

Et cela va bien plus loin, puisque que Canon et Nikon parlent très clairement d’appareil FF pour le moyen  de gamme…

Économie et technologie:

Avant même d’entrer dans le débat, la grande question à se poser est de savoir pourquoi le FF a mis tant de temps à s’imposer?

La réponse est aussi simple qu’évidente, pour les fabricants de capteurs, Canon et Sony en tête de liste (car oui, Nikon ne fabrique pas ses capteurs qu’ils achètent à Sony) il est bien plus facile d’un point de vue technologique de faire de petits capteurs, et cela coûte aussi bien moins cher.

Et si c’est toujours vrai aujourd’hui, c’était encore bien plus vrai au début des années 2000 quand le numérique a commencé à prendre son envole.

Pour les marques, le choix n’en était tout simplement pas un!

Personne ne pouvait envisager de mettre du FF dans un boitier à moins de 1’000€ …

Le début du combat:

Je fréquente les forums photo depuis de très nombreuses années!

Tellement longtemps que j’ai connu la première version du forum de Chasseur d’Images, celle où on pouvait écrire sans même s’inscrire, celle juste après le minitel, celle des bons vieux modems, qui faisait ce bruit si charmant à la connexion.

C’était l’époque ou le gros débat était le suivant:

Quel est l’avenir du numérique? Est-ce qu’il va un jour réussir à surpasser l’argentique, et dans combien de temps?

Il y avait tout début 2’000 les pros numériques (dont je faisais partie) et les pros argentiques.

Les pro argentique dans leur vision de l’avenir soutenaient que le numérique ne serait pas au niveau du négatif avant une bonne vingtaine d’années, et encore, tout ceci ne signerait pas l’arrêt de mort de la photo argentique, puisqu’on serait simplement au début d’une confrontation, et d’ici là, la chimie aurait fait de grandes avancées…

Le 80% des personnes qui allaient sur ce forum était de cet avis, une poignée d’irréductibles, à la limite du ridicule, soutenaient le numérique et voyaient en lui la technologie de demain.

Je ne vous explique pas les sourires en coin et les remarques quand j’ai annoncé l’achat de mon très sympathique Canon EOS D30 (que j’ai encore).

Quelques années plus tard, le débat c’est déplacé, creusant un peu plus le faussé séparant Nikoniste et Canoniste.

Canon sort le 1Ds et les Nikonistes nous expliquent avec ferveur que c’est un format inutile, que Nikon n’entrera jamais dans cette technologie qui n’apporte pas davantage, que l’APS-C est le vrai avenir de la photo, que le FF est une folie passagère et que de toute façon celui-ci va être abandonné!

Ils vont tenir ce discours très drôle jusqu’à l’arrivée du D3!

Le débat c’est encore déporté pour arrivé à…

Plein format VS APS-C:

Nous voilà en plein cœur de ce débat qui alimente les forums et autres discussions depuis très très longtemps.

Les arguments sont toujours les mêmes, et voici ce qu’on entend le plus souvent.

Avantages:

  • APS-C: Crop de 1,5 ou 1,6 fait gagné des mm avec un téléobjectif, ultra-grand angle de qualité, sans passé par le fameux Fisheys qui reste possible.
  • FF: Grand-angle sans concession et bokeh très agréable (rond)  avec une transition des floues tout en douceur, à nombre de pixels égal, les photosites son plus grands, plus sensible, meilleure dynamique et restitution des détails.

Désavantages:

  • APS-C: Bokeh moins agréable et transition du flou plus brutal, à nombre égal de pixels, les photosites sont plus petits, moins sensibles dynamique et rendu des détails plus faible.
  • FF: Demande des objectifs de très bonne qualité sur tout le champ.

Certes, avec ça on peut tourner en rond longtemps, mais, désolé, je vais mettre l’APS-C KO debout dans quelque seconde…

Comme je l’ai dis, ce sont ici les arguments les plus souvent mis en avant, ceux où l’on s’appuie lors de discussions, même si au final on peut chercher d’autres détails.

Prenons en premier lieu l’argument phare en faveur de l’APS-C, le fameux crop de 1,5 ou 1,6 sur l’image.

Ce fameux gain de quelque mm sur une photo qui transforme comme par magie un 800mm en un incroyable 1’280mm … on en a l’eau à la bouche! Et de façon plus modeste, un simple 200mm devient un très avantageux 300mm.

Oui, sauf qu’en réalité le format APS-C ne fabrique pas des mm en plus, il se contente de “croper” l’image.

Expliqué autrement, une photo prise en APS-C aura exactement la même tête qu’une photo prise en FF où aura simplement recadré pour retrouver l’aspect de l’APS-C!

Alors oui, j’entends au fond e la salle des voix qui s’élève pour dire: Mais vous perdez des pixels…

Certes, on perd des pixels, car, si on prend l’exemple des boitiers Canon (je laisse volontairement  Nikon de côté et leur surplus de pixels incroyables…Nikon D800 pour ne pas le citer) un simple calcul vous montre qu’une photo faite avec un 5D MKIII et cropé pour obtenir l’équivalent de cadrage d’un 7D, qui lui a 18 millions de pixels, donne ♪♫♪♬ …tatata… ♪♫♪♬ encore 14 millions de pixels … En fait, petite erreur de ma part, cela fait en réalité environ 9 millions de pixel, mais ça ne change pas la conclusion qui reste juste ^^

Soit de quoi imprimer une très belle image; et de bonne qualité avec ça; en A0 … Ce que tout le monde fait tous les jours, c’est une évidence!

Coefficient de recadrage:

  • APS-C –> 0
  • FF –> 1

Passons à la suite!

L’APS-C a aussi pour lui ce qui au début était un handicap, les fameux grands-angles, mais surtout, les super grands-angles!

En effet, prenez un 8mm et posez-le sur un APS-C vous aurez droit à un incroyable 12mm sans la bordure noire que l’on aurait sur un FF.

Oui, c’est vrai, personne ne peut nier ça! Mais la vraie question, est-ce vraiment un plus?

Car qui peut le plus peut le moins!

En réalité, il n’y a pas vraiment de gagnant sur l’histoire des grands-angles!

Les constructeurs offrent des focales qui ne vont pas plus bas que 10mm en APS-C, soit l’équivalent d’un 15mm en FF.

Des marques comme Sigma nous offre la possibilité d’aller bien plus loin, avec des objectifs tels que des 8mm (qui correspond plus ou moins à du 12 voir 13mm) et l’incroyable Fish-eye de 4,5mm qui correspond lui à un fish-eye de 8mm en FF (à 1mm prêt ^^).

Ce qu’on trouve en APS-C pour les grands-angles a son équivalent en FF, avec certes un point positif pour l’APS-C, qui n’utilise que le centre de l’image.

Il est plus simple (et donc moins cher) de fabriquer des très bons objectifs, car en FF la qualité doit être parfaite du centre au bord du champ.

Mais cela n’est pas une fatalité, car les Maitres opticiens savent faire du bon boulot, pour les optiques de moins bonne qualité et plus abordable, nous dirons que les programmes prennent la relève, DxO en tête et depuis la version 3 LightRoom qui incorpore des corrections d’objectif de façon native. Il suffit de cocher la case “correction d’objectif” et presque tous les problèmes disparaissent.

Finalement, sur ce point, on peut dire que les deux formats font jeu égal!

Grand-angle:

  • APS-C: 1
  • FF: 1

La suite…

… Je réfléchis, quels sont les autres avantages de l’APS-C? … Ha oui, aucun! On ne va pas s’attarder sur ses désavantages, on ne tape pas un format à terre!

On va donc être obligé de passé au désavantage du FF, je pense que ce pauvre format va souffrir!!!

Je reprends ma liste et je vois dans les désavantages: Demande des objectifs de très bonne qualité sur tout le champ.

Mais n’a-t-on pas déjà réglé cette question quand on parlait des grands-angles? … Je crois que oui!

Alors, nous sommes obligés de passer aux avantages du FF!

Je vais exprès passer sur le Bokeh particulier du FF, car, certains vont me dire qu’on peut le reproduire sur des programmes de retouche. Je dirais: oui, mais le rendu n’est pas le même… De plus, à la différence des objectifs que l’on peut corriger sur des programmes spécifiques en cochant simplement une case, le bokeh créé en post-prod est difficile à réaliser, surtout si l’on veut faire ça de façon réaliste.

Mais on ne pourra ainsi pas dire que j’utilise des arguments d’un côté que je ne veux pas reprendre de l’autre. Donc, j’oublie purement et simplement cet avantage du FF.

Passons à un avantage plus technique, qui lui ne pourra pas être corrigé en post-prod, pas plus que part d’autres astuces, c’est la dynamique du capteur et la taille de ses photosites qui influe directement sur la sensibilité de base du boitier.

Pour ceux qui voudraient comprendre un peu mieux, je vous invite à lire l’article suivant: Tailles des capteurs

Le billet n’est pas récent, mais les notions qu’il introduit restent d’actualités.

Tout ça pour dire, qu’à pixel équivalant, la qualité intrinsèque d’un boitier FF sera forcément supérieur, la physique lui donnant un sérieux coup de main!

Plus de dynamique, plus de sensibilité, meilleur rendu des détails … et aussi, car ça compte, besoin d’objectifs au pouvoir séparateur plus faible pour tirer le meilleur de la résolution du capteur.

Ce qui en prime, contrebalance encore plus l’argument qui veut que les objectifs en APS-C en demandent moins qu’en FF, avec des résolutions dépassant les 20 millions de pixels, la tendance s’inverse inexorablement!

Conclusion:

Quelque part ce débat m’amuse, car il est aussi inutile et voué à l’échec que les débat sur l’argentique VS numérique.

Plus la technologie avance, plus il est simple de faire des grands capteurs, et plus ceux-ci vont se démocratiser.

Les responsables des grandes marques communiquent d’ailleurs dans ce sens, et il est maintenant facile de faire dire à un dirigeant de Canon ou Nikon que l’avenir du reflex sera en FF.

Des bruits de couloir font même état du fait que les prochains renouvellements de Canon sur les boitiers à un chiffre ne comporteront plus que du FF.

Je suis certain que dans 5ans quand on reparlera de ce débat, il fera sourire, car tous les boitiers reflex seront en FF.

Si je me trompe, j’aurais l’air ridicule et j’aurais tout loisir de faire disparaitre cet article discrètement… Mais je doute que j’en aie besoin! :-P

Bon courage et bonnes photos… Quel que soit le format que vous utilisez.

À propos de l'auteur:

Il est beau, fort et musclé... Enfin, s'il n'est pas tout ça, il est passionné de photo, passion qu'il essaye de vous transmettre du mieux qu'il peut!

322 Comments
  1. Je doute que l’APS-c disparaisse aussi vite car tu oublies les optiques consacrées et il est fort à parier que coté client ça gueule un peu si il devient impossible de les utiliser.

    Je ne doute pas que le futur sera FF mais je pense qu’il restera encore longtemps un peu de cohabitation entre les 2.

    • Pourquoi pas! Mais j’en doute franchement!

      Regarde la gamme d’objectif spécial APS-C, aucun n’est pro dans les marque comme Nikon ou Canon.

      Ils ont prévu le coup depuis plus longtemps que tu ne le crois 8)

      • Jérôme

        Faux (peut-être que quelqu’un t’a répondu plus bas mais j’ai la flemme de tout lire …)
        Chez Nikon, il y a le 17-55 F2.8 APSC Pro, que j’utilise tous les jours ! :)

        • eric-p

          Aujourd’hui,les propriétaires de 17-55/2.8 DX Nikkor
          se posent des questions sur cet objectif qui était censé être plus léger que les objectifs pro 24×36

          et qui sont aujourd’hui…plus lourds !!!

          24-70/2.8 L II EF Canon= 805g
          17-55/2.8 AFS DX Nikkor= 830g

          Cherchez l’erreur… :zooh:

      • magnan

        Bonjour……………mille excuses, mais je suis nikoniste depuis plus de 15ans et j’utilise sans arrêt soit un D300, soit un D7000 avec le 17-55 2.8 pro, tropicalisé et terriblement efficace, autant en autofocus, qu’en couleur, et qu’en piqué……….mais j’avoue, c’est peut-être le seul DX qualitatif………..j’aurais du mal à m’en défaire en passant au plein format…………cordialement……..JPM

      • eric-p

        La réponse est NON:
        Le 17-55/2.8 IS USM EF-S ne mérite pas le titre L pour des raisons que j’ai déjà évoquées (La monture EOS n’est pas optimisée pour un format APSC)
        …et parce que les constituants internes de l’objectif
        sont plus légers et ne répondent pas à un cahier des charges “pro”.
        Connaisasant “silver dot”, tu peux lui poser la question;
        il en a déjà “désossé” plus d’un !

    • eric-p

      Canon vous dira qu’il avait prévenu sa clientèle dès…la présentation des EF-S.
      Si les propos de Canon ont “mystérieusement” disparu,
      c’est uniquement dû à un problème informatique, voyons! :oops:

      Pour reprendre la formule “consacrée” (et assez hypocrite):
      “C’est le marché qui décidera” !

      En réalité, dès que les capteurs FF “bon marché” arriveront,
      Canon va faire la promo de ses nouveaux produits qui permettront d’étouffer la concurrence APSCiste ou MTFiste.
      C’est normal; d’une part c’est le “jeu” de la concurrence.
      D’autre part, Canon a beaucoup investi pour permettre l’accessibilité du FF au plus grand nombre
      (Certainement plusieurs milliards de $ dans la nouvelle fonderie).

      Canon va donc, comme à son habitude, faire une promo d’enfer sur ses nouveaux produits et….il n’aura même pas besoin de forcer son talent !
      Vous savez pourquoi ?
      1-Les pros et les experts ont déjà basculé vers le FF et ils ne veulent pas revenir en arrière !
      Pour l’immense majorité des pros, l’APSC ne représentait au mieux qu’un pis-aller en attendant le FF (situation vers 2000).
      En plus, les capteurs APSC bridaient les capacités des GA/UGA.
      Par exemple un 14mm (qui coûtait > 2000 €) se transformait en équivalent 22mm une fois monté sur un
      APSC: Une focale banale!
      Le fisheye ne faiusait plus 180º
      La PDC était augmenté d’un facteur 1.6x
      (Un peu comme si l’ouverture était réduite d’un facteur 1.6x).

      L’arrivée des EF-S a permis de corriger certaines
      lacunes
      de l’APSC,
      c’est à dire apporter de vrais zooms transtandards et zooms GA…mais au prix fort !
      Les objectifs EF-S sont vendus pratiquement le même prix que des objectifs FF équivalents.

      Chez Nikon par exemple, on trouve un 35/1.8 DX
      (équivalent à un 50/1.8 en FF) pour …pratiquement le même tarif que le 50/1.8 AFS de la gamme 24×36 !

      Accessoirement, il est plus lourd.

      Pour ce qui du bilan poids/encombrement, la clientèle était en droit d’attendre des objectifs 1.6x plus courts et au moins 2.5x plus légers. Il n’en a rien été !
      La faute à une monture EOS conçue au départ pour le 24×36.

      Je n’hésite pas à le dire:
      D’un point de vue commercial et pour des personnes peu fortunées, l’APSC a permis aux personnes de passer de l’argentique au numérique sans trop se ruiner.
      Pour Canon, l’APSC a été une sorte de préservatif pour
      sauver la monture EOS devant l’arrivée du numérique.

      Tout le monde ne peut pas en dire autant:
      L’arrivée du numérique a tué pas mal d’industriels de la photographie:
      *Contax
      *Minolta
      *Konica
      *Kodak
      *Agfa
      *Bronica
      …et a poussé les industriels du moyen-format à de fortes
      restructurations.

      À chaque rupture technologique, il y a des industriels qui restent “sur le carreau”.
      (Passage du télémétrique=>reflex, conversion à l’AF, transition argentique-numérique)

      Il est à craindre que la transition APSC+MFT=> FF
      entraîne de nouvelles faillites.

      Du point de vue TECHNIQUE, l’APSC a été indiscutablement un échec:

      -Objectifs trop lourds/Trop encombrants/trop chers par rapport à ce qu’on était en droit d’attendre.

      -Pour les opticiens, réaliser des objectifs APSC sur des montures conçues pour le 24×36 représentait en réalité une humiliation.

      C’est un peu comme si on demandait à mercédes de réaliser une classe S avec un moteur 2L 4 cylindres !

      Vous comprendrez donc aisément pourquoi Canon a refusé de faire des objectifs EF-S en L; celà aurait constitué pour les ingénieurs un non-sens.
      (Un objectif L représente en général un modèle optimisé pour la monture EOS, si possible sans équivalent sur le marché photo:La crème des objectifs du marché!

      Quand les FF “cheap” apparaitront sur le marché, la première réaction de Canon sera: On continue l’APSC en entrée de gamme !
      Et puis la clientèle et les commerciaux ANTICIPERONT l’évolution du marché car personne ne veut prendre de risque.
      Et quelques temps plus tard, Canon dira que l’APSC ne se vend plus et arrête ses boîtiers et sa gamme d’objectifs.

      Un fait est là : Canon ne fout pratiquement plus rien en EFS.
      Ils ont juste sorti le 18-135 STM qui a nécessité une refonte de la formule optique pour qu’elle soit optimisée avec la motorisation STM (L’ancienne formule du 18-135, sorti en 2009 ne le permettait pas).
      Pour le reste, Canon n’a pas sorti un nouvel EFS depuis
      3 ans !
      Seules quelques retouches cosmétiques ont été effectuées sur certains EF-S pour des raisons commerciales.

      L’anticipation du marché TUERA le reflex APSC, c’est une quasi-certitude !

      *En 1959, le reflex a mis 7 ans pour tuer les boîtiers Canon
      télémétriques

      *En 1987, la monture EOS a mis 5 ans pour tuer la monture FD (Canon a stoppé sa proiduction d’objectifs FD en 1992)

      *Combien de temps tiendra la gamme EFS quand les FF
      “cheap” seront sur le marché ?
      Je ne lui donne pas 3 ans pour exploser…

      • Matbess

        100% d’accord avec toi, d’ailleurs Nikon a prévu le coup avec son D800 avec lequel on peut cropper et ainsi conserver les longues focales; puis en préparant un ff low cost le D600.
        J’attend la réponse de Canon!

    • Jf

      Personnellement je trouve ça un peu idiot de comparer du matériel qui n’est pas issu de la même gamme. Comparer APS-C à FF revient à comparer une tablette à un ordinateur, un couteau suisse à un couteau de boucher ou une twingo à une berline familiale. Il me semble plus pertinent de chercher à savoir lequel des deux est le plus adapté à notre usage. Bien sûr que le full frame offre de meilleures performance que l’aps-c. Heureusement car il est plus cher (beaucoup plus cher). Après, est ce que tout le monde à besoin de faire des tirages grands formats ? Je ne saurais pas dire si l’aps-c existera encore dans 5 ou 10 ans. En revanche je suis convaincu que si le FF se démocratise, les gens dans ton genre ne jurerons plus que sur le moyen format (en attendant le plein format ?) alléguant que le FF est dépassé et qu’on ne peut plus rien faire avec.

      • eric-p

        Pas d’accord !

        Sony est parvenu à démontrer qu’on peut faire du FF aussi léger qu’un mirrrorless APSC (Sony A7).
        Il est également pratiquement certain que les majors peuvent faire des reflex FF aussi légers (ou presque !) que les reflex APSC. Canon l’a d’ailleurs en partie démontré avec son 6D qui est
        aussi léger qu’un 70 D à capteur APSC (On est bien dans la même catégorie “expert”).

        Reste la question du surcoût: Aujourd’hui, le surcoût d’un boîtier FF Vs APSC est de l’ordre de
        400/500 €. C’est encore beaucoup pour la majorité des photographes.
        C’est oublier que cette différence est en partie due aux marges plus importantes réalisées par les fabricants pour cette catégorie.

        Si les fabricants décidaient de lancer un FF “low cost” (moins de 1000 €), la différence de coût avec un reflex APSC de même catégorie pourrait être ramenée à ~200 €.
        Avec une différence aussi faible, la crédibilité du format APSC (et à fortiori le MFT) serait remise en cause…

  2. Oud's

    :$$: M’sieur M’sieur, comment on fait quand des experts vous affirment qu’une photo a été réalisée au MF alors que c’est avec un aps-c ?
    Ou que les mêmes vous expliquent que là on voit bien de c’est de l’aps-c, alors que c’est agrandissement (et crop) d’une photo faite avec un téléphone ? :$$: :$$: :$$: :$$:

    (vécu !) Franchement, je n’avais pas su quoi répondre ^^. Amitiés

  3. zanguyo

    Pour quelqu’un qui était en manque d’inspiration, je trouve que cet article est très bien :tumbsup:

    Ah les débats…. Je pense que tu pourrais en faire un journal :lol:
    Quant à l’évolution il y a de forte chance que le FF soit de plus en plus répandu. Toutefois, je rejoins Pyrros… Je pense que le APS-C sera (devra être ?) maintenu pour les entrées de gamme..

    Encore une fois, bon article :)

    • Je doute du mentient d’une double gamme, et la raison est fort simple…. Le coût!

      Pourquoi une marque tel que Canon devrait dépenser de l’argent à faire des objectifs, monteur, monture, miroire…etc, pour une technologie mise seulement en entrée de gamme, alors que c’est le genre de chose qu’il pourrait centraliser pour toute la gamme?

      Si Canon et Nikon n’ont JAMAIS sorti d’objectif “pro” en format APS-C, il est clair qu’ils avaient une bonne raison de le faire!

    • zanguyo

      C’est pas entièrement faux…
      La raison “coût” est valable. ^^
      Et j’avoue, l’idée d’une ‘standardisation’ au FF sur toute la gamme est plutôt plaisante :)

      Mais encore une fois, tout est question de point de vu ! ^^

      • eric-p

        La situation s’est déjà produite à deux reprises:

        1-La transition télémétrique/reflex:
        La gamme télémétrique Canon a été liquidée en ~8 ans.

        2-La transition FD/EOS
        La monture FD a “résisté” 5 ans (1987-1992)

        Après libre à chacun de croire que la gamme EF-S
        (qui compte ~10 objectifs au catalogue)
        pourra résister bien longtemps lorsque des boîtiers FF à 600 € (SP) seront disponibles.
        Je rappelle que la gamme EF compte 50 objectifs: Une paille !

      • Je pense que c’est l’argument qui pèse le plus en faveur de la disparition de l’APS-C.

        En effet, le nombre d’objectif EF-S est vraiment léger, mais en plus de ça, ils sont tous ciblé débutant, ou amateur non averti.

        Bref, le type de client qui en règle général change de boitier et d’objectif en même temps.

    • Pourquoi Nokia s’est acharné à n’avoir qu’une connectique pour ses chargeurs de téléphones portable?? Question de coût! 8)

      Ils ont changé il y a quelques années la taille du connecteur, il est dorénavant plus petit sans transition. Il y a eu quelques adaptateurs mais ça c’est à mon avis fait brutalement.
      Je pense que les fabricants d’APN feront un choix similaire. Il restera toujours des APS-C en nombre prêts à recevoir des objectifs un peu bradé s’il n’y a plus de boîtier “neuf” en APS-C. 8)

      • eric-p

        Je ne comprends pas votre raisonnement.

        Canon va brader ses objectifs EF-S pour liquider les stocks
        …pas pour renouveler sa gamme EF-S !
        Dans le cas contraire, ils perdraient de l’argent.
        Les industriels du calibre de Canon sont tout sauf suicidaires… :houla:

      • eric-p

        Je ne comprends pas votre raisonnement.
        Canon n’0est pas là pour brader ses objectifs mais pour gagner de l’argent.
        Ils vont peut-être brader leurs derniers EF-S et puis ce sera fini ! De toute manière, le choix en EF-S est des plus limités et par ailleurs la monture EOS commune permet de monter des EF sur des reflex APSC alors…. :D

    • Disons qu’il n’y a plus d’avantage à avoir de l’APS-C que le coût actuel qui reste bas.

      Même les avancée technologique deviennent bien plus difficile en APS-C qu’en plein format!

  4. Kevin

    Merci pour ce très bon sujet alors que visiblement il n’était pas évident à sortir (CF FB). En tout cas je me dis que les hybrides vont grignoter des parts de marché sur les APS-C, il me semble logique que les Reflex se doivent de réagir en proposant ou en démocratisant les FF (je pense d’ailleurs à un éventuel D600)
    signé: Kevin (c mimi kom surnon)

    • Tu as raison, les appareils hybride de fait vont signer l’arrêt de mort du format aps-c sur reflex.

      J’imagine très bien une segmentation compact expert hybride en APS-C, et relfex en FF.

      Du moins pour des marque comme Canon, Nikon et Sony.

    • Cynorrhodon

      L’hybride prend en effet pas mal de terrain sur les reflex ASP-C et du coup mange une partie des compacts (il est vorace ce petit animal ! :lol: ). A quand la mort des compacts ? … Mêmes les marques comme Zeiss et Sigma se sont attaquées à ce marché… On peut donc se douter que tout ça ne sera pas sans conséquence sur le monde des apn…

    • Moi non plus je ne comprends pas… bon j’ai pris le Nex-5 entre les mains, fait quelques photos et je me suis acheté un s95. Je voulais un vrai COMPACT pas un pseudo-compact pas compact ni réflex…

      Chacun son usage. Je trouve l’hybride trop encombrant donc, quitte à être encombrée, je prends mon réflex!! :lol:

      Mon compact est fait pour tenir dans le sac à main et l’avoir toujours sur moi. Un vrai compact quoi… :-P

    • Cynorrhodon

      J’avoue ne pas être convaincu personnellement… Il semble que certaines personnes trouvent les réflexes trop gros et les compacts trop “mauvais”… Moi je trouve les hybrides déséquilibrés, esthétiquement en tout cas, j’ai pas pu tester au niveau prise en main… Après… c’est comme les tablettes à leur sortie… Beaucoup trouvaient ça inutile et pourtant je vois pleins de monde qui en possède une maintenant…

    • Les tablettes ne sont pas inutiles, il y a des usages intéressants… que je n’ai pas forcément (ou pas encore?).

      Pour les compacts vs hybrides vs réflex. Pour moi c’est clairement une question d’encombrement.
      Mais ce sont mes critères très personnels. Je pense que suivant l’usage, l’hybride peut-être un bon compromis… bon là comme ça je ne vois pas, mais mieux vaut un hybride qui prend des photos qu’un réflex qui prend la poussière!! :lol:

      • zanguyo

        En effet, chaque chose à sa place et chaque place, à sa place ! ^^
        Les tablettes ne sont pas forcement inutiles, chaque terminal à son utilisation précise…
        Tout comme les hybrides doivent sans doutes avoir des utilisations et/ou avantages selon les cas et besoins.
        Et la conclusion est tout à fait vraie, si c’est pour offrir un reflex à son placard……
        :)

      • Cynorrhodon

        Pff rabat-joie vas ! Moi j’exige le meilleur pour mon placard !!! Et donc, que du FF et des optiques allemandes :mrgreen: . Et puis, lui au moins, il n’a aucune chance de les abimer, alors autant les lui laisser… :lol:

        Tout à fait d’accord avec vous deux ;)

    • Cynorrhodon

      Pour la tablette, tu as raison, je ne disais pas que je trouvais cela inutile (encore que parfois selon l’usage…) mais qu’à l’arrivée de ces produits sur le marché, beaucoup ne voyait que l’intérêt marketing de la chose et non pratique… Après je ne suis pas là pour lancer un débat sur l’utilité des tablettes, il existe déjà :oops2: … Tout comme il existe un débat, APS-C VS FF il existe un débat Tablette VS PC …

      Quant à l’hybride, je ne suis pas contre, je dis simplement ne pas être le publique cible… Ou en tout cas, si je le suis, leur marketing a foiré car je ne suis pas convaincu… :lol:
      Enfin ça, ce n’est que lié à mes attentes, mes goûts etc… Donc ça reste que très personnel… Si des personnes sont heureuse avec un hybride, c’est pas moi qui vais tenter de casser leur plaisir ;) . On peut être photographe avec n’importe quel matos, tant qu’il nous plait. Du Sténopé au capteur de Hubble le résultat est “le même” on fait des photos :) .

    • La tablette je m’en sers très souvent pour présenter des travaux clients.

      Plus simple qu’un portable, un écran de très très bonne qualité qui permet d’avoir un rendu au top.

      Pour moi c’est devenu un outil de travail indispensable !

    • Cynorrhodon

      Oui c’est une utilisation que je connais, mais n’ayant aucun client, je ne la pratique pas… Phase One a fait pas mal de pub pour les fonction de capture one qui permettent de montrer en temps réel au client l’évolution d’un shooting etc…

      Le seul endroit qui fait à mon avis défaut, c’est la gestion des couleurs… L’Ipad est qualibrable (je ne sais pas dans quel mesures mais je sais que c’est possible) mais je n’ai rien trouvé de similaire sous Android et trop peu de tablettes tournent actuellement sous Windows pour qu’on puisse vraiment en parler. Enfin il y a pas mal de mouvement dans le milieu en ce moment donc, tout peut arriver :) .

      Enfin, tout ce blabla pour dire qu’à mon avis, ces petites machines ont un grand potentiel selon l’utilisation qu’on en fait, mais que pour mon usage personnel, ça resterait un gadget de luxe. J’avoue que je préfère investir dans du matos photo que dans une tablette ;) .

    • Cynorrhodon

      :lol:

      J’ai envie de te dire, tu ne rates pas grand chose… ;)
      Mon tel tourne sous andoid et il est tout aussi bridé que les autres systèmes… :oops2:

      Rrhoo tu savais pas que l’ipad est devenu obsolète depuis la sortie de surface ? :-P

      Ok, ok, je m’en vais avant de subir de quelconques représailles… :zooh: :zooh:

    • eric-p

      Mouais mais voilà: Les hybrides, présentés comme le
      “futur” de la photographie, ne parviennent pas à percer
      sur le marché.
      On nous annonçait (Samsung) 20% de PDM puis
      on nous a raconté un peu plus tard que le niveau des ventes de mirrorless dépasserait celui des reflex en 2015.

      Où en sommes-nous 4 ans après le lancement du premier
      mirrorless (Panasonic G1, Kina 2008 ) ?

      *Le niveau de vente des mirrorless ne dépasse toujours pas les 20% au niveau mondial d’après les dernières stats de vente (janvier-avril 2012)

      *Le niveau de vente des mirrorless regressait en France fin 2011 après une certaine envolée.

      Le mirrorles semble marquer le pas.

      Pourquoi ?

      -Parce que les leaders du marché sont en reflex et défendent leur monture et leur gamme optique.

      -Parce que l’image de marque des grandes marques joue en faveur de Canon/Nikon/Pentax
      tandis que les autres ont d’autant plus de mal à se faire un nom que leurs produits sont banales.

      -Parce que les acteurs du mirrorless travaillent avec des petits formats et que la qualité d’image joue en leur défaveur.

      -L’image de marque des acteurs du mirrorless est MAUVAISE.
      *Sony = Marchand de Bravias
      *Samsung= Fours Microondes
      *panasonic=TV
      *Olympus=Kikukawa en prison !!!!

      Tous ces petits détails suscitent la méfiance du public qui préfère garder les valeurs “sûres”.

      Par ailleurs, la démocratisation du FF n’est pas une réaction des fabricants contre le mirrorless car elle était prévue depuis longtemps (Canon en a parlé dès la présentation des optiques EF-S en 2003).

      La réaction des fabricants de reflex contre le mirrorless est ailleurs:

      Canon et Sony ont astucieusement placé deux compacts en sandwich contre la gamme MFT d’Olympus/Panasonic, histoire de déboulonner les arguments du MFT Vs reflex 24×36.
      *Sony RX 100 (capteur de 1″ mais 20 MP ultracompact et techno EXMORE)
      -Olympus/Panasonic et le MFT (4/3 “) MOINS COMPACT
      *Canon G1-X à capteur 1.5”, donc une meilleure qualité d’image.

      Tout celà n’est évidemment le fruit du hasard…

  5. Meys

    Un rien dubitatif aussi, utilisant utilisant presque uniquement de la trés longue focale je prie pour que l’APS-C tiennent le plus longtemps possible. On est bien d’accord que finalement c’est juste un recadrage sauf que a l’usage dans le viseur, on a le grossissement d’un 450mm avec un 300mm monté dessus. Idem en ce qui concerne l’AF et la répartition des collimateurs un rien plus optimal que dans le cas d’un FF recadré et le viseur d’un FF n’est pas 1.6 fois plus grand que celui d’un APS-C ;)
    A l’usage sur le terrain un ensemble objectif APS-C se comporte (en cadrage) comme un FF x le facteur de crop (au nombre de pixel prêt et au différence structurelle d’images évoquées dans l’article). Ce qui signifie que sur le terrain, on peu troquer un 500 contre un 300, gain de poids à la clé et je ne parle pas du budget. On ne fera pas exactement les même images (puisque pas les même focales réelles) mais pour bcp moins cher et moins lourd on fera presque pareil.

    C’est un usage marginal j’en convient mais je préfère de trés loins porter un 7d + 300 2.8 et TC qu’un 5DIII et un 500mm (que je ne pourrais pas m’offrir de tt façon et moins polyvalent en l’occurrence).

    L’APS-C offre donc de vrai avantage pour certains usages.
    Aprés Canon n’a pas hésité a sacrifier l’APS-H alors pourquoi pas l’APS-C d’ici qq temps …

    • Tu dis des choses juste et pertinente, mais d’autres, un peu moins! ^^

      Par exemple, il est clair que la répartition des capteurs AF peut prendre plus de largeurs sur un APS-C… quand par exemple il prend le module d’un plein format qu’ils vont coller sur un APS-C, ce que faisait souvent Nikon.

      Mais un 7D n’a pas des points AF plus étendus que le 1Dx ou même que le 5D MKIII.

      Meys: le viseur d’un FF n’est pas 1.6 fois plus grand que celui d’un APS-C

      Ici, c’est plus délicat que ça, met ton oeil dans le viseur d’un 5D MKIII ou d’un 1Dx et tu verras que tu n’as pas du tout la même sensation qu’avec le 7D!!!

      Du coup, ton viseur va te sembler bien étriqué ^^

      Au final, tout est une question de crop, mais cette sensation de “gagner” quelques mm reste, et ça, difficile de le faire oublier, pourtant, au final nous n’aurons pas le choix!

      • Meys

        Pour les viseurs et AF je parlais seulement de considérer un 5DIII par exemple en matérialisant le cadre APS-C dedans (ce qu’a fait Nikon un temps il me semble).
        Ainsi on pourrait utiliser un FF comme un APS-C en terme de cadrage, qui peu le plus peu le moins.
        Mais dans ce cas dans le viseur la zone APS-C sera plus petite que le viseur d’un 7D avec nécessairement une répartition des collimateurs dans cette zone moins judicieuce.
        Quand à la différence viseurs 7D / 5DIII elle est réelle mais les viseurs 7D ont fait d’énorme progrés. Je me souviens quand j’ai comparé un 1DS2 et mon 20D de l’époque ça m’avait fait un choc, ce gouffre s’est bien réduit aujourd’hui.

        Mais c’est vrai dans un type d’usage (trés longue focale) marginale au regard du champs photos en général. Il est possible a terme que le FF l’emporte totalement mais le coup de prod des capteurs demeure, un APS-C restera tj moins couteux à produire, nos matière premières tendant à se réduire, leurs côuts augmenter, et la situation économique s’annonçant ce qu’elle est pour des années il n’est pas certains qu’un jour proche le tout FF soit rentable et commercial pour Canon.
        Ni d’ailleurs souhaitable pour de l’entrée de gamme. Je connais pas mal d’utilisateur “du dimanche” qui ont pris peur aprés avoir vu les prix, l’encombrement et le poids d’un bon objectif style 24/70.

        Maintenant Canon a laché sans sourciller l’APS-H qui rendait pourtant de fier service au photographe de sport. Si un jour il devient plus rentable de basculer tt FF je ne me fait guère d’illusion :) Ces point d’argumentation ne vaudra pas tripette dans leurs choix.
        Et moi j’aurais plus qu’a arrêter la photo :) , pas les moyens de grimper en longueur de focale sans parler de les transporter :)

        • Croit-moi, on s’adapte!

          J’ai commencé la photo en argentique, donc, en 24*36, puis mon premier reflex numérique fut un APS-C, puis un APS-H… Et dans quelques semaine un FF.

          Donc, je connais bien tous ces formats, et croit moi, on arrête pas la photo pour un changement de format.

          Puis d’ici à ce que ça arrive, et SI, ça arrive, tu envisageras certainement les choses d’une autre façon.

          J’ai parlé hier à un ami qui est sur l’euro avec un 1DX et un 400/2,8 il m’a aussi confirmé que la perte du coef 1,3 ne le perturbe pas plus que ça.

          Comme quoi ^^

        • zanguyo

          1DX et 400/2.8, voila qui est bien sympathique ^^
          Moi pour ça, ça ne me dérange pas du tout de quitter l’APS-C :lol:
          (toujours dans mes rêve là, je serais de nouveau dispo dans quelques heures, merci de laisser un message :nawak: )

          :zooh:

          • Cynorrhodon

            Je suis ta conscience et je te vends le nouveau Canikon FF qui coûte pas cher et qui n’est pas encore sortis, veux-tu de cette exclu ? :lol: :lol:

            Ah oups, j’étais en train de m’immiscer dans ton rêve on dirait :mrgreen:

          • zanguyo

            Même si la fin de la marque proposer me gêne un peu je suis preneur :-P

            Mais c’est vrai ça ! Arrêtes de t’immiscer n’importe où :twisted:

            :lol:

          • Cynorrhodon

            Le côté hybride de la marque est volontaire, pour éviter de passer pour un sectaire :mrgreen: … En fait je ne te l’ai pas dit mais cet appareil a aussi une monture hybride comme ça, en plus d’éliminer le combat, FF-APS-C, il enterre le combat Canon-Nikon :lol:

            Moi ? Meuh non, je ne vais que là où l’on m’invite :nange:

          • Une monture hybride?? 8-O
            Tu veux dire une monture “universelle”? Un truc qui est compatible Canon-Nikon-Canikon-Nikanon-Sony-et tout ce qui s’en suit… et la tête alouette?

            Ah ouais ça devient du rêve là!! :$$:
            Tu rajoutes: la finition et la prise en main digne d’un boîtier expert malgré le poids et l’encombrement comparable à un hybride et t’as un tueur! :twisted:

            :)

            :roll:
            Sauf que je ne le vendrais jamais et si ça arrive, je ferais juste que payer, je gagnerai rien!! :oops2:
            :cry: :cry: :cry:

          • Ah j’aimerai bien pouvoir le produire!!
            Une ergonomie qui plairait à tout le monde, canoniste comme nikoniste, une monture universelle même avec pentax et olympus…
            Bien sûr un capteur de tueur avec les processeurs qui vont avec…

            Ca se vendrait forcément bien!!
            Choisissez simplement les meilleurs objectifs pour ce réflex qui s’adaptera à vous et vos envies…

        • zanguyo:
          et 400/2.8, voila qui est bien sym­pa­thique ^^
          Moi pour ça, ça ne me dérange pas du tout de quit­ter l’ :lol:
          (tou­jours dans mes rêve là, je serais de nou­veau dispo dans quelques heures, merci de lais­ser un mes­sage:nawak:)

          :zooh:

          Je confirme, c’est sympa!!! Le couple 1Dx et 400/2,8 L IS USM II déchire.

          En plus comme le nouveau 400/2,8 est bien plus léger, on peut l’utiliser à main levée ^^

          Tu veux me voir en action, c’est par ici –> Cliquez ICI

        • Normalement je fais le compte rendu du test terrain de ce boitier à la rentrée.

          Il va m’accompagner en Chine ^^

          Mais comme je test aussi le 85mm de Sigma, juste pour toi, je veux bien faire une exception!

          Donc, petite photo prise hier, avec les exif:

          Modèle de l’appareil : Canon EOS 1Dx
          Objectif : Sigma 85mm f/1,4 EX DG HSM
          Date et heure de la photo : 2012-06-28 18 :51 :28 +0000
          Ouverture : f/1.4
          Durée d’exposition : 1/1000s
          Équivalence ISO : 100
          Correction de l’exposition : aucune
          Mode de mesure : Matricielle
          Exposition : priorité ouverture
          Utilisation du flash : Non (forcée)
          Orientation : Normale
          Photographe : Franky Giannilivigni
          Logiciel : Adobe Photoshop CS5.1 Windows

          Pour voir la photo, cliquez ICI

      • Meys

        Pour les viseurs et AF je parlais seulement de considérer un 5DIII par exemple en matérialisant le cadre APS-C dedans (ce qu’a fait Nikon un temps il me semble).
        Ainsi on pourrait utiliser un FF comme un APS-C en terme de cadrage, qui peu le plus peu le moins.
        Mais dans ce cas dans le viseur la zone APS-C sera nettement plus petite que le viseur d’un 7D avec nécessairement une répartition des collimateurs dans cette zone moins judicieuce.
        Quand à la différence viseurs 7D / 5DIII elle est réelle mais ne compense pas cette différence et dans l’absolu il reste infiniment plus pratique de travailler avec un viseur de 7D qu’avec celui d’un 5DIII qui serait “bouché” par le Lcd sur la zone “inutile).

        Mais c’est vrai dans un type d’usage (trés longue focale) trés particulier au regard du champs photos en général. Il est possible a terme que le FF l’emporte totalement mais ça c’est dans un monde infini. Hors nos ressources étant ce qu’elles sont (en voie de raréfaction comme le reste) et la situation économique étant ce qu’elle est pour des années je ne suis pas certains que cette bascule soit si proche ni même qu’elle arrive un jour.

        Maintenant Canon a laché sans sourciller l’APS-H qui rendait pourtant de fier service au photographe de sport. Si un jour il devient plus rentable de basculer tt FF je ne me fait guère d’illusion :) Ces point d’argumentation ne vaudra pas tripette dans leurs choix.
        Et moi j’aurais plus qu’a arrêter la photo :) , pas les moyens de grimper en longueur de focale sans parler de les transporter :)

        • eric-p

          Pour revenir à tes problèmes de conveersion de focales,
          il ne te reste plus qu’à acheter un converter x1.4, et tu retrouveras (à peu près !) tes cadrages de 7D !
          Pas besoin de se ruiner !
          (L’AF du 5D III est officiellement 3x plus sensible que celui
          du 7D : IL-2 Vs IL-0.5)

          La seule faiblesse dans mon raisonnement réside dans les objectifs f/5.6

          70-300 LIS
          100-400 LIS
          400/5.6 L
          800/5.6 L
          où la définition du 5D III est insuffisante pour qu’on puisse faire du crop sans perte par rapport au 7D.

          Les pertes ne sont quand même pas énormes:
          En croppant en mode “APSC” un fichier de 1Ds III utilisé avec un 70-300 L à 300mm,
          il reste ~27pl/mm au centre à 30%MTF
          Vs
          34 pl/mm au centre 30%MTF
          25% de piqué de gagné: À chacun de voir si le 7D en vaut la chandelle…(source DxO ):

    • eric-p

      Encore quelqu’un qui est tombé dans le panneau du faux raisonnement.

      L’APSC permettait une conversion des focales 24×36 par
      le facteur x1.6
      qui pouvait donner l’illusion au photographe d’avoir un
      480 mm au lieu d’un 300 mm.

      Malheureusement, ce raisonnement trouve aujourd’hui pratiquement ses limites et les avocats du 7D ont oublié de vous le dire ! :gne:

      En 2009, la justification commerciale du 7D pouvait être plaidée dans la mesure où les boîtiers FF disponibles à l’époque étaient insuffisants ou trop chers
      (Cas des 5D II & 4i/s avec un AF “light” pour le sport et
      1 Ds III au tarif…. gastronomique et un peu short en rafales !).

      Le 7D peut-il encore se justifier en 2012 ?
      La réponse est pratiquement NON.
      Pourquoi ?
      Le 5D III a une résolution suffisante et la limite de diffraction de celui-ci est située à ~f/16.
      Qu’est-ce que ça veut dire ?
      Ça veut dire que vous pouvez mettre un capteur de 1 milliards de pixels en face et comparer le piqué à f/16:
      L’image ne sera pas meilleure que sur votre EOS 5D III !
      Dans quels cas rencontre-t-on ces conditions ?

      En utilisant les 500/4 LIS II & 600/4 LIS II à l’ouverture optimale avec un doubleur (Le pic de rendement est normalement situé à f/16 ).
      Bien sûr, pas d’AF parce ouverture résultante de f/8
      qui met l’AF hors course….mais il reste le live-view.
      (De toute manière,l’utilisation d’un 1000mm ou 1200mm est délicate et l’AF n’est pas forcément d’un grand secours)

      La combinaison “gros télé f/4″+doubleur+5D III doit normalement donner de meilleurs résultats
      que la combinaison “gros télé f/4+ converter X1.4+7D”

      Faites le test entre ces deux types de combinaison sur un piaf à la même distance de PDV et vous obtiendrez de meilleurs résultats sur 5D III à cause de la limite de diffraction du capteur du 7D (située à ~f/10 alors que le rendement optimal d’un télé f/4+ converter x1.4 est généralement situé à f/11.
      (Il suffit de recadrer le fichier du 5D III pour avoir le même cadrage que sur le 7D mais la finesse des détails restitués sera la même voire meilleure sur 5D III)

      Il existe encore un avantage théorique à utiliser
      un 7D+ gros télés f/2.8 + doubleur sur 7D car le pic de rendement est à f/11.

      Problème: Canon devrait sortir un 3D à double digic V+
      dont le capteur sera limité par la diffraction à partir de ~f/11 et des isos max >25000 isos (peut-être 100.000)
      sans compter les rafales allant peut-être jusqu’à 7i/s
      (Comme le mythique EOS 3 argentique !)
      Il sera donc plus rationnel d’utiliser un FF avec des gros télés, quitte à rajouter des converters plutôt que de continuer à utiliser le 7D.

      L’AF du 7D couvre-t-il mieux l’image que celui du 5D III ?
      NON, contrairement aux apparences !
      L’AF du 7D couvre théoriquement la surface 8mm X 15mm
      soit 35% de l’image.
      En réalité, la partie périphérique de la zone 8mm x 15mm
      n’est couverte que par 4 points AF éparpillés !
      La partie “dense” comporte en réalité 15 pts AF couvrant
      ~13.5% de la surface totale de l’image.
      L’AF du 5D III couvre 19mm X8mm = 17% de la surface de l’image.

      CONTRE TOUTE ATTENTE, LA COUVERTURE AF du FF
      5D III (ou 1D-X) est meilleure que celle du 7D !!!

      La sensibilité maxi du 5D III ? 100.000 isos
      Vs 12.800 isos…pour le 7D.

      Bref, si la qualité d’image d’un 5D III + converter x1.4 rattrape pratiquement celle d’un 7D, la justification commerciale du 7D comme complément du FF est
      pratiquement insoutenable.
      Un 7D peut être considéré comme un converter numérique
      x 1.6
      mais qui est 3x plus lourd, 2-3 x plus cher qu’un converter x 1.4, beaucoup plus encombrant qu’un converter optique
      et…plus fragile !!!

      Je n’arrive donc pratiquement plus à plaider pour ce boîtier
      et je parie même que ce sera le dernier de la série, victime de la malédiction de “Toutancanon”
      (Tous les boîtiers Canon ayant porté le Nº7 n’ont pas eu de successeur !)

    • En prime, je dirais que ce que les possesseur de 7D applaudisse des deux mains (la mise à jour en 2.0 du programme interne) me fait penser que sa sent le sapin pour le 7D.

      Je me trompe peut-être lourdement, mais pourquoi sortir une telle mise à jour quand on sait que la photokina sera en septembre et que l’hypothétique 7D MKII devrait y être présenter.

      On a l’impression que Canon fait un cadeau au possesseur de 7D presque pour se faire pardonner du futur “coup” qu’ils vont recevoir.

      Peut-être suis-je totalement à l’ouest, mais je trouve que ce gain de performance subite cache quelque chose ^^

    • Cynorrhodon

      J’ai presque envie de dire tant mieux ! :mrgreen:
      Je ça m’éviterai toute forme de frustration ou d’arrière pensée comme “t’aurais quand même pu attendre quelques mois que le nouveau sorte…” :lol: .
      Je ne regrette en aucun cas mon choix et étant familiarisé avec le monde de la technologie qui prétend s’actualiser en permanence, j’ai appris à accepter le fait que l’électronique est dépassé au moment où tu l’achète, ou presque… Il n’empêche que j’aurai un malin plaisir à voir que Canon ne sorte pas de successeur au 7D cet automne :hihi: … Désolé pour ceux qui l’attendrait. :-P

  6. Je crois que tu as tout dit! En fait le seul intérêt du format Aps-c c’est le prix! Et je suis moins optimiste que toi quant à la démocratisation du FF à court terme. Quand on voit les prix des D800, D4, 5D mkIII et 1Dx…. On pleure!!

    • Oui, car les grandes marque profite encore du côté très “select” du FF.

      Mais, comme dit plus haut, une nouvelle sorte d’appareil photo vient prendre le marcher, celle des hybride, il faudra donc faire comprendre au public la différence entre ces appareil et un reflex entrée de gamme.

      Ici, le capteur en sera la clef, et de fait, l’hybride signe l’arrêt e mot du capteur APS-C!

    • Cynorrhodon

      Tu as oublié de précisé, sur réflexe. Je ne suis pas sûr qu’ils abandonne ce format pour les plus petits appareils de si tôt… Après cela n’est que spéculation…
      A quand les photophones avec des capteurs APS-C ? :plok:

      • eric-p

        Je vais rajouter mon grain de sel.
        Certes, on ne peut pas faire de tablettes à capteur APSC
        mais Nokia a réalisé un photophone avec un capteur
        inhabituellement grand:

        1/1.2 ” !!! D’habitude, la taille des capoteurs des photophones était plutôt de l’ordre de 1/3″.
        Le Nokia 808 parvient donc à intégrer un APN
        dont le capteur est 6-7 x plus grand (Le capteur est un peu particulier en ce sens qu’il déborde du cercle image pour afficher plusieurs rapports de formats différents,
        un peu comme le Panasonic GH1/GH2).

        Ils sont parvenus à intégrer 41 MP sur le capteur, le D800
        n’a plus qu’à aller se rhabiller ! :lol:

        La qualité d’image est très bonne…à condition qu’il fasse beau.
        Globalement, c’est une initiative intéressante mais quand on veut faire de la photo sérieusement, autant prendre
        de “vrais outils”, c’est à dire un reflex. :D

    • Cynorrhodon

      Ok, ok, :ouch: Et les tablettes APS-C ? :roll: ça c’est possible et ça serait pas trop mal… Parce que les tablettes actuelles ont le droit au capteurs tout nuls des téléphones…

    • Non, ça reste impossible ou alors il faudra largement épaissir l’ensemble pour que la lentille mis devant le capteur puisse focalisé la lumière.

      Comme grand capteur = PDC plus important, il faudrait aussi un système AF performant, donc, un jeu de lentille flottante.

      EN gros, ce sera un iPad avec un objectif dessus ^^

    • Cynorrhodon

      Samsung a fait quelque chose qui ressemblait à ce que tu décris… Après j’avoue que dans la course à la tablette la plus fine qui se joue en ce moment, il y a peu de chances que ça arrive… Mais il n’est pas interdit de rêver…

    • eric-p

      Il ne faut pas s’arrêter aux considérations de tarifs bruts.
      Le tarif “officiel” des boîtiers, c’est une chose;
      le “prix de la rue”, c’est autre chose.
      Les produits dont tu viens de parler partagent une chose:
      Ce sont des produits HAUT-DE-GAMME.

      Il ne faut donc pas (sauf retournement stratégique spectaculaire de Canon !) s’attendre à ce que les tarifs de ces boîtiers diminuent à 1000 €.

      Néanmoins, il peut y avoir un écart spectaculaire entre le tarif officiel et “le prix de la rue”.

      Exemples:

      1-Le tarif officiel du 5D était de 3.600 € (septembre 2005)
      3x moins que le tarif officiel du 1 Ds (10.800 €, sept. 2002).
      Les prix de la rue étaient de ~3000 € en janvier 2006
      Les prix de la rue ont ensuite baissé régulièrement
      (sans concurrence directe, il faut le préciser!)
      pour atteindre 1800-2000 € début 2008.

      Les derniers boîtiers (fin 2008) ont été liquidés pour
      1500 € (afin de faire place au 5D II)
      3600=> 1500 , l’écart est considérable.

      2- Le 5D II a connu un écart de tarif O/SP moins spectaculaire que son prédecesseur mais Canon
      a repris l’astuce marketing du boîtier 1 Ds III “faire-valoir”.
      Le 5D II a été proposé 2.600 € officiellement,
      soit 3x moins que le 1Ds III …tout en étant apparemment meilleur (aux yeux du public concerné ! )
      Les tarifs ont baissé jusqu’à 1750 € (Barcelone)
      …avant de remonter légèrement depuis le lancement
      du 5D III !
      Que s’est-il passé ? La clientèle estime-t-elle que le 5D III
      est vendu trop cher (3500 € officiel !) et préfère se rabattre
      sur les 5D II ?
      L’avenir nous le dira !

      Toujours est-il qu’un examen “historique” montre
      que la gamme des boîtiers argentiques vers 2000
      était à peu près répartie comme celle que nous connaissons.

      EOS 1v (945g/1380g avec PB-E2), 270.000 yen
      EOS 3 (780g sec),185.000 yen
      EOS 30v (580g), 93.000 yen
      EOS 300v (360g), 64.000 yen pour le 300 de 1999
      EOS 3000n (360g),…”tarifs libres” selon Canon

      Aujourd’hui, la répartition des reflex numériques est la suivante:

      EOS 1D-X (+1D-C, un boîtier très spécifique)qui
      remplace aisément le couple (1D IV + 1Ds III)
      EOS 5D III (qui remplace aisément le couple 5D II+7D)
      EOS 60 D
      EOS 650 D
      EOS 1100 D

      5 boîtiers à la fin de l’ère argentique,
      5-7 boîtiers à l’heure actuelle
      (Selon moi, le 7D est condamné et le 5D III pourrait
      être épaulé par un 3D, sorte de 5D III aux stéroïdes pixelliens! )

      Le tarif du 1D-X est certainement surestimé et on espère qu’il baissera à ~4500 € (Le Nikon D3s était à ce tatif en fin de carrière)

      Le 5D III devrait normalement baisser même si j’ai du mal à imaginer qu’il descendra au niveau du 5D II.-
      2500 € dans 1 an ?
      —————————————————————-
      On s’attend à ce que le 60D soit remplacé
      par un modèle FF (Un 10D-X ? )
      et c’est là que les prix du FF devraient être plus intéressants.
      Un joli coup marketing serait d’annoncer ce
      10 D-X au tarif du 60D (probablement surévalué).
      ….Ce qui nous ramènerait petit à petit le tarif du FF
      à 1.000 € SP.

      On aurait donc une échelle (SP) suivante:
      1D-X : 4500 €
      5D III : 2500 €
      “10D-X”: 1000 €
      viendrait ensuite (2013 ?-2015 ? )
      “300 D-X” : ~750 € ?
      Et Canon garderait éventuellement son XXXX D APSC
      (selon les déclarations initiales de Canon de 2003/2005.
      Canon a toutefois précisé qu’il n’était pas sûr de garder
      son APSC d’entrée de gamme !)

      Le coût des boîtiers n’est pas seulement lié au prix du capteur mais au positionnement marketing.
      Par ailleurs, les capacités des boîtiers sont différentes et les volumes de vente n’ont rien à voir entre un EOS 1D-X
      (7000 boîtiers fabriqués par mois selon Canon)
      et ceux d’un 1100D (vendu plusieurs centaines de milliers d’exemplaires/an ).

      Vous comprendrez donc que Canon ne marge pas de la même manière un 1D-X et un 1100 D.
      Je rappelle également que le tarif officiel
      du 7D était de 1650 € (fin 2009),
      celui du 1100D 500 € (début 2011).
      On a donc un rapport de 1 à 3.3, bien que le coût du capteur soit probablement identique dans les deux cas !

      De part son tarif attractif et des volumes de ventes beaucoup plus importants que ceux du 1D-X,
      le futur 10 D-X (?) sera rapidement amorti…. :tumbsup:

  7. J’aime bien!!
    Je suis plutôt convaincue par le FF mais bon… pour l’instant il faut un sacré budget. De toutes façons, même en APS-C, les derniers boîtiers se font sacrément exigeant donc au final, on a toujours besoin de bonnes optiques.

    L’avantage devrait être à l’usage. Le “Crop” peut rester intéressant par un gain de place évident! voire de poids également.
    Mais à part ça, il n’y a pas de miracles, rien ne se perd, rien ne se crée tout se transforme.

    Et puis on s’en fout du matériel, si la photo n’est pas bonne, changer le photographe!! :lol: :lol:

  8. Christian Cuennet

    pas mal, pas mal … Merci Franky pour ce très bel article… Il est évident que le FF se démocratisera, cela fait déjà quelques années qu’on le sait, par contre… Je pense sincèrement que l’APS-C à encore quelques années devant lui mais se cantonnera peut-être bien “que” dans l’entrée de gamme à court terme…
    La part des ventes de l’APS-C reste énorme encore actuellement et tant qu’un boitier FF à moins de 2000.- ne sera disponible, tout le monde ne passera pas au FF … le 5D dernière génération reste au dessus des 3000.- seul Nikon propose le sien à moins de 3000.-… Et en toute franchise 3000.- pour un boitier bôfff, préfère mettre cela dans plusieurs objectifs… Par contre en occasion là il y a des affaires en or à faire avec des boitiers FF… :-)…
    Et il faut dire que malgré le fait que je plussoie sur le fait qu’un capteur FF reste supérieur et n’a quasiment que des avantages, l’APS-C reste pour certains et pour moi-même d’ailleurs pour des sujets précis, sympathique et de haute qualité…
    Un 7D avec un 50-150 DC ou un 30mm DC ça arrache franchement même s’il est évident que le bokeh n’a pas la qualité beurrée d’un FF actuel, mais bref… Comme je l’ai dit sur FB, cela reste tout de même un choix assez personnel en définitive, tout dépendra de ce que les fabricants nous imposerons à l’avenir ^^…
    Moi je serai le premier à remplacer mon bon vieux 5D pour le 5DMK4 qui sera à 1800.- !!! :-D… le 5D MKIII est une petite merveille, tout comme l’es le D800 avec ses dizaines de millions de pixels hihihihihi…

    • Comme je le dis plus, et comme la si justement souligné un de mes lecteurs, on oublie tous dans l’équation l’arrivée des hybrides qui risque de précipité la fin de l’APS-C.

      En effet, pour bien segmenter le type d’appareil photo les fabricants vont certainement utiliser l’argument FF.

      D’autant qu’une rumeur classée CR2 si je ne m’abuse, parle de l’entrée en scène d’un futur hybride Canon, le dernier fabricant à ne pas en avoir.

      Pour ce qui est de la sensation de gagner des mm avec le crop des APS-C, je connais bien, je l’ai vécu, puis au final quand on utilise un FF on se rend vite compte que ces mm que l’on “perd” ne sont pas si dérangeants.

      Bien que travaillant habituellement avec un 1D, je naviguais de toute façon entre deux mondes 8)

      Bref, le temps me donnera peut-être tord… Ou raison, faudra qu’on en reparle dans 5 ans :-P

      • Christian Cuennet

        :)

        Vivement le 5D MK4 à 1800.- !!! …

        Le hybrid oui moi j’y crois aussi, petit et efficace, même Sigma produit des objectifs DN et parait qu’il y en aura une ribambelle qui vont arriver encore, donc ça c’est clair que l’hybrid pourrait bien jouer le rôle de la fin de l’APS-C dans les réflex… Mais encore une fois pour autant que les fabricants peuvent ou sont prêts à nous proposer un FF à moins de fr. 2000.-… Pour moi c’est le principal “moteur”…

        :hihi:

        • eric-p

          Mouais !
          Faut se méfier des apparences.
          Pour l’instant, Sigma fait mine de s’intéresser au
          mirrorless.
          À une certaine époque, ils “s’intéressaient”
          au FT (En fait, c’est Olympus qui leur a proposé un deal,
          histoire de valoriser un format qui avait du mal à décoller
          ….et pour mettre sa propre gamme optique en valeur)
          En fait, Sigma n’a fait qu’adapter des optiques
          DC (APSC reflex) ou pire (DG pour 24×36)
          à la monture FT…et faire ainsi illusion.

          Les dernières optiques DN sont en fait calculées pour un
          format APSC (afin de pouvoir s’adapter aux mirrorless APSC !) et donc ne sont pas optimisés pour le MFT !

          Faire attention au miroir aux alouettes !!!

  9. Comme je vais surement partir dans un camp de brousse la née prochaine en afrique , j’hésite grandement a me prendre un aps-c (7D surement) comme second boitier , perso le FF je peut pas m’en passé. c’est vrai que tu perd le crop factor sur les gros zoom mais voilà.
    si non ta pas un comparatif entre le 400 non is(le F4 ou 5,6 je sais plus) et le 100-400 ?

    • eric-p

      En général, la focale fixe est toujours meilleure que le zoom…surtout au niveau du flare !!!

      Après, le 400/5.6 L n’a pas de stab. Pas forcément un inconvénient si tu l’utilises de jour.
      À toi de voir si la souplesse du zoom t’es absolument indispensable.

      Attention également au discours marketing ambiant:

      Le zoom n’est pas nécessairement plus “moderne”
      qu’une bonne vieille focale fixe.
      Par ailleurs, la focale fixe ne se “démode” pas nécessairement aussi vite que le zoom.

      On s’attend à ce que Canon renouvelle son
      100-400 LIS dans les mois ou les années à venir…
      (C’est très difficile de dire quand et CR n’est pas forcément fiable)

  10. Possesseur d’un 5D depuis 2005, je pense que tu fais un point réaliste de la situation actuelle.

    Qu’en sera-t’il dans 10 ans ?
    J’ai du mal à l’admettre, amoureux que je suis de mes jolis cailloux siglés “L”, mais je crois bien que la qualité des optiques aura de moins en moins d’importance vu l’évolution prévisible des firmwares de post-traitement.

    • Je pense que beaucoup de pro exigeront des optique de qualité.

      On voit par exemple que les dernier L sorti sont loin d’être moins bien, bien, bien au contraire!

    • Cynorrhodon

      Plus 1 pour Darth, à mon avis ça risque de faire de la mauvaise pub aux marques si elles se permettent de laisser de côté la qualité de leurs objos… Surtout que j’ai l’impression qu’on nous vend de plus en plus des boitiers qui permettent d’éviter trop de post-traitement… Pré-développer vos photos sur vos boitier… Profitez tout de suite de votre travail etc… (j’avoue que sur ce point, ce n’est qu’une impression perso…). A mon avis ça reste du gadget, mais je vois mal les marques abandonner la qualité optique au profit de corrections en post-traitement… Surtout que certains défauts optiques sont impossibles à corriger totalement de manière logicielle… (Ou alors pour ne pas dire impossible, très compliqués…)

    • C’est sûr que si on se base sur les dernières sorties, pour l’instant la tendance n’est pas à la stagnation ou la régression des optiques. Mais tant que les boîtiers progressent, la stagnation reviendrait à une régression de qualité optique.

      Je pense que Jerome s’inquiète trop tôt pour l’instant, mais on verra dans 10ans!!

      • On verra, mais de fait, plus les capteur seront performant, plus optiquement les objectif devront l’être.

        Et certaine chose ne se corrige pas en PT, comme le pouvoir séparateur d’un objectif qui donne les détails d’une image…etc.

        Donc, j’ai bonne espoir!

        RDV dans 10ans ^^

      • zanguyo

        Mer** ! J’aurais du être là hier soir !
        Pris de vitesse ! Cette blague pourrie vient de me traverser l’esprit et je n’ai même pas pu la faire ^^
        Je me déçois :lol:

      • Cynorrhodon

        Ne pleure pas, je l’ai fait pour toi :mrgreen:
        Et en plus t’as même pas le droit de dire que ma blague est pourrie d’abord ! :lol: :lol:

    • eric-p

      Salut Jérome !

      Sacrilège ! Comment toi, possesseur d’un 24 L II ,
      peux-tu prophérer de tels blasphèmes ? :houla:

      La tendance à l’augmentation des formats est
      GÉ-NÉ-RALE !

      1-Même au niveau des smartphones !
      Jusqu’à il y a peu, on faisait des smartphones avec des capteurs photo au format 1/3″.

      Nokia vient de présenter son 808 avec un capteur de 1/1.2″ (au moins 6x plus grand en surface que ses concurrents!)

      2-On croyait que les capteurs de compacts “rétroéclairés”
      cantonnés au format 1/2.3″ du fait du coût de cette famille de capteurs ?
      Perdu !!! Samsung s’apprête à présenter son
      compact à capteur CMOS rétroéclairé (BSI !)
      au format 1/1.7″ !Soit ~2x plus grand.

      3-Le format des compacts était cantonné au 1/1.7″ ?
      Canon vient de présenter son G1-X au format 1.5″
      ….c’est à dire 6.7 x plus grand que le capteur
      du Canon G1 de 2000, avec pratiquement les mêmes cotes
      ….et le même poids !!!
      …Sauf que la qualité d’image a fait un bond en avant
      (y compris par rapport au G10 qui avait 14 MP, la même
      définition théorique que celle de ce G1-X)

      4-En reflex, l’augmentation du format est patente:

      *Nikon est passé de l’APSC=>24×36 pour ses reflex pro en 2007.

      *Leica est passé de l’APS-H=> 24×36 en 2009 (M9)
      et a même fait le grand bond en avant en passant
      du R8/R9 DMR (APS-H)=> format S (Leica S2) en reflex.
      (Pour le moment trop cher mais les prix vont baisser)

      *Canon a abandonné l’APS-H sur ses 1D cette année:
      1D IV=>1D-X

      Et de nombreuses rumeurs courent sur l’arrivée massive
      du FF (Canon, Nikon, Sony , …même Pentax!)

      5-En moyen-format, l’augmentation du format a été lente
      mais régulière:

      24×36 (vers 1998) puis 36×36

      36mm x 48mm (vers 2002)

      40.4 mm X 53.9 mm (2009)

      Ce sont les prix qui “calment” la clientèle mais les choses
      bougent (lentement).

      6-Au niveau “Top -pro” (clairement les appareils d’états ou…les milliardaires !)

      La demande de capteurs toujours plus grands est particulièrement vive chez les astronomes:

      *Dalsa propose depuis 2006 un capteur de 100mmX100mm (111 MP !) qui intéresse particulièrement
      les astronomes.

      *Certaines entreprises proposent des capteurs “mosaïques”
      qui couvrent plusieurs centaines de cm^2:
      CFH et “mégaprime” de 320 MP !
      LSST et super-capteur de 3.3 GP !!!
      Etc….

      Comme tu le vois, les fabricants peuvent proposer tous les firmwares du monde, ils ne remplaceront pas la montée en puissance des ensembles capteurs+optiques toujours plus performants !

      • Bonsoir Eric,
        Sous forme de provocation, je manifestais en fait mon inquiétude !
        Il n’empêche que si les photos ne sont plus regardées que sur des écrans de smartphone, la qualité réelle de l’image importe peu.
        Pour ma part, je reste fidèle au FF, à moins qu’un jour je ne passe au MF !

        • eric-p

          Il y a certainement des “effets de mode” passagers
          sur tels systèmes photographiques surmédiatisés
          ….et dont on voit ensuite les limites.

          Dans la réalité, les gens sont visiblement plus lucides que ce qu’on veut bien nous dire.
          Les ventes de reflex en France (et sans doute dans le monde) n’ont JAMAIS été aussi
          élevées depuis…l’apparition du reflex !
          On a vendu environ 280.000 reflex argentique en 2000.
          585.000 reflex numérique ont été vendus en France en 2010.

          Les promoteurs du mirrorless et des petits formats ont
          beau essayer de ringardiser la Mercédes des APN,
          ils n’y parviennent pas vraiment.
          Aux dernières nouvelles, les ventes de mirrorless
          se sont tassées en France fin 2011.

          Ce que les gens se disent, c’est que les pros
          continuent d’utiliser le bon vieux reflex.
          Seraient-ils masos ?

          Loin de moi l’idée de vouloir cracher dans la soupe des petits formats mais le problème des mirrorless est ailleurs:

          Ils proposent un système moins riche en optiques
          mais à des coûts parfois plus élevés que le 24×36.

          Evidemment, les avocats du 24×36 ne se priveront pas de
          le faire remarquer et celà nuira à la crédibilité des
          mirrorless.

          Pour ce qui est des compacts ou des smartphones,
          je n’ai rien contre bien au contraire.
          Il s’agit en fait d’un outil complémentaire aux reflex
          …mais ça ne remplacera jamais un reflex pour des tas de raisons…

  11. Nicolas

    Bonjour,

    Bien que défenseur du FF, je pense que l’argument de l’encombrement et du poids de l’appareil n’a pas été évoqué. C’est l’une des raisons pour laquelle APS-C et FF cohabiteront encore longtemps je pense.

    Mais ce que je voulais dire, c’est surtout qu’il y a une petite erreur dans l’article : si on veut croper un 5D Mk III pour lui donner l’angle de champ, on arrive à 8,7 MPx et non 14 (on a un rapport de 1,6 pour chaque côté du capteur ce qui fait un rapport de 2,56 entre les aires des capteurs). Ca ne change en rien les arguments, 9MPx étant suffisant pour bien des usages.

    Nico

    • Pour le nombre de pixel, mea culpa, dans ma précipitation a écrire j’ai en effet fait cette erreur bête de calcul!

      Merci pour la remarque, que je vais corriger de ce pas.

      Sinon, pour l’encombrement, je pense qu’il ne faut pas oublier qu’avant d’être numérique les reflex était argentique, et il y avait des boitier entrée de gamme.

      La différence d’encombrement et de poids ne sera pas si significative que ça.

      Mais comme je l’ai dit, j’extrapole, et dans tout les cas l’avenir me donnera tord ou raison! ^^

    • Cynorrhodon

      Personnellement j’aime bien les appareils un peu lourds… J’ai pas Parkinson mais je suis plus stables et j’ai l’impression d’avoir une meilleur prise en main avec un boitier euh, non-allégé ? :mrgreen:
      Par contre, j’avoue ne jamais avoir eu la chance de sous-peser un boitier FF donc… Je ne peux pas en parler… Mais je t’assure que le poids n’est pas un désavantage aux yeux de tout le monde ;) . Et pour les autres, il y a le marketing :-P (La possible ressemblance de cette phrase avec une pub de la vrai vie serait tout à fait fortuite :mrgreen: )

      • zanguyo

        Tout a fait d’accord, d’autant que ça a vraiment un côté rassurant ! Quand tu as un boitier bien lourd tu n’hésites pas à le “maltraiter”, tu sens que c’est du costaud

      • Cynorrhodon

        Exactement ! :)
        Bon c’est vrai qu’après de longues heures d’usage, tu sens aussi que c’est du costaud (à force de le porter :lol: ). Mais personnellement ça ne me dérange pas (j’ai un petit côté costaud moi même :mrgreen: ) et puis la photographie est un sport !!! :lol:

    • Ceux qui ne veulent pas le côté “sportif” de la photographie, à savoir le sac à dos de matos, ils prennent leurs photos avec leur smartphone et ils passent leur chemin!! :mrgreen: :mrgreen:

      :zooh:
      je vais me cacher avant que les fans de smartphones me tapent dessus!!
      :zooh:

    • Cynorrhodon

      Aucun risque de ce côté là avec moi… Je les trouve pas si malins ces téléphones… :grrr: Et l’élégance reste une affaire de goût… Par contre, je ne pensais pas vraiment à ça en parlant de sport…

      Je pensais plutôt aux hordes de photographes qui se ruent sur leur pauvre proie et qui se piétinent presque entre eux pour avoir le cliché qui fera la une…

      A mon tour de fuir, avant qu’un photographe people ou politique me court après… :zooh: :zooh:

    • eric-p

      Et encore une victime du marketing APSC, une !

      Un conseil : Lachez le discours pré-maché à priori
      séduisant !

      Bien sûr, nous savons tous qu’un 300/4 sur APSC est plus léger qu’un 500/4 sur FF mais…

      L’important est ailleurs !

      1-Il faut comparer le poids des objectifs dédiés APSC
      courants , c’est à dire ceux que vous utilisez quotidiennement ou régulièrement !!!

      Sans grand risque de me tromper, ce sont
      les objectifs allant de ~17mm à 200 mm.

      Quand on fait le bilan des objectifs dédiés APSC
      pour des couverture angulaires et des ouvertures identiques
      ….la quasi totalité des objectifs APSC GA/UGA/FE sont
      ….PLUS LOURDS QUE LES MODÈLES FF qu’ils remplacent !!!

      Idem pour ce qui est des objectifs standards !

      Pour ce qui est des zooms transtandards,les gains sont
      au mieux de 30%….et souvent beaucoup moins !!!

      Le 18-55 EFS Canon est aussi lourd qu’un 28-90 EF .

      Le 17-85 EFS est 13% plus léger que le 28-135 EF qu’il remplace (Tu parles d’un gain: 74g d’économisé !!!)

      Le 18-70/3.5-4.5 AFS DX Nikkor (dédié APSC donc) pesait 408g.
      Le 28-105/3.5-4.5 USM EF Canon équivalent en 24×36
      pèse 375g !!!
      L’APSC est encore plus lourd !

      Le 18-200/3.5-5.6 Nikkor AFS VR DX (donc APSC)=460g

      Un 28-300/3.5-6.3 Sigma pour FF=475g !

      (Ok, il n’a pas la motorisation ultrasonique ni la stab optique et l’ouverture à 300mm est de f/6.3:
      N’empêche qu’il y a un malaise sur les gains de poids
      “vantés” par l’APSC et la RÉALITÉ AU QUOTIDIEN)

      Ce que les “propagandistes” APSC ont oublié de vous dire est que les gains de poids attendus (~60%) ont été
      laaaaaargement dévorés par la contrainte d’adapter le format APSC à une monture CONÇUE pour le 24×36
      (Monture EOS Canon/ KAF Pentax /G Minolta-Sony/F Nikon)

      Ensuite, le poids des boîtiers reflex, c’est en réalité quasiment la même chose au poids du prisme près !
      (Comptez 50g-100g de plus pour le FF à caractéristiques égales !)
      Le poids du boîtier FF PEUT ÊTRE RAMENÉ à une valeur aussi ridicule que 500g (Oui, vous avez bien lu !)
      Si les fabricants ne l’ont pas encore fait c’est juste pour des raisons de marketing et de timing.
      Le FF “light & Cheap”, c’est pour bientôt !

    • eric-p

      Nicolas:
      Bon­jour,

      Bien que défen­seur du , je pense que l’argument de l’encombrement et du poids de l’appareil n’a pas été évoqué. C’est l’une des rai­sons pour laquelle et coha­bi­te­ront encore long­temps je pense.

      Mais ce que je vou­lais dire, c’est sur­tout qu’il y a une petite erreur dans l’article : si on veut cro­per un Mk pour lui don­ner l’angle de champ, on arrive à 8,7 MPx et non 14 (on a un rap­port de 1,6 pour chaque côté du cap­teur ce qui fait un rap­port de 2,56 entre les aires des cap­teurs). Ca ne change en rien les argu­ments, 9MPx étant suf­fi­sant pour bien des usages.

      Nico

      Encore une précision sur le poids du boîtier:
      Je ne fais qu’expliciter ce que disait Darth.

      Du temps de l’argentique, le poids des boîtiers
      se répartissaient de
      945g (pour le modèle pro EOS 1v à sec)
      780g (modèle semi-pro EOS 3 à sec)
      580g (pour le modèle expert EOS 30 )
      360g (pour les modèles amateur/entrée de gamme)

      On a donc pratiquement un rapport de 1 à 3.

      Si les boîtiers pro/semi pro sont si “lourds” (que ce soit en argentique ou numérique), ce n’est pas seulement
      une question de qualité de construction mais aussi
      pour des considérations D’ÉQUILIBRE MÉCANIQUE !!!

      Canon ne peut pas raisonnablement proposer
      un boîtier pro qui pèserait 500g à sa clientèle !
      Pourquoi ?
      Parce que certains objectifs pro pèsent plus de 700g
      (Le 85/1.2 L II pèse ~1 Kg).
      L’ensemble boîtier-objectif serait déséquilibré et l’objectif serait désagréable à porter !

      Ce n’est pas par hasard si Canon a allégé la nouvelle version de son 24-70/2.8 L II (il gagne 15% sur la version précédente!).

      Canon peut en revanche proposer des boîtiers FF allégés
      qui supporteront des objectifs légers sans que l’ensemble soit déséquilibré. :tumbsup:

      On estime que le futur XX D à capteur FF pèsera ~700g
      à sec, soit 760g avec B+C.
      Cette clientèle pourra monter sans problème des objectifs pesant 400g à 600g sans problème voire un peu plus
      (À condition de prendre des précautions !)
      Quels sont les objectifs potentiellement concernés ?
      * 24-135/3.5-5.6 IS USM EF (probablement à l’étude)
      * 28-200/3.5-5.6 IS USM (ou STM ?) EF
      (également probablement en chantier)
      * 24-85/3.5-4.5 IS USM
      * 16-35/3.5-4.5 (IS ?) USM
      * 28-105/3.5-4.5 IS USM
      Tous ces zooms répondent plus ou moins à la demande
      de la clientèle “expert” visée par le futur XX D “FF”
      et pèseront tous moins de 600g.
      Ils seront agréable à porter….parce que bien équilibrés
      avec le boîtier. :D

  12. shoube

    Tu as oublié je pense un point important qui fait que beaucoup choisiront un APS-C plutôt qu’un FF (un peu aussi car pas le choix) c’est le prix, beaucoup de photographe amateur ou expert non pas forcement les moyens de ce payé un FF et les optiques qui vont avec (ce qui est mon cas par exemple, mais je doute être le seul)

    • Je n’oublie rien, et j’ai pas dit que demain il n’y aurait plus d’APS-C, j’ai justement parlé d’économie, et j’ai dis que dans le futur, d’ici à 5ans il n’y aurait plus d’APS-C.

      Mais les prix ne seront pas pour autant plus cher.

      Pour te faire une idée, j’ai payé mon premier 1D l’équivalent de 10’000€ environ et maintenant le 1Dx est proposé pour environ 6000 ce qui fait un prix de la rue à 5000 environ.

      Donc, dans quelques année les prix des FF vont baisser.

      Et quand on te proposera un Canon EOS 2200D FF pour 600€ tu ne vas pas dire non ^^

      • shoube

        J’aurais du mettre “choisissent” au lieu de “choisiront” me suis trompé, car je ne cracherais pas dessus c’est clair, mais au jour d’aujourd’hui cela reste encore trop cher pour le simple photographe, alors oui les prix ne sont plus les mêmes entre ton 1D à 10000€ et le 1Dx à 6000€, toute fois tout le monde ne peut pas se permettre de lâcher 6000€ pour un boitier sans compter le prix des optiques.
        Maintenant d’ici à ce qu’on me propose un 2200D en FF j’aurais peut être arrêté la photo. :) ;)

      • Peut-être, ou peut-être pas.

        Soyons fou juste une seconde, et je ne dis pas que ça va arrivé si vite, mais imaginons que demain Canon sort le successeur du 7D, que l’on va appelé 8D et que celui-ci soit proposé 1’200€.

        Je suis certain que beaucoup franchirons le pas.

        Après, tout dépend en effet du temps que ça va mettre avant d’arriver.

        Mais comme je l’ai dit dans l’article, entre les “le numérique mettra 20ans au moins à concurrencer l’argentique” ou les “Nikon de fera jamais de FF” … J’ai vu quelques certitude s’écrouler!

    • Je plussoie shoube, le principal facteur décisif c’est le prix.

      C’est clair qu’un pro ou un amateur qui en a les moyens il n’y a pas ou très peu de raisons valables de ne pas partir sur du FF.

      J’espère comme toi que le FF s’imposera à long terme comme référence, on pourra enfin éviter de faire des math à chaque taille de capteur, x1.6, x1.3 … :evil:

      Cela dit ton arguments comme quoi à ce jour il n’y a pas d’objo pro pour l’aps-c est un peu boiteux à mon goût:
      Quelle boîte aurait envie d’investir du temps et de l’argent dans un développement d’une optique spécifique à ce format alors que qu’elle peut faire d’une pierre 2 coups en la plaçant au niveau du format ayant la meilleure compatibilité, le FF ?

    • Canon par exemple!

      Qui on développé un excellent 17-55/2,8 EF-S qui n’est valable donc que pour du APS-C.

      Canon à sa sortie explique qu’il et de qualité “pro” (ce qui est vrai) mais n’obtient pas le L, car pour Canon pas d’objectif L spécial APS-C.

      Tu penses que ma déduction est boiteuse, pourtant, s’il était dans les plans d’une marque comme l’autre de faire que le format APS-C reste sur le long terme, pourquoi ne pas faire des objectif pro dédié à ce format?

      Ici, tout le monde savait très bien que l’APS-C était un transition (et l’est toujours) en attendant que le FF soit abordable.

      En attendant que les coûts de production ne soient plus un frein.

      C’est aussi simple que ça.

      Ce n’est certes pas encore le moment, mais cela ne saurait tarder!

    • Moi je pense que ça se tient…
      Il y a un côté “conservateur” dans le monde de la photo sur les formats. On veut l’équivalent du 24×36 et puis bah on y va petit à petit avec le numérique…

      En fait ce n’est pas si “petit à petit” que ça…. 8)
      Ca va quand même super vite… Encore un truc qui nous fera passer pour des vieux avant l’heure…
      – “ah du temps des capteurs APS-C… et je ne te parle même pas de l’argentique”
      8-O 8-O “de quoi ils causent les vieux??”

      :plok: coup de vieux avant l’heure pour dans 10 ans.

      • eric-p

        Chopperrette:
        Moi je pense que ça se tient…
        Il y a un côté ”conser­va­teur” dans le monde de la photo sur les for­mats. On veut l’équivalent du 24×36 et puis bah on y va petit à petit avec le numérique…

        En fait ce n’est pas si ”petit à petit” que ça.… Ca va quand même super vite… Encore un truc qui nous fera pas­ser pour des vieux avant l’heure…
        – ”ah du temps des cap­teurs … et je ne te parle même pas de l’argentique”— ”de quoi ils causent les vieux??”coup de vieux avant l’heure pour dans 10 ans.

        Je pense que vous n’avez pas compris.
        Ce n’est pas seulement une question de conservatisme pour les fabricants et la clientèle.
        C’est une question de stratégie et de philosophie.
        C’est pas du tout la même chose.

        Amha, la “guerre des formats” a essentiellement eu lieu
        au XXème siècle du temps de l’argentique…et le 24×36
        est sorti vainqueur !
        Pour diverses raisons: Manque de finesse pour les petits formats, coûts poids encombrement, luminosité des objos
        pour le Moyen-Format (sans parler du poids/encombrement des boîtiers MF ).
        L’arrivée du numérique remet en question une partie
        des fondements de la domination du 24×36.
        En partie seulement au jour d’aujourd’hui.

        Pour les opticiens, le 24×36 est surtout un formidable moyen de fédérer l’univers des professionnels à celui des amateurs.
        AUCUN FORMAT jusqu’à présent n’est parvenu à en faire autant !
        -L’APS argentique a été snobé par les pros/experts
        -Le moyen format a été ignoré par les amateurs/experts.

        Ce “format du peuple” a eu pour conséquence d’alimenter un marché de masse des optiques et ce n’est pas par hasard si les principales innovations ont eu lieu dans ce format plutôt que dans d’autres.

        C’EST POUR CETTE RAISON PRÉCISE QUE LES FABRICANTS VEULENT ABSOLUMENT GARDER LE 24X36
        COMME FORMAT PRINCIPAL.
        CE N’EST PAS SEULEMENT PARCE QUE CANON ET NIKON
        DISPOSENT DÉJÀ D’UNE MONTURE ADAPTÉE AU 24X36
        ET D’UN PARC OPTIQUE PLUS QUE CONSÉQUENT
        (J’ai compté plus de 140 optiques EF différentes en 25 ans d’histoire de la monture EOS.)

        Une autre raison est que plus il y a d’acteurs dans un format donné, plus il y a de concurrence, plus il y a de produits, plus le format est séduisant pour la clientèle
        et PLUS IL Y A DE CONCURRENCE, SYNONYME DE DYNAMISME ET DE PROGRÈS.

        L’école japonaise d’optique photographique est
        INDISCUTABLEMENT la meilleure du monde à cause de la concurrence acharnée que se livrent les
        “majors” (Canon/Nikon/Sony/Pentax/…)
        et les opticiens “indépendants”, que je surnomme volontiers les “piranhas” (Sigma/Tamron/Cosina/Tokina
        …etle petit dernier coréen:Samyang ).
        La raison est très simple: Si Canon/Nikon sortent une optique pas très compétitive, elle se fait dévorer par un produit issu des “piranhas”: IM-PA-RABLE.

        C’est une des clés de la réussite de l’école d’optique japonaise qui fait l’admiration (et la jalousie !) du monde entier .

    • Cynorrhodon

      :lol: chacun sa vision de la connaissance :lol:
      Perso, j’ai plutôt tendance à respecter les personnes qui ont usé leurs semelles plutôt que de les traiter de vieux, mais si tu as envie de te faire pousser des cheveux blancs, libre à toi :-P

    • Toi oui mais les petits “jeunes” qui ont 10 ans auj et qui en auront 20 dans 10 ans? Et ceux qui naissent auj qui en auront de fait 10 dans 10 ans?
      :roll:

      Pas sûr qu’ils aient le même respect… :mrgreen:
      On verra dans 10 ans? ;)

  13. Macwiwi

    Bonsoir à tous. C’est mon premier post.
    Pour commencer, bravo pour ton blog, Darth.

    J’y trouve une mine d’explications, j’adore te lire.

    Malheureusement si j’ai bien compris, je n’aurais pas dû m’offrir un EOS 7D ou je me trompe?

  14. Oui ben ce débat moi c’est mon porte monnaie qui le règle, le FF c’est bien gentils mais ça coute la peau du Q.
    le aps-c aussi quand tu monte dans la gamme qui se rapproche du FF et du pro.

    Donc nikon, canon et autres fabricants sont bien gentils mais ça coute cher, quand tu regarde oui ya les pros comme toi ou les photographes au bord des stades de foot mais sans les petites gens comme moi et d’autres lecteurs ils auraient pas bpc de vente si on achetait pas des aps-c.

    Donc qu’ils mettent la gamme des FF a des prix plus accessibles et nous aussi on y passera a ce format et a ses beaux objectifs, en attendant et bien on se contente de l’aps-c.

    FF = pour les riches ou les endetter ceux qui aiment cofidis/sofinco et autres banques qui te ruinent avec leurs taux d’intérêts.

    APS-C = Pour les classes moyennes qui veulent se faire plaisir sans devoir s’endetter sur 10 ans.

    • On est d’accord, car là on parle de maintenant, du moment présent.

      Moi je parle d’un avenir plus ou moins proche.

      Si ton 7D avait été un FF et que tu l’avais payé le même prix… Imagine!

      Et bien c’est de ça que je parle.

      Je me projette dans 5ans en disant que le descendant du Canon EOS 650 qui s’appellera peut-être 950D sera FF et au même prix que le 650D de maintenant, et pas au prix des FF actuel ^^

      • Oui bien dans 5 ans il peut s’en passer des choses.
        C’est sur si ils baissent les prix ça sera nettement mieux pour tout le monde.

        nous verrons bien , pour le moment on est en 2012 et ça coute un bras, faudrait qu’on gagne tous a l’euro million pour pouvoir acheter.

    • Pitch:

      Oui bien dans 5 ans il peut s’en pas­ser des choses.
      C’est sur si ils baissent les prix ça sera net­te­ment mieux pour tout le monde.

      Et si en 2017 nos salaires (ou le pouvoir d’achat via moult calculs) ont baissé à cause de la Chine, même si les prix des FF baissent ça coûtera un toujours le même bras! :lol:

      Ce n’est pas pris en compte Darth!!
      Nous faisons partie des pays “riches” d’aujourd’hui mais est-ce que ce sera le cas demain? :-?

      • riche riche, ben moi je suis pas riche avec mon smic^^
        mais oui d’ici 2017 y peut s’en passer des choses, en attendant j’ai mon APS-C comme y dit darth et ça me va bien pour le moment.

    • Si ça se trouve se sera encore autre chose…

      On verra bien!! :hihi:
      Là par contre je ne préfère pas faire de plan sur la comète… l’économie ce n’est pas mon domaine de prédilection. Enfin, je pense que les pessimistes sont plus proches de la réalité qu’un optimisme du genre “la croissance va repartir, z’allez voir ce que vous allez voir !”.
      Ca serait bien ceci dit mais bon… j’y crois pas trop. :lol:

    • Cynorrhodon

      Effectivement seul l’avenir nous le dira :) .
      Après, pessimistes ou pas, il serait peut-être temps que certaines personnes commencent à se rendre compte que la croissance à tout prix n’a pas de sens et que le problème est peut-être ailleurs… Enfin ce n’est qu’un phrase en l’air, je dis ça, je dis rien :mrgreen:

    • Je suis bien d’accord…
      C’est pour ça que je suis sceptique sur le retour à la croissance… et pour quoi faire à la fin?? On ne peut pas continuer sur un modèle de croissance perpétuelle…

      Et le jour où on changera de “modèle” ça va faire mal! :plok:

    • Cynorrhodon

      Je dirai que si on continue à faire comme on fait maintenant, c’est à dire attendre d’être au pied du mur pour changer un minimum en n’ayant qu’une vision à court terme, oui le changement qui nous pend au bout du nez risque d’être assez… Spectaculaire ? Douloureux ? Que sais-je, mais certains risquent d’y laisser quelques plumes et leur amour propre risque lui aussi de prendre un coup… :mrgreen:

      Après, je ne suis pas non plus partisan du défaitisme ou de l’alarmisme, j’avoue qu’à mes yeux, tout ça es remplis d’incertitudes… Il y a tellement d’intérêts différents en jeu qu’il est vraiment difficile de se faire une idée de la suite des événements… :plok:

      Ouvrons les paris :lol:

  15. Très bon article. Ou en tout cas très agréable à lire car, comme tu l’a dis, ce duel est voué à l’echec et entre FF et APS-S, seul l’avenir nous le dira ;)

    Et je pense que on a pas la même notion de ce qui est abordable… xD Enfin quoi que tu as peut être raison c’est pas si cher que ça un 5D… ou pas :)

  16. Cynorrhodon

    Moi qui allait débarquer sur ton blog pour pleurer en affirmant qu’il n’y avait plus d’activité ces derniers jours… Tu m’as devancé ! :lol:
    Article très sympa qui en fait me fait plaisir car il va dans le même sens que ma pensée personnelle… (ça fait toujours plaisir quand les gens sont d’accord avec nous :mrgreen: …)
    Il résume tellement bien la situation que la seule chose qui m’a fait choisir un 7D au lieu du 5D MkIII pour ma conversion à Canon n’a été que le prix… Mon pauvre porte monnaie n’aurait pas pu supporter les 3000 du boitier :cry:

    Mais je me suis dis, (car il faut rester positif !) je me fais les dents sur un APS-C et une fois que j’ai un meilleur niveau et plus de moyen, je m’offre le FF ! :hihi:

    Chopperrette !! Tu me suis de prêt dans le top commentateur ! :evil: :evil:
    Il faut que je trouve des bêtises (euh choses très constructives :mrgreen: ) à dire durant ces trois prochains jours !!! :lol:

    • T’as vu ça, les grands esprit ce rencontre… Mais c’est vrai que j’avais un jour de retard, car je poste habituellement tous les 4 ou 5 jours.

      Mais avant le départ, j’avoue que je suis très stressé et je manque de temps.

    • Ah oui j’avait pas vue

      Cynorrhodon (221)Top Commentator Award
      Chopperrette Chopperrette (213)Top Commentator Award
      zanguyo zanguyo (73)Top Commentator Award
      Gordon Shumway Gordon Shumway (26)
      Fizette Fizette (23)

      vous vous êtes lâcher dit donc ce mois^^

      • Cynorrhodon

        J’avoue m’être bien fait plaisir :) . Mais je l’ai fait en toute bonne conscience étant donné que Darth lui-même m’a soutenu dans mon effort de “commentationnage” du blog. :hihi:

        zan­guyo:
        Je ne crois pas que cela les arrêtera…

        C’est la per­sonne qui est passé d’inactif à la troi­sième place en quelques jours qui dit ça ? :mrgreen:
        Pas de fausse modes­tie, tu ne t’en sors pas si mal que ça ! Sur­tout que tu n’as pas eu le droit au ”Mais qu’est-ce ?”… Dans le genre, j’essaie de pas­ser pour un ange :-P

      • zanguyo

        :D
        Flûte, démasqué ^^
        Fallait bien tenté une remontée après deux semaine de coma :)
        Promis je serais présent pour le Mais qu’est ce de Juillet ;)
        Là, on devrait rigoler :lol:

      • Cynorrhodon

        Je la trouve plutôt réussie ta remontée ;) .
        Je te fais pleinement confiance pour ça, pas besoin de preuve :-P . J’espère juste être disponible au bon moment… Juillet est un mois de festival pour moi, j’aurai donc moins de temps pour passer… Oh et puis zut ! Je participerai au “Mais qu’est-ce ?” de Juillet depuis mon smartphone en pleins milieu de la foule :evil: :evil: .
        (Ou pas :lol: …)

        Edit: J’avais pas vu le compte à rebours ! Dans ce cas, il a de forte chances que je sois là pour te faire un peu de concurrence ! Il faut vite que j’aille acheter un clavier à vitesse de frappe ultra élevée et que je demande une connexion fibre optique à Swisscom histoire d’être au top pour l’affrontement final ^^…

    • zanguyo

      En ce qui me concerne je trouve qu’il y en a que deux qui se sont lâchés ce mois ci… :hihi:

      Sinon, Cynorrhodon, c’est claire qu’à la différence de prix le choix est vite fait (hélas?) !
      D’autant que pour certains (je m’inclus dedans bien sûr :hihi: ) il s’agit d’un premier reflexe, donc APS-C pour se faire la main :)

    • zanguyo

      Moi, j’en ai oublié le modèle (et même la marque :lol:)
      Il a très vite était remplacé par un autre compact, un Olympus je sais plus quoi. ^^

    • zanguyo:

      En ce qui me concerne je trouve qu’il y en a que deux qui se sont lâchés ce mois ci… :hihi:

      Ca c’est l’effet “Mais qu’est-ce”!!
      Il fallait être là le WE, ça aide beaucoup à prendre les devants. :lol:

      On verra pour les mois suivants. ;)

      On verra aussi pour ce mois-ci si je me fais détrôner ou pas… il a toute ses chances encore!!

    • zanguyo

      Justement ^^ Et le prochain arrive dans 4 jours, je suis déjà dans les starting block :lol:
      Mais euh ! J’étais en vacanceuh ! XD

    • Cynorrhodon

      Zanguyo:
      Sinon, Cynor­rho­don, c’est claire qu’à la dif­fé­rence de prix le choix est vite fait (hélas?) !
      D’autant que pour cer­tains (je m’inclus dedans bien sûr :hihi: ) il s’agit d’un pre­mier reflexe, donc APS-C pour se faire la main :)

      Hélas oui et non… On peut se consoler en se disant qu’au moment de passer au FF on aura plus de connaissance pour juger l’apport de ce format. Et surtout, le plaisir ne sera que plus grand en changeant d’appareil :) .
      Après, je pense qu’avant de penser à changer d’appareil, il faut déjà que je pense à maitriser totalement celui que j’ai déjà 8) . J’ai donc encore un peu de temps devant moi :hihi:

      Darth:
      Mon pre­mier numé­rique était aussi un APS-C d’ailleurs ^^

      De même et d’ailleurs, je ne me permettrai pas de cracher sur mon premier compact sous prétexte que j’ai maintenant un reflex… Il m’a donné beaucoup de plaisir en son temps. ( :lol: je parle de ça comme si ça fait des années que j’utilise un reflex… et pourtant… On en est bien loin… ). Après j’avoue qu’une fois qu’on a goûté aux joie de la photo non-automatique et du plaisir lié à l’usage d’un reflex, il est un peu dur de se remettre au compact. Enfin en tout cas pour moi :oops:

      Très cher Zanguyo tu as toutes tes chances pour le mois prochain, en tout cas, moi je serai moins présent et donc moins concurrentiel… Après, peut-être que des adversaires insoupçonnés viendront te défier. Oh et puis, j’ai pas l’intention de totalement abandonner :evil: .

    • Cynorrhodon: Après j’avoue qu’une fois qu’on a goûté aux joie de la photo non-automatique et du plai­sir lié à l’usage d’un reflex, il est un peu dur de se remettre au com­pact. Enfin en tout cas pour moi …

      Et bien tu as tort!! Ca devient un sport d’obtenir une photo comme on veut avec un malheureux compact. :twisted: Je le pratique occasionnellement mais je trouve que c’est très instructif, ça évite de se reposer sur ses lauriers…. enfin le matériel. 8)
      Il faut se poser des questions, réfléchir à comment se dépêtrer de la situation… passer carrément en mode M et/ou en MF, c’est souvent la seule manière de se tirer d’affaire avec un compact pour les photos un peu délicates. ;)

      Bref c’est un très bon exercice! On devient vite “paresseux” sans s’en rendre compte. (merci le réflex, fais de moi un photographe)
      Allez hop! au turbin!! :twisted:
      :lol: j’adore faire ça! :lol:

      Bon… encore un mois sportif en commentaires en perspective… :(
      Je n’en verrai jamais la fin… :cry:

        • Cynorrhodon

          N’étant pas certains que tu m’inclue dans le “tellement de gens”, je précise juste une chose: je n’ai à aucun moment prôné la suprématie ultime du matériel. De mon point de vue, le matos n’est qu’un outil de travail, il peut t’aider mais il ne peut pas travailler à ta place. J’ai uniquement voulu dire que maintenant que j’ai l’habitude de bosser avec un réflexe, j’aurai de la peine à prendre mon pied de la même manière avec un compact. Rien de plus, rien de moins. C’est peut-être un commentaire inutile car tu m’avais bien compris, mais je tenais à préciser ma pensée afin d’éviter toute forme d’incompréhension ;)

          • Oud's

            Je suis photographe, je prends mon pied avec ce que j’ai sur moi.

            Au pire le souvenir d’une belle image dans mon cerveau, au “débotté” avec mon téléphone ou un engin qui n’est pas mien, au mieux avec le matériel que je juge adapté si je dois préparer la prise de vue.

            Ni plus, ni moins. C’est moi qui fait la photo, rien ni personne d’autre.

          • Cynorrhodon

            Je n’ai jamais dit le contraire, j’ai simplement dit que les sensation ne sont pas les mêmes selon le matériel et que je préfères les sensations que me procurent le reflex…
            Il y a certains poissons qui se pêche à la mouche, au coup et à la cuillère, quelle que soit la méthode que tu choisisse, tu reste un pêcheur cependant les sensations ne sont pas les mêmes. Certains préféreront une méthode et d’autres une autre. Je soulignais simplement, d’ailleurs qui cela peut-il bien intéresser ?, que j’ai plus de plaisir en prenant des photos avec un reflex… Rien d’autre… Une personne qui prend des photos en tout automatique n’est pas moins photographe que moi… Cela ne m’empêche pas de préférer les modes semi-automatique voir parfois manuel… Simple question de goûts.

    • Cynorrhodon

      Chopperrette:
      Et bien tu as tort!! Ca devient un sport d’obtenir une photo comme on veut avec un mal­heu­reux com­pact. :twisted: Je le pra­tique occa­sion­nel­le­ment mais je trouve que c’est très ins­truc­tif, ça évite de se repo­ser sur ses lau­riers.… enfin le maté­riel. 8)

      Mmh oui et non… C’est à dire que c’est effectivement un sport de faire faire ce qu’on veut à un appareil presque entièrement automatisé, mais je n’ai pas l’impression de me reposer sur mes laurier en affirmant préférer mon reflexounet, et encore moins sur mon matériel, vu que c’est moi qui doit choisir les paramètres… :-P
      Après, oui je suis d’accord, pratiquer quelque chose sous la contrainte peut être enrichissant tant que la contrainte n’est pas trop importante ;) . Mon ancien compact n’avait même pas le mode M que tu sites… Et le mode P propose pas vraiment un panel de choix très importants… ça augmente donc le pourcentage de photos réussites “par chances”… J’ai remarqué que je comptait pas mal sur la chance avec mon compact pour qu’il fasse bien la mise au point au bon endroit, qu’il ne me brule pas les hautes lumières ou bouche les ombres etc.. En gros je mitraillais et dans le tas, avec un peu de chance, il y en avait une qui était bonne… Lorsque je suis passé au reflex, j’avais aussi tendance à mitrailler sauf que si j’avais fais un mauvais réglage, il n’y avait pas de photo miracle parmi mes déchets… Donc, à mon avis, le réflex ne te mâche pas le travail, il t’oblige à apprendre à faire une bonne exposition etc… Si tu me dis que tu utilise le mode M sur ton compact, ça signifie que tu cherche à reproduire cet aspect du reflex sur ton compact, tout en sachant que tu as moins de possibilités (sauf sur les compacts haut de gamme peut-être) et que tu comptes quand même un peu sur le facteur chance… Là où effectivement tu utilises, voir test tes connaissances, c’est si tu cherches à anticiper les erreurs que va faire ton apn et à les corriger en le trompant. ça effectivement c’est déjà un défi plus important et enrichissant :) .
      Enfin c’est comme ça que je vois la chose ;) . Après je suis tout à fait d’accord que c’est un exercice qui peut être drôle et enrichissant mais je n’ai plus de compact, je ne peux donc pas le pratiquer… (j’ai essayer avec mon téléphone, c’est encore une autre histoire :lol: ).

    • Tu m’as bien comprise, je suis dans la 2e démarche. Obtenir le maximum de mon compact en minimisant l’aspect “chance”. (Mais il en faut toujours en photo pour être au bon endroit au bon moment)

      Et les contraintes du compact font sacrément plus tourner les méninges et tu te rends compte que tu la coules quand même “douce” avec ton réflex. 8)
      C’est pour ça que Darth aime les défis y compris les contraintes. :-P

      Donc pour le compact, avec le s95 (et 6 mois après le s100 est sorti :cry: ) et bien je m’amuse à faire de mon mieux comme avec le réflex sauf que cadrer à l’écran c’est compliqué, la map à la mano, c’est compliqué (heureusement la PDC est plus importante), la gestion de la lumière => M obligatoire dès qu’on a des cas un poil difficile…
      En fait, où je l’utilise en auto/Av/Tv quand l’appareil peut s’en sortir sans que mon savoir apporte beaucoup aux réglages ou c’est le mode M direct pour compenser les “faiblesses” du matériel.
      Compact fais de moi un photographe!! :twisted:
      :lol: :lol:

      • j’ai le mode auto et chez pu quoi
        j’ai un mini mini compact un ixus 105 , je le voulais rikiki pour loger dans le sac a main, mais du coup pas très pratique pour faire des photos , sont toutes un peu pourrites^^
        Mais c’est bien pratique pour garder une photo souvenir dirons nous.

      • Mais si il est bien pour des photos même plus que souvenir!!
        Moi j’ai ramé avec mon s80, mais je pouvais quand même obtenir quelque chose de tout à fait exploitable! :twisted:
        Au départ c’était surtout moi le problème… :-P

        Mais après avec un peu plus d’expérience du réflex, j’ai quand même réussi des photos intéressantes malgré des conditions difficiles pour mon pauvre s80
        vieux pont (temps de pose max, soit 10s et à 200iso … le max acceptable côté bruit) et N&B
        rayonnages

        C’est du sport et il faut parfois pousser l’appareil dans ses retranchements tout en sachant l’exploiter. ;)
        C’est TRES instructif. :)

    • Cynorrhodon

      :lol: Je suis sûr que ton compact sera ravis de te transformer en photographe :lol:

      Blague à part, tu as donc un compact plus évoluer que celui que j’avais car chez moi, impossible de passer en M… Par contre, je vois tout à fait ce que tu veux dire par, “on se la coule douce”, c’est uniquement quand on ne plus se servir de quelque chose, qu’on se rend compte à quel point cette chose nous était utile… J’avoue que c’est plaisant de parfois utiliser un compact car cela représente quelques défis et ça pimente un peu les choses… Après, étant donné que je n’ai pas encore la parfaite maîtrise de mon reflex, l’utiliser représentes aussi quelques défis et bien qu’il m’apporte un confort non négligeable, il me permet aussi de chercher à me surpasser moi-même et par conséquent, à m’améliorer :) .

  17. Moi je suis en aps-c depuis que je suis passé en numérique et je le vis bien :zooh: Le bon choix, pour moi, ce fait sur les objectifs, j’ai gardé tous mes objos pour me convertir au FF (juste au cas où) et comme ça pas de problème de compatibilité avec les objectifs construits pour l’aps-c :mrgreen:
    Par contre, je reste convaincus qu’au niveau des photographes animaliers beaucoup ont choisis le petit format. Et pas vraiment sûr que canon laisse tombé si rapidement, surtout quand on voit le nombre de 7D qui parcourent les champs à la recherche d’animaux.

    • On verra, peut-être que je me trompe, je n’affirme rien non plus.

      Mais je pense que… Et d’un côté avec cet article je mets ma logique à l’épreuve de la réalité. 8)

    • eric-p

      Arebas:
      Moi je suis en aps-c depuis que je suis passé en numé­rique et je le vis bien Le bon choix, pour moi, ce fait sur les objec­tifs, j’ai gardé tous mes objos pour me conver­tir au (juste au cas où) et comme ça pas de pro­blème de com­pa­ti­bi­lité avec les objec­tifsconstruits pour l’aps-c
      Par contre, je reste convain­cus qu’au niveau des pho­to­graphes ani­ma­liers beau­coup ont choi­sis le petit for­mat. Et pas vrai­ment sûr que canon laisse tombé si rapi­de­ment, sur­tout quand on voit le nombre de qui par­courent les champs à la recherche d’animaux.

      C’est quand même assez inexact.
      Le 7D a eu un assez grand succès à une époque où les
      FF étaient insuffisants pour la photo animalière.
      (5D II à 4i/s et AF indigent / Ds III hors de prix et 5i/s un peu limite sans parler des isos limités à …3200 !)

      Il y a vait aussi les 1D III/IV mais très chers/très orientés
      “pro”/ lourds ….et qui manquaient de polyvalence.
      À ce tarif là, le client est en droit d’attendre un boîtier qui sache tout faire, y compris en GA !
      Ce n’était malheureusement pas le cas de ces boîtiers
      APS-H et Canon les a logiquement abandonnés.

      Le 5D III répond en grande partie aux lacunes des FF précédents.
      Le facteur crop du 7D ?
      Ben, il suffit de rajouter un converter X1.4 sur votre 5D III
      et vous retrouvez à peu près le cadrage de votre 7D.
      De plus, un gros télé ne mérite-t-il pas un capteur FF
      au prix où il est vendu (> 5.000 € !).
      Moi, je crois que oui.

      Quand j’interrogeais MDH et de nombreux animaliers,
      ils avaient bien un 7D….et le Ds III à côté pour la clientèle exigente.
      Qu’on ne me dise donc surtout pas que la qualité d’image FF et APSC, c’est kif -kif.
      N’importe quel pro digne de ce nom vous dira que ce n’est pas vrai.
      Le 5D III est plus cher que le 7D: VRAI.
      Je dis aussi que lorsqu’on a les moyens de s’acheter
      un “gros blanc”, ….on a aussi les moyens de monter un 5D III dessus.

      Sur le plan technique, à part la faiblesse relative des rafales
      (6i/s Vs 8i/s )
      le 5D III écrase le 7D sur tous les autres paramètres:
      -100.000 isos
      -Buffer illimité en JPEGs (jusqu’à l’explosion de la batterie !!!)
      -6i/s (L’EOS 3 argentique en faisait 7i/s )
      -22 MP Vs 18 MP
      -Format 1.6x plus grand=> meilleure qualité d’image
      (Bokeh, nuances dans les demi-tons, dynamique plus grande,…)
      -Cinéma encore amélioré (Vs 5D II)
      -À peine plus lourd que le 7D (860g Vs 820g)
      -AF incomparablement meilleur (61pts Vs 19pts) et
      plus sensible (IL-2 Vs IL-0.5).
      -Polyvalence parfaite du 5D III qui exploite parfaitement
      TOUTES les optiques EF à 100%
      (On peut profiter par exemple du FE “dual” PF/circulaire, ce qui n’était pas le cas avec les boîtiers APSC/APSH ).

      Franchement, je ne vois pas pourquoi les animaliers continueraient à compléter leur boîtier FF par un 7D
      qui n’est en réalité qu’un converter NUMÉRIQUE X 1.6

      3x plus cher qu’un converter x1.4
      3x plus lourd qu’un converter x 1.4
      plus encombrant qu’un converter optique, plus fragile
      et moins fiable.

      Non, pour moi, Canon devrait avoir la décence de retirer
      ce modèle qui a fait “son temps”.

      J’avais d’ailleurs dit sur NCI que ces boîtiers (1D IV et 7D)
      ne tiendraient pas 3 ans. Ma prédiction tient la route et
      elle s’est effectivement réalisée pour le 1D IV (Il n’a pas tenu 3 ans!).

  18. Bonjour,

    Bon article, plein de ferveur ;)

    Cependant, il n’y a pas que le capteur qu’il peut influencer un choix. A l’époque, j’ai du choisir entre le 7D et le 5DmII, et bien j’ai choisi le 1er. Malgré son format APS-C, je l”ai trouvé plus performant, et je le pense encore, que le 5DmII.
    Pourtant je crois en l’avenir du FF, et j’y destine mes objectifs.. à l’avenir.

    Bonne continuation!!

    ps: nouvel article sur mon blog ;)

    • Je crois que tu exagère un peu ^^

      Je m’explique.

      S’il est vrai que pour les boitier entrée de gamme Canon nous sort une nouvelle mouture chaque année, il est loin d’en être de même pour le haut de gamme!

      En effet, le temps est plutôt de 3ans pour les boiier à un chiffre de la marque rouge.

      1D MKIV +3ans 5D MKII 3ans et 7D…

      Le 7D a été annoncé en septembre 2009, donc, il arrive joyeusement sur sa troisième année!

      Comme aucune nouvelle annonce de boitier ne se fera avant la photokina, en septembre justement, on peut affirmer que le roulement suivra bien le rythme de 3ans!

      Comme quoi ^^

      PS: Pour la fréquentation de ton blog, laisse toi le temps, ça va venir!

  19. Bon et je voudrais signaler que l’arrière-plan des photos de l’article laisse franchement à désirer!! Nan mais rappeler moi l’amateur qui a pris les photos!! :twisted: :twisted:
    Surtout la 2e, c’est quoi ces plinthes non jointives?? :twisted:

    Tout se perd, la qualité est en baisse!! :-P :-P

    :nawak:
    :zooh: :zooh: :zooh:

  20. Cynorrhodon

    En fait la conclusion dans tous ça, serait quelque chose comme faites de la photos pas des débats, la pellicule numérique ça coûte pas cher :lol: … Ce qui compte c’est la photo, tout le reste n’est que garniture :mrgreen: Celui qui trouve à qui j’ai piqué ça à le droit à un Sugus :hihi:

    Edit: ^^’ en fait, il n’y a pas qu’une chose qui est piquée dans l’histoire… Quel voleur je fais…

    • Cynorrhodon

      Nope, c’est bel et bien garniture :) . Fioriture serait en effet plus juste mais mon au moment où j’ai écrit mon commentaire, je pensais à ça C’est donc bel et bien garniture qu’il fallait mettre… D’où la dernière phrase de mon commentaire :-P .
      Ok, ok, c’est une référence tout nulle :lol:
      On ne peut pas toujours être inspiré :lol: .

  21. Merci pour cet article très complet. Mais je ne dois pas être normal car pour moi, le facteur de crop (1,6 dans mon cas) est un handicap.
    Avec mon 35mm, je suis souvent “trop court” et ça, Photoshop ne pourra pas m’aider alors que recadrer, il sait faire.

    Pareil pour le coût… Je peux me tromper, mais je me suis retrouvé, parce que je voulais un équivalent 50mm à acheter un 35mm trois fois plus cher que le 50mm (et j’ai le même problème pour définir mon prochain achat : souvent plus cher parce que j’ai un APS-C).
    On trouvera surement l’exemple inverse mais, pour mon usage, il me semble que l’APS-C est moins cher uniquement du point de vue de l’appareil.

    • Tu as raison, c’est l’un des argument que j’ai gardé en poche pour le débat.

      Mais en effet, à un moment donné, taper dans le grand angle pour retrouver un standard de bonne qualité fini par couter plus cher.

      Surtout pour le fameux 50mm

  22. eric-p

    Salut Darth,

    Quelle bonne idée tu as de relancer le débat FF Vs APSC.

    Comme tu connais ma position là dessus, je suis disposé à écrire un article détaillé sur ce sujet qui fera du bruit !

    Depuis les récentes rumeurs de FF “cheap”, non seulement je dis que le FF va se généraliser, mais je dis en plus que les petits formats vont TOUS disparaître.

    Je mets donc en garde TOUS LES LECTEURS de ce blog contre le piège des “petits formats”.
    N’écoutez pas la presse ou certains internautes mal intentionés qui ont surtout pour vocation de “vendre leur soupe”.

    Bien sûr, j’entends les réactions de certains qui me demanderont si je ne “roule” pas pour Canon !

    À celà, j’ai une réponse très simple:

    Ne prenez pas pour argent comptant ce que je dis et faites-vous votre propre opinion !
    Faites une enquête par vous-même auprès de professionnels bien informés (et neutres ):
    Professeurs d’universités qualifiés, astronomes, ingénieurs en optique (En France, il y a Angénieux),photographes professionnels (si possible ceux qui pratiquent la chambre),etc….
    et vous verrez qu’il y a un
    “léger” décalage entre le discours des marketeux relayé par la presse et les médias et la réalité objective !!!

    Ce que je dis, c’est ni plus ni moins le discours que Canon
    A TENU IL Y A QUELQUES ANNÉES (Au moment de la présentation des EF-S !)
    et que les amateurs ont oublié ou n’ont pas voulu croire
    ou bien encore ils se sont dit que “Canon s’est trompé”
    …”Convictions” renforcées par les commerciaux qui ont
    minimisé les propos ou ont même déclarés que
    les propos de Canon sur l’avenir du FF ….n’existent pas.

    Effectivement, si on fait une recherche sur internet, on ne trouve rien !!!!

    Manque de chance, si on peut effacer facilement des propos sur INTERNET, c’est tout de même difficile dans la presse !

    Il se trouve que CI a bien relayé (plutôt mal amha !)
    ces propos et donc
    LES INTENTIONS DES DIRIGEANTS DE CANON SUR LE FF
    sont IN-DIS-CU-TABLES:
    VOIR CI octobre 2005 Nº277 p.123.

    Vous noterez que la presse spécialisée (CI, RP, etc…)
    a fait “service minimum”
    AUCUNE ENQUÊTE SÉRIEUSE n’a été effectuée par CI et autre pour juger la crédibilité des propos tenus par un responsable de Canon.

    S’ils avaient fait cette enquête, ils auraient vu que:

    -Les propos de Canon sont crédibles.
    (Il suffit de faire une enquête sur les coûts de fabrication des capteurs….et leur évolution probable car planifiée.)

    -La transition APSC=>FF est bien prévue par TOUS les fabricants de reflex et on pouvait même évoquer
    la date approximative de 2010
    (Nous sommes donc légèrement en retard sur le plan technique)
    Bien entendu,les commerciaux des différentes marques vous tiendront un autre discours….pour des raisons assez évidentes !

    -Le patron de Sigma avait pourtant bien déclaré
    vers 2003-2004 qu’il croyait
    “au développement du format 24×36 numérique…à partir de 2010.” (Propos rapportés par RP: Faites des recherches !)

    -Lors de la présentation du SD1, un responsable Sigma ne fait même plus mystère de leur intention de passer au Fovéon 24×36 (Propos tenus dans le site espagnol de DSLR magazine)

    LA PRESSE, DANS SON ENSEMBLE, a été lamentable en ce sens qu’elle n’a jamais rappelé aux cons-ommateurs que
    les objectifs dédiés APSC étaient provisoires.

    La presse a également oublié de rappeler que les objectifs dédiés APSC ne sont pas, contrairement à la “légende” commerciale plus légers ou moins encombrants que les optiques 24×36 COURANTES !!!
    Qu’est-ce qu’une optique courante ?

    Celle que le “pékin moyen” utilise tous les jours !!!

    C’est à dire:
    -Les zooms transstandards
    -Les objectifs standards (qui forment toujours un pilier fondamental chez les photographes contrairement à la propagande commerciale !)
    -Les zooms GA voire les focales fixes GA
    -Les zooms semi-télés

    Evidemment, les commerciaux ne vous disent jamais ça et préfèrent évoquer une comparaison plus “parlante”
    en vous disant qu’un 300 mm en APSC fait le même travail qu’un 450mm en FF !

    Vous croyez que cette assertion est vraie ?
    Détrompez-vous :Il s’agit d’une des plus grosses escroqueries intellectuelles de l’histoire du numérique !!!

    En fait, sur les boîtiers Nikon FF, il existe un mode crop “DX” qui retaille en APSC, ce qui laisse 15 MP sur un fichier de D800,….pratiquement celui d’un D7000 !
    Le gain de poids ? Celui du boîtier !!!

    Le poids du boîtier 24×36: Un problème ?
    Encore un pseudo-argument de la propagande APSCiste !
    On a longtemps décrié cet “argument” en faisant peur aux clients et en n’hésitant pas à leur montrer
    un boîtier pro de plus de 1Kg !

    En réalité, la différence de poids entre un reflex APSC et un reflex FF, c’est essentiellement le surpoids du…pentaprisme !!! Soit 100g de différence environ.

    On sait aujourd’hui produire des reflex d’entrée de gamme APSC faisant 450g à sec.
    Un boîtier FF aussi léger que 500g est donc sans doute techniquement faisable
    (La différence de poids FF-APSC peut être réduite à 50g avec un pentamiroir).

    Si je regarde le poids d’un “superbe” Olympus OM-D, on économise …..125g !!!
    (Il est annoncé 373g à sec)

    Bien sûr, il y aura encore pleins d’Olympussiens pour vous soutenir mordicus
    que 125g sauveront vos vertèbres !!!

    Pourquoi Canon n’a-t-il pas déjà produit un tel reflex ?
    Parce que le coût d’un capteur FF “sur étagère” était de ~1200 €.
    Était-il raisonnable de faire un boîtier “entrée de gamme” avec viseur pentamiroir à ce prix là ?
    Je ne le crois pas.

    Venons-en enfin au dernier point qui fâche: Le coût du FF.

    Pourquoi un capteur FF coûte si cher ?
    Parce qu’il est 2.6 x plus grand que le capteur APSC Canon ?
    C’est ce que beaucoup de gens mal informés seraient tentés de répondre !
    En fait, Canon a déjà laissé entendre que le coût d’un capteur FF était entre 10x et 20x celui d’un capteur APSC !
    Les raisons de ce surcoût extraordinaire ? Essentiellement des méthodes de fabrication inadaptées qui font grimper le taux de rebut de ces capteurs FF(80% à 90% selon certaines sources)
    …alors que ceux des capteurs APSC sont bien mieux maîtrisés (R<30%) ainsi que des wafers
    trop petits disponibles à l'époque du 1Ds (2002).

    Vous vous en doutez: Les ingénieurs ne vont pas rester les bras croisés et feront évidemment
    TOUT ce qui est en leur pouvoir pour ramener le coût du capteur FF à ~2.5 x celui de l'APSC.

    Le travail qui est en cours depuis plus de 10 ans maintenant serait sur le point d'aboutir; des rumeurs persistantes de Nikon 24×36 à 1500 $ circulent sur le net depuis plusieurs mois maintenant.
    Pour fixer les idées, ce boîtier serait seulement 300 $ plus cher que le modèle APSC dont il
    s'inspire (Le D7000 ).
    Si cette rumeur se confirme, il y a tout lieu de penser que Nikon ne s'arrêtera pas en si bon chemin.

    Naturellement, Canon possède la même idée.
    Sachant qu'on trouve AUJOURD'HUI des reflex d'entrée de gamme pour une somme aussi ridicule
    que 319 €(EOS 1100 D en SP!), il est tout à fait plausible que des reflex FF à 500 €/ 600 € seront disponibles dans les prochaines années (1 an ? 3 ans ?) !
    Tarif à comparer avec le X-Pro-1 (1700 €), Olympus OMD (1100 €) ou même le
    "fabuleux" Pentax Q (800 $ officiel avec le "redoutable" 8.5/1.9 !)
    Bref , le peuple va enfin pouvoir bénéficier d'une Mercédes au prix…d'une Lada !

    Comme prévu, le marché basculera à nouveau vers le 24×36….comme au bon vieux temps de l'argentique !
    …À moins que le peuple ne soit affectivement attaché aux Ladas et autres redoutables Trabant,
    il est peu probable qu'ils soient prêts à dépenser plus pour avoir moins !
    (Certains bobos ? Bon nombre d'objectifs MFT ou APSC coûtent plus chers que les objectifs 24×36 équivalents;
    il faut le savoir!)

    Mon conseil : Revendez vos APSH/APSC/FT/MFT et autre Pentax Q avant qu'il ne soit trop tard !

    Toutes ces opérations autour des "mirrorless" me font hélas penser à une nouvelle "bulle" technologique spéculative…

    • pixelo

      Marrant, j’aurais plutôt tendance à donner le conseil inverse : vendez votre matos reflex pour passer à l’hybride tant qu’il y a encore des acheteurs pour ces engins encombrants (enfin il y en aura sans doute toujours), pour ma part c’est ce que j’ai fait et je m’en félicite tous les jours !

      • Hé bien!

        J’éviterais ce genre de conseils, car même si je veux bien croire que l’hybride te convient à merveille, je doute quand même que ce soit l’avenir de la photo! ^^

      • eric-p

        Mouais !
        encore un qui fait semblant de ne pas comprendre.

        C’est tout de même curieux d’entendre cette thèse
        du “small is beautiful” et qui a toujours été réfutée dans l’histoire de la photogreaphie !

        1-Lorsque Canon/Nikon ont basculé vers le reflex en 1959,
        la clientèle a suivi et le reflex s’est imposé face au
        télémétrique (qu’on appelait pas “mirrorless” à l’époque).
        Pourtant, les reflex étaient plus lourds et plus chers que les télémétriques!

        2-Lorsque le reflex est passé du MF à l’AF, les nouveaux
        boîtiers étaient plus lourds et plus chers.
        …Pourtant, les clients ont adopté l’AF !!!

        3-Lorsque les fabricants ont proposé de faire
        un boîtier plus petit et plus léger et évidemment plus “moderne” que le 24×36 (L’APS)
        …ils ont pris le bouillon !!!

        4-Lorsque les premiers reflex numériques “abordables”
        sont arrivés sur le marché (~2003-2004), ils ont
        supplanté les compacts numériques…pourtant plus légers et moins chers ! (L’EOS 300D a été annoncé à ~1100 € officiellement…et Canon les a vendu comme des petits pains!).
        Aujourd’hui, le marché des compacts numériques
        est en contraction…et les fabricants sont obligés d’augmenter leur format pour les rendre de nouveau attractifs !
        -Sony RX 100 (1″)
        -Canon G1-X (1.5″)
        -Samsung EX2 prochainement
        (plus grand capteur CMOS BSI !)
        -Etc…

        LE PLUS IMPORTANT:
        Les annonces péremptoires des avocats du mirrorless ne se sont pas produites !
        On nous disait en 2009 que le mirorless visait 20% du marché….avant d’annoncer triomphalement que les ventes de mirrorless supplanteraient celles du reflex en 2015 !

        Aux dernières nouvelles, 1 million de mirrorless ont été vendus au cours des 4 premniers mois de 2012
        ….contre 4.6 millions de reflex.

        Le supposé “moribond” ne se porte donc pas si mal puisque l’objectif initial des 20% de PDM n’a toujours pas été atteint au bout de quasiment 4 années !
        (Le premier mirrorless a été annoncé à la Kina 2008)

        Que s’est-il passé ?
        Ben les “majors” ont réagi !

        Ils ont décidé de contre-attaquer le principal représentant du mirrorless en le prenant en tenaille !

        Canon et Sony ont récemment présenté 2 compacts visant à attaquer les arguments du Micro-Four-Thirds:

        *Canon G1-X qui présente un format légèrement plus grand que le MFT (Evidemment ce choix n’est pas le fruit du hasard).
        Canon peut donc dire qu’il possède un compact plus qualitatif que le MFT !

        *Sony a présenté son RX-100, qui possède un capteur plus petit….mais plus riche en pixels que le meilleur MFT
        (20 MP Vs 16 MP)+ la technologie EXMORE qui fait
        des émules dans le milieu du reflex !
        Accessoirement,il se glisse dans une poche serrée!

        Comme ces deux appareils possèdent des zooms polyvalents (comprendre un zoom adapté à la plupart des besoins de Monsieur Tout le monde),
        il n’existe pratiquement plus aucune raison de croire que la croissance du mirrorless se poursuivra.

        Hors, le développement du MFT étant conditionné par la croissance de celui-ci, les acteurs du MFT vont accumuler les pertes et…le MFT périclitera.

        Vendez vos actions Olympus pendant qu’il en est encore temps!

    • Cynorrhodon

      Pixelo: Tu n’est sûrement pas le seul à penser cela mais personellement je n’arriverai pas à donner ce conseil à quelqu’un… Comme je l’ai dit plus haut, je ne trouve en aucun cas mon appareil encombrant, au contraire ! Je le trouve très confortable à l’usage, beaucoup plus confortable que les sortes de micros appareil que l’on tente de nous vendre en ce moment. Il y a la place pour les boutons, il tien bien en main, est équilibré etc… C’est tout fait personnel et en aucun cas objectif, mais les hybrides me semblent déséquilibrés… Je n’ai pas eu la chance d’en avoir un en main pour confirmer mon impression, mais en tout cas, au niveau esthétique je trouve assez improbable ces micro boîtiers qui utilise des “gros” objectifs…

      Après, le matériel photo, c’est presque comme les habits, (super comparaison :lol: ) il doit remplir sa fonction de base, soit faire des photos, tout le reste n’est que question de goûts et d’utilisation. Si tu préfères les boîtiers hybrides et que tu trouve un reflex encombrant, je ne vais pas te blâmer pour ça ;). Le plus important, c’est que tu ne laisse pas ton appareil trainer dans un coin et que tu prenne ton pied en pratiquant la photo :) .

      Sinon, ton avis est assez important, Eric, il ne reste plus qu’à voir dans quelle mesure cela va se réaliser.

      • Cynorrhodon

        Petite précision, je voulais dire intéressant, et non pas important (pour ton avis, Eric).

        Je n’oserai pas être aussi catégorique que toi car mes connaissances ne me le permettent pas, mais j’avoue que ton avis met un coup de pied dans la fourmilière.

        Merci de l’avoir partagé avec nous, ça rajoute quelques arguments en faveur du FF.

      • pixelo

        Bien sûr que cette réflexion de fond est intéressante, et mon propos était plus provocateur qu’autre chose. Je ne vis pas de la photo, je ne suis qu’un simple amateur “éclairé”, donc je n’ai aucune obligation de résultat lorsque je réalise mes clichés… De ce point de vue je ne recherche pas le matériel offrant le meilleur résultat en toutes circonstances, mais comme beaucoup le meilleur compromis (et c’est beaucoup plus compliqué finalement !). Quelques remarques :
        – je constate que que la plupart de ceux qui dénigrent le MFT ne l’ont jamais réellement utilisé. Pour ma part j’ai beaucoup pratiqué l’argentique, en numérique le 24×36 et l’APS-C, et même le compact, donc je me targue d’avoir au moins un point de vue empirique
        – j’entends souvent à propos des hybrides : “ce n’est pas si compact, l’objectif est disproportionné…” vrai pour les Nex, faut pour le MFT en particulier chez Panasonic
        – les meilleurs compact récents cité plus haut (Canon G1-X et RX-100) n’offrent pas du tout la même qualité d’image, même si leur capteur est très bon ils pêchent par leur optique…
        – enfin je ne crois pas du tout aux leçons de l’histoire en matière technologique, alors qu’elles sont certainement pertinentes en sciences humaines. Les avancées technologiques sont quasiment imprévisibles, AMHA.
        Personnellement un retour au 24×36 me conviendrait tout à fait, si les constructeurs nous proposent du matériel pas trop cher, fiable et peu volumineux. Mais j’en doute, en tout cas dans un avenir proche. Donc pour le moment je garde mon équipement MFT que je peux trimballer partout avec moi, en dépit du risque de sa dévalorisation

        • eric-p

          Effectivement, je n’ai jamais utilisé le MFT mais j’ai acheté
          un petit reflex à mon épouse qui est un …FT ! :lol:
          (Olympus E-410+ 2 objos + 1 macro par la suite).

          En comparant avec ce que je pouvais faire avec mon
          premier appareil photo (Compact argentique au format 110!), on peut dire que c’est le jour et la nuit !
          Mon compact était une focale fixe et j’imaginais naïvement que mes images étaient nettes en 11×15
          …jusqu’au jour où j’ai resorti le Ae-1 program de feu mon père pour voir la différence (Faut être maso: Le reflex de mon père était à map manuelle, il fallait installer le film sur la bobine réceptrice alors que le 110´proposait des films en cassette !)
          Dès que j’ai vu les tirages 10×15,…le casio est directement parti à la poubelle !!!
          Le jour et la nuit en terme de finesse, saturation des couleurs,etc….
          Et c’est comme ça que j’ai attrapé le virus 24×36 !

          Pour ce qui est de comparer le E-410 Vs 5D, on ne voit pas
          nécessairement la différence à l’écran.
          Lorsque le temps est beau (ce qui est souvent le cas en Espagne où je vis!),l’Olympus fait presque jeu égal avec le 5D.

          Dans le domaine de la macro, les 2 appareils font à peu près jeu égal en terme de qualité d’image.
          Il y a néanmoins des différences fondamentales entre ces
          deux formats:
          -Il y a un choix pléthorique d’optiques macro en 24×36
          qui n’existe pas en FT ou MFT
          -La distance de travail est bien meilleure en 24×36
          -L’optique 24×36 donne de meilleurs résultats une fois qu’on sort du strict domaine de la macro.
          -La PDC n’est pas la même à ouverture égale hors macro
          -Etc…

          Ensuite, il faut voir ce que donne le FT avec des conditions lumineuses dégradées, de forts contrastes et là, le
          24×36 fait la indiscutablement la différence, même en comparant des tirages 10×15:
          Les visages sont “plats, la BdB ne fonctionne pas en intérieur,etc…
          Alors bien sûr, on me dira que le RAW va “tout arranger” mais on perd un temps fou alors qu’on s’accomode beaucoup plus facilement de JPEGs issus du 5D (BdB manuel en intérieur!!!).
          La réalité, c’est quand même que le RAW améliore un peu
          les choses mais la résolution descend.
          La dynamique ne vaut pas ce qu’on trouve en FF.

          Du reste, les samples disponibles sur le net, notamment
          sur le site Olympus asia, sont particulièrement cruels:
          http://asia.olympus-imaging.com/products/dslr/lenses/300_28/images/sample01.jpg

          j’arrive pas à comprendre comment Olympus peut afficher des samples aussi pourris (C’est malheureusement la même chose pour les autres objectifs !)
          Je rappelle que le Zuiko 300/2.8 ZD était tout de même vendu officiellement…8300 € et qu’on est en droit d’attendre autre chose que des photos bouchées ! :twisted:

          Tu peux également regarder les récents samples issus du pourtant très récents 75/1.8 msc sur capteurs 16 MP:
          Ça ne va pas au niveau piqué (Les détails des lèvres des modèles sont mal restitués à 200 isos et le portrait à 1600
          isos au GH2 est “bouffé” par le bruit de capteur !
          Voir:
          http://www.dpreview.com/galleries/reviewsamples/albums/olympus-m-zuiko-digital-ed-75mm-1-1-8-review-samples/slideshow

          Est-ce seulement un problème technologique ?
          On peut effectivement supposer qu’un petit capteur bruite davantage qu’un grand et que les progrès trechnologique pourrait gommer ce problème.

          Il reste néanmoins des lacunes de physique fondamentale:
          Un 50/1.4 pour 24×36 reçoit 4x plus de lumière
          qu’un 25/1.4 sur FT/MFT.
          Ensuite,le diamètre de la pupille d’entrée de ces obkectifs n’est pas le même et le 24×36 peut donc offrir jusqu’à une résolution deux fois meilleure que celle du FT/MFT.

          Bien sûr, on me dira que les aberrations résiduelles sont mieux corrigées en FT/MFT qu’en 24×36: EXACT.
          Malgré tout, il est pratiquement acquis qu’une optique FT/MFT, aussi bonne soit-elle ne peut égaler une optique
          24×36 convenablement conçue.

          Ainsi, il est inutile d’espérer un miracle de la “fée technologique”:
          La grenouille MFT ne peut pas rivaliser avec le boeuf
          24×36 !
          Même en optique La Fontaine reste une valeur sûre! :-P

        • Oud's

          Et encore des poncifs ! Un photographe fait avec le matériel qu’il a, pas celui dont il rêve !

          Et si il a vraiment un besoin très précis, il saura faire ce qu’il faut pour que le résultat final lui corresponde.

          • eric-p

            Nous ne demandons pas le format dont nous rêvons….
            puisque nous l’avons déjà eu …en argentique.

            Notre revendication consiste juste à demander de mettre
            un capteur adapté pour une monture CONÇUE pour le 24×36….afin que nous puissions utiliser des optiques EF qui dorment dans un placard.

            Bien sûr, nous rêvons TOUS de formats plus grands
            à commencer par les professionnels, qui, soit-dit en passant, connaissent en principe parfaitement les problèmes de lumière et de cadrage.
            Ils aimeraient, eux aussi, pouvoir offrir des affiches géantes
            qui n’auront pas nécessité le “dopage” bicubique ou je ne sais quelle autre sauce informatique exécrable avec les résultats qu’on connaît: UN DÉSASTRE !

            Inutile donc d’assimiler nos revendications à un simple caprice de “geeks”. Nous savons que nos revendications sont légitimes et que de nombreux photographes utilisent encore la chambre grand format parce que le numérique
            n’apporte pas toujours les résultats escomptés.

            Nous ne sommes qu’en l’an XI du 24×36 numérique.
            Beaucoup reste à faire.
            1-À commencer par la démocratisation du FF

            2-La création d’un vrai capteur 645 et pas un ersatz
            au format 40.4 mm X 53.9 mm vendu la bagatelle de
            40.000 $ (Je doute que ce soient les geeks qui l’achètent!)

            3-Tant qu’à faire, soyons réalistes et …demandons l’impossible:
            Un Mamiya 7 à pixels avec un vrai capteur 56mm X 70mm
            et des optiques qui vont bien avec.

            En principe, on s’attend quand même à ce que les résultats soient “légèrement” meilleurs que les chefs
            d’oeuvres consultables sur Dépriviou
            avec l’OMD + 75/1.8 msc ! :lol:

    • Merci Eric pour ce commentaire vraiment intéressant.

      Merci d’avoir pris le temps de l’écrire et de donner tous ces détails!

      Comme tu le sais, et malgré que certains ne t’apprécie pas du tout, et te regarde de haut en voulant minimiser ton savoir, j’ai le plus souvent été de ton avis.

      Cela me fait plaisir de te lire ici!

      Et sache que sur mon blog, tu as tribune libre :tumbsup:

      • j’aime bien ce qu’a dit ce eric-p j’ai presque tout compris àa ce qu’il a dit, miracle.
        Merci de cette explication simple pour moi qui débute.

        En attendant tout ça moi je continue avec mon APS-C et on verra bien ce que le temps fera faire aux fabricants en attendant je me fait la main avec mon 7d et je suis ravie de mon achat.

      • eric-p

        On ne peut pas plaire à tout le monde !
        Malgré tout, j’ai la nette impression que les forums photo
        (dont NCI évidemment !) sont infestés de commerciaux qui
        “prient pour leur église” et qui vont démonter systématiquement les arguments de leurs contradicteurs.

        Comment les reconnaître ?
        Comment reconnaître les “prisonniers” des “gardiens”?
        (dixit le Nº6 !)
        C’est assez simple en réalité:
        Il suffit de vérifier leur argumentation (quand ils en ont une !).Le plus souvent, elle est fausse, inexacte ou sujette à la subjectivité des lecteurs.

        Je vais vous donner un exemple précis.
        Début 2008, on espérait une baisse des coûts du FF qui
        était déjà bien engagée avec le Canon 5D,
        premier reflex “semi-démocratique” !
        Entre le 1 Ds (2002) et le 5D (2005),
        le coût du FF était divisé officiellement par 3.
        En réalité, le “prix de la rue” du 5D était de 1/5 du tarif
        officiel du 1Ds, soit ~2000 €.

        L’argument d’un représentant de Nikon (qui ne cachait pas sa fonction d’ancien employé de Nikon !)
        était de dire que les wafers (Les disques de silicium qui servent à graver les capteurs)
        souffraient d’un taux d’impuretés qui entraînait la perte du capteur si celui-ci tombait sur l’une d’entre elles.
        Selon lui, le taux d’impuretés est constant et il est pratiquement impossible de le diminuer.Ainsi, il serait impossible de diminuer davantage le coût des capteurs 24×36 et donc le format APSC durerait encore très longtemps, en suggérant bien entendu que ce format est pérenne.

        L’argument est séduisant car il permet d’expliquer facilement pourquoi le coût des capteurs s’envole avec leur dimension !

        POURTANT CET ARGUMENT EST….FAUX !
        Pour le savoir, il “suffit” de faire des recherches sur le net
        et on peut y trouver ceci:
        http://www.microelectronique.univ-rennes1.fr/fr/index_chap13.htm

        Ce document est relativement accessible pour quelqu’un qui possède un minimum de connaissances scientifiques.
        Il “suffit” juste de prendre le temps de le lire et de le comprendre !
        Qu’apprenons-nous dans ce document ?
        Que le taux d’impuretés dans les wafers n’a pas toujours été le même et que celui-ci a largement diminué !
        La conséquence directe est que celà a permis de faire des
        puces toujours plus grandes…et donc plus puissantes.
        Idem pour les capteurs photo.

        À l’époque du “glorieux” télescope spatial “Hubble”
        (lancé courant 1990), les capteurs CCD embarqués avaient une taille de…12 mm X 12 mm !!!
        …c’est 6x moins que la surface d’un CMOS pour 5D.
        C’est dire si les progrès réalisés depuis ont été considérables.

        Le document nous apprend en effet que le taux
        d’impuretés contenues dans les wafers était
        de 1/cm^2 en 1980.
        Ce taux est descendu à 1/20 cm^2 vers 2000.

        En réalité, le coût des capteurs dépend non seulement de sa surface mais également d’autres paramètres qui permettent de diminuer le taux de rebut :
        -Taille du wafer
        -Taux d’impuretés dans la salle du wafer
        -Couverture du stepper (La machine qui permet de graver les capteurs CMOS de vos APN)
        -Etc…

        Les progrès sont lents mais réels.
        Si au début des années 80′ la taille des capteurs n’excédait pas ~1 cm^2,
        elle est passée à ~20 cm^2 vers 1993
        puis 100 cm^2 en 2006 (CCD DALSA pour l’US Navy)
        voire…400 cm^2 en 2010 (CMOS Canon pour un observatoire japonais)

        Constatant les progrès de l’électronique, Canon n’a pas caché son intention de généraliser le FF dès que la technologie leur permettrait.
        C’est précisément ce qui est en train de se produire…

  23. Salut Darth, je t’avais lancé sur Facebook et puis je n’ai pas eu le temps de lire l’article… Moi perso je pense avec instance depuis plus de 2 mois de revendre mes objos et mon Pentax Kr pour prendre un FF… Mais j’ai décidé d’attendre le K3 à sa sortie (et donc de garder mes objos) et d’investir dans des objos de meilleure qualité (j’attends cette semaine le sigma 8-16mm et le sigma 17-50 f2.8). Je crois avoir trop investi en objos haut de gamme APS-C pour tout revendre et me mettre au FF… Niveau qualité/prix je préfère dépenser pour des objectifs APS-C très lumineux, d’avoir un UGA Sigma 8-16mm (très peu de distortion à 8mm!) pour compenser le x1,5 de mon APN et bien bosser mes PT… Après moi je n’ai pas besoin d’imprimer sur des formats gigantesques ou de monter à plus de 1600 ISO donc je suis très content comme ça, mais je me ferai peut-être avoir dans 5 ans quand les FF couteront 1000€ et que j’aurai des objos incompatibles.. Je ne suis pas convaincu que le FF me change la vie mais plutôt mon solde bancaire.. Amicalement, Léonard

    • Et oui, la bonne inspiration de l’article.

      Sinon, cet article est là pour parler de ce débat, qui est des plus intéressant.

      Je voulais trancher, car peu de blog ont donné leur avis sur le sujet, et quand ils le font, il ne tranche pas.

      Après, je peux me tromper et l’avenir me donnera peut-être tord et dans quelques années on aura une belle cohabitation.

      Mais j’avoue que j’en doute.

      Pourtant, en attendant, il est clair que je ne vais pas inviter les gens à tout revendre pour passer en FF.

      Par contre, si quelqu’un débute la photo, je lui conseillerais volontiers de ne pas trop investir dans des objectif APS-C

    • eric-p

      Si vous aviez écouté les saintes paroles prophétiques de 2003… :roll:

      Pentax a été un des rares à faire semblant de croire en la pérennité de l’APSC.

      Ils ont donc développé des focales fixes GA dédiées APSC
      …et ont été les seules à le faire !
      Malgré tout, ils n’ont pas changé leur monture, ce qui leur aurait permis de faire des objectifs DA plus légers.

      Le retour au FF est en théorie une excellente nouvelle pour eux car ils pourront resortir du “congélateur”
      de bonnes optiques FA qui auraient leur mot à dire en FF.
      Je pense par exemple au 200/4 macro FA IF ED…
      Malgré tout, leur tache ne va pas être facile face aux Canikon.
      J’apprécie également beaucoup leur initiative de développement du 645D dont le potentiel est énorme.

  24. Michel

    Bonjour,

    Aujourd’hui le ticket d’entrée du FF est quand même à 1800€… boîtier nu pour les “vieux” D700 et 5D2. Pour les nouveaux, c’est 3000€ !
    La démocratisation ne va pas se faire tout de suite…

    Même si l’APSC reste inférieur en qualité, c’est un ticket d’entrée à 500€ dans le monde de la photo “sérieuse” et les Canikon ne vont pas se priver des clients de ces gammes là.

    Et puis nous ne sommes plus en 2000, la déferlante numérique a tout emporté, video, internet, tablette, fessebouc, aïefone ont changé les pratiques et nombre d’amateurs vont rester dans des pratiques décontractées et ignoreront ces boitiers austères (même si Pentax fait des efforts sur les couleurs !) pour préférer suivre la mode.

    Alors oui, les experts technophiles (re-)tomberont dans le FF, mais les nouveaux amateurs photographes du dimanche (la catégorie qui auraient acheté du reflex argentique faute de mieux dans les années 80-90) n’en a cure : ils viseront sur écran tactile !

    La photo numérique n’a pas fini de bouger… et de remplir les pages des forums ;-)

    • Cynorrhodon

      Ce que tu as oublié, c’est que si les fabricants décident de standardiser le FF, ils ne vont pas se priver de faire la pub qui va avec… Et comme ce sont les fabricants qui font les modes et non le contraire, s’ils décident de mettre le FF à la mode, les consommateurs dont tu nous parle, suivront… Après qu’ils aient conscience des avantages de ce changement ou non, c’est un détails…

      J’ai l’impression que tu parles du FF comme quelque chose qui est lié au boiter professionnel et qui par conséquent repousse le consommateur basique. Ici, l’idée n’est pas simplement d’avoir des boitiers pros moins chers avec un capteur FF mais simplement la standardisation du capteur FF dans le monde des reflex. Ainsi, même les appareils d’entrée de gamme profiteraient du format. Après, la question du temps que cela prendre est toujours ouverte…

      Et puis, cela a été dit, tout cela n’est que spéculation, il y a beaucoup d’arguments qui vont dans le sens de cette théorie mais elle peut toujours s’avérer fausse…

    • eric-p

      Michel:
      Bon­jour,

      Aujourd’hui le ticket d’entrée du est quand même à 1800€… boî­tier nu pour les ”vieux” et . Pour les nou­veaux, c’est 3000€ !
      La démo­cra­ti­sa­tion ne va pas se faire tout de suite…

      Même si l’ reste infé­rieur en qua­lité, c’est un ticket d’entrée à 500€ dans le monde de la photo ”sérieuse” et les Cani­kon ne vont pas se pri­ver des clients de ces gammes là.

      Et puis nous ne sommes plus en 2000, la défer­lante numé­rique a tout emporté, video, inter­net, tablette, fes­se­bouc, aïe­fone ont changé les pra­tiques et nombre d’amateurs vont res­ter dans des pra­tiques décon­trac­tées et igno­re­ront ces boi­tiers aus­tères (même si Pentax fait des efforts sur les cou­leurs !) pour pré­fé­rer suivre la mode.

      Alors oui, les experts tech­no­philes (re-)tomberont dans le , mais les nou­veaux ama­teurspho­to­graphes du dimanche (la caté­go­riequi auraient acheté du reflex argen­tique faute de mieux dans les années 80–90) n’en a cure : ils vise­ront sur écran tactile !

      La photo numé­rique n’a pas fini de bou­ger… et de rem­plir les pages des forums ;-)

      Je crois au contraire que la démocratisation du FF
      va se faire “rapidement” parce que:

      1-S’y sont préparés depuis longtemps et il semble
      que les choses s’accélèreront dès la prochaine Kina.

      2-La clientèle (et les commerciaux !) vont anticiper
      le déclin de l’APSC et refuseront de l’acheter en entrée de gamme.

      Ce désamour pour le reflex APSC a normalement été
      anticipé par les fabricants, qui auront par conséquent
      prévu des capacités de production en capteur FF
      capables de satisfaire en volume l’ensemble de la production APSC en catégorie expert et amateurs.

      Je m’attends donc à ce que Canon
      annonce un XX D 24×36 dès la prochaine Kina
      ainsi qu’un XXX D 24×36 dans les 12 mois qui suivront…
      (2 reflex sont paraît-il attendus chez Canon d’ici
      la prochaine Kina selon les oracles du net. :) )

  25. Lou.Rod

    APSC VS FF, vaste débat.

    Beaucoup pense que lorsque la conception et fabrication de capteur FF sera moins couteuse cela démocratisera le format FF.

    Mais vous revez ! car vous oubliez tous d’autres facteurs que le seul capteur !!

    qui dit 24×36, dit de la mecanique (mirroir, prisme, visé) + grand, + costaud, + lourd, donc rien que là…. ca coutera ce que ca coute !

    Vous oubliez également que les boitiers APS-C ont le flash intégré (du au fait que justement tous le bloc viseur est moins gros/grand).

    Et quel client “lambda” de nos jours irait acheter un boiter sans flash ???? autant qu’actuellement c’est à dire entre 3 et 10% de la clientèle de reflex.. la clientèle FF actuelle.

    Ajoutons que qui dit “capteur FF”, dit forcement boitier + gros, je vois mal rentré de l’FF dans un boitier “taille” 650D ! A moins de sacrément l’amputé d’autres chose !
    Et là encore, ca interresse un sacré pourcentage de client(e) de pas avoir à se trimbaler un boitier “taille” 5D.

    Après, oui, possible que coté tarifaire d’un boitier FF global, cela se rapproche de + en + des boitiers APS-C sans pour autant devenir aussi peu cher, et dailleur regardez bien l’éolution tarifaire 5D, 5D2, 5D3…. ce n’est clairement pas le cas actuellement les prix vers le bas (et c’est pas le tarif de lancement du 5D3 tout récent par exemple qui dit le contraire…)

    Hors points de vue “qualités” image/rendu entre les 2 tailles de capteurs, il faut dépenser combien d’euros pour avoir un boitier qui claque du 8i/s ? .. 1200 € (pour le flagchip APS-C qu’est le 7D), combien pour friser les même 8i/s en boitier FF ? … même le 5D3 (pourtant plus recent de 3 ans par rapport au 7D) les fait pas, presque, mais il les faits pas. Il faut donc directemetn aller dans les 1D … et là.. c’est combien de fois le tarif par rapport à un 7D ?…. 3x minimum.. voir 4 ou 5 ou 6 fois !

    l’APS-C de part sa technicité légère et moins lourde aura toujours le devant (hors les super flagship type 1DX à… 6000€ env.). Les cours de jeux ne sont pas les mêmes! c’est comme vouloir absolument comparer les qualités/défauts entre une berline et un 4×4. c’est juste pas comparable, et au final chacun occupe son segment, tarifaire, d’utilisation, de besoin, ET de qualités.

    Le format APS-C perdurera au coté du format FF, car ils sont complémentaires pour énormement d’autres raisons que la seule taille du capteur (et des qualités déifférentes que personne leur enlèves)

    • Cynorrhodon

      Il y a peut-être un peu de rêve dans l’histoire… Comme tu l’as dit, le coût du capteur n’est pas le seul facteur qui rend le FF plus cher. Or les autres coûts dont tu parles, sont plus ou moins maîtrisés (sous-entendu, les coûts liés au miroir, prisme etc sont soit stables soit à la baisse.). Une amélioration des procédés de fabrication du capteur ne peut par conséquent, que faire diminuer petit à petit les coûts des appareils FF. Après est-ce que ces économies seront suffisante pour démocratiser le boitier FF je l’ignore, mais cela va de toute manière réduire leur prix et les rendre plus accessibles.

      L’argument du flash est à mon avis, un détail. Il est vrai que cela peut rebuter certains acheteurs. Mais je suis certains que si les marques choisissent de passer au FF, elles n’auront pas de problèmes à trouver une parade à cela… Elles ont de nombreuses ressources à leur disposition. Rajouter un flash, fournir un cobra très cheap avec l’appareil, un peu de marketing qui prône les hautes capacités du capteurs en basse lumière sans flash et j’en passe et des meilleurs…

      La taille du boitier aussi à mon avis n’est pas un argument très important. C’est vrai que certains préfères de plus petits boitiers (ce qui n’est pas mon cas..) mais là aussi, c’est principalement au bon vouloir des marques… Si les gens aiment le fin, c’est parce que les marques les ont habitué au fin, qu’elles font de la pub là autour… Et puis, c’est aussi une question de disponibilité… S’il y a le choix entre fin et un peu plus gros, peut-être que certains consommateurs resteront dans le fin, mais s’il n’y a plus de boitiers tout petits, les consommateurs n’auront pas vraiment le choix… Il suffit d’une campagne de pub, “le plus léger et compact des FF est chez nous !” et le consommateur aura déjà oublié qu’en APS-C il avait le droit à plus fin… Car finalement, on lui aura déjà passablement fait comprendre que le FF c’est mieux…

      Ce n’est que mon humble avis, mais ces arguments tournent autour du consommateur lambda. Or le consommateur lambda n’y connait pas grand chose et suit le mouvement… Combien de gens ont acheté des ordinateurs avec 4 giga de ram ou plus car le vendeur leur affirmait que cela allait améliorer leur expérience d’utilisation alors que le système d’exploitation de l’ordinateur ne gérait pas cette mémoire supplémentaire ? Combien de personne possèdent-elles un reflex mais n’utilisent que le mode tout automatique ? Attention, je ne reproche pas à ces personnes de ne pas connaitre la technologie et ses aspects techniques, je dis simplement que je ne pense pas que ce soit ces personnes et leurs habitudes qui vont empêcher les fabricants de passer au FF s’ils le désirent.

      Les tarifs du 5DMKIII ne sont effectivement pas favorables à une baisse des prix du FF. Il n’est pas évidents d’expliquer cela et je ne m’y aventurerai pas. Certains parlent de la crise et de la catastrophe de Fukushima…. Je ne sais pas et je préfère éviter de m’engager dans des explications fantaisistes…

      Il est vrai que les FF comme le 5D MKIII ne sortent pas 8i/s mais je ne suis pas sûr que cet argument soit un argument de poids… Le 5D MKIII produit du 6i/s ce qui me semble suffisant pour la plupart des photographes (il faut d’ailleurs noter que ce chiffre est à la hausse par rapport à son prédécesseur, ce qui peut aller dans le sens d’une amélioration de cadence avec le temps.).

      Ton dernier argument ne me semble pas très pertinent. Tout d’abord, “légère et moins lourde” est un pléonasme (j’ai déjà donné mon avis sur le poids, je n’y reviens donc pas.) et puis pour reprendre ton exemple, comment expliques-tu que l’on voit tant de 4X4 en ville alors que c’est le terrain de prédilection des berlines et que ces gros SUV n’y sont absolument pas adaptés ?

      Après, je ne le soulignerait peut-être jamais assez, la fin de l’histoire n’a pas encore été révélée, ce qui laisse la place aux idées et arguments de chacun. ;) Je ne suis pas en train de dire que tu as totalement tort.
      Je souligne simplement que certains des arguments que tu as donné en faveur de l’APS-C sont à mon avis un peu faibles. Personnellement, je suis favorable à une démocratisation du FF et j’ai bien l’intention d’y passer moi même lorsque j’en aurai les moyens. Je ne dénigre pas l’APS-C, c’est un format qui se défend mais je pense qu’il ne lui reste pas grand chose, pour ne pas dire rien, lorsqu’on le met face au FF.

      Seul l’avenir nous dira laquelle de nos théories est la bonne. Peut-être que l’on sera tous floués par la sortie d’un nouveau format magique qui viendra détrôner tous les formats actuels… :zooh: :zooh:

    • eric-p

      Lou.Rod:
      , vaste débat.

      Beau­coup pense que lorsque la concep­tion et fabri­ca­tion de cap­teur sera moins cou­teuse cela démo­cra­ti­sera le for­mat .

      Mais vous revez ! car vous oubliez tous d’autres fac­teurs que le seul capteur !!

      qui dit 24×36, dit de la meca­nique (mir­roir, prisme, visé) + grand, + cos­taud, + lourd, donc rien que là.… ca cou­tera ce que ca coute !

      Vous oubliez égale­ment que les boi­tiers ont le flash inté­gré (du au fait que jus­te­ment tous le bloc viseur est moins gros/grand).

      Et quel client ”lambda” de nos jours irait ache­ter un boi­ter sans flash ???? autant qu’actuellement c’est à dire entre 3 et 10% de la clien­tèle de reflex.. la clien­tèle actuelle.

      Ajou­tons que qui dit ”cap­teur ”, dit for­ce­ment boi­tier + gros, je vois mal ren­tré de l’ dans un boi­tier ”taille” ! A moins de sacré­ment l’amputé d’autres chose !
      Et là encore, ca inter­resse un sacré pour­cen­tage de client(e) de pas avoir à se trim­ba­ler un boi­tier ”taille” .

      Après, oui, pos­sible que coté tari­faire d’un boi­tier glo­bal, cela se rap­proche de + en + des boi­tiers sans pour autant deve­nir aussi peu cher, et dailleur regar­dez bien l’éolution tari­faire , , .… ce n’est clai­re­ment pas le cas actuel­le­ment les prix vers le bas (et c’est pas le tarif de lan­ce­ment du tout récent par exemple qui dit le contraire…)

      Hors points de vue ”qua­li­tés” image/rendu entre les 2 tailles de cap­teurs, il faut dépen­ser com­bien d’euros pour avoir un boi­tier qui claque du 8i/s ? .. 1200 € (pour le flag­chip qu’est le ), com­bien pour fri­ser les même 8i/s en boi­tier ? … même le (pour­tant plus recent de 3 ans par rap­port au ) les fait pas, presque, mais il les faits pas. Il faut donc direc­te­metn aller dans les … et là.. c’est com­bien de fois le tarif par rap­port à un ?.… 3x mini­mum.. voir 4 ou 5 ou 6 fois !

      l’ de part sa tech­ni­cité légère et moins lourde aura tou­jours le devant (hors les super flag­ship type à… 6000€ env.). Les cours de jeux ne sont pas les mêmes! c’est comme vou­loir abso­lu­ment com­pa­rer les qualités/défauts entre une ber­line et un 4×4. c’est juste pas com­pa­rable, et au final cha­cun occupe son seg­ment, tari­faire, d’utilisation, de besoin, de qualités.

      Le for­mat per­du­rera au coté du for­mat , car ils sont com­plé­men­taires pour énor­me­ment d’autres rai­sons que la seule taille du cap­teur (et des qua­li­tés déif­fé­rentes que per­sonne leur enlèves)

      Je n’aurai ici AUCUNE difficulté à casser votre “démonstration”:

      Cotes de l’EOS 30 (argentique, donc 24×36):
      146.7 X 103 X 69 (en mm)

      Cotes de l’EOS 60D numérique APSC:
      144.5 X 105.8 X 78.6 (en mm)

      Je rappelle que l’EOS 30 dispose bien d’un flash intégré,
      que le Nikon D700 (24×36 numérique) dispose bien d’un flash intégré et que les EOS à un chiffre <7 ne disposent
      JAMAIS de flash intégré, à la demande des professionnels
      (question de fiabilité globale).

      Pour ce qui est du poids et du coût des autres éléments distincts entre
      un boîtier APSC et un boîtier FF, soyons sérieux:
      La différence au niveau industriel entre un prisme APSC ou un prisme
      FF est ailleurs.
      Le coût de fabrication d'un reflex APSC est LE MÊME que celui d'un boîtier FF
      à caractéristiques égales.
      L'origine du coût de fabrication d'un reflex est ailleurs:
      La main d'oeuvre nécessaire pour l'assemblage et le contrôle est
      EXACTEMENT LA MÊME ENTRE LES 2 FORMATS.

  26. salut !

    J’ai lu cet article avec intérêt. Mais bon, perso, je fait avec des aps-c et un compact.

    Avant je faisais avec du MF et 24×36 en argentique.

    En fait, je perçois mal le peu de différences sur des photos prisent dans ces différents formats. Il faut dire que je ne fait pas que des photos à f/1,4 ou F/2, quand j’utilise ces diaph’ c’est souvent pour le manque de lumière et éviter de monter en isos.

    Par contre, je pense que la donne est chamboulée par l’arrivée des hybrides, des compacts nouvelles génération, il n’y a qu’à voir l’olympus om-d ou le xpro1 de fuji ! Et je me sers du fuji X10, un compact, professionnellement…

    Ce que je regrette le plus des 24 x 36 argentique et qu’on ne trouve plus dans toute la production numérique, c’est la visée, la précision, la clarté, finesse des verres de visée et la grande facilité de M.A.P manuelle qui permettait par nature, de faire le point instantanément à l’endroit désiré, d’être toujours facilement prêt à l’aide de l’hyperfocale, etc …

    Et en terme de rapport qualité/prix, entre un 7D à 1300€ et un 5DIII à 3000€, je ne suis pas certain que le 5DIII soit gagnant. Il me semble que la guéguerre APS-C vs FF soit surtout une guerre marketing pour imposer le FF et augmenter le prix du panier pour le photographe !

    cordialement

    • eric-p

      C’est pas faux.
      Oui, il y a un côté business mais n’importe qui te dira que Canon ne peut pas continuer à vendre des objectifs
      dédiés APSC….au prix d’objectifs équivalents FF ou presque
      (60 EFS vendu 80% du tarif d’un 100 USM macro EF,etc…)
      Je ne suis donc pas sûr que le business soit placé là où tu crois.Je considère pour mna part que le reour général au FF
      n’est que justivce pour la clientèle APSC, totalement lésée
      au niveau du rendu des ultralumineux qu’ils utilisaient et
      bridés dans leur capacité à utiliser des objectifs GA/UGA.
      Idem sur les boîtiers pros 1D I/II/III/IV vendus une coquette somme, qui étaient moins polyvalents que le plus simple des boîtiers argentique.
      En fait le client pro devait racheter un autre boîtier FF
      pour pouvoir utiliser convenablement ses GA !
      Où est le business dont tu parles ? :gne:
      Après la fin tant attendue des APSH, il est grand temps de liquider l’APSC, qui n’est en réalité qu’une béquille pour Canon, qui sauve ainsi sa monture de la faillite, en attendant que la technologie permette de faire du FF abordable.

      Par ailleurs, ce que tu dis n’est pas crédible.
      Tu nous expliques doctement que tu ne vois pas la différence entre APSC et FF voire le MFT, soit.
      On peut alors se demander comment se fait-il que tu parvenais à fairer la différence entre ton
      moyen format et ton 24×36 ? :gne:

      Je vais donc te donner un petit conseil:
      Tu regardes les derniers samples issus du
      récent 75/1.8 msc +OMD ou GH2 sur DPR et tu compares avec
      de bons clichés issus du couple 5D+135/2 L qu’on trouve sans trop de difficulté sur le net
      (Les 2 objectifs sont vendus quasiment au même prix:
      990 € le Zuiko avec son PS ultramoderne…à vis (!)
      et 1089 € en SP pour le 135/2 L EF !)
      N’importe quel clampin fait bien la différence à 100isos
      et je te parle même pas des résultats à 1600 isos !
      En fait, DPR a retiré en catastrophe une partie des clichés tellement ils étaient mauvais ! :roll:
      Et ceux qui restent, sont médiocres: Ça donne pas envie de mettre 1000 boules là dedans.

      On peut aussi discuter le fait que tu compares un 7D
      à 1300 boules en fin de carrière et un 5D III qui commence la sienne à 3000… :gne:

      Nous sommes donc d’accord: Il y a bien du foutage de gueule quelque part mais nous ne le situons pas au même
      endroit. :-P

  27. Oud's

    Franchement, j’ai survolé et mon premier message n’est pas passé. Travaillez votre lumière, et votre prise avant de vous imaginer je ne sais quoi.

    Tout le reste, c’est du détail et des choix marketing dictés par des besoins de groupes industriels en marketing.

    ça sent le troll là d’ailleurs.

    • eric-p

      Il y a seulement du troll là où tu veux le voir.
      La question du format APSC Vs 24×36 est aussi légitime
      que celle du 24×36 Vs 645 (C’est le même rapport de format hormis que le 645 est 4/3 ).

      Nous autres foule-frêmiste, nous revendiquons la généralisation du FF parce que les autres formats ne
      forment en réalité qu’une vaste escroquerie qui consiste à vendre des petits formats pratiquement au tarif du FF:
      -Objectifs
      -boîtiers (très prochainement FF au tarif voisin de l’APSC)
      -équipements divers

      Personnellement, j’aimerais bien trouver des objectifs
      20% plus chers que des modèles équivalents en 24×36.
      Hélas, les objos 645 au prix du FF, c’est comme la viande bon marché en URSS: À ce prix là, y’en a pas ! :lol: :dead:

  28. Cynorrhodon

    Peut-être que tu n’a pas pris le débat dans le bon sens… (ou alors c’est moi qui suis à côté de la plaque…). Pour moi en tout cas, le but de ce débat n’est pas de définir s’il est plus respectable de travailler en APS-C ou en FF mais comment ces technologies vont évoluer avec le temps. Je l’avoue, il y a une grande part de spéculation et personnellement, je suis totalement incapable de dire ce qui va arriver. J’ai relativiser certains arguments qui me semblaient un peu houleux mais rien de plus. Je relativiserai bien aussi certains argument en faveur du FF mais j’avoue ne pas avoir les connaissance techniques suffisante pour me lancer dans cette tâche compliquée…

    Tu as tout à fait raison, ce débat tourne plus autour de choix industriels que de la pratique de la photo, mais j’ai l’impression que c’était en partie le but. Car, quel que soit le chemin choisi par les industriels on continuera à prendre des photos. C’est en tout cas vrai pour moi… Et d’ailleurs, quel que ce soit ce chemin, ce n’est pas les évolutions matérielles qui feront de nous de meilleurs photographes… Je vois donc ce débat comme une sorte de digression qui n’a pas de rapport avec la pratique de la photo mais qui tourne plus autour de l’industrie de la photo. Peut-être que je me fourvoie et que je suis le seul… Dans tous les cas, je te rejoins, la meilleur manière de faire de meilleurs cliché, c’est de s’améliorer soit et non pas son matos… Mais là, on entre dans un autre débat…

    • Oud's

      Quand je fais une pdv, je choisis le matériel en dernier. Et c’est moi seul qui décide. Les gens qui regardent l’image s’en moquent de comment ou avec quel capteur elle a été faite.

      Pire, dans ma première intervention, j’explique que personne à ce jour n’est capable à l’œil et sur tirage de voir avec quoi je réalise une photo.

      C’est ridicule de justifier les choix industriels d’une marque quand on est consommateur. Il suffit qu’un directeur change pour que toute sa politique change. Ils iront toujours au plus rentable pour eux (que ce soit financier, à long ou court terme, en terme d’image, ou quitter carrément un secteur dont ils sont un opérateur historique …), et c’est bien normal.

      Le travail du marketing reste de présenter ces choix comme novateurs et dans l’air du temps. Et ça marche : la preuve, ça s’étripe sur le format par exemple, ou le bokeh, ou je ne sais quoi …

    • Cynorrhodon

      Pour ce qui est de définir à l’œil nu le capteur ou l’appareil utilisé pour prendre un cliché, je ne dit pas le contraire, c’est difficile pour ne pas dire impossible… Il n’en n’est d’ailleurs pas question ici, enfin j’en n’ai pas l’impression…
      Le débat qui a lieu ici et qui à mon avis s’essouffle car le sujet ne permet pas d’aller beaucoup plus loin, consiste en effet à spéculer sur l’avenir de ces deux formats. Tu as totalement raison, ce n’est pas nos paroles qui vont changer les choix des industriels. Il s’agit uniquement d’un échange de point de vue. Tu peux considérer cela comme inutile si tu le désire mais je pense que selon comment les intervenants agissent, cela peut être intéressant… Je n’ai aucune prétention en participant à cette discutions si ce n’est exprimer mon avis et pouvoir ainsi le confronter à celui des autres. Je pense que c’est la meilleure manière d’acquérir des connaissances et de faire évoluer son avis… Mais cela ne vaut que pour moi, je ne peux pas répondre des dires et des agissements des autres personnes présentes.

      • Oud's

        Discuter ? avant d’eploiter les capacités des technos en cours … Allez un extrait d’un mp que j’ai écrit sur les technos de capteurs :

        le ff n’est rien par rapport à un dos mf
        qui lui même n’est rien face à un capteur pour sattellite
        etc etc
        les technos existent déjà
        mais l’industrie décide de ce qui est rentable ou pas.
        il suffit qu’un directeur change pour qu’une politique industrielle évolue
        pour moi les évolutions vont venir des algos car on atteint des limites physiques
        jusqu’à ce qu’une nouvelle techno de capteur (ou une ancienne comme les ccd) soit là et efficace.

        Voilà, pas besoin de faire une école quelconque pour saisir. Pourquoi le capteur plus ou moins organique passionne les industriels par exemple ? Parce que tout simplement les terres rares sont chères et le silicium pollue à produire. Et ils communiquent déjà sur ces recherches : l’effet immédiat est l’image d’entreprise innovatrice. Et le deuxième la revente de brevets aux concurrents si ça marche.

        Demandez vous pourquoi des ovnis comme les R1 en 2006 n’ont pas eu de descendants jusqu’à présent : Sony venait de racheter la division photo grand public de Minolta. Du coup, le R1, qui était un casseur de reflex, n’avait plus sa raison d’être, vu que Sony avait un système à objectif interchangeable, désormais.
        Là on vous vend des hybrides, car c’est moins cher de mettre un mini-écran de visée qu’un prisme qui prend temps et dons main d’oeuvre pour être calibré et réglé.

        Rien d’anormal en soi, mais vous défendez des choix faire par d’autres qui sont des industriels. Et qui savent tous mutualiser une usine d’assemblage, les achats de pièces détachées et les sous traitants pour y assembler des compacts.

        Alors que sur l’aspect rendus, personne n’arrive à faire la différence entre les tailles de capteurs à technos égales ^^ :mrgreen: :$$: 8-O :-P :-o

        • eric-p

          Oud's:
          Dis­cu­ter ? avant d’eploiter les capa­ci­tés des tech­nos en cours … Allez un extrait d’un mp que j’ai écritsur les tech­nos de capteurs :

          le ff n’est rien par rap­port à un dos mf
          qui lui même n’est rien face à un cap­teur pour sat­tel­lite
          etc etc
          les tech­nos existent déjà
          mais l’industrie décide de ce qui est ren­table ou pas.
          il suf­fit qu’un direc­teur change pour qu’une poli­tique indus­trielle évolue

          Absurde ! :houla:
          Les industriels décident en fonction de ce qui est possible de faire.
          Ils ont des wafers dont le taux de pureté est limité.
          Ils ont également des steppers …qui couvrent une surface FINIE à une résolution finie.
          Ils placent évidemment le tout dans une chambre ultra-propre pour limiter au maximum la pollution des wafers.

          Le mieux qu’on sache faire actuellement comme capteur
          MONOBLOC est le capteur DALSA de 100mm X 100 mm
          qui est réservé aux organismes d’Etat car les photographes privés n’ont absolument pas les moyens de se l’acheter.
          Pour faire des capteurs plus grands, les industriels
          sont obligés d’assembler des capteurs plus petits….mais il y a des trous: Capteur du CFHT “mégaprime” et des autres observatoires grand champ, projet du LSST.

          pour moi les évolu­tions vont venir des algos car on atteint des limites phy­siques
          jusqu’à ce qu’une nou­velle techno de cap­teur (ou une ancienne comme les ccd) soit là et efficace.

          Voilà, pas besoin de faire une école quel­conque pour sai­sir. Pour­quoi le cap­teur plus ou moins orga­nique pas­sionne les indus­triels par exemple ? Parce que tout sim­ple­ment les terres rares sont chères et le sili­cium pol­lue à pro­duire. Et ils com­mu­niquent déjà sur ces recherches : l’effet immé­diat est l’image d’entreprise inno­va­trice. Et le deuxième la revente de bre­vets aux concur­rents si ça marche.

          l’histoire du capteur organique, c’est en réalité un capteur
          HYBRIDE organique/silicium.
          Faudrait peut-être mieux vous renseigner avant de donner de fausses informatioins. :twisted:
          De plus, la finalité du capteur hybride Fuji n’a rien à voir avec ce dont vous parlez.
          L’objectif est de rendre les capteurs numériques sensibles
          aux rayons incidents, quelque soit l’orientation de ces derniers.
          Ce n’est pas le cas actuellement.
          Par ailleurs, ce capteur n’est pas au point est sa mise en production industrielle est hypothétique. Il reste beaucoup de travail.
          Nous aimerions croire qu’il arrivera dans les 10 prochaines années.

          Deman­dez vous pour­quoi des ovnis comme les en 2006 n’ont pas eu de des­cen­dants jusqu’à pré­sent : Sony venait de rache­ter la divi­sion photo grand public de Minolta. Du coup, le , qui était un cas­seur de reflex, n’avait plus sa rai­son d’être, vu que Sony avait un sys­tème à objec­tif inter­chan­geable, désor­mais.
          Là on vous vend des hybrides, car c’est moins cher de mettre un mini-écran de visée qu’un prisme qui prend temps et dons main d’oeuvre pour être cali­bré et réglé.

          Rien d’anormal en soi, mais vous défen­dez des choix faire par d’autres qui sont des indus­triels. Et qui savent tous mutua­li­ser une usine d’assemblage, les achats de pièces déta­chées et les sous trai­tants pour y assem­bler des compacts.

          Alors que sur l’aspect ren­dus, per­sonne n’arrive à faire la dif­fé­rence entre les tailles de cap­teurs à tech­nos égales ^^

          Pas d’accord non plus en ce qui concerne loe Sony R1
          qui n’a jamais gêné les ventes de personne.
          J’y vois au contraire un “ballon-sonde” pour le futur NEX.
          Depuis cette année, certains compacts à “grand capteur”
          sont commercialisés (Canon G1-X , Sony RX 100,etc…)
          ….et les ventes de reflex ne sont toujours pas contrariées !

          Il y a donc comme une erreur dans votre raisonnement… :evil:

    • eric-p

      Mais il n’y a pas de spéculation !

      Le coût du FF va s’effondrer.
      C’est aussi sûr que 2 et 2 font 4.
      Canon a joué le jeu en déclarant en 2003 qu’il chercherait à généraliser les reflex FF.
      Il a également déclaré que ce serait possible dès que les coûts du capteur FF seraient 2.5x-3x le coût du capteur APSC.
      Nous sommes aujourd’hui à peu près certain que Sony posède l’ensemble des technologies pour le faire.
      Une légère incertitude plane encore sur Canon.
      On en saura plus à la Kina. :)

  29. Oud's

    ps : je suis photographe professionnel, spécialisé dans le b2b et la prise de vue dite industrielle.

    Me pignoler derrière un écran n’est pas ma tasse de thé. Je réalise et produit des images pour mes clients, et ai l’opportunité d’utiliser à coté tout type de matériel de pdv, du téléphone au capteur de mf.

    Un simple compact actuel a des capacités incroyables. Un aps-c entrée de gamme de n’importe quelle marque fait des choses hallucinantes en terme de qualité.

    Les choix stratégiques des industriels, je les vois tous les jours dans mon boulot. Puisque je contribue à les mettre en image et les illustrer. C’est du marketing simple et ça me fait manger.

    Et j’en remets une couche : un bon gros troll arrive et aucune discussion ne reste possible, quand moi je parle de rendus finaux, et que ce troll rebondit sur le moindre mot pour caser ses :nawak: . allez :arrow:

    • eric-p

      Pour l’instant, le troll, c’est surtout toi.
      Tu es un anonyme sur un blog qui vient nous expliquer doctement que tous les formats se valent et que nos
      arguments pro-FF sont ceux des geeks.
      Eh bien sûr, tu nous annonces que tu es un grand professionnel qui sait de quoi il cause ! :lol:

      Alors je vais te faire une proposition sympa:
      Tu nous fais une tof de paysage au smartphone Nokia 808
      (Un redoutable APN qui a plus de pixels qu’un Pentax 645D !)
      et tu refais la même tof au 645D+35mm
      et tu nous montres le résultat.

      Sinon, tu peux toujours aller voir Chauvignat qui n’est pas le dernier des manches parmi les pros sur Paris:
      Il bosse avec plusieurs formats numériques (APSC,24×36, 645 ).
      Assez curieusement, les résultats qu’il nous montre permettent à n’importe qui de voir la différence sur un même sujet entre ces 3 formats, que ce soient des tirages, des vues compressées sur le net, ou des crop à 100%…
      Evidemment, Chauvignat confirme logiquement la supériorité du 645 sur le 24×36 et du 24×36 sur l’APSC…

      Alors de deux choses l’une , soit Chauvignat est un imbécile qui ne sait pas traiter ses fichiers APSC pour leur donner tout le “peps” d’un Blad à 30.000 boules, soit
      tu es le roi des trolls. :-P

    • Oud’s est loin d’être un anonyme sur ce blog. 8)

      Par contre, je pense effectivement que Oud’s n’est pas dans le même débat. Je m’étonne d’ailleurs de ce dialogue de sourds.
      :gne:

      Oud’s, c’est du troll car on ne connait pas encore l’avenir. Le but est de repasser dans 5 ou 10 ans confronter ce qui a été imaginé/ressenti aujourd’hui avec la réalité future.

      Je pense, avec tout le respect que j’ai pour toi, que ton débat, qui est juste aussi, n’est pas tout à fait en rapport avec le sujet et je crois que tout le monde est d’accord avec ton idée générale… :) sauf que tes interlocuteurs raccrochent systématiquement tes propos au sujet de Darth: L’APS-C va-t-il disparaître devant le FF ? (quelque soit les qualités de l’un ou de l’autre… vraiment concrètement que trouvera-t-on en vente dans 5 ou 10 ans)
      … et du coup c’est hors sujet de tes propos! ou les leurs…. :roll:
      enfin BREF, vous discutez de sujets différents! :hihi:

      • eric-p

        Ah ! Effectivement, si tu relances le troll… :mmmh:

        Le débat lancé par Darth parle bien du format
        24×36 comme format dominant et il dit bien pourquoi.

        Je prétends au contraire que ce n’est pas un troll car
        nous possédons effectivement suffisamment d’indices qui permettent de penser que les “majors” (Canon/Nikon/Sony/Pentax) feront
        TOUT leur possible pour que le 24×36 s’impose.

        Contrairement à beaucoup d’autres, je ne pense pas
        que ce soit “le marché” qui décide mais
        les fabricants qui “manipulent” leur clientèle.
        Ensuite, ce sont les éléments techniques qui décident de ce qu’on peut faire.
        La technologie disponible impose ses balises !

        Enfin il y a les optiques qui, au fur et à mesure que le format augmente, deviennent de plus en plus lourdes et
        chères.

        La guerre des formats n’est donc pas forcément
        éternelle !

        • eric-p

          Bon, STP, tu arrêtes tout de suite ton cinéma au lieu de
          te victimiser face au méchant eric-p.

          T’es crédible zéro et il serait temps pour toi de reconnaître que tu pratiques la désinformation systématique au nom
          de la défense de certains intérêts.
          On a déjà vu ça sur les forums Olympus, tu sais !
          Ça nous éviterait ta logorrhée ridicule…

          Nous sommes tous prêts à écouter ta “bonne foi” et de nous fournir des preuves de ce que tu avances…
          (des preuves tengibles et sans magouille SVP)
          Malheureusement, les preuves des performances
          “formidables” des petits formats face aux grands, on les attend encore…

    • Darth:

      Moi c’est ça que je trouve amusant ^^

      On dirait presque une émis­sion comique :-P

      :lol: :lol:
      Dans une certaine mesure, ça fait un peu “talk show”, pas forcément comique, mais qui le devient avec les interventions. :-P

      Mais bon, on finit par se lasser et après on zappe. :mrgreen:
      :zooh:

  30. Cynorrhodon

    Je ne vais pas me tuer à défendre un débat qui ne me tient pas particulièrement à cœur… J’aime jouer l’avocat du diable mais il y a des limites à tout… J’y ai participé au départ car je me suis dit qu’il était possible d’en retirer quelque chose, mais là ça commence à partir en cacahuète…

    Sur le point marketing, je te rejoins totalement. D’ailleurs, certaines de mes intervention vont en ce sens. Les entreprises communiquent et développent leur produits comme ça les arranges…
    Pour ce qui est de la différence de rendu entre APS-C et FF je ne peux pas me prononcer car je n’ai jamais eu l’occasion d’essayer un FF. Je n’en connais que les capacités “sur papier”… Cependant, je te crois sur parole lorsque tu affirmes qu’il est quasiment impossible de faire la différence à l’œil nu. Le matériel n’est qu’un outil, il peut nous compliquer la tâche ou nous la simplifier selon les situations, mais il ne remplace en aucun cas notre savoir faire.

    Ce débat me rappel un peu certains débats d’audiophiles… “si si, je t’assure que si tu n’utilise pas que des fils plaqués or 24 carats, tu n’auras jamais une qualité de son acceptable !! …” Dans ces cas là, effectivement, le débat est un peu stérile… C’est pour ça que je pense qu’il est temps pour moi de me retirer…

    Quant à l’avenir du FF et de l’APS-C, je dis que celui qui obtiendra les faveurs des industriels gagne… :hihi:
    Peut-être bien que ça sera aucun de ces deux là, allez savoir… :-P

    • eric-p

      Personnellement, j’ai les 3 formats.
      Si le plus petit d’entre eux peut faire illusion, les choses se gâtent dès que les conditions lumineuses se détériorent.

      C’est trop facile de prendre un sujet bateau
      (genre prise de vue macro où l’écart qualitatif se réduit entre les formats et dont les fabricants ont usé ET abusé)
      et de conclure trop facilement:
      Vous avez vu ?C’est kif-kif. Les fabricants de FF abusent leur clientèle pour augmenter leurs bénéfices,etc,etc….

      La réalité, c’est que les fabricants se font concurrence et
      celle-ci a plutôt tendance à sélectionner le meilleur matériel.
      En argentique, la question ne s’est jamais posée:
      Plus le format était grand, plus la qualité du tirage obtenu
      s’améliorait (à condition que l’optique suive et que le photographe ait bien fait son travail ).
      Les opticiens proposaient des formats allant de
      la simple chambre 4″x 5″ ….jusqu’à la 20″ X 24″ (pour les plus courageux !)

      Et pour tordre définitivement le cou à la thèse “schizoïde” de Monsieur Oud’s, les opticiens ont certainement gagné plus d’argent avec les petites chambres 4″x 5″ qu’avec les chambres 20″ X 24″.

      Ce qu’il faut retenir de l’APSC-reflex, c’est qu’il était un format transitoire pour des raisons techniques et qu’il a fait son temps. :)

    • Alors pour le meilleur matériel qui gagne, je ne suis pas d’accord!!

      Le SACD n’a jamais réussi à s’imposer et pourtant, la qualité audio est meilleure. (Bon mais j’arrête là en musique, je ne maîtrise pas bien)
      IP et Ethernet ont détrôné ATM et Tokenring et franchement, techniquement, ce ne sont pas les meilleurs protocoles qu’on ait pu inventer ! Ce sont les gagnants parce que les coûts étaient les moins chers au départ, plus de souplesse dans l’administration. On a greffé à ces protocoles, surtout Ethernet et 802.3, tout un tas de mécanismes pour palier leurs défauts: 802.1q/p et DSCP/DiffServ pour la qualité de service, Spanning Tree et j’en passe.

      Les industriels favoriseront le modèle économique le plus viable et ce sera celui que les gens seront prêts à acheter et qu’ils achèteront concrètement qui gagnera.
      Peu importe si c’est la meilleure technologie ou pas! C’est pour moi de l’évolution darwinienne. Le produit fini le plus adapté au moment survit ou s’il ne peut s’adapter à la demande, il trépasse.
      Souvent, c’est simplement le moins cher qui gagne… :(

      • eric-p

        Justement non car les industriels sont…divisés !

        D’un côté, il y a Canon /NIkon/ Sony /Pentax voire Leica
        qui soutiennent manifestement le 24×36 parce que celui-ci a le soutien des professionnels, ce qui n’est pas ou plus le cas de l’APSC ou du FT / MFT.

        De l’autre côté, il y a le MFT (Olympus/ Panasonic )
        qui prétendent toujours qu’il est possible de faire du
        MFT “pro” (Malgré le bide du FT “pro”).

        Il y a enfin fuji et Samsung qui soutiennent (?)
        manifestement l’APSC en prétendant naturellement
        qu’il existe un créneau pour les professionnels !!!

        Notez bien que les professionnels sont systématiquement courtisés par TOUS les opticiens ! :hihi:

        Pour ce qui est du fait que
        “Le meilleur gagne” ou “le moins cher gagne”,
        …tout dépend de quoi on parle !

        On va dire que le 24×36 part “légèrement” favori:

        1-En additionnant les marques reflex et les mirrorless
        >80% du marché est encore dominé par le reflex alors
        que le mirrorless a déjà quasiment 4 ans.

        2-Les marques reflex sont déjà bien implantées par rapport aux marques “mirrorless” et disposent d’un
        véritable “trésor de guerre” entre la clientèle (Canon se vante d’avoir vendu plus de 70 millions d’objectifs EOS tandis que Nikon affiche le même chiffre toutes montures confondues)
        déjà acquise en plusieurs décennies, un parc optique
        pratiquement impossible à recopier, fruit de 80 années de développement, l’appui des pros et
        même de la plupart des médias.
        La lutte semble donc inégale. :roll:

        Ni la clientèle déjà acquise au reflex, ni les industriels du reflex ne souhaitent jeter à la “benne” ce qui a nécessité plusieurs décennies en R&D entre les boîtiers et les optiques.
        Vous comprendrez bien, dans ces conditions, que Canon/Nikon/ …vont faire le forcing pour défendre leur matériel qui a nécessité quelques milliards d’investissements…

        4-Les acteurs du 24×36 prendront un malin plaisir
        à faire comparer un reflex 24×36 face à un petit format
        en leur suggérant que le rapport Q/P est
        “légèrement” défavorable en face !
        Evidemment, l’argument fera mouche dans au moins
        90% des cas parce que le client déteste particulièrement une chose dans la vie : PASSER POUR UN PIGEON ! :lol:

      • Les luttes inégales, on connaît, et le résultat n’est pas toujours en faveur du plus gros!

        Big Blue et son OS/2 sont morts, Microsoft a bien contribué à leur chute en partant de pas grand chose, le Dirty OS. Et je pense que l’informatique est comparable avec le matériel et le logiciel qui nécessite beaucoup de R&D et qui a évolué très vite.
        IBM s’est recentré énormément sur le service et abandonner une grosse part de sa fabrication matériel. Et qu’on ne vienne pas me dire qu’ils n’avaient pas investi!!

        Je te trouve très affirmatif (et convaincu). J’ai parfois du mal à suivre tes arguments mais on verra dans 5 ans la tendance.

        • eric-p

          Certes, certes, le “plus fort” ne gagne pas toujours….
          surtout au cinéma ! :lol: :lol: :lol:

          On a vu aussi David gagner contre Goliath mais c’était il
          y a quelques milliers d’années ! ;)

          Bon, pour ce qui est des exemples que tu as choisis, ils sont mauvais car pas comparables avec l’industrie photographique.

          L’OS/2 n’est pas parvenu à s’imposer tout bêtement parce que Microsoft était déjà trop bien implanté.
          Et puis IBM a fait preuve d’une certaine naïveté.

          Pour ce qui est de l’industrie photographique, le
          MFT et Cie sont perçus comme une menace potentielle
          pour le reflex.
          Mais le reflex DOMINE le marché contrairement à IBM qui s’est fait déposséder la possibilité d’avoir un système
          d’exploitation à sa botte ! Une connerie de la part des dirigeants d’IBM assez incompréhensible…
          Quand ils ont lancé l’OS/2, il était déjà trop tard…

          Les montures EOS Canon et F pour Nikon servent de référence pour les professionnels et les opticiens.
          Ne vous méprenez pas:
          Ce sont toujours sur ces montures que les gens accordent leur confiance.

          Et les pros, habituellement très conservateurs (voire
          intégristes !!!), ne sont pas du tout disposés à faire confiance à une marque qui leur propose de …régresser sur la qualité d’image (quoiqu’en dise môsieur Oud’s !).

          Pour ce qui est de comparer l’industrie informatique avec l’industrie optique, TU-TE-TROMPES lourdement
          et tu tombes dans le piège classique des commerciaux qui te font croire celà.

          L’optique ne se miniaturise pas, les lois de l’optique sont formelles.

          La meilleure preuve, c’est de voir ce qui se passe dans les milieux professionnels:
          On cherche à obtenir des capteurs toujours plus grands,
          on cherche à obtenir des télescopes toujours plus grands.
          Et ce n’est pas pour le plaisir: Les gros instruments internationaux coûtent de plus en plus chers…

          Donc, l’industrie photographique a beau réaliser les plus beaux firmwares du monde, elle n’inventera certainement de nouvelles paires de lignes…

        • Merci d’abonder dans mon sens. OS/2 est arrivé trop tard bien que techniquement meilleur et malgré à l’époque encore, la forte hégémonie d’IBM (au niveau matériel au moins).
          Comme quoi les plus gros, même avec un bon produit, s’il arrive trop tard, ils ne peuvent rien faire.

          Et puis tu as raison les lignes de code, ça ne se miniaturise pas!! :mrgreen: :mrgreen:

          Ma blague est nulle, ça me fait rire… mais en même temps quand je vois les derniers dév… :oops2: :cry:
          La complexité des systèmes actuels a parfois bon dos… :roll:

          • eric-p

            Euh oui, l’OS/2 devait sans doute être techniquement
            meilleur que MS-DOS. Les mauvaises langues te diront aussi que c’était pas difficile ! :lol:

            Dans le cas du 24×36 Vs APSC ou MFT, le 24×36 est meilleur techniquement et….mieux implanté !
            Je m’explique: Une bonne partie de la clientèle
            APSC est déjà équipée d’optiques 24×36
            (en particulier les téléobjectifs)
            Il ne leur sera pas très difficile de basculer en 24×36,
            surtout chez Nikon/Sony qui offrent un mode crop
            d’entrée.
            Ainsi,un Sonyiste pourra très bien acheter un FF et adopter
            une optique APSC: Il ne verra pas la différence dans son viseur EVF !
            C’est un peu moins vrai chez Nikon où la visée reflex ne sera pas aussi efficace….et Nikon invitera donc sa clientèle
            à passer des optiques DX => FX
            C’est encore moins vrai chez Canon, où la clientèle sera obligée d’abandonner les EF-S si elle souhaite passer au FF !

            Le FF est meilleur techniquement et il domine à >80% le marché des APN à objectifs interchangeables.

            Il n’est donc pas franchement difficile d’imaginer que le
            24×36 finira par s’imposer et que les petits formats
            devront se réfugier dans la niche “compacts” !

          • eric-p

            Et puis tu as rai­son les lignes de code, ça ne se minia­tu­rise pas!!

            Oui oui, je retiens ta blague filou ! :hihi:
            …Mais un des arguments du
            MFT consiste justement à dire qu’on peut miniaturiser les optiques.
            Selon Olympus le 300/2.8 ZD pour FT
            est plus léger,plus compact qu’un 600/4 LIS tout en étant plus lumineux et moins cher !
            olympus est même allé jusqu’à prétendre que leurs
            optiques résolvaient 200pl/mm Vs 100pl/mm pour le 24×36.
            Le type qui ne connaît rien à l’optique peut “gober” le message. :oops: :-P :) :roll: :plok:
            Malheureusement, ceux qui connaissent la “musique”, savent en réalité que ce discours est à la limite mensonger
            (Olympus ne précise pas s’ils parlent d’optiques comparables-même couverture angulaire, même ouverture-)
            et les règles empiriques qui prévalaient du temps de l’argentique sont toujours valables en numérique
            (La quantité d’informations enregistrée varie comme le format pour une ouverture optimale dans chaque format et pour des objectifs de qualité comparables.).

    • Chopperrette:
      Alors pour le meilleur maté­riel qui gagne, je ne suis pas d’accord!!

      Le n’a jamais réussi à s’imposer et pour­tant, la qua­lité audio est meilleure. (Bon mais j’arrête là en musique, je ne maî­trise pas bien)
      et Ether­net ont détrôné et Token­ring et fran­che­ment, tech­ni­que­ment, ce ne sont pas les meilleurs pro­to­coles qu’on ait pu inven­ter ! Ce sont les gagnants parce que les coûts étaient les moins chers au départ, plus de sou­plesse dans l’administration. On a greffé à ces pro­to­coles, sur­tout Ether­net et 802.3, tout un tas de méca­nismes pour palier leurs défauts: 802.1q/p et /DiffServ pour la qua­lité de ser­vice, Span­ning Tree et j’en passe.

      Les indus­triels favo­ri­se­ront le modèle écono­mique le plus viable et ce sera celui que les gens seront prêts à ache­ter et qu’ils achè­te­ront concrè­te­ment qui gagnera.
      Peu importe si c’est la meilleure tech­no­lo­gie ou pas! C’est pour moi de l’évolution dar­wi­nienne. Le pro­duit fini le plus adapté au moment sur­vit ou s’il ne peut s’adapter à la demande, il tré­passe.
      Sou­vent, c’est sim­ple­ment le moins cher qui gagne… :(

      Amen!!! :tumbsup:

      • eric-p

        C’est tout vu !
        Aujourd’hui, un 50/1.8 EF pour 24×36 se trouve pour 99 €.
        Le 50/1.4 EF se trouve pour 350€.

        Le 25/1.4 Leica pour MFT se vend…629 € (SP dans une certaine officine allemande!)

        Le 35/1.8 AFS DX se vend officiellement…10 € moins cher que le 50/1.8 AFS pour 24×36.
        En SP, il arrive que le DX soit…plus cher que le FX !!!

        Pour un “zoom du peuple” basique,
        Canon facturait officiellement son 28-90/4-5.6 pour
        24×36…180 € (!)

        Bon, pour le modèle EF-S équivalent, Canon le
        facturait officiellement…30.000 Yen et 33.000 yen
        pour la version IS.
        Grosso modo le même tarif que le zoom 24×36 !

        Pour la concurrence, y’a moins bien mais c’est plus cher !
        :lol: :lol: :lol: :lol:
        (Même les “piranhas” ont renoncé à concurrencer Canon
        sur ce créneau, c’est dire !!!)

  31. pixelo

    Pour ma part j’ai imprimé ces pages de commentaires, je pense que ça nous donnera l’occasion de rigoler un bon coup dans 4 ou 5 ans ! Enfin pour l’APS-C je ne sais pas, mais pour les hybrides on prend les paris ! Tiens d’ailleurs je veux bien parier un OMD-EM5 avec le “catastrophique” 75 mm 1.8
    :hihi:

    • J’ai pas compris le pari que tu voulais prendre pour les hybride?

      Si tu paries qu’ils seront là dans 5ans, je suis tout à fait d’accord avec toi, ils seront là dans 5ans, et ce sera certainement les appareils entrée de gamme les plus vendu!

      • eric-p

        Non, pas d’accord.
        Les mirrorless sont déjà chers…et ils sont déjà concurrencés par les compacts qui font largement aussi bien pour moins chers.
        Avec l’arrivée du FF “cheap” (Canon/Nikon/Sony/Pentax),
        les mirrorless “haut de gamme” vont souffrir.
        Amha, ils en vondront plus un seul ou presque
        à cause du principe qu’on ne vend pas une trabant au prix d’une mercédes.

        Reste les modèles de milieu de gamme.
        Eux aussi finiront par être “saucissonnés” par des FF XXXD
        qui finiront bien par arriver.

        Le haut de gamme MFT exécuté, puis le milieu de gamme
        …Qu’est-ce- qui reste ?
        L’entrée de gamme qu’Oly sera obligé de vendre au dessus de 300 € quand les compacts haut de gamme feront aussi bien.

        On a encore jamais vu une marque survivre avec seulement des modèles d’entrée de gamme !

        Non, avec la meilleure volontédu monde, je n’arrive pas à imaginer que le MFT puisse survivre 5 ans, surtout si des FF à 500 € débarquent dans les 18 mois.

        En tout cas, il s’agit d’un excellent test:
        Si le MFT/APSC arrive à survivre alors qu’il n’est pas
        à l’évidence compétitif sur la qualité d’image et sur le rapport Q/P, c’est que le “chloroformage” médiatique est d’une efficacité particulièrement redoutable !!!
        Je trouverai ça inquiétant en effet… :roll:

    • eric-p

      Ah, je suis formel: Le mirroless APSC/MFT/Nikon-nain et autres Pentax QQ sont condamnés.

      Dans le meilleur des cas, il survivra un peu comme
      les irréductibles gaulois dans un village au large de l’empire romain ! :lol: :lol: :lol:

      Je l’ai dit et je le répète:
      Le 24×36 reprendra ses droits parce que personne n’est assez idiot pour acheter une mini au prix d’une mercédes !

      Pour reprendre l’exemple de l’OMD, les gens vont réfléchir, forcément !
      Il est vendu 1100 €, et les commerciaux racontent à qui veut l’entendre que ce boîtier est l’héritier de
      …l’OM4 Ti !!! :lol: :lol: :lol: Mwarf Mwarf !
      De vous à moi, faites seulement l’expérience:
      Demandez à un propriétaire d’OM4 Ti ce qu’il pense de cette comparaison ! ;)

      Par expérience, l’industrie photographique est un milieu
      extrêmement difficile.
      Toutes proportions gardées, l’industrie automobile fait figure de “salon de thé” à côté.
      Il suffit de voir le nombre de boîtes photo qui ont coulé depuis le passage au numérique.

      Au fait: Quels sont les derniers arguments tangibles pour plaider la cause des mirrorless ?

      – Le petit format qualitatif/compact/ silencieux ?

      Ils se sont fait remonter par les récents compacts
      de Canon/Sony ..plus compacts aussi silencieux et au moins aussi qualitatif !

      -Le fait de se distinguer du “tout Canikon” ?
      C’est effectivement un argument: Sortir de la pensée unique!
      Mais c’est un argument qui coûte cher !

      -L’argument de la “modernité” (meilleur potentiel pour la convergence ciné-photo, meilleure couverture AF, poids encombrement,etc…) ???
      Malheureusement, la notion de “modernité” est un peu comme la mode: Elle se périme vite !
      Les compacts font à peu près tout ce que fait un mirrorless.

      -L’argument du type qui se dit. ” Le MFT a une qualité d’image suffisante.”
      C’est un argument qui se retourne contre les avocats du MFT:
      Pourquoi un client irait-il “s’emmerder” avec le MFT puisque les compacts sont tout aussi bons (G1-X, RX 100,…) tout en offrant des zooms polyvalents ?

      • pixelo

        Décidément, pour quelqu’un qui n’utilise pas le MFT, quelles certitudes ! Encore une fois (et ce sera ma dernière contribution), aucun compact ne peut rivaliser pour l’instant avec ce format. Evidemment le FF est bien supérieur, là n’est pas le débat, mais pour ma part je possédais les 4 formats (FF, APS-C, MFT et compact), et bien je n’en ai gardé qu’un seul, le MFT. Et je ne suis pas le seul… Certes je ne suis qu’un médiocre amateur, mais quelle est la part de marché des médiocres amateurs dans l’industrie de la photo ? Pour le moment le format MFT offre AMHA le meilleur compromis taille/qualité/polyvalence, en photo et vidéo. A ceux qui soutiennent qu’il n’a aucune valeur ajoutée face aux derniers compacts je propose le suivant : faire un beau portrait avec un joli “bokeh” avec un de ces super compacts dernier cri. Ou faire une jolie macro au rapport 1:1, toujours avec l’un de ces super appareils au top.
        Allez sur ce bonnes photos, et merci et bravo pour ce blog ! :tumbsup: (et désolé pour les hors sujets… :roll: )

        • eric-p

          Héhé ! :hihi:
          Il ne faut jamais dire fontaine…

          Pour ce qui est des arguments du MFT, je les connais bien pour avoir interrogé les utilisateurs.
          Quels sont leurs arguments ?

          -Un poids / coût /encombrement moindre que le reflex
          -Meilleure discrétion que le reflex
          -Une qualité d’image “suffisante”.
          (Ce qui est parfaitement légitime vu le “succès” du
          Blue-Ray et des chaînes HD )

          Le problème que tu sembles ne pas comprendre, c’est
          que les partisans du reflex 24×36, qui voient d’un très mauvais oeil la concurrence du MFT, cherche à détourner
          la clientèle soit vers 24×36 (en utilisant les arguments
          habituels)
          soit, ils proposent des compacts au format voisin du
          MFT en compact en renforçant les qualités propres au
          MFT:
          -Meilleurs discrétion/Poids/encombrement que le MFT
          -Meilleur rapport Q/P
          -Eventuellement meilleur AF (Cas du Nikon-1)
          -Zoom polyvalent qui suffit à la plupart des besoins de la clientèle.

          Soit ils proposent un mirrorless concurrent:
          -Avec un format plus petit pour ceux qui trouvent le MFT encore trop gros (Nikon-1 )
          -Soit avec un format plus grand
          (Projet Canon semble-t-il, NEX,…) pour ceux qui trouvent le MFT trop petit !!!

          Bref, l’offensive anti-mirrorless est lancée et selon toutes vraisemblances, l’OPA anti-reflex ne devrait déboucher sur….rien du tout.

          Les PDM du mirrorless restant insignifiantes, les acteurs du mirrorless ne peuvent plus investir, les pertes s’accumulent…et on ferme la boutique !

          Voilà les raisons pour lesquelles je soutiens la thèse selon laquelle:

          1-Nous vivons toujours en dictature 24×36
          (l’APSC reflex n’est en réalité qu’au service du 24×36)

          2-Les acteurs du mirrorless n’ont pas les moyens de leurs
          ambitions.

          Notez bien que je n’ai pas abordé le sujet
          du reflex Vs mirrorless 24×36 !

          PS: Pour les arguments du MFT sortis…de derrière les fagots, je rappelle le problème de départ;

          quid du tarif d’un 45 elmarit Leica Vs un 100 macro 24×36 Canon
          quid du bokeh obtenu avec un 45/1.8 msc ou 75/1.8 msc
          Vs 85/1.8 EF Canon ou 135/2 L EF ?
          Les objos MFT sont vendus trop chers pour ce que c’est !
          (Le 45 macro MFT vendu officiellement plus cher que le 100 Canon !!!)

    • Je pense qu’il y a quelque chose que personne n’a compris dans ce débt:

      1) c’est une sorte de parie sur l’avenir, et quelque soit les argument que l’on avance, ce n’est pas nous qui aurons le dernier mot.

      2) même s’il l’une de ces technologie est la plus génial du monde, c’est au final les constructeur qui vont décider si oui ou non elle sera viable sur le long terme.

      On a beau adorer tel ou tel type d’appareil, si les grand constructeur décide de stopper la machine, ils le feront, quelque soit notre avis!

      • pixelo

        Tout à fait d’accord, et d’ailleurs en ce qui me concerne je ne suis pas attaché sentimentalement à mes appareils. Si le format Micro 4/3 (par exemple…) disparaît demain, je ne serai pas en deuil. Ce qui m’agace c’est d’entendre des choses du genre : tel format ne vaut rien, ceux qui l’utilisent se font avoir par le marketing.. . C’est vraiment prendre les gens pour des idiots, personnellement quand je dépense plusieurs centaines d’euros pour du matériel je réfléchis un peu avant, et chaque format a ses avantages et ses inconvénients, aucun n’est parfait… Comme tout le monde je rêve d’un appareil compact au grand capteur, avec viseur, super autofocus et zoom télescopique 24-300 f/2, mais il n’existe pas encore :cry:

        zut j’avais dit que ce serait ma dernière intervention, bon cette fois-ci c’était vraiment la dernière !

        • eric-p

          Pixelo,
          si je suis aussi virulent contre le MFT, ce n’est pas pour le plaisir de démolir un opticien, c’est simplement pour vous mettre en garde.
          Bien sûr, l’avenir dira si j’ai raison ou pas mais je crains fort que les intérêts d’Olympus ne soient pas “tout à fait” identiques à ceux de sa clientèle.

          1-Si on reprends l’histoire, aucun petit format (<24×36)
          n'a réussi une percée significative.

          2-L'analyse de l'histoire du FT montre des
          INCOHÉRENCES STRATÉGIQUES GRAVES et que j'avais
          déjà dénoncées sur NCI:

          -Choix d'un tirage de 38.67 mm Vs 44 mm pour l'EOS
          d'où des gains minimes sur la taille des boîtiers.
          -Choix d'optiques dites télécentriques suicidaire sur le plan commercial.
          -Choix prestigieux pour les optiques Top-pro
          (zooms f2, 300/2.8 ZD inédit,7-14/4,etc…)mais également suicidaire:
          Le 35-100/2.0 était aussi lourd et cher qu'un 70-200/2.8 pour 24×36 tout en offrant la PDC d'un banal
          70-200/4 plus léger et moins cher.
          -Choix du CCD sur l'E1 alors que celui-ci avait du plomb dans l'aile depuis la sortie du Canon D30.

          Soit la cellule de veille technologique d'Olympus était particulièrement mauvaise, soit le but d'Olympus était différent ce que les gens étaient en droit d'attendre
          (Un format parallèle capable de co-exister dans la joie et la paix de la compétition commerciale de l'industrie photographique !!!)

          Compte tenu de l'actualité récente
          (déficit permanent d'Olympus, malversations financières et placements douteux aux Caïmans, placement de l'ancien PDG-Kikukawa sous mandat de dépôt avec quelques collègues, etc…..),
          mes interrogations sur les véritables intentions
          d'Olympus sont légitimes.

          Personnellement, les initiatives d'Olympus/Panasonic
          me font penser à une "pyramide de Ponzi"
          technologique:

          On raconte une belle histoire à sa clientèle potentielle,
          on fait appel à "Bloomberg" et autres "analystes à la gomme qui vous sortent des études parfaitement
          bidon (Genre le mirrorless dépassera le reflex en 2015)
          éventuellement menée auprès d'une clientèle
          dont la réputation en matière de versatilité n'est plus à faire.
          Enfin, last but not least, on vous présente une superbe
          "roadmap" sur les futurs objectifs de la marque
          Olympus MFT….quand dans le même temps
          Canon et Nikon restent parfaitement muets sur leurs futures nouveautés optiques en 24×36 !
          Tout celà devrait vous mettre la puce à l’oreille.

          Conséquence: Une partie de la clientèle reflex “mord”
          à l’hameçon, les autres suivent parce que mis en confiance et….les nouveautés optiques promises
          n’arrivent pas !

          Pas besoin d’être grand manitou pour voir que les optiques “top-pro” vues en FT n’arriveront jamais en
          MFT pour la bonne raison qu’Olympus a déjà trahi sa clientèle pro ! (Ils ont quasiment abandonné le FT ainsi que je l’avais annoncé à la seconde même où
          Panasonic a mis son G1 sur la table).

          Dans votre croyance à la co-existence pacifique des formats, vous oubliez une donnée FONDAMENTALE:

          Pour qu’un format puisse perdurer, il doit faire continuellement parler de lui.
          Donc sortir au moins UNE NOUVEAUTÉ OPTIQUE par an.
          (Je suis gentil; en fait, ce serait plutôt 3-4 optiques).

          Que peut donc sortir Olympus de son chapeau afin de continuer à ébahir le monde ?

          -Ils ne peuvent pas sortir d’optique “Top-pro” parce que la clientèle s’est enfuie.

          -Les optiques courantes sont déjà sorties.

          -Les optiques pro/expert ont déjà été présentées par son concurrent.

          -Le macro est également en passe d’arriver

          -Le zoom GA est également là…

          -Les pancakes ?Ça va ça lasse: On a déjà vu ça dans les
          70′ et avant…

          Donc, Olympus est plus ou moins coincé dans son propre créneau qui aimerait faire appel aux professionnels
          …mais qui a un lourd contentieux avec ces derniers…

          Pas de grosse nouveauté à attendre en matière de boîtier,
          puisque ces derniers font déjà l’objet de relookages réguliers.
          L’OM-D va rentrer en concurrence avec les FF cheap.

          Donc, je ne vois pas l’avenir en rose pour le FT… :oops:

    • Je trouve dommage que ce soit ta dernière intervention, car je les trouve pertinentes tes interventions.

      Je ne suis pas fan des hybrides, c’est un fait, mais je suis ouvert d’esprit, et j’imagine bien volontiers que si quelqu’un décide de n’utiliser que ça, c’est qu’il a pesé le pour et le contre, et que dans sa pratique de la photo il y a un vrai intérêt.

      Je suis avant tout un photographe animalier, qui fait de la photo nature, donc, l’hybride est très loin de m’apporter ce dont j’ai besoin! ^^

    • Moi aussi j’aime bien tes interventions Pixelo!! N’abandonne pas! :cry:

      Pour ma part, je parie plus volontiers sur le FF que l’APS-C, les hybrides vont rester je pense… à voir je suis partagée… mais quitte à fonctionner en “full auto”, autant privilégier l’hybride au réflex, les cibles sont différentes et complémentaires pour moi. :)

      Pour le MFT, j’avoue ne pas bien mesurer de quoi il s’agit exactement donc je n’ai aucun avis sur la question. 8)

      Le plus important!!!
      C’est que le Darth’s blog soit encore là dans 5 ans et 10 ans, qu’on retrouve cet article et qu’on se fendent la gueule sur notre vision auj confrontée à la réalité dans 5 et 10 ans… :-P

      Si ça se trouve rien n’aura changé! :lol: Mais j’en doute.
      Peut-être que le Lytro sera devenu un must have? :lol: :lol:

      • eric-p

        T’es vachement optimiste je trouve… :houla:

        Toujours sur NCI, j’avais fait le pari que le FT ne survivrait pas au MFT parce qu’on n’a jamais vu une marque maintenir 2 games optiques sur un même format.
        (Sauf Leica et encore, faut voir dans quelles conditions)

        Où en sommes-nous 4 ans plus tard ?
        Le FT est toujours là…mais en état de coma dépassé
        (uniquement un modèle maintenu et une gamme optique au point mort.)

        Pour le MFT, c’est un peu la même chose:
        La concurrence des autres formats mirrorless est là
        et les compacts offrent des capacités comparables
        au MFT, parfois davantage.

        Ensuite, faut voir la situation financière d’Olympus !
        Renfloués pour le moment par Panasonic, la situation ne va durer éternellement et les créanciers vont demander des comptes…

  32. j’ai tout lue, ben j’ai mal a la tete et aux yeux
    Moi je dit faisons des photos et on verra bien dans 5 ans ce qui se passera en attendant qu’on soit en FF aps-c compact ben si tes nul en photos tu restera nul même avec un bel appareil.
    Donc maitrisons nos cadrages et nos images le reste on a bien le temps de voir venir :lol:

    • eric-p

      Pas tout à fait d’accord.
      Je pense au contraire que le fait d’utiliser du “beau matériel”
      pousse le photographe amateur à élever son niveau,
      justement parce qu’il investit,
      parce que les possibilités d’un reflex sont globalement infiniment supérieures à celles d’un compact,
      parce que la “pression sociale” te pousse à sortir du créneau
      “tata Ginette”.

      Certes, un photographe amateur a peu de chances d’avoir le niveau d’un pro digne de ce nom mais en principe, un “amateur confirmé” n’utilise pas de compact
      sauf éventuellement pour des raisons impérieuses.

      Faut donc arrêter un peu la démagogie consistant à dire
      que tel pro fait des tofs extraordinaires avec du matos
      de supermarché.
      On me citera par exemple le travail
      de Daïdo Moriyama qui travaillait avec un
      Ricoh GR1s (compact argentique 24×36)
      et les résultats sont effectivement extraordinaires
      parce que le photogrphe est aussi un metteur en scène
      et un entrepreneur.
      Une fois que la photo est réalisée, celle-ci fait l’objet
      d’un traitement particulier qui montrera le “coup de patte”
      de l’artiste.
      Le travail particulier de Moriyama ne nécessite pas de caméra hautes performances qui n’apporterait rien de plus pour ce type de travail.

      Ceci dit, si on se place dans un cadre général, si je dois faire un voyage lointain, je préfère utiliser le format le plus qualitatif du moment, histoire de rentabiliser l’affaire.
      Qu’on ne vienne surtout pas me dire qu’il suffit de
      “travailler la lumière” sur un voyage touristique où le temps est compté !

      Quand la NASA a envoyé des astronautes sur la Lune,
      ils ont utilisé ….le 6×6 plutôt que le 24×36 et les astronautes n’étaient pas des photographes professionnels !
      Le meilleur format à l’époque, si on tient compte des critères de fiabilité et de polyvalence.

    • eric-p: les astro­nautes n’étaient pas des pho­to­graphes pro­fes­sion­nels !

      Il ne faut pas perdre de vue pour les spationautes que faire des photos avec des moufles (vu la taille des gants et la perte de précision des mains) et au travers d’un casque pour viser c’est quand même loin d’être simple je pense !!
      :-P
      Donc professionnel ou pas, les photos en moufles, ça complique bien assez la vie.
      Je pense donc que la NASA a choisi le truc le plus simple à utiliser, pour l’époque, avec la tenue de sortie spatiale et le plus robuste au vide. A leur place, cela aurait été mes priorités dans le cahier des charges !

      Pour les purs amateurs, ils se font plaisir à l’achat. La plupart n’exploitent pas les capacités de leur matériel que ce soit un réflex, un compact ou un hybride.
      Au final leur choix sera plus lié au budget et l’aspect “m’as-tu vu”, éventuellement l’ergonomie. Bref… loin de la technique le plus souvent.
      Je ne crois pas du tout au “beau matériel” pour élever le niveau. Mais plus le contraire, la volonté d’élever son niveau et par conséquent, de choisir du beau matériel en fonction de son budget.

      • eric-p

        Ah détrompe-toi !
        Le Blad servait aussi à faire des photos sans moufle
        (À l’intérieur du LEM, etc…)
        Sinon, la NASA a également utilisé du 24×36 pour des sorties extravéhiculaires.
        On peut voir d’ailleurs le premier “piéton de l’espace”
        américain (Edward White II) en 1965 avec un contaflex en main (appareil modifié sans visée reflex).

        Pour ce qui est du Blad utilisé sur la lune, l’appareil était modifié pour en faciliter l’usage:
        *Dos de 70mm plutôt que des films 120/220
        (c’était un des avantages du MF Vs 24×36 à l’époque)
        *Manettes de commande de map & diaph surdimensionnées …à cause des ” moufles”
        *appareil évidemment motorisé
        * Viseur sportif (bien que les images TV ne montrent pas les astronautes l’utilisant)

        Ce n’est pas tout:Le module de service restant en orbite
        était équipé de caméras spéciales automatiques au format 5″X5″ pour des clichés
        en haute définition du sol lunaire.
        (ce qui a été beaucoup moins médiatisé)

        On peut donc dire que la NASA a mis “le paquet”
        question matos pour les missions Apollo. :tumbsup:

  33. Stéphane T.

    Article très intéressant!

    Moi qui voulait prendre un 7D pour compléter mon 5DII (facteur 1,6 pour éviter de prendre un télé, rafale etc…)

    Je vais attendre encore un peu! :)

    A+

    • Bonjour,

      Alors là j’avoue ne pas suivre ton raisonnement suite à l’article…
      Bien sûr un FF restera meilleur mais tout dépend de l’usage que tu réservais à ton potentiel 7D, si c’est un 2e boîtier, éventuellement pour profiter du facteur 1,6 je ne vois pas pourquoi tu t’en priverais.
      :gne:

      L’article est pour les 5 ans avenir, tu as largement le temps d’user un 2e boîtier. :)
      Si tu attends pour te payer un beau téléobjectif, là je comprendrais mieux ! ;)

      • eric-p

        C’est pourtant pas difficile à comprendre:
        Les boîtiers FF sont en passe de surpasser les capacités des
        meilleurs boîtiers APSC, en l’occurence ici le 7D.
        C’est déjà pratiquement le cas du 5 D III
        (meilleur AF, ISOs max, meilleur viseur, cinoche, meilleure qualité d’image, etc…)

        Que reste-t-il au 7D ?

        -Un coût sensiblement inférieur aux FF…mais l’écart est
        appelé à se resserer d’ici peu de temps
        (On attend des annonces “spectaculaires” sur les tarifs des nouveaux FF à la prochaine Kina )

        -Des capacités en rafale légèrement plus élevées
        (8i/s Vs 6i/s) mais cet écart est appelé à diminuer
        (En fait, c’est déjà le cas avec le 1D-X ).

        -Le prétexte du mode crop “X 1.6″….mais qui peut être
        pratiquement comblé avec un converter x 1.4
        sur FF
        (contrairement à un 7D dont le capteur est limité par
        la diffracion à ~f/10 )

        Les photographes animaliers préfèrent s’encombrer
        d’un converter optique x 1.4 III plus fiable,plus léger,
        moins encombrant et moins cher qu’un
        “converter numérique x 1.6 ” alias le 7D !
        C’est juste une question de bon sens …

  34. Dans les versus célèbres sans réponse censée possible, on peut aussi citer :

    flash vs lumière naturelle
    couleur vs n&b
    Raw vs jpg
    Brut de capteur ou postprod
    Manuel ou auto

    • eric-p

      ????
      Je ne comprends pas.
      Les “oppositions” dont vous parlez n’en sont pas.
      Les photos réalisées au flash sont COMPLÉMENTAIRES
      de celles réalisées en lumière naturelles.

      Le RAW a également son utilité (mais reste marginal au sein de l’ensemble des photographes)

      Le N&B complète la photo couleur (surtout pour des besoins artistiques)

      Les modes PSAM sont reconnus comme complémentaires depuis longtemps (J’utilise d’ailleurs les 4 en fonction de mes besoins et des circonstances).

      ….Dans le cadre du débat qui nous intéresse,
      on peut dire que l’APSC a surtout constitué ….
      une roue de secours pour les fabricants à une époque
      où ils ne maîtrisaient pas les coûts de fabrication des
      capteurs 24×36 (Les taux de rebut de ces derniers étaient
      de 90% selon certaines sources contrairement aux
      capteurs APSC)

      Aujourd’hui, la donne a changé puisque Nikon
      s’apprête à commercialiser un D600 FF pour un
      coût à peine supérieur à celui du D7000 APSC
      (On parle d’un surcoût de ~10%, largement supportable pour la clientèle visée)….tout en offrant des caractéristiques comparables (visée, AF, poids, encombrement)…et la réputation qualitative du FF
      laaaargement véhiculée par les pros.

      Pour que le reflex APSC puisse être qualifié de complémentaire, il faudrait que celui-ci présente un avantage décisif auprès des consommateurs.

      Ce n’est plus le cas!

      1-Le poids des reflex FF rejoint celui des reflex APSC.
      Si les constructeurs le veulent, ils peuvent même le ramener à moins de 500g (prouvé!)

      2-L’encombrement d’un reflex APSC, c’est pratiquement celui d’un reflex FF pour des caractéristiques comparables
      évidemment.

      3-Le poids des objectifs APSC ?
      Contrairement à une légende TENACE, ils sont aussi encombrants et lourds que des modèles FF comparables.
      En particuliers les focales fixes standards, GA, UGA,FE,
      et zooms GA à une exception près…
      Bien sûr, on vous rabattra les oreilles en vous disant
      qu’un 300mm sur APSC est beaucoup plus léger qu’un
      450mm sur FF….EN OUBLIANT DE VOUS PRÉCISER
      QUE CELÀ NE CORRESPOND QU’À UNE USAGE MARGINAL
      POUR L’IMMENSE MAJORITÉ DES UTILISATEURS.
      Normalement, on était en droit d’attendre des gains de poids moyen ~50% voire au delà….
      Ces objectifs théoriques n’ont quasiment jamais été obtenus.

      -Le coût des objectifs dédiés APSC ?
      À peine moins chers que les objectifs FF équivalents.
      Dans certains cas, les objectifs APSC sont
      PLUS CHERS que les modèles FF équivalents !!!!!

      Si on devait résumer le bilan du reflex APSC au cours de
      ces 10 dernières années, on peut dire qu’il s’agit
      d’un succès commercial (qui a sauvé les fabricants de reflex de la faillite pour Canon/Nikon)
      …..mais d’un FIASCO TECHNIQUE
      parce qu’il n’a jamais été en mesure de concurrencer
      techniquement le reflex FF ni même de le compléter.

      Les seuls avantages que l’APSC apportait ont été gommés par les progrès technologiques réalisés par les fabricants sur le FF.

      Par conséquent, j’annonce sans l’ombre d’un doute que
      l’APSC est condamné à l’obsolescence et à la disparition
      rapide au profit du seul FF….comme au bon vieux temps du reflex argentique.

      À la seconde même où Nikon posera son D600 sur la table dans quelques jours, le reflex APSC sera virtuellement condamné à mort
      (ainsi que les sous-formats mirrorless APSC et MFT ).

      Non, la vocation réelle de l’APSC aujourd’hui, c’est
      plutôt le retour à la niche des compacts…

      • Éric,
        je suis entièrement d’accord avec vous, ces oppositions sont parfaitement stupides et n’ont pas lieu d’être.
        C’est précisément la raison pour laquelle je les citais comme exemples de versus à la con, sans réponse possible.
        En complément de ceux de l’article ( ex : Canon vs Nikon ).
        Cordialement

  35. Toto

    Bon, d’un côté la sortie de l’EF-S 18-135
    indique peut être que la fin de l’APS-C n’est pas encore pour maintenant!

    Et d’un côté on s’en fout vu qu’on vas tous disparaitre en décembre :dead:

    • eric-p

      Oui, on m’a déjà fait ce genre de petite remarque.
      Ce à quoi je réponds simplement que ça ne veut rien dire !

      Fin 2010, j’annonçais la fin de l’APS-H et on m’a répondu
      que le zoom fisheye 8-15/4 EF L portait l’inscription H
      et que celà signifiait nécessairement que l’APS_H allait
      vivre encore longtemps.
      Quelques mois plus tard, le 1D-X à capteur 24×36 était enfin annoncé et c’en était fini de l’APS-H !

      Par le passé, Canon a commercialisé des objectifs en
      1985 en monture FD
      et ça n’a pas empêché Canon de présenter sa monture EOS deux ans plus tard !
      Ils ont même commercialisé le 200/1.8 L en monture FD
      en 1989 !!!

      De toute manière, Canon a fait un communiqué clair net et précis vers 2003 sur ce qui allait se passer:
      “Notre but est de généraliser le 24×36 sauf en entrée de gamme.” Il a même été précisé que le maintien
      de l’APSC en entrée de gamme n’était pas garanti !
      C’est dire !

      Où en sommes-nous aujourd’hui ?

      *Canon a bien supprimé l’APS-H virtuellement dès la fin 2011 avec la présentation de l’EOS 1 D-X.

      *Le 5D III remplace virtuellement l’EOS 7D, bien que
      le mode rafale ne soit pas tout à fait aussi bon que celui du 7D (6i/s Vs 8i/s)
      Se méfier du tarif actuel car Canon l’a probablement
      surévalué pour des raisons de positionnement tarifaire et des considérations stratégiques.

      * La Kina a vu l’apparition d’un 6D qui ne trompe personne:
      Il s’agit en fait d’un 60D auquel on aurait rajouté un capteur 24×36 mais qui fait le poids d’un 60D !!!
      Ainsi, Canon parvient à démontrer de manière éclatante que le FF n’est pas nécessairement plus lourd que l’APSC.
      Seul le tarif correspond à un X D mais Canon devra sans doute le réduire s’il veut que ce soit un succès commercial.

      Le 6D est en réalité une preuve implicite que Canon a les moyens de réduire significativement le tarif du FF.
      Les coûts de production réels des capteurs FF ont donc significativement été réduits.

      *Il ne reste donc plus qu’un seul modèle à convertir au FF:
      Le 650D !
      Canon peut très bien refaire le “coup” du 300D avec un
      300 FD (nom provisoire !)à capteur 24×36
      commercialisé pour 1000 €.
      Qui réalisera le premier reflex 24×36 à 1000 € ?
      Canon est bien placé mais Nikon aussi !
      Quand ? Dès la PMA/CES en janvier 2013 ?

      Si Canon est prêt, il fera une annonce sans tarder.
      Je pense aussi que la transition sera brutale pour ne pas laisser planer le doute trop longtemps !

      • Syka

        Possesseur d’un boitier FF et d’un boitier APS-C je peux affirmer qu’il n’y en a pas un qui met KO-debout l’autre.

        Ils sont complémentaire, il ne me viendrait pas à l’idée d’en préférer l’un à l’autre, ils ont juste des usage différents.
        Pour l’animalier, le coefficient de recadrage joue énormément.

        Dans ton exemple, tu compare la résolution d’une photographie pleine taille en APS-C à la même sortie d’un FF et recadrée.
        Moi, il m’arrive très souvent en post-prod de croper les images sortie de mon APS-C, défois, profitant de ses 18Mpx, il m’arrive de croper de plus de 50% avec une belle qualité.
        Maintenant lance le calcul de ce que cela donne en résolution une photo prise en FF et recadré en 1.6x pour l’APS-C, et ensuite recadrée encore pour ne conserver que 40% du champ ?

        Ca c’était la théorie. En pratique, l’autre jour, j’ai fais des shoots d’oiseaux avec mon FF et mon APS-C au 400mm. Les oiseaux étaient très proches, la largeur d’un petit chemin de campagne.
        Sur l’APS-C, avec en surplus un petit recadrage, les photos étaient sublime, avec ces proxi on voyait chaque détail du plumage du volatile.
        En FF, surprise, le sujet pourtant très proche au moment de la prise n’occupe pas 20% du champs, après recadrage on était très très loin du niveau de qualité et de détail de l’APS-C.

        Par contre, en paysage, le FF met l’APS-C KO debout.

        Chaque boitier son usage…

        • eric-p

          Ce débat est dépassé.
          L’APSC est à bout de souffle.
          Le FF va encore gagné en définition pour rejoindre la finesse des meilleurs capteurs APSC
          du moment, soit celle des 7D/60D/650D.
          Aller au delà de la définition du 7D donnera peu d’information supplémentaire étant donné que la finesse de résolution du 7D atteint déjà 115pl/mm.

          D’après “deep throat” (CR), il se dit que Canon prépare un boîtier FF de 46 MP voire plus.
          Les boîtiers APSC deviennent automatiquement obsolète.

          En 2012, Canon a présenté la bagatelle de 6 objectifs EF….contre un seul EFS.
          ——————————————————————————————————
          Contrairement à Darth, je soutiens la thèse que l’arrêt du format APSC sera BRUTAL
          afin d’éviter des effets de seuil (La baisse progressive du 6D peut entraîner
          un “crack boursier” du marché APSC et Canon veut éviter à tout prix de se retrouver avec
          des boîtiers APSC invendables sur les bras).
          Je soutiens donc la thèse que Canon annoncera la fin de l’APSC (en tout cas en reflex)
          d’ici la fin 2013. Ils en profiteront pour présenter les nouveaux zooms GA/transtandards
          modernes qui manquent au catalogue.
          Par exemple:
          24-85/3.5-4.5 IS USM
          24-135/4-5.6 IS USM
          16-35/3.5-4.5 USM
          28-90/4-5.6 IS USM
          Tout celà accompagné d’un EOS 300 FD à capteur 24×36 et un tarif mythique de 1000 € pour bien frapper les esprits (même poids et encombrement que le 650D)
          C’est ma conviction.

          • eric-

            Salut Darth !

            Merci ! :tumbsup:

            J’en profite pour ajouter une remarque à un commentaire récent que tu as fait
            sur NCI.
            Contrairement à ce que tu as affirmé, le Canon 6D n’est pas un boîtier semi-pro bien qu’il adopte la numérotation à un chiffre.
            C’est en réalité un 60D équipé d’un capteur 24×36, c’est à dire un boîtier “expert”.
            Il est d’ailleurs catalogué comme tel sur le site de Canon France (Canon Chuiche je chai pô ! :-P ).
            Pour savoir quand le Canon 6D sera remplacé, il faut donc plutôt se baser sur les cycles de renouvellement des boîtiers “experts” XX D !
            L’histoire démontre que le rythme de renouvellement varie de
            12 mois (D-60, 40D) à 36 mois (60D).
            J’affirme donc que le 6D sera remplacé avant septembre 2015. :roll:
            (Peut-être même à la prochaine Kina même si celà me semble peu probable)
            Je reste sceptique sur un éventuel “remplaçant” du 7D (le boîtier a presque 5 ans !).

            En ce qui concerne la démocratisation du FF, je ferai la remarque suivante:

            Lorsque Canon a lancé son premier reflex CMOS APSC en 2000 (Canon D-30),
            un boîtier “expert”,
            le coût était supérieur à celui d’un 6D d’aujourd’hui (environ 3000 €).
            Le coût des reflex “expert” a été progressivement ramené à 1500 € à partir du lancement du 300D (septembre 2003); c’est justement le tarif actuel du 6D dans les “bonnes épiceries”
            Canon a mis 3 ANS pour mettre en place des capacités de production compatible
            avec son niveau de vente reflex argentique et pouvoir ramener le coût du
            reflex numérique APSC à ~1000 € (Canon 300D).

            Je dis donc que la sortie d’un éventuel 100D à capteur FF et au tarif de 1000 € interviendra au plus tard en septembre 2015….voire avant car la concurrence est rude.

            Sony laisse en effet entendre (des brevets sont déjà sortis !!!) qu’il sortira un “NEX 5 FF”
            prochainement. Etant donné que l’alpha 7 est vendu 1500 € officiellement (on le trouve même à 1270 € dans certaines épiceries !), il devient assez évident que le tarif de ce futur FF sera inférieur à 1000 € !
            Des rumeurs (qui ne sont pas faites pour me surprendre) sont encore apparues dans SAR.
            Il est assez évident que Canon fera TOUT pour ne pas se laisser distancer sur ce créneau stratégique et qu’ils sortent leur reflex FF “cheap” à peu près à la même période.
            Dès la prochaine Kina ???

          • corto

            si je ne m’abuse canon à sorti fin 20013 le 70 D. quid de la fin de l’APSC?

            en revanche effectivement ils vont devoir réagir face à l’apparition des hybrides FF qui certes sur certains points sont encore à la traîne par rapport aux reflex mais ne vont pas manquer de chambouler la donne. Au fait Darth t’en est ou de ton test A7? j’avoue que je l’attend avec impatience!!!!

  36. Pierre

    Bonjour,
    je suis amateur en photographie et je vise à m’améliorer en maitrisant les concepts et la technique.
    j’ai un boitier 400D et j’ai recemment investi (cadeau) dans un bon objectif à ouverture constante et stabilisateur OS un Sigma 17-50 mm f/2.8 Dc Os Hsm Ex. il est pas mal mais à faible lumière la mise au point pose parfois des soucis… et la qualité parfois aussi

    Ma question est la suivante :
    Dans le cas ou je changerai de matos est ce que cet objectif peut s’adapter sur un full frame.
    A budget raisonnable (occasion) quel matos pourrait convenir pour un amateur qui cherche à améliorer ses photos (portrait, paysage)… je pensais à un canon 5d. qu’en pensez vous ?
    Merci pour vos réponses..

  37. eric-p

    Bonjour,

    Pour répondre à vos interrogations,
    le 17-50/2.8 EX DC Sigma n’est pas compatible avec le format 24×36 comme tous les objectifs
    Sigma DC. En principe, Sigma donne des informations sur cet aspect des choses sur la boîte de l’objectif.

    Vos difficultés à faire la map avec cet objectif ne proviennent pas de la luminosité insuffisante de ce zoom
    (Elle est optimale pour les boîtiers AF Canon en principe.) mais de la sensibilité insuffisante du module
    AF de votre EOS 400 D.

    De ce point de vue, l’achat d’un 5D ne vous donnera pas plus de satisfactions.

    Canon a récemment améloré la sensibilité de ses modules AF….pour les boîtiers pro /semi-pro
    voire pour le récent 6D (et encore ! Seulement le collimateur central !) .

    Pour ce qui est de l’achat d’un 5D d’occasion, ce peut être une excellente affaire…à condition que le boîtier ne soit pas “rincé” !!!À vous de trouver un boîtier qui n’ait pas trop de “clicks” (L’obturateur de ce boîtier est donné pour une durée de vie moyenne de 100.000 déclenchements ).
    Vérifiez bien l’état de l’appareil avant d’acheter !

    La qualité d’image du 5D est comparable à celle des autres reflex 24×36 plus modernes, en tout cas pour des tirages
    allant de 30 cm X 45 cm (A3) .
    Le gros avantage du 24×36, c’est la pleine compatibilité avec l’immense parc optique du 24×36 Canon EOS.

    Pour ce qui est de l’achat d’un objectif, il y a donc le choix en neuf ou en occasion et je ne parle même pas des compatibles !
    En occasion, comme d’habitude, faire attention à l’état de l’objectif (etat du diaphragme, contacts électriques, poussières sur et sous l’objectif, présence éventuelle de champignons sur les lentilles,etc…

    Le 5D n’a certes pas tous les raffinements technologiques des dernières années (capteur auto-nettoyant, pas de cinéma, écran de contrôle plus petit, sensibilité moins étendue que les boîtiers récents,etc…..).

    • eric-p

      Ne soyez pas si ironique car effectivement le tarif du moyen format Pentax 645 arrive à être moins onéreux que les flagships de Canon/Nikon !
      On va dire qu’ils font du “gras”, hein !
      Malgré tout, l’espoir secret des fabricants…et des clients pro/ fortunés, c’est de “démocratiser”
      le moyen format numérique, c’est à dire lui rendre ses lettres de noblesse qu’il avait durant la grande époque argentique.

      Où en sommes-nous aujourd’hui ?
      Comme prévu, le 24×36 n’a jamais été aussi démocratique et on a pu trouver des Canon 6D
      pour moins de 150.000 Yens (avant de remonter quelques jours plus tard).
      Il semble que les fabricants ne veulent pas franchir ce seuil symbolique pour le moment et les tarifs se sont stabilisés depuis début juillet.

      Pour ce qui est du moyen-format, Egami a publié un brevet d’un objectif 100 mm/2.5 couvrant
      un format supérieur au …6×9 !!!
      Il se dit également que Canon serait intéressé par le rachat d’un acteur du moyen format
      (phase one ?)
      Il est très difficile de dire quand les leaders seront prêts à se lancer sur le moyen format
      mais on peut dire que les conditions de fabrication des capteurs MF se sont améliorées et les prix ont largement baissé.

      On peut ainsi trouver un Pentax 645 neuf pour ~550.000 Yens TTC(Mapcamera)

  38. jef.mergen

    bonjour
    je bricole en Canon EF-S…qui disparaitra.!
    vos avis sont bien intéressants.
    l’amateur éclairé va surement devoir passer au 24×36…
    les compactes se modernisent, et leurs capacités pour la Photo sympa de ” tata Ginette”
    les feront préférer aux encombrants reflex…

    • eric-p

      Il y a toujours eu une complémentarité entre les compacts et les reflex.
      Je ne vois pas pourquoi celà s’arrêterait.
      Canon a développé un compact APSC (G1X) au format proche de l’APSC
      tout comme Nikon (Coolpix A), Fuji (X100s),Sigma,etc…
      Sony a même réalisé un compact au format 24×36 et d’autres fabricants devraient l’imiter au cours des prochines années.

      En revanche, je suis perplexe sur l’avenir du mirrorless.
      Un analyste du “credit suisse” annonce même que seuls Canon/Nikon/Sony seront les seuls survivants de la bataille commerciale qui se joue en ce moment même.

      Le résultat des ventes au Japon pour l’année 2013 montre d’ailleurs que le % du reflex atteint
      un peu moins de 10% du marché.
      Il y a 2 ans, on devait être à 2-3% maxi. Force est de constater que le FF progresse !

  39. Algado

    Hello, merci pour cet article intéressant.

    Qu’un capteur soir APS-C ou FF franchement moi je m’en f… :)’

    Mais : j’ai une question : on trouve aujourd’hui par exemple un Sony RX10 24-200 f2.8 constant !
    Si je comprends bien, c’est en réalité un équivalent 40-380~? F2.8 constant en FF non ?

    Pourquoi on continue a acheter des 24-70 F2.8 qui pèsent une tonne et coute un Kilo Euro et quelques centaines ?

    • eric-p

      Il y a un melentendu dans ce que vous écrivez.
      Vous avez sans doute pu lire que le RX 10 était équipé d’un 24-200/2.8.
      En réalité, cette annonce est tapageuse car elle tente de donner une “équivalence” avec un objectif 24×36 qui est abusive. TOUTE LA PRESSE ou presque agit ainsi et c’est dommage.
      Le zoom qui équipe ce bridge est en fait un 8.8-73.3/2.8 (c’est marqué sur le fût du zoom !)
      Le capteur qui équipe ce zoom est souvent qualifié de ” format 1 pouce”, ce qui est encore abusif pour le néophyte qui s’imaginera à tort que la diagonale du capteur mesure 25.4 mm (en convertissant le pouce en mm !!!).
      En réalité, le capteur mesure 8.8 mm X 13.2 mm, soit une diagonale de 15.86 mm !
      La nomenclature utilisée par Sony pour son RX 10 vient en réalité de normes en usage du temps
      des tubes télé où un capteur 2/3″ désignait en réalité le diamètre global du …tube vidicon !!!
      En réalité, la surface photosensible exploitée mesurée faisait environ 2/3 du diamètre du tube,
      soit environ 11 mm.
      Tous les formats de capteurs des APN compacts étant basés sur cette ancienne norme,
      Sony a repris celle-ci pour qu’on puisse la comparer plus facilement avec la majorité des compacts (au format 1/1.7″, soit une surface photosensible environ 3x plus grande).
      D’un point de vue marketing, cette norme est également plus efficace pour le fabricant.

      Qu’en est-il de ” l’équivalence 24×36″ ?

      *D’un point de vue “photographique”, le zoom 8.8- 73.3 /2.8 est équivalent à un 24-200/2.8 dans le format 24×36:

      Si vous réalisez un cliché donné avec le zoom de votre RX 10 à une focale donnée et une ouverture donnée, le temps de pause sera exactement le même dans les 2 formats.
      En celà la comparaison est “juste”.

      *En revanche, d’un point de vue physique, la comparaison est…FAUSSE:
      La pupille d’entrée des 2 zooms n’est pas la même; celle du zoom 24×36 abusivement qualifié
      “d’équivalent” laisse rentrer 7.4x plus de lumière que celle du zoom du RX 10…mais qui est étalée sur une surface 7.4 x plus grande !!!
      De plus la PDC observable est beaucoup plus étroite dans le cas du zoom 24×36 (pour un même
      cadrage et à ouverture identique) que celle du zoom du RX 10 !
      DONC EN TERME D’OPTIQUE PHYSIQUE, IL EST PLUS JUSTE D’ÉCRIRE QUE LE ZOOM
      DU RX 10 EST ÉQUIVALENT À UN ZOOM 24-200/ 7.6 au format 24×36 !

      Il y a naturellement une justice; si les photographes achètent des zooms plus lourds et plus encombrants (….et plus chers), c’est bien parce qu’ils sont plus performants que les petits zooms en vogue dans les petits formats… :)

  40. Jean-Luc (Jldag sur Posepartage)

    Les vérités d’il y deux ans ne sont peut-être plus les vérités du jour. Les ventes de Reflex (APS_C et FF) sont en recul sur les 6 premiers mois de 2014. Les ventes de mirrorless quand à elle progressent. Il semble qu’une parti des utilisateurs recherche la compacité et un poids léger. Je crois qu’Olympus s’est fait une belle niche.
    Il ne te reste plus que trois ans. Je surveille pour voir si tu va devoir manger ton chapeau.

    • eric-p

      Mouais, j’ai vu ça.Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, le mirrorless passe la barre des 25% de PDM (mirrorless+reflex). Notez toutefois qu’on est encore loin des 50% prévus pour 2015 selon Samsung il y a quelques années…
      Je crois qu’on ne peut pas tirer de conclusion définitive sur un laps de temps aussi court.
      Souvenez-vous qu’un peu avant cette période, le mirrorless était en baisse (en particulier aux States)
      et un responsable d’Olympus déclarait même que l’entreprise était prête à revenir au reflex si le marché du mirrorless devait s’effondrer.
      Le marché du mirrorless s’est repris mais la bataille commerciale se poursuit.
      Les principaux acteurs du marché reflex vont affuter leurs armes pour tenter de déstabiliser le MFT, principale cible des leaders du marché.
      Sony (oui je l’inclus dans la liste des acteurs du marché reflex bien que… ) a récemment présenté un compact beaucoup plus performant que des Pentax Q,
      Samsung mini NX ou même Nikon 1.

      La question est donc aujourd’hui la suivante:
      Les petits formats mirrorless (1/1.7″ ou 1″) sont ils encore crédibles sur le plan commercial ?
      Personnellement, j’ai tendance à répondre par la négative.
      Bien sûr,le marché décidera. Wait and see…

      Par ailleurs, Sony, selon des rumeurs persistantes, devrait présenter un compact 24×36 à capteur
      BSI et courbe, dont le niveau de performance dépassera largement n’importe quel ensemble
      MFT + 17.5/0.95 !
      Qui a dit que le 24×36 ne pouvait pas rivaliser en terme de compacité/légèreté Vs MFT ?
      Bien sûr, on me répondra que Sony vendra son petit bijou technologique au prix fort.
      Notez néanmoins que la tendance des coûts du 24×36 est à la baisse.
      On trouve un Sony 7 pour 1270 € dans certaines officines et beaucoup de gens (dont moi !)
      estiment que la barre des 1000 € sera franchie dans peu de temps (du fait de l’am´lioration des techniques de production des capteurs FF ).

      On sait également que Canon n’aura aucune difficulté à produire un reflex 24×36 de ~400g suite
      à la présentation du SL1 (100 D en Europe), rejoignant plus ou moins les CSC au format APSC
      ou FF.

      Le reflex conserve encore de nombreux avantages; ne l’enterrez pas si vite… :)

  41. cocagne

    Oui et non
    De toutes façons Eric adore les chapeaux mais ce n’est pas encore demain qu’il mangera le sien.
    La clientèle Hybride parait plus venir du compact et même du photophone c’est une nouvelle clientèle qui parait avoir un usage de la photo assez pragmatique.
    Les gammes plein formats se déploient de manière surprenante elles vont bientôt couvrir une gamme de prix qui expulse les APSC vers les bas de gamme. Bien entendu restera toujours au moins un excellent boiter APSC par fabricant Honneur aux pionniers du numérique
    Le seul élément d’inertie qui retiens les gens en APSC est l’investissement qu’il ont fait dans des optiques incompatibles avec le plein format
    IL existera toujours un fond de clientèle APSC qui recoupe la clientèle Hybride pour le modeste prix d’accès actuel qui est un prix d’appel sur un parc d’optiques dont le développement est amorti.
    Les photographes argentique qui étaient passé à L’APSC par défaut sont assez soulagés de revenir à un format qui laisse plus de champ à la créativité des la prise de vue

    • corto

      je pense que les deux avis précédent reflètent effectivement la réalité du moment et celle qui est entrain de se dessiner : le photographe amateur recherche la compacité et la légèreté sans pour autant sacrifier de façon drastique à la qualité. Sony l’a bien compris en sortant ses trois versions de l’A7, qui même s’ils demeurent sur plusieurs points moins aboutis que les ” reflex” n’en sont pas moins un pavé dans la mare des 2 fabricants historiques qui devront réagir s’ils ne veulent pas être “largués”. On attend avec impatience le test de Darth concernant cet A7 qui à mon avis vas les obliger à baisser le prix de leurs boitiers FF d’entrée de gamme s’ils veulent rester dans la course. quand à la mort de l’apsc : il suffit de se promener et de voir les gens avec reflex pour s’apercevoir que la majorité sont en format apsc : qu’on le veuille ou non le FF à un coût non négligeable (environ 800 euros de différence entre un boitier 70D et un 6D) et par ces temps de crise celà “compte” malgré tout au moment du choix. Enfin souvenez vous de vos anciens boitiers argentiques; mieux, prenez les en main, soupesez les : n’étaient ils pas plus légers? moins volumineux que les boitiers reflex actuels?.
      L’idéal (et peut être l’avenir…..) serait un reflex FF canon ou nikon dans un corps d’hybride avec toute la gamme d’optiques qui vas avec……. 8)

      • eric-p

        Eh oui mais dites-vous bien que Sony aura bien du mal à présenter un 85/1.4 FE ou n’importe quelle optique “pro” qui soit plus légère et aussi performante que des équivalents reflex:
        En gamme “téléobjectif”/ télézoom, c’est pratiquement “No way” !

        -Le 70-200/4 OSS FE est plus lourd / plus cher que le 70-200/4 LIS

        -Le 55/1.8 est…10x plus cher (en Street price !) qu’un vulgaire 50/1.8 EF pour reflex
        (Ok, c’est pas le même créneau mais…)

        -Le 24-70/4 OSS FE est bien plus léger qu’un 24-70/4 LIS mais….le Sony fait d’avantages de compromis sur la qualité optique (distorsion, homogénéité, pas de véritable MAP manuelle)

        -Pour ce qui est du futur 16-35/4 OSS FE qui sera vraisemblablement présenté à la prochaine Kina, nous aurons l’occasion de reparler des soi-disant avantages du mirrorless:
        Il pèsera vraisemblablement au moins 500g. Le Canon 16-35/4 LIS, dont le niveau de performance a suscité les louanges de la presse, pèse 615g.
        Les canonistes (voire les nikonistes avec leur 16-35/4 AFS VR) ne vont pas switcher pour
        100g-150g ! :lol:

        Il ne faut pas vendre la peau de “l’ours-reflex” aussi rapidement amha ! :-P

    • eric-p

      J’ajouterai quelque chose pour ne pas qu’on m’accuse de mauvaise foi:

      Les acteurs du mirrorless jouent à fond la carte de la séduction, le côté irrationnel d’une partie de la clientèle, prête à se laisser séduire sur des avantages supposés du CSC (quitte à le payer au prix fort), de l’effet nouveauté
      (Il y a eu moins de nouveautés sur le marché reflex APSC semble-t-il) ainsi que sur la spéculation
      technologique (demain les AF hybrides seront plus performants que ceux des reflex, la gamme optique s’enrichira de nouveaux produits extraordiunaires, etc…)

      Les acteurs du reflex se défendent en jouant sur le côté “rationnnel” d’une partie de la clientèle
      en leur rappelant les avantages du système (Je n’y reviens pas).

      C’est une bataille très intéressante mais je doute de la possibilité d’un équilibre durable entre les 2 systèmes.

  42. eric-p

    J’en profite pour donner le lien d’une interview de concepteurs de reflex évoquant entre autre la notion de poids idéal pour un boîtier:

    http://cpn.canon-europe.com/content/education/technical/developing_the_eos_1_series_design.do

    Selon ce responsable, le poids idéal pour un boîtier se situe autour de 500-600g, c’est à dire le poids
    d’un Canon AL-1 (reflex manuel sorti en 1982).

    Pour autant, Canon a prouvé qu’il pouvait s’adapter au marché et produire des reflex de 400g;
    les derniers reflex argentiques amateurs pesaient 400g.
    Tout récemment, Canon a présenté un reflex numérique égalant la performance des reflex argentiques les plus légers (EOS 100 D).

    • corto

      Le fait qu’un constructeur défende ses intérêts et prêche pour sa chapelle , ne me parait pas d’une objectivité sans faille ! . je ne prédis pas la “mort” du réflex, je dis juste que Sony a jeté un pavé dans la mare avec ses A7 qui en terme d’encombrement et de poids vont obliger les constructeurs historiques à réagir ! . Et tant mieux si du coup cela les oblige à revoir leur copie en terme de gamme et à “démocratiser” les FF !.

      • eric-p

        Il y a une ” certaine” objectivité dans les propos tenus par ces responsables de Canon.
        La notion d’équilibre mécanique boîtier-objectif est unanimement adoptée par l’ensemble des
        fabricants de boîtiers à objectifs interchangeables, qu’ils soient reflex ou mirrorless.
        Si vous prenez l’exemple du Leica M (le mirrorless historique !!!), la plupart des objectifs sont beaucoup plus légers que le boîtier lui même.Pour 80% de la gamme optique, la proportion est de 1/3-2/3
        (1/3 du poids de l’ensemble sur l’objectif, 2/3 sur le boîtier ); on obtient un ensemble équilibré.
        Bien sûr, il y a le 50/0.95 qui pèse 700g: L’exception qui confirme la règle !!!
        Notez toutefois que les derniers Leica M (Le M-P numérique en particulier) ont tendance à ….gagner du poids sans raison apparente par rapport au M8.
        Sans vouloir jouer les voyantes, on peut dire que cette règle tacite ne sera pas modifiée dans l’avenir:
        Les objectifs (sauf les objectifs spécialisés comme les gros télés) resteront plus légers que les boîtiers.

        On imagine donc mal comment Sony pourrait proposer un 24-70/2.8 FE dans un proche avenir.
        De l’aveu même d’un responsable de Sony (on lui a posé la question) “ce ne serait pas raisonnable” !

        Maintenant, Sony veut s’imposer sur le marché photo et doit pour celà être audacieux.
        Comment faire ?
        Justement en modifiant un paradigme qui veut que les zooms f/2.8 ou les objectifs ultralumineux sont obligatoires pour parvenir à séduire un pourcentage important de la clientèle
        professionnelle.

        Sony tente donc de proposer une gamme de “zooms pros” à sa clientèle en leur expliquant:

        1-Les zooms pros f/4 sont plus petits/plus légers/plus discrets/moins chers que les zooms f/2.8 reflex
        ….tout en étant aussi performants en terme de définition.

        2-La sensibilité des capteurs numériques 24×36
        (Les derniers capteurs grimpent à 400.000 isos ) rendent les zooms f/2.8 pratiquement inutiles
        (sauf en terme de PDC /Bokeh )

        3-Idem pour les objectifs “ultralumineux”;on peut se contenter d’objectifs “un peu moins” lumineux tout en offrant des perfs voisines des f/1.4-f/1.2 voire meilleures.

        Ainsi,
        Sony a proposé une gamme “complète”
        de zooms f/4
        70-200/4 FE G OSS
        24-70/4 FE OSS
        16-35/4 FE OSS (attendu pour la prochaine Kina)

        Les objectifs “ultralumineux” devraient suivre:
        55/1.8 Zeiss
        35/1.8 “rumoré” (contrairement à ce qu’on lit sur le net, le 35/1.4 est peu vraisemblable)
        et à plus long terme:
        24/1.8-85/1.8-135/2.8….

        Des objectifs macro f/3.5 ou f/4 sont également dans les cartons.

        Je reconnais que Sony dispose de sérieux atouts dans son jeu.
        Malgré tout, je pense que Sony doit encore apporter des arguments décisifs pour tenter d’emporter l’adhésion d’une frange significative de la clientèle pro:

        -Proposer une gamme optique significative par rapport aux leaders du reflex

        -Proposer un AF PLUS PERFORMANT que celui des reflex (rafales plus importantes, meilleures capacités dans le tracking)

        -Améliorer les problèmes de parallaxe temporelle des EVFs

        -Améliorer significativement l’autonomie des boîtiers (espoir des nouvelles batteries Li-S ?)

        Celà va prendre du temps…

        • corto

          vous le dites vous même : “une certaine objectivité”………Après je suis tout à fait d’accord pour la suite de votre analyse. C’est ce qui fait que pour l’instant le “reflex” tient le haut du pavé ! . Après, combien de temps cela vas prendre, quelle vas être la réaction des constructeurs historiques……………. Je pense que cette “bataille” vas être intéressante et pourrait nous réserver quelques surprises. En tout les cas c’est pour cela que l’analyse de Darth sera très intéressante et nous permettra d’y voir concrètement plus clair par delà les effets d’annonces.

  43. optimistic

    Plein format : 1900 € pour un Canon 5D Mark II, un des moins chers, avec un objectif.

    APS-C : A partir de 150 € d’occaz avec un objectif.

    Le pouvoir d’achat baisse, APS-C a de beaux jours devant lui.

    • optimistic

      Autre avantage de l’APS-C : la profondeur de champ.

      Un objectif f/1.4 pour APS-C va coûter 150€ (je viens d’en acheter un chez pentax d’occaz), et aura une profondeur de champ plus faible qu’un plein format avec le Canon EF 24-105 mm f/4 L IS USM par exemple, qui lui coûte 650€.

      Sachant que 99% de la beauté de la photo vient de la compo, et qu’il est possible de faire exactement la même photo avec un plein format à 2000€ et un APS-C plus 2 ou 3 cailloux, pour un total de moins de 500€, le choix est vite fait. Pour au moins les 15 ans qui viennent, le futur pour les amateurs c’est l’APS-C. Et ceci même si les prix des pleins format sont divisés par 3.

      • eric-p

        Sinon vos comparaisons focale fixe f/1.4 Vs zoom transtandard sont amusantes.
        Je vous rappelle tout de même qu’un 24-105/4 LIS remplacela bagatelle de 6 optiques,
        qu’il est relativement léger, dispose de la stabilisation et USM.
        On ne va tout de même pas vous l’offrir pour 150 boules hein ! :lol:

        Sinon,je peux vous donner un autre exemple de l’utilité du FF:
        Ma femme possédait un Olympus E-410, excellent petit boîtier FT de 2008…mais qui avait
        l’inconvénient d’avoir une qualité d’image calamiteuse en BL (disons 1600 isos).
        Elle m’a donc demandé un boîtier capable d’offrir une excellente qualité d’image en BL,qui soit
        relativement léger et compact.
        Quelles sont les possibilités ?
        La meilleure possibité s’appelle Canon 6D (ou les Nikon D610 et Sony A7 ):

        Un boîtier capable de grimper à 100000 isos mais qui offre une qualité d’image très convenable à 2500 isos (en référence aux tests DxO et son fameux paramètre “low light”).
        Associé à un modeste 28-105/3.5-4.5 USM qui a l’avantage d’être très léger et compact(qu’on peut trouver sur e-bay pour une bouchée de pain), les photos réalisées en intérieur à 3200 isos-12800 isos étaient encore
        excellentes !

    • eric-p

      900 € pour un 5D Mk II d’occasion (cote CI )et non 1900 € !
      Votre comparaison est un peu trop facile; vous comparez des tomates avec des navets ! :nawak:
      Le 5D Mk II est un boîtier semi-pro qui a encore pas mal de qualités/possibilités.
      La preuve: J’arrive pas à en trouver d’occasion à Barcelone !!!
      Qu’est-ce qu’on vous donne pour 150 € ???
      Un boîtier de qualité comparable au 5D II comme le 50D cote 440 € (CI).
      Bien sûr, il y a des reflex amateurs/débutants moins chers….mais vous ne monterez pas n’importe quel objectif dessus (ou alors à vos risques et périls !!!).

      Sinon, personnellement, je me réfère au prix du neuf et de préférence en Street Price.
      Que constate-on ? Que l’écart tarifaire qui existait entre un boîtier FF et un boîtier APSC
      s’est peu à peu réduit.

      Aujourd’hui, 2 boîtiers comparables comme l’EOS 70D et le l’EOS 6D présentent un écart tarifaire
      de ~500 €. Apparemment, c’est encore beaucoup mais à y regarder de plus près, le FF
      est “rentable” car il offre une qualité d’image au moins comparable à une sensibilité 2x-2.5x plus élevée !

      Autrement dit, pour compenser la petite taille du fomat, un utilisateur APSC devra investir dans un objectif au moins 2x plus ouvert qu’en 24×36.

      Un 50 / 1.8 II coûte 99 €
      Un 30/1.4 EX DC HSM coûte….~500 € !!!

      Autrement dit, vous avez déjà compensé le surcoût de votre boîtier avec l’achat d’un seul objectif !

      Je n’hésite pas à le dire tout net : Pour la clientèle Pro/ expert, l’APSC N’EST PLUS RENTABLE !

      Pour le photographe amateur /débutant, l’intérêt du FF n’est pas évident compte tenu du fait que
      personne aujourd’hui ne propose pour le moment un boîtier FF amateur, autrement dit les causes des écarts tarifaires entre FF et APSC sont essentiellement conjoncturelles.
      Canon l’a déjà dit il y a plus de 10 ans: Notre but est de GÉNÉRALISER LE FF.

      Toute la question est de savoir QUAND un fabricant sera capable de produire un boîtier FF à
      1000 €. À la prochaine Kina ? Fin 2015 ? Après ?

      Toujours est-il que dès que ce moment sera arrivé, l’APSC et le MFT ne seront plus compétitifs
      pour rester sur le marché et les gens déjà équipés en APSC devront tôt ou tard racheter
      boîtiers et objectifs adaptés au FF.

3 Pings & Trackbacks
  1. […] Plein format VS APS-C … | Darth's Blog Le débat de la mort qui tue sur le darth's blog […]

Répondre à jef.mergen Annuler la réponse

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓