Photo Noir et Blanc ou Couleur ?

Ce billet n’est pas vraiment un tuto, bien qu’il pourra vous donner quelques pistes, il est plus à voir comme une analyse d’un phénomène, qui existe depuis l’arrivée du numérique et qu’on peut constater très régulièrement si on navigue sur les forums ou autres groupes de critique.

Cette tendance est celle du N&B non motivés …

Je vais m’expliquer, mais pour bien comprendre, on se doit de faire un petit bon dans le passé et remonter la ligne du temps pour en venir au début de la photographie.

Je vous rassure, rien de spécial, juste un petit rafraichissement de la mémoire …

Le Noir et Blanc en Argentique :

Contrairement à ce que l’on peut croire la photo couleur existe depuis aussi longtemps que la photo N&B et elle fut même accessible très simplement depuis 1930 grâce à Kodak et son fameux Kodachrome.

Pour autant, les amateurs de photo ont pour beaucoup préféré la photo N&B pour diverses raisons, mais l’une des principales fut que le photographe pouvait tout gérer, de la prise de vue au développement de façon assez simple, simplicité que n’offrait pas la couleur, qui demandait bien plus de moyens pour être développée.

C’est ainsi que l’idée de la photo N&B étant le gage des artistes est né d’une simple facilité …

C’est si vrai qu’avant l’ère du numérique, il n’y avait guère que les photographes passionnés pour faire du N&B, le commun des mortels achetait pour la grande majeure partie de la pellicule couleur.

Puis vint l’air du numérique…

Quand le numérique est devenu la norme, l’opérateur a pris le contrôle. Choisir si une photo sera en N&B ou en couleur devenant aussi simple que d’appuyer sur le bouton, qui va prendre la photo.

En effet, pas besoin de se poser de questions, on peut choisir après coup si on veut que la photo soit en couleur, à quel point cette couleur doit être saturée ou si au contraire on veut se passer de couleur et voir même ne garder que certaine couleur …

Oubliez ce dernier point, c’est moche et ça ne sert à rien, je suis même prêt à vous lancer le défi de me trouver une photo avec “désaturation partielle”<-(je sais, la définition est fausse), qui soit “belle” ou du moins intéressante.

Bref, après ce petit intermède sur cette pratique honteuse, retournons à notre N&B en numérique.

Nous voilà donc libres de faire le choix de la couleur de nos photos, ce qui fait dire à tout bon passionné, que la décision du rendu “couleur” de sa photo sera maintenant dictée uniquement par son choix artistique, pensé et réfléchit!

Si seulement c’était vrai …

Pourquoi une photo en N&B ?

Comme je l’ai expliqué plus haut, la seule motivation que l’on devrait avoir est un choix purement artistique.

On réfléchie ça photo en N&B, on l’imagine avec un rendu spécifique sachant que le N&B apportera un plus à l’image.

Pour autant, depuis que je traine mes baskets sur les différents forums et autres groupes de partage et critiques de l’image, il ressort que la plupart des personnes, qui décide de présenter une photo N&B ne le font pas du tout pour les raisons que je viens de citer (j’ai bien dit la plupart et non pas la totalité, donc, ce n’est pas nécessaire de me dire en commentaire que certain ne le font pas … je le sais 🙄😜).

La principale raison d’une conversion en N&B, c’est le rattrapage d’une image!

En effet, un ciel trop blanc, un fond trop présent et chargé, quelque imperfection, une lumière trop plate … etc, ce n’est pas grave, on passe la photo en N&B.

Si vous doutez, je vous invite à aller sur le net trouver un endroit où il y a de la critique photo, et quand vous voyez une image en N&B demandez qu’est-ce qui à motivé ce rendu et surtout demandez à voir la version couleur, vous risquez d’être surpris.

Je vous vois vous poser la question …

Mais quand doit-on faire du Noir et Blanc ?

Avant toute chose, on va mettre un point au clair, je fais que très peu de photo en N&B.

Pour vous faire une idée, il y a plus de 600 images sur mon blog et je pense qu’il y a moins de vingt photos en N&B.

La raison est simple, je suis un amoureux de la couleur et il me faut vraiment une idée spécifique pour faire une image en N&B, il faut que j’aie envie de le faire, et ceci avant même de prendre la photo.

C’est là qu’est toute la nuance, entre une photo réfléchie pour être en N&B et une photo que l’on va convertir après coup pour sauver quelque chose.

Je ne dis pas qu’on ne peut pas se rendre compte en visionnant à la maison qu’une photo a du potentiel en N&B alors qu’on n’y avait pas pensé à la base, cela peut arriver et ça peut même donner de très belles images, je dis qu’il ne faut pas utiliser le N&B comme cache-misère.

Conclusion :

Le N&B doit servir une photo, c’est un choix artistique au même titre que l’angle de champs, que l’ouverture, que la mise en scène, le N&B doit apporter quelque chose.

Si je prends la photo d’illustration de cet article, celle des deux figurines Lego StarWars, ce qu’il faut savoir, c’est que cette photo est … en couleur.

En effet, l’absence de couleur n’est qu’un jeu, une “illusion” réalisée lors de la prise de vue, aucun élément ne comportant de couleur, une attention très particulière quant au reflet et à la température de la lumière, et me voilà avec un N&B en couleur.

Le N&B est un moyen subtil d’apporter un plus à l’image, un moyen d’exprimer quelque chose, il faut tout simplement le voir de cette façon, il faut savoir POURQUOI vous voulez convertir une image en N&B.

Bon courage et bonnes photos

Un Tips pour pleins de superbes contre-parties

À propos de l'auteur:

Il est beau, fort et musclé... Enfin, s'il n'est pas tout ça, il est passionné de photo, passion qu'il essaye de vous transmettre du mieux qu'il peut!

16 Comments
  1. Belle plaidoirie pour le noir et blanc.
    Je suis bien sur totalement en phase avec ton propos même si j’ai déjà fait du noir et blanc pour sauver une photo.
    Merci pour cet article.

  2. Si je peux me permettre, il y a 3 petites coquilles dans l’article :zooh:
    – “les forums ou autres groupeS de critique”
    – “KOdachrome”
    – “les amateurs de photo onT pour beaucoup préféré”
    Sinon billet pertinent et intéressant comme toujours…

  3. Ahhh le noir et blanc, vaste débat…

    Pendant des années, je n’ai pas voulu en entendre parler. Puis peut-être l’expérience aidant, je me suis aperçu que certaines images étaient finalement plus adaptées pour le monochrome.

    Le noir et blanc autorise certains dépassements de limites, notamment en matière de contrastes, que la couleur ne permet pas, et c’est ce qui fait, à mon sens, son principal intérêt ;-)

    Pour autant, je ne suis pas adepte du noir et blanc à tout va, même si je vais prochainement exposer… en noir et blanc (scoop !)

  4. Quelle belle surprise que de tomber sur cet article en retour de week-end :)
    Je suis en phase avec toi.. Le noir & blanc sans réflexion n’a pas vraiment d’intérêt (en dehors de rattraper une image) – attention, je ne crache pas dans la soupe, je l’ai comme beaucoup déjà fait… et j’assume ^^

  5. Guillaume

    Bonsoir,
    J’ai découvert il y a pas plus tard qu’une semaine en écoutant une émission à la radio que Nikos Aliagas, faisait aussi de la photo ( OK vous êtes peut-être tous au courant et je suis à la bour )
    Il ne fait que du noir et blanc, et ça se sent que c’est photos sont réfléchis et blanc.
    Sinon moi qui me suis remis à l’argentique depuis un an je vous faire développer en couleurs et avoir envie de développer moi-même le noir et blanc.

  6. Yoann

    Bonsoir, je suis assez d’accord avec l’article, le noir et blanc doit être réfléchis et provenir d’une démarche artistique. lorsque je decide de shooter en NB je passe mon boitier en NB jpg+raw et c’est pas pour 2/3 photos, mais pour deux ou trois semaines, et je ne regarde pas le raw en couleurs, pour ne pas être influencé car une belle photo NB peut être totalement dénuée d’intérêt une fois en couleurs…

  7. Salut Darth,

    Je suis tout à fait d’accord avec toi !

    Venant de l’argentique avec un labo photo chez moi, j’ai réalisée beaucoup de photographie en N&B. Le noir et blanc est vraiment une discipline ! Nous n’avons pas le droit à l’erreur. Croire qu’une photo couleur convertie en N&B va la sublimer, est faux ;) Une photo en noir et blanc ce réfléchie, doit être construite mentalement (lumière, contraste, ligne, matière). On ne photographie pas en N&B comme en couleur :twisted:

    Cela n’engager que moi :$$:

  8. Hellooooo!!!
    Oui je suis vivante et depuis mon déménagement je ne suis pas revenue ici… 8-O :ouch: :oops:

    J’aime beaucoup ton article Franky et je partage ton point de vue.
    Je fais assez peu de N&B sauf pour les photos graphiques (quand j’ai l’inspiration) parce que je trouve que ça renforce le côté “graphique”… mais une photo graphique l’est au départ et le N&B ne la sauvera jamais, elle ne peut qu’aider au rendu graphique. Néanmoins, je ne suis pas daltonienne alors je visualise mal à l’avance ce que le passage en N&B donne mais je sais à l’avance que le côté graphique sera renforcé en N&B. :momi:

    Un autre domaine où le N&B s’est imposé à moi plus souvent est pour les photos d’Urbex car parfois les couleurs des tags ne sont pas harmonieux entre eux et nuisent à l’image… ou parfois, c’est pour renforcer un côté glauque/malsain, mais s’il n’y a pas de “sujet”, le N&B ne sauvera rien. ;)

    Je crois que globalement je préfère la couleur aussi. En général, si je passe au N&B c’est parce que l’harmonie des couleurs ne me plait pas dans la composition mais qu’il y a tout de même quelque chose qui m’intéresse dans la photo. C’est plus une question d’ambiance, si je puis dire.
    Ah et si j’aime parfois le N&B en hiver pour les paysages enneigés, toujours une question d’ambiance, je trouve que le contraste de la neige blanche tranche mieux en N&B. :-P
    Enfin à user avec modération quand on préfère la couleur. :tumbsup:

    Bises aux anciens et au patron ! :ll:
    PS: Mélusine est toujours vivante, j’arrive à lui arracher des nouvelles de temps en temps. :nange:

  9. Bonjour,

    Merci pour ce très bel article. Je partage assez votre point de vue. Le noir et blanc ne doit pas être la roue de secours d’une photo couleur ratée mais doit bel et bien venir d’une démarche photographique élaborée dès la prise de vue.
    Pour ma part, j’ai une sensibilité photographique qui me fait dans la plupart des cas, penser ma photo en noir et blanc bien avant de déclencher. Même si je shoote en raw, mes appareils sont en permanence réglés sur des visualisations en noir et blanc. Je pense que tout ceci est dicté par une culture de l’image qui est propre à chacun. La mienne réside surement dans mon amour pour les photographies désuettes des grands maitres et pour les films des années 50. Cette culture sera différente pour d’autres et les inspirations conduiront vers d’autres choix artistiques.
    Bref, il serait vraiment illusoire de penser que l’on pourrait développer toute sa maitrise photographique en faisant le choix de la couleur ou du noir et blanc seulement au moment du post traitement.

    En tous cas, merci pour votre super blog!

  10. Bonjour à tous,
    J’adore me balader sur ton site !
    J’ai beaucoup apprécié à lire les commentaires si dessus ! Il y a beaucoup de positivités et d’optimismes dans certains commentaires à vouloir conserver le Noir et Blanc comme source créative photographique !
    Pour ma pars, je trouve qu’il est plus facile de donner une unité esthétique à un travail par le noir et blanc. Que ce soit la nuit, le jour, l’été ou l’hiver, le fait de passer les images en noir et blanc apporte immédiatement une cohérence et gomme les imperfections si les conditions de la prise de vue n’étaient pas optimales.
    La marge de manœuvre pour jouer sur les tons, les contrastes, les ombres etc., est plus grande en noir et blanc alors qu’en couleurs ces interventions se voient très vite.
    A travers le noir et blanc, j’ai tendance à me concentrer davantage sur les formes, la composition, les lumières et les ombres.
    Par exemple, un film policier ou un film d’horreur en noir et blanc : Sans le rouge du sang, l’horreur est traitée plus indirectement, la scène prend une autre dimension, la composition est mis en avant, les émotions et les sentiments ressentis sont plus pertinents, plus présents : une autre ambiance est créé ! Encore une fois c’est mon point de vue :D !

    Je choisit de shooter principalement en noir et blanc car cela correspond à mon envie de raconter l’histoire à travers la photographie !

    Encore une fois, super blog et belle plume !!

    Gabriel AD

0 Pings & Trackbacks

Laisser un commentaire

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓