Objectivement, combien d’objectif?

Comme vous le savez peut-être, je reçois énormément de mails chaque jour dans lesquels mes lecteurs me posent différentes questions sur la photo.

Une des questions récurrentes est celle des objectifs qu’il faudrait que la personne puisse avoir pour “compléter” au mieux son matériel.

Ne pensez surtout pas que cette question trotte dans la tête des seuls débutants, pas mal de photographes experts ont eux aussi quelques interrogations sur le sujet.

Alors au final, combien nous faut-il vraiment d’objectifs? Quel genre et comment les choisir?

Si je ne vais pas vous apporter de réponse toute faite, je vais essayer de vous guider pour mieux appréhender vos futurs choix.

Car n’oublions pas, l’objectif est la partie la plus importante d’un appareil photo!

Nous allons en premiers lieux couper la tête d’une idée qu’ont beaucoup de photographes, des plus débutants aux plus experts…

Couvrir toutes les focales :

Couvrir toutes les focales est une sorte d’obsession du photographe!

Que ce soit en un objectif :

Je prends le 18-270, comme ça je couvre 95% de mes besoins.

Que ce soit à coup de zoom :

Je prends le 16-35/2,8 et le 24-70/2,8 et le 70-200/2,8 comme ça j’ai tout ce qu’il me faut.

J’ai d’ailleurs entendu très souvent des choses du genre :

Non, je ne peux pas prendre, le 100-400 avec mon 16-35 ça ferait un trou…

La peur du fameux “trou” dans la gamme est presque une psychose!

Très peu de photographes imaginent pouvoir supporter un trou dans la parfaite adéquation qui devrait régner entre leurs objectifs.

Pourtant, contrairement à ce que l’on peut imaginer, la différence entre deux focales n’est parfois rien de plus que quelques pas.

Pour illustrer mon propos, je vous invite à regarder l’image ci-dessous.

La première photo a été prise à la focale de 10mm, puis j’ai reculé de moins d’un mètre (un seul pas) et j’ai repris la photo à la focale de 22mm.


Vous pouvez constater que mis à part la déformation due au grand-angle, les deux photos ont le même cadrage.

Il est évident qu’entre 55mm et 100mm il faudra plus d’un mètre pour retrouver le même cadrage, mais tout de même moins de 10 mètres.

Autrement dit, souvent la différence n’est pas aussi flagrante que l’on peut l’imaginer.

Donc, avoir un “trou” dans son parc d’objectif n’est de loin pas un problème!

Maintenant que l’on sait ça, quel objectif privilégier?

Le choix d’un objectif :

Si c’est la partie la plus importante de notre équipement, l’objectif peu aussi être la partie la plus onéreuse.

Le choix doit donc se faire de faire de façon judicieuse, d’autant qu’on a rarement l’argent pour s’en offrir plusieurs d’un coup, et que c’est un objet qui en règle général à une durée de vie bien plus longue que celle de son appareil.

Le fait de savoir que c’est un objet que l’on va garder longtemps devrait nous pousser à faire un choix axé surtout sur la qualité.

Exceptionnellement sur ce blog, je vais séparer en trois catégories mes lecteurs….mais promis, cela restera certainement une exception.

  1. Les débutants : Ici, la personne vient souvent de passer au réflex et ce retrouve avec l’objectif du kit de base, sa première envie est de complété le très connu 18-55/3,5-4,5 que l’on trouve dans presque toutes les marques.
  2. L’amateur : Il a déjà roulé un peu sa bosse, et veut évoluer en s’offrant une optique plus pointue, un bel objectif, mais souvent dans l’idée de remplacer un existant, ou alors en complément de l’équipement actuel.
  3. L’expert : Qui lui va s’offrir un objectif qui le fait rêver souvent pour compléter le matériel déjà existant.

Est-ce que ces trois catégories doivent réfléchir différemment pour l’achat d’un objectif?

Oui et non, nous allons juste séparer le débutant des deux autres.

Le débutant :

Le débutant qui lui découvre le plus souvent la photo avec un reflex a besoin d’apprendre, de se perfectionner, mais aussi de trouver son chemin, ce qu’il aime de ce qu’il aime moins.

De ce fait, mon meilleur conseille sera de s’offrir un 55-200 de base, pas très cher, cela couvrira la plupart de ses besoins et lui permettra d’économiser en vue d’un futur achat plus conséquent.

Pour le moment la qualité n’est pas des plus primordiale dans cette phase d’apprentissage où il aura beaucoup à faire pour maitriser les différents éléments qui vont donner une image.

Quand le souci de la qualité de l’objectif va se faire sentir, ce sera le signe que notre débutant n’en est plus vraiment un!

L’expert et l’amateur :

Les deux devront réfléchir de la même façon, ils savent maintenant que l’objectif est la pièce maitresse de leur équipement, ils doivent impérativement choisir de la très bonne qualité, la meilleure selon le budget qu’ils peuvent y consacrer.

Voici les critères importants pour faire le choix de leur future acquisition :

  1. Ne pas trop tenir compte du “trou” dans la gamme.
  2. Établir un budget.
  3. Ciblé ses besoins et envies (un achat plaisir parfois peut donner beaucoup de satisfaction).
  4. Puis choisir la meilleure qualité possible selon les trois premiers points.

Concrètement cela va donner quoi?

Mettons-nous à la place d’un amateur qui pratique depuis quelques années déjà, il a un boitier, son 18-55mm et rien d’autre.

Depuis qu’il pratique, il a compris que ses affinités photographiques vont vers le portrait.

Son budget ne lui permet pas de s’offrir un 70-200mm f/2,8 ou un 85mm f/1,2.

Il pourra par contre s’offrir un 135mm f/2 qui en plus de faire de très jolis portraits avec une PDC très courte, pourra lui servir de petit téléobjectif.

L’avantage, la personne aura un très bel objectif légèrement spécialisé, mais une bonne longue focale et un objectif entré de gamme qui pourra encore servir pour la plupart des photos.

Son prochain achat devrait en effet se concentrer sur le remplacement du 18-55 histoire d’avoir de bons objectifs qui tiennent la route, qui sont solides et qui lui dureront plusieurs longues années.

Bien entendu, entre les 55mm de la plus longue focale du 18-55 et les 135mm de l’autre objectif,  il y a un bel écart (80mm), alors la question est…

Mais est-ce que cela pose un problème?

Au final non, car un objectif, à moins d’être ultra spécialisé, tel que le Canon MP-E 65mm f/2,8 1-5x Macro, qui ne fait que des photos macro, peut souvent servir à bien des choses.

Un 100mm f/2,8 Macro pourra aussi bien faire de la macro, qu’un portrait, qu’une photo de paysage.

Le trou dans la gamme n’est souvent pas gênant, à moins bien entendu de n’avoir qu’un 8mm et un 800mm…l’écart sera peut-être un peu trop important, mais avouons que c’est rare de voir ce genre de configuration.

Par contre, je ne trouverais pas improbable de shooter avec seulement deux objectifs qui seraient composés d’un 10-22 et d’un 70-200!

Il y aurait bien presque 50mm d’écart entre les deux, mais en réalité, 50mm ce n’est rien, au plus quelques mètres en avant ou en arrière et on compense le problème de “cadrage“.

Conclusion :

Je vais donner l’impression de me répéter, mais comme c’est une idée bien enracinée, je ne me lasse pas de dire qu’avoir un trou dans sa gamme d’objectifs n’est de loin pas dramatique.

Au contraire, il vaut mieux avoir un gros trou, mais de très bons objectifs, que d’avoir toutes les focales et se contenter d’objectifs de mauvaise qualité.

Dans cette démarche, on sera souvent tenté d’aller voir chez des constructeurs indépendants, tel que Sigma, est-ce un choix judicieux?

J’avais écrit un article sur le sujet en novembre 2008, même si le billet à de l’âge, les conclusions restent tout à fait d’actualité : Voir ICI.

Pour finir, je dirai qu’un objectif est généralement un très bel objet que l’on est très heureux de posséder. On l’a souvent désiré longtemps avant de se l’offrir en lisant et relisant sa fiche technique des dizaines de fois.

De ce fait, et si votre budget vous le permet (sans que votre banquier vous tue ou que votre conjoint ne demande le divorce) il ne faut jamais hésiter à se faire plaisir…le plaisir n’est-il pas le but final de notre passion?

Bon courage et bonne photo!

PS: Suite au débat dans les commentaires sur les focales fixe, voici mon avis sur le sujet que j’avais publié dans un ancien article: Voir ICI

 

À propos de l'auteur:

Il est beau, fort et musclé... Enfin, s'il n'est pas tout ça, il est passionné de photo, passion qu'il essaye de vous transmettre du mieux qu'il peut!

139 Comments
  1. Au sujet de la qualité, je me pose la question du choix d’un (très) bon zoom “standard” pour mon 7D en remplacement du 16-85, trop mou sur les bords. Est-ce que je prends le 17-55/2.8 EFS ou plutôt le 16-35/2.8 EF auquel je devrai ajouter un équivalent 85-100mm ?

    Merci d’avance à tous pour vos précieux conseils.

  2. Tim Frizon

    Salut Franky ! Un super article, comme d’habitude. Il va en aider plus d’un je pense. :)
    Je suis plutôt d’accord avec toi sur le fait qu’avoir un trou dans la gamme n’est pas très grave. Mais comme tu l’as dit, il faut pas que le trou devienne un gouffre avec un 50mm et un 800mm car là c’est un peu beaucoup.

    A bientôt !
    Amt.
    Tim

  3. Et que penses-tu du choix d’une gamme d’objectifs fixes ? Du coup, avoir des trous est normal. Personnellement, je ne photographie quasi plus qu’avec des objectifs fixes, il est vrai plus pour du portrait, mais même pour du reportage, je ne vois pas le problème ! Et puis ça fait bouger un peu les jambes au lieu de faire bouger la main sur une bague de zoom :-)
    En fixe, on a une qualité nettement meilleure pour un prix plus raisonnable. Ma gamme de focale s’étale de 28 à 100mm en passant par le 50 et le 85. Et franchement, je ne retournerais au zoom pour rien au monde …

  4. Très bon article! je partage tout à fait ton argumentation, y compris les trous dans la gamme. Ce n’est pas bien grave si c’est pour choisir de objectifs de bon niveau.

    Je rajouterai aussi que pour un débutant, inutile d’investir dans du matos expert. Si c’est pour prendre 90% de ses photo en tout auto (surtout si c’est pour prendre son chat ou Mémé Odette en photo), les objectifs du kits sont tout à fait suffisants! Il sera toujours temps d’investir par la suite si la passion et les connaissances techniques sont au rendez-vous.

    • Effectivement, ton avis sur les débutants qui ne devrait pas immédiatement investir des fortune dans du matériel photo est très juste.

      Il ne faut bien entendu pas voir dans ses propos une sorte de mépris, mais bien un bon conseille pour partir du bon pied!

    • Tout dépends de ta pratique de la photo.

      Disons qu’au vu de certains viseurs, je trouve la MaP manuel un peu difficile.

      Sinon, si tu fais des photos “calme” où tu as le temps de peaufiner ta map, il n’est largement pas obligatoire d’avoir un AF.

  5. Je rejoins Mickaël; moi aussi , je n’ai que des focales fixes; je n’ai jamais pu me faire au zoom; j’ai essayé, mais alors je ne sais plus sur quelle focale me régler, alors qu’avec ma gamme d’objectifs à focale fixe, je sais quasiment à chaque coup quel objectif je fais utiliser pour photographier la scène que j’ai devant moi. En plus, un zoom, c’est plus gros, plus lourd, moins discret… quasiment que des défauts !
    Le photographe est un paradoxal, comme tout être humain d’ailleurs (!) : il souhaite s’équiper d’un reflex pour pouvoir bénéficier d’une large gamme d’objectifs, et d’un autre côté, il n’a cesse de désirer un zoom “universel” qui lui évitera de changer d’objectif !

    • Comme j’ai répondu à Mike, je suis plus pondéré.

      Disons que je vie très bien entre mes objectifs fixe et mes zooms.

      Selon les besoins je peux prend les uns, comme les autres.

      J’en parle d’ailleurs dans un billet écrit il y a quelques temps déjà mais qui est toujours d’actualité: Zoom ou objectif fixe?

  6. Oud_s

    J’ai toujours eu des zooms à grand range. Celui que j’utilise le plus est un tamron 28-105 2.8 (l’énorme des années 90-2000), qui a remplacé un antique canon 35-105.

    Le tamron vieillissant, et redoutant une panne je vais le remplacer par le 28-300 L en septembre.

    Paradoxalement, je suis fan du 28 2.8, et du 85 1.8, discret et légers. J’ai aussi un 90 macro tamron. Le 135/2 ne sort plus trop, en aps-c, mais est toujours là au cas ou en argentique.

    En clair j’ai ce que j’appelle “le bon à tout”. Et les fixes pour soit sortir très léger sans concessions.

    Le système MF a ses propres otiques, des occases achetées au coup par coup.

    Avoir plein de zooms lourd, qui ne descendent qu’à 2.8 j’en suis revenu. c’est incomplet à mes yeux. Des trous de range, j’en ai toujours eu, ça ne ma jamais gêné.

    Et si vous faites du studio, n’importe quel objo actuel est excellent en dessous de 8, donc pas la peine d’investir dans du neuf : un vieux 55-200 àpascher d’occase suffit amplement. Les forums et le net ne sont pas de bons indicateurs du terrain ^^^.

  7. Je pense aussi que vouloir absolument des focales fixes est aussi une idée conçue semblable à l’idée d’argentique.

    Il ne faut pas se borner à rester sur l’argentique en ventant sa qualité supérieure au numérique.
    Je pense que pour les objectifs c’est pareille finalement. Il faut se faire à la technologie et se rendre compte finalement que les zoom deviennent de plus en plus performants et équivalents voir meilleurs que certaines focales fixes.

    • Certain zoom son effectivement étonnant de qualité, je pense par exemple à ton 70-200/2,8 L IS USM II qui tient la comparaison avec un 400/2,8 L IS USM, on va dire que sa laisse songeur et rêveur.

      Il est vrai que les progrès en optique son tel qu’il nous sorte des zoom qui font très bonne figure face aux fixe.

    • Oud_s

      Bullit : la photo me fait manger … Ce n’est pas qu’un loisir …

      Ou ai-je écris que l’argentique est supérieur au numérique ? Tu peux vérifier sur les commentaires, partout sur ce blog, ou sur pixelartese, ou sur mes fb/twitter …

      Enfin, j’utilise et des zooms et des fixes … Qui sont complémentaires, tout comme l’argentique et le numérique le sont au niveau des rendus. Les rendus argentiques sont inimitables en numérique, tout comme le coté “propre” et les hauts isos du numérique sont impossibles en argentique. Complémentaires.

      Dire que les zooms sont meilleurs que des fixes sur des tests c’est mentir. Dire que des fixes sont plus polyvalents et versatiles que des zooms c’est également mentir. Et comparer des objos fixes en grand angles conçus dans les années 90 à de zooms grand angle numériques qui ont été conçus fin des années 2000, c’est également tricher car les objos qui sortent sont tous mis à jour.

      Enfin, on fait des photos avec le matériel et les moyens dont on dispose. Perso je ne fais de photos qu’avec le matériel que j’ai à disposition, et que je me suis mis à disposition.

      Bonne continuation.

      • Serais-je un Ayatollah de l’objectif fixe et de l’argentique ?
        J’ai juste indiqué ma pratique, et c’est je crois ce que suscitait Darth en écrivant cet article. J’ai adopté le numérique depuis 2006 – sauf quand je travaille au sténopé – et j’ai toujours réagit sur les forums quand on fustigeait l’une ou l’autre technique. D’ailleurs, je ne suis pas “borné”, puisque j’ai essayé les zooms (même à plusieurs reprises, je ne suis pas entré dans le détail); je dit tout simplement que je suis plus à l’aise avec une optique fixe qu’avec un zoom
        Par ailleurs, dans les “défauts” des zooms que jai cités, je n’ai pas parlé de la qualité, même si , comme tu le mentionne, ceux-ci deviennent de plus en plus performants… en tout cas c’est ce que l’on peut lire … depuis plus de trente ans ! :)

      • Pour les zoom qui deviennent plus performant, crois moi, ce n’est pas qu’une légende.

        Si tu as lu mon article que j’ai mis dans le “PS” tu sauras que j’utilise aussi bien du fixe que du zoom.

        Pour autant, j’ai pu constater des différence surprenante.

        Par exemple, le 70-200/2,8 L IS USM II fait presque jeu égale avec le mythique EF 400/2,8 L IS USM!

        Pis encore, il est largement plus performant (en qualité d’image) que le non moins fameux 85/1,2.

        Mais au-delà de ça, si je continue avec l’exemple du 85/1,2 n’est pas dans la même catégorie que le 70-200/2,8.

        Je pense vraiment que chaque situation réclame son outil!

        Par exemple quand je pars en billebaude, je suis tout à fait heureux du 400/2,8 L IS USM, mais je sais que quand je suis “coincé” dans mon affût, un 200-400/4 serait un véritable plus!

        • oud_s

          Ce qu’il y a c’est aussi que les fixes qui sortent par la suite sont encore un cran au dessus, mais à PO, c’est la MAP qui reste critique.

  8. Je passe en coup de vent.

    Objectivement.. tu n’as pas répondu à la question de ton article! Combien d’objectifs alors?? :twisted:
    Personnellement, j’ai un petit trou de focales, des recouvrements, 2 focales fixes, 3 zooms. 8)

    J’estime avoir tout ce qu’il me faut pour l’instant, il faut améliorer les compétences de la photographe et puis on verra pour le renouvellement d’objectif et de la gamme.

    Dimanche il y a un article intéressant dis donc! :lol: :lol:

    • Si je ne vais pas vous appor­ter de réponse toute faite, je vais essayer de vous gui­der pour mieux appré­hen­der vos futurs choix.

      Ca vient du 5e paragraphe…roh mais quand même, il faut lire avant de critiquer! :lol:

      En tout cas, il semble bien que le prochain article soit des plus intéressant en effet, moi en tout cas, il m’a plus qu’intéressé!

      Au point que j’ai bousculé tout mon agenda pour le publier le plus tôt possible! :)

    • Mais il est vrai aussi que je n’ai pas vu beaucoup de littérature sur le sujet… encore moins en français. Ca motivera sûrement l’intérêt des gens. :)

      Il y a les “trucs de bases” mais c’est difficile d’imaginer ce qui se cache derrière. :roll:

      J’ai hâte de lire ton propre avis sur cet article Darth. Garde la surprise pour les commentaires. :) :)

    • Sarah

      Quand j’ai vu que c’était toi qui allait écrire le prochain article j’étais encore plus pressé que d’habitude de le voir.

      Mais on doit attendre encore deux jours! :(

      J’espère que j’arriverais à mettre le premier commentaire. :-P

    • Sarah: Quand j’ai vu que c’était toi qui allait écrire le pro­chain article j’étais encore plus pressé que d’habitude de le voir.

      Mais on doit attendre encore deux jours!

      C’est gentil Sarah. Et bien j’espère qu’il sera à la hauteur. :-P Pour moi aussi l’attente est longue car je suis impatiente d’en lire les commentaires. Ceci dit, heureusement qu’il est publié demain, aujourd’hui j’ai un mariage et je n’aurais pas été présente de la journée. Demain après-midi ce sera plus facile pour moi.

      Et pour le premier commentaire, comme Darth a choisi de le planifier vers 12h, il a de bonnes chances d’être le premier. :lol: S’il l’avait mis à 9h, Sarah aurait eu ses chances. :-P

      • Gordon Shumway

        Pff, il a même pas besoin de planifier.
        Il a du poster un com sur l’article non publié comme ça, lorsqu’il apparaîtra, il apparaîtra avec le premier com.
        Darth is Mr Devil. :twisted: :lol:
        C’est bon d’être admin. :$$:

  9. kervador

    J’ai bien aimé cet article et les commentaires qui le suivent.
    Je dirais que je suis un débutant éclairé pour le reflex : j’ai un long passé de compact/bridge avec un powershot G5 (super résistant/solide au passage et qui avait une ouverture 2-3 !) avec lequel j’ai commencé en tout automatique pour finir ces dernières années en presque tout manuel.
    Dernièrement je me suis fait plaisir et j’ai pris un 60D qui était livré avec un 18-135 3,5/5,6.
    Seulement, même s’il est assez polyvalent (zoom x7,5) je trouve qu’il est vite un peu faible en ouverture. Je regrette parfois, surtout en intérieur l’ouverture à 2 du powershot.

    Par quel objectif serait il le plus judicieux de commencer à le compléter/remplacer ? Vaut il mieux que je commence sur un focale plutôt courte dans les 18-55, ou plutôt sur les focales plus longues comme du 70-200 ou du 100-300 ? Je me pose aussi la question de la focale fixe : un 28 avec une grande ouverture pour récupérer de la lumière en intérieur ?

    Voili voilou mes interrogations.

    • Te répondre directement c’est un peu difficile.

      Il me manque beaucoup d’information:

      1) ton budget
      2) le style de photo que tu fais
      3) ta façon de prendre des photos
      4)…etc

      Pour répondre à tes interrogations, il faut te poser les bonnes questions:

      Quelle est la focale que j’utilise le plus?

      Regarde tes photos, et essaye de voir si tu es plus grand-angle ou plus télé objectif.

      Cela pourra déjà t’aider à t’orienter.

      Quelle est la première qualité que je cherche dans une optique?

      Si c’est comme tu le laisses supposer les très grandes ouvertures, il faut t’orienter en conséquence.

      Mais attention plus l’ouverture est grande, plus le prix des objectifs monte.

      Combien suis-je prêt à dépenser pour un objectif?

      Comme je le disais dans un article, il y a une sacrée différence de prix entre un 70-200/2,8 L IS USM II et un 135/2 L USM.

      Ils n’ont pas la même utilité, mais le premier est presque le double de l’autre.

      Bref, comme tu auras compris, je ne peux pas vraiment t’aider, juste essayer de te mettre sur la bonne voie.

      Si tu as d’autres questions, surtout n’hésite pas, comme tu l’auras compris, je mets un point d’honneur à répondre à tous les commentaires! 8)

      • kervador

        Merci de ta patience :)

        – Budget : pas vraiment de budget, mais pas non plus le prix d’une voiture pour un objectif tout de même ;)

        – Style de photos : Pas vraiment de style :/ (photos de famille, de voyage, difficile de trouver une orientation dans ce que je fais) Je dirais que ce sont surtout des photos souvenirs. Rarement de la macro.

        – Façon de prendre des photos : Essentiellement sur l’instant en famille, en voyage je m’efforce de prendre mon temps pour avoir des photos plus construites et avoir moins de “déchets”.

        Ce que je me dis également, c’est que le 60D est une transition pendant qqs années (5/6ans) avant de passer sur un full frame donc autant prendre une/des objectifs qui eux resteront d’un modèle à l’autre.

        Mais comme tu l’as dis précédemment, je n’ai pas l’intention de me précipiter et pourquoi pas attendre un peu pour mettre un peu plus cher pour un meilleur objectif que je garderais plus longtemps, même si je ne m’imagine pas mettre 10k€ dans un objectif tout de même.

    • Je te rassure, les objectif à 10K€ sont surtout des très longue focale du genre 400/2,8 600/4 ou 800/5,6

      Et je doute que tu ais besoin de ça.

      Donc, si on élimine les EF-S (spécialement fait pour les capteur APS-C) et que tu fais du familial, je commencerais par un 24-70/2,8 L USM (un must dans le genre, je fais 85% de mes photos avec).

      Le problème, c’est que sur ton 60D, cela va donner un 39-112/2,8 et du coup tu perdras en grand angle.

      Mais au besoin, si tu garde le 18-135, et que tu as besoin de grand angle, tu pourras toujours t’en servir.

      Ensuite, il te faudra complété ça par l’achat d’un grand angle et plus tard avec un téléobjectif.

      Mais un pas à la fois :-P

      • kervador

        Encore une fois merci d’avoir pris le temps de me répondre.

        En regardant le 24-70 f2.8 L j’ai vu qu’il n’est pas stabilisé mais qu’il existe un 17-55 f2.8 IS mais qui lui n’est pas série L.

        Donc sans considération de prix puisqu’ils sont presque au même prix, vaut il mieux un série L non stabilisé ou un stabilisé qui ne soit pas série L ?

        Le 24-70 a aussi l’atout de la “tropicalisation” :)

        Pour le coté grand angle, c’est comme tu disais : un pas ou deux en arrière ;)

      • Comme le dis Chopperrette ci-dessous, le 17-55/2,8 IS USM est un EF-S, soit une optique que tu ne peux pas monter sur un FF.

        Cela ne va pas dans le sens de ta démarche.

        Mais crois moi, le stab ne manque pas sur le 24-70, se serait en effet un plus, mais je ne peux pas dire que sans lui c’est catastrophique.

    • Cela dépend de ton prochain boîtier. Si tu es sûr de passer sur du Full Frame, ton 17-55 ne te sera d’aucune utilité. Pour le même prix, c’est dommage.

      En attendant, le 17-55 f2.8 IS est un très bon objectif et correspond à un 24-70 sur les plages de focales sur ton 60D.
      Sinon tu patientes en économisant et peut-être que Canon sortira le 24-70 version II stabilisé.

    • Houlà, pour avoir parlé avec des personnes “bien placée” chez Canon, je peux t’affirmer qu’une chose, leur travail de renouvellement se concentre pour le moment sur les objectif blanc!

      Donc, ce n’est pas tout suite qu’on va voir une version II du 24-70/2,8

    • On gagne 35mm et la stab, mais on perd l’ouverture à 2,8

      Et comme je suis plus fan des PDC très courte, pour moi le choix n’a pas été très difficile.

      Après, chacun voit midi à sa porte, mais pour moi c’est sans aucun doute le 24-70/2,8 qui est le mieux (même point de vu performance optique).

  10. Bon article moi qui comptait investir dans des objectifs a moyen terme. Mon fabricant favoris étant instable sur le sujet, j’attends mais si je devais faire un acquisition, je remplacerais plutôt un de mes 2 objectifs avec une meilleurs ouverture plutot que d’ajouter un focale.

    Je me lâcherais bien pour un ZUIKO 14-54mm 1:2.8-3.5 II ou le 12-60 SWD :-P

  11. Très bon article! Comme d’hab’! :)
    Tu va encore m’aider, car comme tu le sait je suis en pleine reflexion sur le remplacement de mes objectifs.
    Disons que je suis dans le passage dans ton tableau du débutant à l’amateur. Même si ça fait plusieurs années que je pratique la photo.

    Mais comme le dit “quelqu’un” plus haut, le débutant ne doit pas se précipiter à acheter “tout ce qui a de plus cher” :-P Je suis toujours étonné de voir des touristes avec un matos de pros photographiers à tout va en mode “tout auto” et qui ne font rien en manuel.

    Je cherche à remplacer mes 2 objectifs “vendu en kit” le fameux 18-55 et 55-250mm! Et c’est vrai que je lis beaucoup de fiche et ça prend du temps pour se décider!

    Merci encore pour la qualité de tes articles :$$:

    • Merci à toi de prendre le temps de les lire et surtout de les commenter.

      Je suis toujours très heureux de voir qu’un article à touché sa cible et qu’il a fait plaisir à quelqu’un! :)

  12. Sympa cet article, pour ma part, je sors avec un 17-35 2.8 et un 70-200 2.8 (de chez Nikon :mrgreen: ) et pour completer le trouve, je pense que tu aurais pu en parler, c’est le 50mm en 1.4 de chez Sigma, mais chez Canon le 1.8 ne coute que 120€ à la Fnac, un peu plus pour le Nikkor et ça permet de combler facilement les trous je pense ;)

    J’attend le jour pour m’offrir l’onéreux 14mm f/2.8, le bonheur de shooter en focale fixe :ll:

    On me pose souvent la question pour completer l’optique de kit et les 55-200/250 partent commes des petits pains.

    • En toute sincérité, les 55-200 sont souvent des optiques très basique mais qui sont réellement “pensée” pour l’appareil avec lesquels ils sont vendu.

      Loin d’être des merveilles, ils se débrouille plutôt bien, et pour débuter en photo c’est très largement suffisant!

  13. kervador

    Question à la c… :
    Est ce que l’un de vous connaîtrait une page qui ferait un comparatif d’objectifs avec la même photo, prise dans les même conditions de focale/éclairage/boitier et qui listerait ces photos sur une page web histoire de pouvoir comparer facilement les objectifs ?

    Je sais je demande certainement la lune … Mais si un jour on ne l’avait pas demandé, personne n’y serait jamais allé ;)

  14. Gordon Shumway

    Objectivement, tu réponds pas trop à la question. :nange: :-P

    Plus sérieusement, je pense que pour commencer
    * un uga (style 10-20 ou 16-35) en 2.8 ou 3.5/4.5
    * un zoom classique (18-55 ou 20-70) en 2.8 ou 3.5/4.5
    * un “télé”zoom (70-200 ou 70-300) de préférence en 2.8 avec un stabilisateur indispensable pour ceux qui, comme moi, ont la tremblote et eventuellement des doubleurs x1,4/x2
    permet de couvrir un -très- grand nombre d’usages (disons 95%). :)

    Après c’est de la spécialisation (les superzoom, fish eye, objectif macro), c’est sans fin et ca coûte cher. Je pense qu’on peut parler de semi-pro. Attention, je dis pas que c’est mal. ;)
    On en revient à ton article sur “notre chère passion“.

    Un petit trou dans les focales n’est peut être pas trop grave mais par expérience, le mm peut être très important. Et assez souvent, je me suis retrouvé à ne pas avoir le mètre dont tu parles. Un bon exemple sont les carrières, grottes, la forêt, les rues, … :roll: Et ayant un vieux 350d, le recadrage me coûte cher alors que je suis pauvre en pixels. :oops2:

    Enfin, il vaut mieux des superpositions dans tes objectifs parce que, des fois, changer d’objectif fait fuir ton sujet. :grrr: C’est pour ça je pense que certains prendront alors des objectifs supplémentaires qui se chevauchent. Mais je ne suis que simple débutant, les experts pourront m’infirmer ou me confirmer. :oops:

    • Ce n’est pas faux ce que tu dis, mais ce n’est pas juste non plus.

      En fait, l’idéal serait bien entendu d’avoir une gamme d’objectif qui couvre toute les situation.

      Du 8mm au 800mm avec zoom et fixe pour notre plus grand bonheur.

      Malheureusement, la photo est une affaire de compromis, et parfois on doit faire des compromis plus ou moins douloureux.

      Alors, en attendant que les optiques coûte le prix d’un malabar, ou qu’il nous sorte le zoom parfait 8-800/2,8 qui ferait le poids et la taille d’un 70-300 avec les qualité optique d’un EF 70-200/2,8 L IS USM on devrai continuer à faire des compromis.

      Mon article explique qu’il vaut mieux avoir un trou dans sa gamme et une ou plusieurs optiques de très bonne qualité, que de vouloir couvrir un maximum de focale avec des objectif moyen voir mauvais.

      Sinon, astuce du jour, pour éviter de changer d’objectif, prend avec toi un deuxième boitier…. :zooh:

      • Gordon Shumway

        Darth:
        Sinon, astuce du jour, pour éviter de chan­ger d’objectif, prend avec toi un deuxième boi­tier.…

        Dit-il en disant qu’il faut économiser sur les objectifs. :-P

        Et en cas de manque d’argent moi au contraire, je préférerais avoir 2 objectifs moyens qui couvrent les trous. Quitte a récupérer par informatique, les “””défauts””” de la photo (ce qui n’est pas toujours possible je te l’accorde).

        Par ex. je préférerais un sigma 70-200 2.8 que pas de canon 70-200 2.8 II. :mmmh:

        Et puis on a dit aussi dans un précédent article, que la qualité n’est pas tout et que les gens peuvent aimer des photos de mauvaises qualités mais très originales.

        Donc, je préfère faire une photo un peu ratée techniquement mais très originale que pas du tout. Donc je favoriserais la couverture avec des objectifs moyens (avec l’espoir de “””retoucher””” l’éventuelle photo) que ne pas avoir de photo du tout parce que j’ai un trou dans les focales. ;-)

        Après c’est des questions de goûts, je pense qu’on doit effectivement aussi pouvoir s’en sortir avec des trous. :hihi:

        • oud_s

          J’aurais plutot dit un ou deux zooms moyens, avec un fixe en GA à 2.8 mini, et un petit télé fixe à 1.8 (genre 85). Les trous on s’en moque : le jour ou tu as une photo à faire en urgence, tu la tentes avec l’objo monté dessus ;)

          (Oud’s, qui vient de vendre une photo de 5 Mpix réalisée il y a 3 semaines au nokia pour un centre de loisir)

      • Disons que d’expérience je sais que les “trous” ne sont pas un handicape, sertaines filles ont de très bons emplois bien payé…heu….mince, me suis trompé. :lol: :lol:

        :zooh:

        Je voulais dire, que l’on peut toujours s’arranger avec un trou dans la gamme.

        Après, c’est aussi une histoire personnel, on doit faire selon son expérience, son ressenti, ses besoin.

        Je ne fais que donner des conseils qui me semble juste, mais chacun voit midi à sa porte.

        Il n’y a pas de méthode plus juste qu’une autre. 8)

    • oud_s

      Et pourquoi tu ne fais pas un “faux-panoramique” en remontant après coup juste 2 images ? Perso c’est ce que je fais “au pire” quand je n’ai pas la focale grand-angle dispo. ;) 9 fois sur 10 ça passe.

    • Gordon Shumway

      Darth:
      Disons que d’expérience je sais que les ”trous” ne sont pas un han­di­cape, ser­taines filles ont de très bons emplois bien payé…heu.…mince, me suis trompé.

      Je vou­lais dire, que l’on peut tou­jours s’arranger avec un trou dans la gamme.

      Je me suis dit en l’écrivant, “est-ce que je laisse ça ???”. J’ai eu une vague intuition mais je me suis dit, non je dois me tromper. Je crois que j’avais tord. :twisted: :-P :lol:

      Maintenant reste plus que les réactions des filles. :nawak:

      Mais je suis d’accord avec le fait de faire des compromis. Toi tu es doué pour la photo, ton compromis ira sur les focales et pas sur la qualité des objectifs ni sur le prix.

      Moi je suis trop débutant et un peu moyen en photo (même si ca me dérange pas de pas avoir l’oeil artistique :mmmh: ), je préférerai m’offrir des objectifs moyens à la portée de ma bourse et avec la maximum de chances de faire une photo (ie plus de couverture focale) pour pouvoir apprendre au mieux le cadrage, les couleurs, … quitte à avoir une qualité moindre.

      Et si un jour je fais des progrès, je basculerai (je pense) plus vers ta vision des choses avec des objectifs et un boitier de qualité supérieure quitte à avoir des trous manques ( :nange: ) car à ce moment je serai comment pallier ces défauts. Et j’aurai toujours à dispo le matériel de qualité moyenne dont je connaîtrai le comportement. :hihi:

      • oud_s

        Ne te sous-évalue jamais !!! Et comme tu le dis, mieux vaut tenter une photo avec ce que l’on a, que de ne pas la faire avec l’excuse de ne pas avoir “le bon matos”.

        Darth comme d’autres ici sont capables de faire des photos avec ce qui est à dispo.

  15. Perso, pour moi il me manque limite que le 100 2.8 macro, le 16-35 (ou c’était 18-35) .. et un 300 f.2.8 que je compte me prendre mais j’hésite).
    Par contre je suis le seul a trouver que les focal a large zone (ex 18-300) son des objectif de scouting ?

    • Je déteste assez cordialement les objectif avec des rang monstrueux, genre 18-300!

      Ils sont en règle général mauvais à peu près partout et on une luminosité catastrophique.

      C’est à éviter comme la peste!

      Sinon, qu’est-ce qui te fait hésiter pour le 300/2,8 ?

  16. Sarah

    Mon papa a trouvé ton article très pertinant.

    Moi, aussi, mais je pense que tu t’en doutait.

    Elle est marante la photo d’illustration, c’est ton 400mm f/2,8 ?

  17. Je hais aussi les objo a range de monstre, pour moi c’est des scout lense rien d’autres.

    300 F.28 WROUMMM 5000.- vroum….. j’ai largement les moyens mais ca me fait un trop gros trou, le 300 F.2.8 NON is peut encore m’interesser vu que je suis stable (rofl) mais je le trouve pas

    • Alors, le 300/2,8 L USM est discontinué depuis déjà de longue année.

      D’ailleurs, si son AF tombe en panne, Canon ne peut pas le réparer.

      Ce n’est donc pas une optique à prendre même si tu trouve une bonne occasion.

      Mais je pense qu’avec la sorti du 300/2,8 L IS USM II tu vas pouvoir trouver des 300/2,8 L IS USM première génération pour de bons prx sur la marché de l’occasion.

      Sinon, pour avoir eu cette objectif avant le 400/2,8, croit moi, on ne regrette pas l’argent investi, c’est une vraie bombe! :)

  18. Jc

    Slt,

    Si je peux me permettre aborder la photo avec le désir du range universel est pour moi la meilleure manière … de ne pas faire de bonnes photos ^_^ !

    Bon, il est vrai que je suis équipé de longue date puisque chez Nikon mes objectifs de 1989 fonctionnent très bien sur mon aps-c.

    Mais je me suis équipé en fonction de mes besoins photographiques, et pas pour satisfaire à celui du sentiment de sécurité qu’on rencontre à longueur de discussions.

    Quand j’entend en effet un newbie (= bleubite) dire qu’il veut faire du paysage, du sport, du portrait et des photos de famille, je lui conseille directement d’acheter un compact : il ne sera pas déçu, ça fait tout ces p’tites bêtes là !
    Sauf bien sur “faire pro”, ça, ils le font pas ^^

    Bref quand j’ai acheté mon F801 je m’ai pris le 50 qui allait bien et qui va toujours aussi bien depuis 1989 d’ailleurs !
    Et j’ai fait avec, content que j’étais.
    Puis quand j’ai senti poindre l’héritier en 1990 j’ai eu envie de lui tirer le portrait. Zou, le 85 de course !
    Et j’ai fait avec ça pendant longtemps.
    De retour en numérique avec le coeff 1,5 j’ai eu besoin de retrouver une vue plus proche.
    “Si ta photo n’est pas bonne c’est que tu es trop loin” a dit Capa.
    Ben je m’ai payé (oui je sais…) le 24 en 2008.

    Tout ça pour expliquer que c’est le cadrage que je voulais avoir qui a toujours dicté mes objectifs, pas la peur du vide ou autre considération bassement consumériste et par ailleurs complètement con.
    Seul bémol au parcours, j’ai pris un 18-200 pour pouvoir le refiler à mon fils avec le boitier quand je retournerai au vrai 24×36 dans moins d’un an…

    Voilà. Quand un bleu te demande quel objectif a le meilleur piqué entre un 24 et un 35 vaut mieux lui conseiller d’ailler faire du vélo, ça lui évitera de se faire du mal au neuronne ! :nawak:

    • Si sur le fond je suis d’accord 100% avec toi, sur la forme je te trouve un peu dure.

      Il ne faut jamais oublié qu’on a tous été débutant, avec nos certitudes qui parfois se révélaient juste, et parfois fausse.

      Souvent le débutant ne fait que répéter certaines idées toute faites qu’ils ont entendu de photographe soit-disant “expert”.

      Car les plus beau cliché sur la photo et la qualité du matériel vient souvent des amateurs qui pense tout savoir!

      Bref, tous ça pour dire (et je le vois très régulièrement avec mes élèves) une petite explication sur le vrai du faux et tout rentre dans l’ordre!

    • Oud_s

      C’est tout autant ridicule de ne jurer que par des fixes, que de s’esbaudir sur les zooms.

      Chaque photographe a sa pratique et ses habitudes propres … et ça, c’est respectable.

      Enfin au lieu de conseiller d’aller faire du vélo, suggère à la personne de mettre un œil dans le viseur avec chaque focale. Elle-seule fera un choix au final. La vie en photo n’est pas comme sur le net. Heureusement !!!

  19. Bon article qui me conforte dans mes choix passé et à venir. :)

    J’avais équipé mon 550D d’un EF-S 18-55mm IS, et du 50mm f1.8 II qui est franchement terrible et carrément donné pour la luminosité qu’il offre, même si l’AF non USM patine un peu en basses lumière. Il est d’ailleurs vissé par défaut sur mon boitier.

    Puis très vite j’ai ajouté le EF-S 55-250mm f/4-5,6 IS qui était ma foi tout à fait convenable pour faire du circuit, de l’aéronautique, du sport, tant que les conditions lumineuses sont là.
    Vint ensuite un Sigma 10mm f/2.8 Fisheye EX DC HSM parce que c’est rigolo, même si ça sert assez peu. Et puis, l’occasion faisait le laron ! En plus, le Samyang 8mm bien plus abordable m’avait franchement déçu à l’essai :( , ce qui n’est pas le cas du Sigma. :hihi:

    Récemment, on m’a prété un 70-200mm f/4 L IS USM pour couvrir le Bol d’Or (endurance de 24h moto), et là, révélation ! :D Un AF de course, une luminosité exceptionelle par rapport à mon 55-250 f/4-5,6.
    Du coup, j’ai révé… et finis par “échanger” mon 55-250 contre un EF 70-200mm f/2,8 L IS USM v1 (le rève !) :-P

    Et un L dans la gamme, un… et un trou entre 55 et 70mm qui ne me perturbe pas le moins du monde, comme y dit le chef ! ;)

    Actuellement, me voilà bien équipé (18-55, 50 f/1.8, 10mm Fisheye et 70-200 f/2,8 pour ceux qui suivent pas) et je chercherais bien un remplaçant à mon 18-55 is de base, si possible qui couvre dans les basses focales (entre 16 et 18 mini) et jusque 40~50mm.

    Mais voilà,
    – le 16-35 f/2.8 L USM est… pas donné ! :-?
    – le 17-40 f/4 L USM n’est pas stabilisé (est-ce nécessaire, j’en sais rien, mais j’ai la stab sur le 18-55 alors…)
    – le 17-55 f/2,8 IS USM est un EF-S et même si je ne m’oriente pas vers du full frame dans l’avenir (trop cher les longues focales, je préfère l’APSC et son facteur 1,6 !)

    Bon, ça presse pas et j’avoue que les focales sous les 50mm servent plus souvent à du “paysage” qu’à du portrait, donc l’intéret des grandes ouvertures est moindre… mais j’y pense…

  20. ElekZik

    Je découvre ton site doucement et on y découvre des chose interessantes, ca fait plaisir.

    Pour ma part je suis en phase de tests donc je varie pas mal mon matos pour couvrir toutes mes folies.

    APN : Pentax K-R
    Objectifs :
    – du kit (18-55 DAL et 55-200 DAL)
    – 50mm F/1.4 argentique (qui devient donc un 85mm)
    – Bonette Macro à monter sur le 55-200 pour des belles photos macro
    – et depuis aujourd’hui un Fisheye 8mm de chez Samyang
    – Filtre IR à monter sur 18-55 pour photos IR.

    Je crois que j’ai fais le tour :zooh:

  21. bonjour,

    un et un seul objectif pourrait suffire si la démarche photographique est construite. Le bon sens du photographe : de quel objectif ais je besoin pour le style de photos qui est mon expression ? …. Les errements du consommateurs d’images : quels objectifs vais je acheter pour faire de la photo ?

    La nuance est subtil, le résultat non ….

    @+
    Patrick dit “ReflexNumerick” …

    • kervador

      Je dois l’avouer, il y a quinze jours la remarque de Patrick dit ”ReflexNumerick” m’aurait laissé indifférent mais il y a une quinzaine je suis l’heureux propriétaire d’un 50mm 1.8 (donc équivalent 80mm sur mon 60D) et j’ai découvert un autre monde :) :) :)
      Une autre façon de faire de la photo et c’est le pied !
      J’ai hâte de me trouver un 28mm (eqiv 44) ou un 35mm (equiv 56) parce que le 50 c’est un peu trop à mon goût. Et je crois qu’alors, il n’y aura plus que celui la de monté sur mon boîtier parce que ça correspond mieux aux photos que j’aime faire.

  22. kervador

    Quand on monte un objectif full frame sur un boitier avec capteur aps-c il faut appliquer un facteur pour avoir l’équivalent aps-c de l’objectif full frame (1,5 pour nikon, 1,6 pour canon)
    50mm fullframe donne un équivalent de 80mm sur un aps-c canon
    Ca je suis d’accord.

    Mais qu’en est il de l’ouverture ? y a t il un facteur à appliquer aussi ?
    f/1,8 pour full frame = f/1,8 pour aps-c ou bien est ce différent ?

  23. Etoilebaveuze

    Bonjour,

    J’ai un 50mm f1.8 que j’aimerai compléter avec deux autres objectifs dont un sigma 10-20mm f4/5.6 mais m’on principale souci c’est de savoir qu’elle objo prendre entre un tamron sp 70-300mm di vc usd à 350 euro ou le rêve du canon 70-200mm f4 is à 1049 euro.

    Ma question est: est-ce que je dois craquer pour le 70-200mm que je ne pourrai pas me payer d’ici 6 mois minim et auquel le sigma attendra encore plus ou est-ce que je prend le 70-300mm que je peut me payer de suite et me prendre le sigma un peu plus tard?

    Et j’aimerai un avis sur ce 70-300mm vc et il me semble que “CHOPPERRETTE” en a un monter sur un 50d!!!

    PS: j’ai un tamron 18-200mm qui fonctionne quand il veut et que je voulais remplacer pour quelque chose de mieux.

    merci d’avance pour les réponce.

    • Alors moi j’ai le 70-300mm de Canon, pas de Tamron donc je n’ai pas d’avis sur l’objectif dont tu parles.

      Ce que je peux dire par contre, c’est que f5,6 à 300mm des fois c’est un peu juste. La stabilisation, ce n’est clairement pas du luxe du coup.

      Si tu vises le 70-200mm f4, je te conseillerai d’attendre, ça vaut le coup. Moi je visais plutôt le 70-200 f2.8 et c’est le poids qui me gênait un peu, en plus du prix. Mon 70-300 est tout de même un peu “mou”, et manque de piqué surtout quand il n’y a pas assez de lumière. Bon moi je m’en contente: voir ici pour des exemples

      Pour le Sigma, j’ai le 10-20mm f3.5 et j’en suis super contente, il faut aimer les déformations et les gérer. Et la version F4-5,6, testée par Darth d’ailleurs, est bien aussi. Après à toi d’établir tes priorités, si tu as plus besoin d’un télé ou d’un grand angle. Personnellement, je me sers largement plus de mon UGA mais je ne fais pas beaucoup d’animalier.

      Bonne patience! :hihi:

  24. Misa

    Bonjour,

    J’ai déjà utilisé il y a quelques moi mon 70D avec le fameux 50mm 1.8.

    Maintenant je pense en ajouter un deuxième objectif qui couvre un angle plus grande, je pense alors m’investir dans le tamron 17-50 2.8 VC.
    Pour cette décision est-ce que j’ai fait le bon choix?

One Ping
  1. […] Objectivement, combien d’objectif? | Darth's Blog Débutant ou expert, ce n'est jamais facile de choisir son prochain objectif, un petit coup de pouce?! Source: blog.darth.ch […]

Répondre à Misa Annuler la réponse

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓