Vacances, j’oublie tout…

Oui, je sais ce que vous allez penser, ce n’est plus la saison des vacances. Nous sommes bien d’accord…. Mais depuis quand y-t-il une saison obligatoire pour ça  ? … surtout quand ce sont vos premières de l’année.

Donc lorsque vous lirez ceci, je serai en train de me dorer les doigts de pied en ……. Normandie. Bon ok, pour ce qui est de me dorer les orteils, rien n’est moins sûr. Par contre, ce qui est certain, c’est qu’au moment où j’écris ces lignes, je suis en train de préparer mon voyage. Passons en revue ensemble quelques petites choses que je fais avant de partir.

Avant de commencer, je précise qu’il n’y a aucun sponsoring de la part de tout ce que je vais citer ci-dessous. Il s’agit juste de ce que j’utilise personnellement.

Scouting

Quand vous décidez de partir quelque part, vous ne connaissez pas forcement ce qu’il y a à voir et par conséquent ce qu’il y a à photographier dans la région.

La première chose que je consulte c’est le guide vert de Michelin. Là, vous y trouverez une liste de sites touristiques à visiter, des circuits à faire, le tout classé par étoiles, selon le même principe que les restaurants (de 1 à 3 étoiles). Ainsi que des inspirations selon le type  : patrimoine, art et culture, nature, divertissement.

Ensuite je vais sur Google Maps. En utilisant la vue satellite et le street view, vous pourrez avoir une assez bonne idée de ce à quoi vous attendre. En fonction des régions et pays où vous allez, vous aurez droit à plus ou moins de liberté de mouvement. Mais dans tous les cas, ça vous permettra de déjà faire un peu de reconnaissance des environs de l’endroit où vous allez.

Et la dernière chose que je consulte est 500px.com. On trouve un peu de tout sur ce site, y compris au niveau de la qualité des photos. Cependant, ça vous donnera une bonne idée de ce qu’il est possible de faire dans le coin où vous allez. Et parfois, cela peut même vous inspirer. Tapez juste le nom de l’endroit où vous allez et regardez ce que le moteur de recherche vous donne.

Applications

Je ne parle pas de l’application avec laquelle je suis certain  vous allez prendre vos photos mais bien d’applications disponibles sur votre smartphone.

Pour les prévisions météo, j’utilise l’application Weather Underground. C’est gratuit, plutôt bien foutu. Je l’utilise depuis le début de l’année et je dois dire que je trouve cela assez fiable et précis. Vous y trouverez des prévisions à 10 jours ainsi que des prévisions intra-day heure par heure incluant le pourcentage de chance de pluie et l’aspect du ciel. Il y a pas mal d’autres infos mais ce sont principalement celles-là que j’utilise.

Ensuite pour tout ce qui planification, par rapport aux levers/couchers de soleil et à sa position, Photopills. L’application n’est pas gratuite, elle vous coutera 9.99$. Mais il faut bien avouer que pour cette somme plutôt très accessible, vous y trouverez une mine d’or d’informations  :

  • un outil de planification  : il vous permettra de vous placer sur une carte au point de vote choix et d’obtenir les directions de lever/coucher de soleil et lune, ainsi qu’une foule d’autres informations. Vous pourrez y configurer la carte comme vous le voulez (normale, terrain, satellite), les trajectoires et les directions de lumière ainsi que d’autres renseignements.

  • un outil «  soleil  »  : celui-ci vous permettra de voir par jour les heures de lever, coucher, crépuscule, heure bleue, heure dorée ainsi qu’un outil de réalité augmentée qui vous permettra en utilisant l’appareil photo de votre smartphone de voir avec précision où se situera le soleil à une certaine heure dans le paysage qui se trouve en face de vous. Ce qui est plutôt très pratique pour anticiper vos compositions.

  • un outil «  lune  » qui reprend les heures de lever et coucher, les phases et quelques autres renseignements.

  • un outil «  exposition  » qui vous permet de calculer votre temps d’expo équivalent lorsque vous décidez d’utiliser un filtre ND pour les pauses longues. Cependant, comme cet outil ne vous permet pas de calculer avec un empilement de filtres, j’utilise une autre application pour ce calcul. Elle se trouve plus bas.

  • un calculateur de profondeur de champ  (hyperfocale, PDC) mais qui a aussi une option de réalité augmentée pour pouvoir visualiser les distances par rapport à ce que vous avez devant vous. C’est assez pratique pour l’hyperfocale par exemple.

  • un tableau de profondeur de champ calculé en fonction de votre boitier et de votre focale, reprenant les ouvertures possibles, avec également un vue en réalité augmentée.

  • un tableau d’hyperfocale, calculée en fonction de votre boitier et de votre focale, reprenant les ouvertures possibles, avec également un vue en réalité augmentée.

  • des outils de distance au sujet, une réalité augmentée de nuit pour trouver la voie lactée, un outil de calcul de startrails, un calculateur d’expo pour astrophoto selon 2 méthodes, un outil de calcul pour les time-lapses, une carte reprenant différents points d’intérêt et un minuteur.

Vous avez également la possibilité de sauvegarder vos planifications et des rubriques d’aide et de conseil.

Comme vous pouvez le voir, cette application est plutôt très complète et vous aidera aussi bien dans la planification que dans l’exécution de vos sessions photos.

Une autre donnée importe lorsque vous planifiez vos sorties, c’est la hauteur de la couche de nuages. Par exemple, si vous souhaitez un lever/coucher de soleil avec un ciel rempli de couleurs, vous aurez besoin de nuages d’altitude. Pour essayer de prévoir cette couverture nuageuse, j’utilise Clear Outside.

Une fois sur place, si vous prévoyez de réaliser des pauses longues, un calculateur est toujours utile. Je vous ai dit qu’il y en avait un inclus dans Photopills, mais il n’est pas possible d’empiler les filtres. Pour se faire, j’utilise une application qui s’appelle ND Filter. C’est assez simple d’utilisation et plutôt efficace.

Matériel.

Voilà un point compliqué. Il y a parfois des compromis à faire, par exemple si vous voyagez en avion.

Mais si vous êtes en voiture, vous êtes libres d’emporter le poids que vous voulez. Je ne vais pas vous faire une liste exhaustive de matériel, surtout au niveau des objectifs. A vous de voir ce que vous avez envie de réaliser comme photo et de sélectionner le matériel adéquat. Par contre, je vais plutôt attirer votre attention sur quelques  accessoires pratiques .

Si vous prenez un trépied, pensez à prendre le plateau de fixation. Ça a l’air bête dit comme ça tellement ça paraît évident mais on n’est jamais trop prudent.

Si vous pensez réaliser des pauses longues, il y a 2 éléments à bien vérifier  : les filtres et la télécommande.

Commençons par les filtres  : vérifiez bien que les bons filtres sont dans les bonnes boites et que vous n’en oubliez pas (ok, il n’y a peut-être que moi qui soit bordélique à ce point…) , et que vous avez un chiffon en microfibres pour les nettoyer, ainsi qu’une petite poire à air.  Cela vous servira aussi pour vos objectifs.

Ensuite la télécommande. Si vous désirez étendre votre temps de pause à plus de 30 secondes, vous en aurez besoin, sauf si vous optez pour un déclencheur souple. Mais si vous avez opté pour une télécommande programmable, vous aurez besoin de piles. Pensez  bien à vérifier le format des piles et surtout à avoir des piles de réserve. Il n’y a rien de plus énervant que de préparer tout son matériel,  trouver sa composition, calculer son temps de pause, allumer sa télécommande et se rendre compte que la pile est vide et que l’on n’en a pas de réserve. Et je parle d’expérience… hélas.

Cette liste n’a pas la prétention  d’être exhaustive ni d’être une référence mais si deja elle peut servir de pense-bête, vous m’en verrez ravi. Sur ce, je vous prie de m’excuser mais je vais vous laisser, j’ai quelques jours de vacances à préparer.

À propos de l'auteur:

Photographe belge, une fois. :-)Passionné par la lumière.Mes champs d'activité couvrent le portrait, les paysages, l'architecture, les voyages ainsi que les mariages et la famille.Mon travail a été publié dans différents magasines, tel le Photoshop User Magazine ou le Dark Beauty Magazine et j'ai également été lauréat de plusieurs concours internationnaux, notament dans le domaine du portrait, du mariage et du paysage.

3 Comments
  1. Je pars très peu en vacance ;) mais merci pour tous ces conseils :tumbsup: Cela me permettra de trouver des endroit intéressant dans la région Occitanie ;)
    Le guide vert de Michelin je ne connaissais pas et certaines des applications cités ci-dessus non plus : – Weather – Clear Outside. – Underground.

  2. La plus part du temps les vacances se résument à rando et sac à dos.. Donc je pars le plus “léger” possible.
    Cela se résume en général au 6D+24-105mm ce qui couvrira la plus grande partie des besoins.
    Sinon, si exceptionnellement je loue un véhicule sur place, j’emporte en plus trépied, filtres, .. mais pas beaucoup plus en fait ^^

0 Pings & Trackbacks

Laisser un commentaire

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓