Test terrain: Nikkor AF-S 70-200mm f/4 ED VR

test-nikon-70-200mm-f4-illustration-700

Voici un objectif que les Nikonistes attendaient depuis un long moment et qui faisait défaut dans l’assortiment moderne de la marque jaune.

Mais c’est enfin chose réparée, et c’est avec un grand plaisir que j’ai testé ce fameux Nikkor AF-S 70-200mm f/4 EF VR qui permet à la fois d’offrir une très bonne qualité optique, une compacité et une légèreté de bon aloi, ainsi qu’une ouverture plutôt agréable.

C’est souvent l’objectif chouchou de ceux qui ont envie de partir léger tout en privilégiant la qualité optique et une ouverture qui reste correcte.

Certains diront un objectif féminin, pour ma part je dirai un objectif pour ceux qui veulent soulager leurs lombaires en évitant de transporter le très bon, mais très lourd 70-200mm f/2,8 VR II

Tout ceci est bien joli sur le papier, mais cela ne nous dit pas comment va réagir l’engin sur le terrain. Ce que nous allons regarder sans plus attendre !

Aspect et Ergonomie :

nikon-70-200mm

Comme on peut le voir sur l’image comparative avec son grand frère, le Nikon AF-S 70-200mm f/4 est assez compact, mais reste d’une taille plutôt respectable.

Pourtant, c’est quand on les prend les deux dans les mains que l’on sent clairement la différence, car comme le montre la fiche technique ci-dessous, le Nikon AF-S 70-200mm f/4 affiche un petit 800g, alors que son grand frère fait presque le double avec 1,540kg

Spécificités techniques

Nikkor Nikkor AF-S 70-200 mm f/4 ED VR

  • Focale 70 à 200 mm
  • Ouverture maximale f/4
  • Ouverture minimale f/32
  • Construction optique 20 éléments en 14 groupes (dont 3 lentilles en verre ED, et traitement Nano Crystal)
  • Angle de champ 8°10’ (5°20’ pour le format Nikon DX)
  • Distance minimale de mise au point 1 mèttre
  • Rapport de reproduction maximal 0.274x
  • Nombre de lamelles de diaphragme 9 (arrondies)
  • Diamètre de fixation pour filtre 67mm
  • Diamètre x longueur (à partir de la monture d’objectif) environ 78 x 178.5  mm
  • Poids environ 800g

Comme on peut voir sur la fiche technique, ce petit 70-200 embarque ce qui se fait de mieux chez Nikon question optique, motorisation et stabilisateur qui annonce un gain de 5 vitesses, soit en théorie la possibilité de faire des photos à 200mm à une vitesse de 1/5s … ÉNORME!

Prise en main:

petite-fleur-des-champs

Nikon D4 | Nikkor 70-200mm f/4 VR | 200mm | f/4 | 1/80s | 100ISO

Le Nikon AF-S 70-200mm f/4 a une très bonne prise en main et une ergonomie travaillée avec soin.

Très bien équilibré, il tient en main facilement, la bague de zoom est très agréable et fluide s’en l’être de trop, ce qui permet une utilisation aisée, mais précise.

L’objectif est livré avec son par-soleil plutôt efficace, mais sans collier de pied, ce qui est dommage. Je vous conseille l’achat du collier de pied qui sera un vrai avantage sur trépied et qui apporte un bon équilibre à l’ensemble.

Malheureusement cet accessoire (RT-1) est franchement hors de prix, puisque l’engin est affiché à environ 200.- CHF en Suisse et entre 150 à 250€ en France!

Ce qui fait tout de même presque 20% du prix…

Technique et performances :

test-nikon-70-200mmf4-lezard

Nikon D4 | Nikkor 70-200mm f/4 VR | 200mm | f/10 | 1/640s | 500ISO

Cet objectif est construit avec beaucoup de soin et en toute logique il est tropicalisé. Je vais vous donner l’impression de me répéter par rapport à mes autres tests, mais en duo avec un boitier également tropicalisé, ce zoom peut sans le moindre remords affronter toutes les conditions de prise de vue, de la simple pluie à la tempête de neige, rien ne lui fera peur.

Toutefois, tropicalisé ou non, il y a certaines précautions d’usage à respecter, je vous invite à lire les quelques conseils que j’avais donnés dans cet article : Un peu de neige…

Du côté de l’AF, je me demande s’il est vraiment nécessaire de souligner qu’il est performant, rapide et plus que silencieux ? C’est un must en la matière, de ce côté rien à redire.

Couplé au D4 c’est presque un sans faute que l’on obtient et ceci quel que soit le sujet, grand petit, statique ou en mouvement, la mise au point ce fait instantanément.

De même pour le stabilisateur vraiment efficace qui permet de faire des photos au cinquième de seconde à main levée comme annoncé dans la fiche technique.

Il est rapide à se mettre en action, c’est presque transparent, il reste silencieux bien que si l’on tend l’oreille on l’entende tout de même un peu.

La mise au point minimum à 1 mètre permet de débuter en photo proxy ce qui reste fort sympathique.

Qualité d’image :

nikon-70-200mmf4-papillon-2

Nikon D4 | Nikkor 70-200mm f/4 VR | 150mm | f/7.1 | 1/500s | 2’000ISO

Ici on est directement dans le superlatif, une qualité exceptionnelle, un piqué incroyable et ceci dès la pleine ouverture.

Au-delà des tests labo qui montraient clairement ses capacités, les tests sur le terrain confirment la qualité exceptionnelle de cet objectif.

Il est homogène, délivre des images qui fourmillent de détails fins et son piqué est exemplaire. Pas de problème de colorimétrie à noter. Il n’est pas sensible au flare et encaisse très bien les très hautes lumières sans subir d’aberrations chromatiques.

Toutes les déformations et autres aberrations sont plus que bien gérées, rien à signaler, c’est du tout bon, un vrai plaisir pour les yeux.

Pour un objectif pro, c’est presque normal, mais il faut le souligner, car beaucoup voient les 70-200mm f/4 comme des sous-produits face à leurs versions plus musclées qui ouvrent à 2,8.

Même les plus difficiles des photographes devraient être satisfaits avec cette superbe optique.

Conclusion :

nikon-70-200mmf4-helico

Nikon D4 | Nikkor 70-200mm f/4 VR | 200mm | f/9 | 1/160s | 100ISO

Les résultats exceptionnels obtenus par cet objectif n’ont presque rien d’étonnant, il faut avouer que Nikon à un très bon savoir faire dans le domaine et qu’avec son concurrent direct, ils tiennent le haut du pavé question optique.

Sans trop de surprise, cet objectif affiche des performances de haut vol qui donnent réellement envie.

On peut dire que Nikon a réussi son pari en offrant une belle optique pro aux performances superlatives et le tout de façon compact et léger.

Les ingénieurs  Nikon viennent ici directement jouer sur les plates-bandes du géant rouge, et ils le font de la plus belle façon avec un objectif qui n’a rien à envier à son concurrent le plus direct.

Si l’envie de vous offrir cet objectif vous chatouille, n’hésitez pas, vous ne serez pas déçu !

Dans tous les cas, bon courage et bonnes photos !

Pour acheter cet article, cliquez ICI: Nikon 70-200 mm / F 4,0G ED VR AF-S

À propos de l'auteur:

Il est beau, fort et musclé... Enfin, s'il n'est pas tout ça, il est passionné de photo, passion qu'il essaye de vous transmettre du mieux qu'il peut!

104 Comments
  1. Sartarius

    Un objectif que bon nombre de Nikoniste attendaient avec impatience et à la lecture de ton excellent article, ils ne vont pas etre deçu.

    Le petit défaut que je donnerais au test, c’est que tu ne l’as réalisé qu’avec un D4 et on ne sait pas comment, il se comportera sur un APS-C, je sais que qui peut le plus, peut le moins, mais on ne sait jamais :-P

    Mention spéciale pour la photo des papillons que je trouve SUPERBE. :ll:

    • Merci pour la photo de papillon, ça me fait bien plaisir! :tumbsup:

      Je n’avais pas d’APS-C, et de toute façon, s’il est top sur du FF, il sera encore meilleur en APS-C, donc, aucun souci!

      Et la photo de l’hélico, tu la trouves comment? :-P

      • Sartarius

        L’hélico est superbe aussi avec ce fond terrible. La ou je suis étonné, c’est avec la vitesse tu est a 160 alors que tu es a 200, mais la netteté est superbe. Prise à main levé ou au trépied ?

        • Sartarius

          Je dois avoir Parkinson moi, parce que a cette vitesse et en 200mm, je sors rien de bon (à main levé) c’est tout flou !!! :nawak: :-P

          • Sartarius

            Je suis bien d’accord Oud’s, le problème c’est qu’il doit me manquer un truc car si je prend une photo a main levé en 200mm a 160, j’obtiens un flou bougé exceptionnel et une photo bien nase…..je dois avoir la parkinsonite aigue …….c’est pas beau de vieillir :lol: :lol: :lol:

          • : la stab de Nikon m’a toujours impressionné par sa capacité à contrer mon parkinson aigu.
            (sur le 70-300 en tout cas, jamais testé celui-ci)

          • Sartarius

            Alors là, je vais passer pour un GROS mais très GROS NUL !!!!
            Je viens de percuter que sur mon APS-C le 200mm est en fait un 320mm, donc si je met la vitesse a 320 hop !!! plus de flou ……je viens de tester et nickel !!!! MAIS QUEL BOULET JE SUIS !!!! :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:

          • Mais non, tu n’es pas un boulet, tu commences seulement à comprendre les histoires de focales et de focales équivalente sur les APS-C ! ;)

            T’inquiète pas, j’ai fait la même boulette à mes débuts! :lol: :lol:

          • cr_tech_miky

            On peut laisser à ce monsieur le mérite de reconnaître son niveau intellectuel, je comprends mieux son besoin de défendre l’auteur de cette mascarade.

      • Sartarius

        Justement, y a eu débat avec Seb F sur le sigma 18-35 et Seb nous disais que c’est pas forcément vrai, un obj FF sur APS-C ne sera pas forcément aussi bon que sur FF.

        Seb F à écrit :

        pas tout à fait en fait.
        Car il y a un autre paramètre qui vient foutre la zouille : le pouvoir séparateur de l’objo vs la densité de pixels du capteur.
        Je prends un exemple concret : le 50 mm f/1.4 AF-S G de Nikon.
        Je croyais au début que l’objo serait « meilleur » (en terme de piqué) sur mon reflex APS-C que sur mon FF, puisque j’exploitais uniquement le « centre » de l’objo, donc de meilleure qualité…
        Mais on m’a expliqué que non, et surtout j’ai pu constaté (une fois acheté mon D700) qu’à PO le rendu est bien meilleur sur le D700 que sur le D300/D300s (un peu mou)
        Donc c’est pas aussi simple que ca malheureusement

      • Pour ma part, j’aime beaucoup les papillons et aussi la fleur. :ll:

        Les autres sont bien mais je souffre du syndrôme “déjà vu” pour les apprécier au mieux. Pourtant je devrais pour la fleur et/ou les papillons mais ça marche quand même avec moi. :-P

      • Pour l’hélico le ciel est sympa mais je pense que tu peux encore descendre au niveau de la vitesse afin d’avoir les pâles plus floues

        Sinon cette objectif je l’utilise régulièrement sur mon D90 et je dois dire qu’il est léger, passe partout et pratique pour partir en voyages

  2. Sartarius

    Mais c’est enfin chose réparée, et c’est avec un grand plaisir que j’ai testé ce fameux NIKKOR AF-S 70-mm f/4 EF VR

    Manque un truc la !!! comme “200” non !!! :lol:

  3. PEM

    Je rajouterai un bémol concernant le prix qui peut en rebuter plus d’un, surtout par rapport à un modele 2,8 d’occasion. Mais les qualités optique et mécanique expliquent grandement cela. On ne peut pas tout avoir ;)
    Et bravo pour les photos, superbes !

  4. Super cet article qui donne envie d’essayer ce zoom ! En plus ses possibilités en proxy ont l’air vraiment intéressantes.
    Pour le collier de pied, Nikon est quand même radin sur ce coup ! C’est tellement pratique qu’il devrait être vendu d’office avec l’objectif.

    Sinon, comment se comporte ce zoom sur un D800 ? Toujours aussi superlatif ?

  5. Bon je n’ai pas tout lu (loin de là).
    Surtout la conclusion. Bon quand est-ce que canon remet à jour son f4? Parce que je te trouve bien trop méchant avec le nikon, je pense que son homologue canon est à la traîne pour cause de “vieille” version ! :momi:

    Enfin je dis ça… mais ça paraîtrait logique vu que pour le 70-200 version I vs II la différence est flagrante. :roll:

  6. Sartarius

    [mode troll On]
    C’est bizarre quand meme un article sur du jaune et tout de suite, c’est moins populaire niveau commentaires :-P
    [mode troll Off]

  7. cr_tech_miky

    Pourquoi ne suis-je pas étonné de voir que tu testes un 70-200 qui se veut économique avec le reflex le plus onéreux de la gamme Nikon?

  8. Niko

    Je me demandais ce que pourrait donner cet objectif avec un D7100. Comme j’ai lu votre article sur cet appareil, est-ce que l’objectif est assez bien pour lui?

  9. Merci pour ce test qui me en valeur le stabilisateur et la vitesse de l’autofocus. C’est toujours extrêmement important comme paramètres et trop souvent on ne relit que les spécifications sans tests terrains. Son poids et sa taille en font un objectif attrayant pour le voyage comparé au 70-200 2.8, ça m’a donné envie de l’essayer

  10. Hery Tiana RAKOTOSON

    Bonjour Darth, est-ce que cette version à f4 est aussi atteinte du problème du 70-200 VRII sur ce longueur de focale qui diminue à la distance minimale de MAP? Merci

    • Alex

      Bonjour,

      ça s’appelle du focus breathing et il semble selon les tests que j’ai lu que le 70-200 f/4 n’en a pas ou peu, c’est selon les tests lol, en tout cas moins que le 70-200 VRII. le nouveau f/2.8E n’en aurait pas non plus.

One Ping
  1. […] Et pour les nikonistes qui attendaient un 70-200 f/4, réjouissez-vous et lisez l’excellent test de mon ami Darth! […]

Laisser un commentaire

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓