[Test écran] Asus PA279Q et PA329Q

Dernièrement j’ai eu l’occasion de travailler au quotidien avec ces deux écrans de chez ASUS, d’abord le 27’’ PA279Q puis ensuite avec le 32‘’ PA329Q. Ils sont sobres de l’extérieur, mais des véritables outils de travail à l’intérieur, tout particulièrement le 32’’, qui est une machine de guerre, mais on verra ça en détail un peu plus loin.

Fiche technique

PA279Q

  • Écran LCD à rétroéclairage LED – 27″
  • Classe d’efficacité énergétique  C
  • Consommation d’énergie annuelle 63.7 kWh
  • Type de panneau AH-IPS
  • Consommation électrique en mode marche 43.6 Watt
  • Caractéristiques Touche de navigation 5 directions, Hub USB, lecteur de carte 9 en 1
  • Résolution native QHD 2560 x 1440
  • Espacement des pixels 0.233 mm
  • Facteur de forme Grand écran – 16:9
  • Rapport de contraste 100000000:1 (dynamique)
  • Espace colorimétrique 100% sRGB 99% adobe RGB
  • Temps de réponse 6 ms (gris-à-gris)
  • Luminosité 350 cd/m²
  • Connecteurs d’entrée HDMI, DVI-D, 2xDisplayPort
  • Haut-parleurs Intégré
  • Réglages de la position de l’écran Hauteur, pivot (rotation), pivotant, inclinaison
  • Couleur Noir
  • Poids 10 kg
  • Dimensions (LxPxH) – avec support 64.078 cm x 24 cm x 55.984 cm

PA329Q

  • Écran LCD – 32″
  • Dispositifs intégrés Lecteur de carte 9 en 1, concentrateur USB 3.0
  • Type de panneau IPS
  • Facteur de forme Grand écran – 16:9
  • Résolution native 3840 x 2160 ( DisplayPort : 60 Hz, HDMI : 60 Hz )
  • Espacement des pixels 0.1845 mm
  • Luminosité 350 cd/m2
  • Normes environnementales ENERGY STAR
  • Rapport de contraste 1000:1 / 100000000:1 (dynamique)
  • Temps de réponse 5 ms (gris-à-gris)
  • Prise en charge des couleurs sur 10 bits affichage de 100% d’espace colorimétrique sRGB et Adobe RGB
  • Connecteurs d’entrée 4xHDMI, DisplayPort, Mini DisplayPort
  • Réglages de la position de l’écran Hauteur, pivot (rotation), pivotant, inclinaison
  • Revêtement de l’écran Anti-éblouissement
  • Couleur Noir
  • Dimensions (LxPxH) 73.5 cm x 24 cm x 61.5 cm – avec support
  • Poids 12.5 kg

 Ergonomie

Au premier coup d’œil, ces deux écrans respirent la qualité de fabrication, soit en deux parties pour le 32’’, juste l’écran à monter sur son pied, aucun outil nécessaire et 10 secondes de votre temps et pour le 27’’ tout est déjà fait.

Beaucoup de fonctionnalités sont similaires sur ces deux écrans. Ils permettent tous les deux à l’utilisateur de régler la hauteur, l’inclinaison, le pivot et le mode portrait ou paysage. Ils laissent la possibilité d’utiliser la monture VESA 100x100mm. Je les ai utilisés avec mon Macbook Pro 15’’ et grâce à ses réglages j’ai pu tous les deux les mettre au-dessus de mon ordinateur portable sans devoir rehausser la base du pied de l’écran.

Sur le PA279Q, les boutons pour accéder au menu sont sur le devant alors que pour le PA329Q, c’est sur l’arrière. L’un comme l’autre ont un joystick pour naviguer à l’intérieur des menus, plus simple que des boutons qui se transforment en flèches de navigations.

Le PA279Q inclut une casquette pour éviter les reflets sur l’écran. Elle se fixe via un scratch que l’on pose sur l’écran, donc faites bien attention quand vous le mettez. Un élément que je vous recommande d’utiliser tant il apporte du confort.

Connectiques

Pour le PA279Q on retrouve l’alimentation, une entrée son, une sortie casque, un port DisplayPort (entrée), un port DVI, un port HDMI, un port, mais ce n’est pas tout, sur le coté gauche de l’écran, il y a encore 3 sorties USB 3.0 ainsi qu’un lecteur de carte SD. Ce lecteur sera très apprécié par les possesseurs du dernier Macbook Pro qui en est dépourvu.

Du côté du PA3279Q, on note quelques différences. Il y en dessous pas une, mais 4 ports HDMI dont une v2.0, à la place du port DVI c’est un port mini-DisplayPort et il n’y a plus que 2 sorties USB 3.0. Sur le côté de l’écran, rien ne change.

On voit que ces deux écrans sont très bien fournis en connectiques, ce qui m’a particulièrement séduit, c’est le fait que l’écran soit un hub USB 3.0 et qu’il possède un lecteur de cartes SD.

Qualité et rendu

On entre ici dans le cœur du sujet, ce qui fait la force des écrans et ce qui en donne tout la qualité.

Ici, nous n’allons pas entrer dans les termes techniques, nous allons offrir une explication plus accessible à tous dans un langage courant.

Nous allons commencer par le plus petit des deux le …

PA279Q :

On a clairement affaire à un écran haut de gamme, avec ces 27 pouces  (68,7cm) et une résolution de 2560 x 1440 pixels, il utilise la dalle AH-IPS 27, qui lui confère la capacité de couvrir 100% de l’espace sRVB et un superbe 99% de l’espace Adobe RVB.

Cet écran est calibré d’usine par sonde de laboratoire et a de base une très bonne dalle, ce qui va permettre un rendu très bon dès la première utilisation.

Néanmoins, le point blanc de base se trouve un peu trop sur les bleus et l’écran est un peu fortement rétroéclairé, de fait, je conseille de faire une calibration d’entrée de jeu.

À noter qu’on ne peut pas faire une calibration matérielle, ce sera donc une calibration par correction du profil ICC, mais l’écran étant de très bonne qualité à la base, ce n’est pas un drame en soi.

Une fois la calibration exécutée, on est sur du très bon, très bon rendu des couleurs, subtile et juste, superbe contraste, et taux de rafraichissement qui permet un travail photo sans problème.

On peut par contre oublier les jeux vidéo (mais ce n’est pas tant le but de ce genre d’écran) et se méfier avec les rendu vidéo, car on peut avoir du reverse ghosting. 

Pour le reste cet écran a un rendu très homogène, moins de 10% de décalage sur les bords, un très bon résultat.

Passons maintenant à son grand frère, le …

 PA329Q : 

On est là sur du très haut de gamme, un grand écran art graphique à part entière avec une dalle de 3840 x 2160 pixels resituant 1,07 milliard de couleurs (10 bits) grâce une calibration en usine garantissant un delta E inférieur à 2 (faible écart entre la couleur demandée et celle effectivement affichée).

Avec un affichage de l’espace sRGB et Adobe RVB à 100% on sent déjà que le petit en a sous le coude, mais mieux encore, il peut afficher encore plus de couleur que l’espace RVB, faudrait-il encore qu’on puisse avoir un espace colorimétrique, qui lui permettre de nous offrir le plein rendement de ses capacités.

D’origine, et ceci malgré une calibration d’usine de qualité, il est un peu trop clair et tire également un peu trop sur les bleus, mais comme il offre la possibilité d’une vraie calibration matériel (on calibre donc réellement l’écran, on ne fait pas une calibration afin d’obtenir un profil ICC correctif), on peut de fait obtenir un rendu proche de la perfection, d’autant plus que la dalle est hyper qualitative.

Le rendu des couleurs est superlatif, la qualité des dégradés est impressionnante un très bon contraste en bref c’est plus qu’un plaisir de l’utiliser.

Il a une très bonne homogénéité avec un taux de 7% ce qui est pas mal du tout.

Il souffre par contre des mêmes petits problèmes pour que son petit frère avec les images animées, mais ce n’est pas dommageable en vidéo, il n’y a que les amoureux des jeux, qui pourrait avoir des soucis.

Pour le reste c’est un superbe écran que je recommande chaudement !

Conclusion

Les  plus:

  • Rendu des couleurs
  • Ergonomie
  • Variété des connectiques
  • Lecteur de carte SD
  • Joystick pour les menus
  • Qualité de fabrication
  • Câbles fournis

Les moins:

  • Je cherche encore

Beaucoup de points positifs avec le test de ces deux écrans. Après 2 mois avec eux, j’en retiens que j’ai plus apprécié le 27’’ pour sa taille sur mon poste de travail, mais le 32’’ pour sa résolution et sa très grande qualité d’affichage. L’ergonomie qui permet  de faire bouger l’écran reste très appréciable si on n’utilise pas le système VESA. Je vais en tout cas changer mon vieil écran secondaire qui était un petit 21’’ et je n’ai pas à réfléchir longtemps pour savoir ce que je vais prendre.

Un Tips pour pleins de superbes contre-parties

À propos de l'auteur:

Passionné par la vidéo, j'aime le beau matériel mais encore plus la belle image

7 Comments
  1. Hello

    Par rapport à un Eizo, ça se place comment ?

    Pour la calibration en usine, comme le rendu des couleurs dépend de l’éclairage ambiant, j’imagine qu’ils le font avec un éclairage “lumière du jour”, donc si chez toi tu bosses dans le noir ou avec des rideaux etc, ben, ça forcément falloir calibrer non ?

    Pour le “gros”, la sonde est donc intégrée à l’écran (calibration matérielle) ou il en faut quand même une en plus ?

    • Bonjour Wile et Adrien,

      Par rapport à Eizo, on reste aussi dans le haut de gamme avec Asus. C’est comme devoirs choisir entre une Mercedes et une Bentley, les goûts, les couleurs, les performances et le budget…

      Une calibration sur le lieu de l’utilisation est recommandé pour une utilisation optimale même si celle d’origine est assez bonne comme dit dans l’article.

      Oui il faut une sonde externe (exemple: X-Rite) car elle n’est pas intégrée. Mais ton écran sera calibré quelque soit l’ordinateur ou périphérique utilisé.

  2. Salut Darth,

    Je me suis équipé du PA329 dernièrement, et je confirme ton test, c’est une bête de course ! Très content de son rendu couleur. Par contre attention, il faut une CG d’au moins 6 voir 8gb pour faire tourner le monstre en 4k et l’accélération via gpu sur les logiciels type Ps, Lr…

    Sinon, RAS, au top !

    A+

    • Merci SSO11 pour ton retour

      Sur mon Macbook Pro 15” (2014) 16Go RAM (donc au delà de ce que tu dis), pas de soucis pour l’avoir en 4K via le HDMI.
      Avec mon ancien Macbook Pro 13” (2012), il est limité par le thunderbolt et l’adapteur HDMI a sortir du 1080p donc pas de 4K.

  3. Salut Darth,

    A l’époque, en 2012 j’avais acheté le Dell 2410U, car j’avais hésité avec le Asus PQ247 puisque Asus venais juste de rentrée dans la danse avec des écrans à dalle mat.

    Le problème de ces 2 marques vient de l’homogénéité de la dalle, comme l’écran de chez BenQ SW2700PT. Du coup, aujourd’hui je n’achète que des Eizo. Pas de soucis d’homogénéité.

    Après perso, je préfère les écrans en 24 pouce pour le format 16:10 au lieu 16:09. Sur + grand :-P

    Donc Eizo 1er écran et Dell en 2eme écran ;)

  4. Après plus jours, voir semaines d’absence, je reviens et tombe sur ce très bon test !
    Merci Stang :tumbsup:

    Très bons écrans ! légèrement hors budget.. Mais comme le changement d’écran n’est pas pour tout de suite… pourquoi pas :D

0 Pings & Trackbacks

Laisser un commentaire

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓