[Test terrain] Canon EOS 80D

canon-eos-80d-illustre

Dans la gamme Canon les appareils à deux chiffres sont certainement les préférés des passionnés de photo.

Il faut dire qu’ils sont idéalement placés dans le secteur moyen/haut de gamme, plus performants que les appareils à trois chiffres, et plus abordables que les appareils à un chiffre, ils offrent tout ce qu’un expert, ou moins expert, de l’image peut attendre d’un tel appareil.

Il y a trois années de ça, à la sortie du 70D j’ai trouvé la fiche technique si performante que je me suis laissé imaginer qu’il n’y aurait pas de 7D Mark II tant je le trouvais incroyable.

La question du jour est donc de savoir si Canon nous offre une évolution ou si ses créateurs et ingénieurs ont réussi à vraiment améliorer les choses.

Voyons ça ensemble, au travers d’un test fait sur le terrain pour évaluer cet appareil dans de vraies conditions de “travail” dans son véritable environnement, car pour savoir ce que cet appareil a dans le ventre, comment il réagit face à des situations de tous les jours, on ne peut pas se contenter de photographier son bureau et ce qui se passe sur le pas-de-porte.

Alors, installez-vous confortablement, nous allons voir ce que le petit a à nous offrir …

Pré-Test :

kit-80d

Le Canon EOS 80D est à première vue le clone du 70D, ils se ressemblent comme deux goûtes d’eau, il faudra y regarder à deux fois pour voir les différences d’apparence quand nous détaillerons dans la prise en mains.

Ci-dessus, petite vidéo “unboxing” pour vous faire une idée de ce que l’on trouve dans la boite.

Fiche technique 80D

  • Capteur : CMOS APS-C 24,2 Mpx
  • Antipoussière : oui
  • Viseur: optique : pentaprisme 100%
  • Écran : tactile et orientable de 7,7 cm 1,04 millions de pixels
  • Mise au point : TTL sur capteur Cmos 45 collimateurs AF de type croisé f/5,6, 27 collimateurs f/8 (9 de type croisé), le collimateur central croisé f/2,8 – plage AF -3 à 18 IL
  • Mise au point Liveview: AF CMOS Dual Pixel (détection de visages et suivi AF, FlexiZone-Multi, FlexiZone-Single), détection de phase AF (mode rapide) détection visage
  • Mesures d’exposition : Capteur de mesure RVB + IR de 7560 pixels sur 63 zones
  • Modes d’exposition : évaluative, pondérée centrale, sélective au centre et spot
  • Vitesse d’obturation : 30 à 1/8000 seconde vitesse synchro-x 1/250s
  • Motorisation : 7 images par seconde sur 110 JPeg et 25 Raw
  • Sensibilité ISO : 100 à 16000 ISO extension à 25600 ISO
  • Mémoire : un slot SD
  • Vidéo : MOV Full HD 1920 x 1080
  • Alimentation : LP-E6
  • Connexion : USB 2 (sortie vidéo), mini HDMI, microphone (mini-jack 3,5 mm), casque
  • Flash : NG 12 fonction flash-maître
  • Dimensions et Poids : 139 × 105,2 × 78,5 mm pour 755 g

Fiche technique 70D

  • Capteur : CMOS APS-C 20,2 Mpx
  • Antipoussière : oui
  • Viseur: optique : pentamiroir 98%
  • Écran : tactile et orientable de 7,7 cm 1,04 millions de pixels
  • Mise au point : TTL sur capteur Cmos. 19 collimateurs en croix (sensibilité supplémentaire à f/2,8 au centre). sensibilité -0,5/18 IL
  • Mise au point Liveview: AF CMOS Dual Pixel (détection de visages et suivi AF, FlexiZone-Multi, FlexiZone-Single), détection de phase AF (mode rapide)
  • Mesures d’exposition : TTL Capteur sur 63 zones
  • Modes d’exposition : évaluative, pondérée centrale, sélective au centre et spot
  • Vitesse d’obturation : 30 à 1/8000 seconde vitesse synchro-x 1/250s
  • Motorisation : 7 images par seconde sur 65 JPeg et 16 Raw
  • Sensibilité ISO : 100 à 12800 ISO extension à 25600 ISO
  • Mémoire : un slot SD
  • Vidéo : MOV Full HD 1920 x 1080
  • Alimentation : LP-E6
  • Connexion : USB 2 (sortie vidéo), mini HDMI, microphone (mini-jack 3,5 mm)
  • Flash : NG 13 fonction flash-maître
  • Dimensions et Poids : 139 × 104,3 × 78,5 mm pour 755 g
80d-joints

Comme vous avez pu le voir, j’ai mis en parallèle la fiche technique du 70D et du 80D avec en vert les améliorations.

Ce qui saute aux yeux c’est que certains changements sont plutôt marquants et poussent clairement la fiche technique vers le haut!

Je pense notamment au viseur – qui devient enfin un vrai viseur 100% -, mais également au module AF, à la mesure de lumière …etc.

Ce qui est moins spectaculaire avec cette première lecture, ce sont les capacités du tout nouveau CMOS, mais nous détaillerons tout ça plus loin dans l’article …

Ergonomie :

80d-multis-vues

Pour la partie prise en main ergonomie, on est vraiment très très … très proche de son prédécesseur.

On notera dans les tout petits changements qu’il y a deux positions supplémentaires sur le barillet, avec une position personnalisable de plus (la C2) et une position “filtre créatif”, pour obtenir des effets, telle que HDR, effet maquette, aquarelle … etc

Des options, qui feront sûrement plaisir aux plus néophytes d’entres nous, qui ne maîtrisent pas du tout le post-traitement, pour les autres, ils ont tout avantage à faire ce genre de modification au moment du développement.

Pour le reste, c’est l’exacte copie du 70D, je me permets donc un vilain “copier/coller”: 

L’ergonomie est le plus souvent un point fort chez Canon et le 70D 80D ne change pas la tradition, le travail ergonomique a été fait avec beaucoup de soin.

L’ergonomie du Canon EOS 70D 80D est très proche de celle du Canon EOS 6D (voir le test ICI), on retrouve le même principe de disposition des commandes.

Part rapport au 6D, on voit l’apparition d’un nouveau bouton sur le haut du capot qui permet de choisir le nombre de collimateurs qui vont aider à la mise au point, un peu comme le bouton M-fn sur le 1Dx et le 5D Mark III.

Pour le reste, même si je m’habitue au multicontrôleur en centre de la roue modeuse, j’avoue qu’un mini joystick aurait été à mon avis plus aisé. D’autant plus que je vise avec l’œil gauche et que, de fait, chaque fois que je veux changer un collimateur, je me retrouve avec le pouce dans l’œil droit.

Les menus sont toujours aussi efficaces dans leur ergonomie générale, rangés de façon logique, sans jamais qu’une liste ne se déroule plus que ce qui peut être affiché. Notons qu’ils sont maintenant numérotés sur le 80D

Avec en prime l’écran tactile, on finit par piloter son appareil avec une simplicité telle que cela vient à me manquer quand j’utilise mon 1Dx …

Encore une fois, Canon démontre qu’ils sont vraiment à l’écoute des photographes en nous livrant un appareil avec une ergonomie presque parfaite.

Nous allons maintenant passer à un des éléments qui, a mon sens, est des plus important dans un appareil photo, je veux bien sûr dire …

Le viseur :

viseur-80d

Ho mon Dieu !

C’est un peu mon expression quand j’ai mis l’oeil contre ce viseur, pour un APS-C, il est juste superbe!

Clair, lumineux, avec un très bon dégagement oculaire, qui saura ravir les binoclards comme moi quand ils portent leurs lunettes.

Toutes les infos nécessaires sont là, à portée d’oeil et c’est un vrai plus!

Tout comme ses ainés, le Canon EOS 80D permet de personnaliser le viseur à sa guise, on peut ajouter / enlever la grille de composition et les autres infos, un vrai must!

Mais la cerise sur le gâteau, c’est bel et bien le passage à une visée 100% que j’attendais depuis très longtemps sur cette gamme d’appareils et c’est quelque chose de vraiment positif que de voir arriver cette avancée, qui pour moi est aussi importante qu’un bon AF!

Petit reproche néanmoins, le niveau affiché dans le viseur, c’est une bonne idée mais j’aurais préféré celui qu’on trouve sur le 7D Mark II ou le 1Dx Mark II, qui permettent de vraiment se rendre compte de ce qui se passe, ici, le manque de “graduations” ne permet pas vraiment de l’utiliser et le rend presque inefficace, mais c’est vraiment le seul point noir.

Pour le reste, on a vraiment droit à une très belle évolution du viseur.

La prise en main:

80d

Comme expliqué dans le chapitre sur l’ergonomie, le Canon EOS 80D est très bien pensé et sa prise en main sur le terrain est vraiment agréable.

Etant le presque jumeau du EOS 70D, on se retrouve vraiment en terrain connu avec un appareil superbement pensé.

Les commandes tombent naturellement sous les doigts et il devient facile de le piloter l’œil au viseur, on reste dans la logique d’ergonomie Canon où tout se fait très naturellement.

Si vous vous offrez le grip vertical, vous aurez encore une meilleure prise en main, avec toutes les commandes doublées en position portrait.

Le menu rapide, que l’on atteint avec la touche “Q”, devient l’arme ultime grâce à l’écran tactile, un vrai plus qui aide réellement sur le terrain.

Comme expliqué plus haut, je suis vite devenu fan de l’écran tactile, que je voyais comme un gadget mais qui à l’usage me semble être un outil très performant et utile, qui heureusement est en train de se personnaliser.

Je préciserai que la construction solide est très rassurante sur le terrain, on sait qu’il ne craindra pas de prendre la pluie et saura être un bon baroudeur, qui a les capacités de se confronter au terrain et ceci quel que soit le temps.

La qualité d’image :

payasge-astro-80d

Canon 80D | EF 10-22mm f/3.5-4.5 USM |10mm | f/3.5 | 30s | 12’800ISO

Avant d’entrer directement dans le vif du sujet, il faut savoir que le Canon EOS 80D inaugure un tout nouveau type de capteur pour le format APS-C, son prédécesseur avait déjà eu une évolution de ce côté-là, mais ici, le saut technologique se ressent vraiment,  les convertisseurs A/N (analogique numérique) directement sur le capteur ont une vraie influence, comme on le verra plus loin.

Après trois ans de bons et loyaux services, le CMOS du 70D est donc remplacé par le tout dernier né de Canon, avec une technologie très proche de celle du Canon EOS 1Dx Mark II.  Un capteur de 24,2 millions de pixels, toujours pourvu de la technologie “Dual pixel”, qui c’est encore améliorée, comme on le verra un peu plus bas dans l’article.

Mais revenons à nos moutons…

Vous commencez à en avoir l’habitude maintenant, je teste la qualité d’image en tenant compte de trois points bien précis.

Ce sont toujours les mêmes, car ce sont vraiment ces points qui définissent la qualité de l’image au final.

Et ces différents points, qui rentrent en ligne de compte pour offrir la meilleure qualité d’image qui soit dans toutes les situations possibles, sont :

  • La qualité de l’exposition.
  • La qualité de l’AF et son suivi.
  • La qualité des images fournies et la gestion de la montée en ISO.

Nous allons donc détailler tout ça, afin de connaître la qualité d’image que délivre notre cher 80D

Commençons par…

La qualité d’exposition :

paysage-80d

Canon 80D | EF-S18-135mm f/3.5-5.6 IS USM |119mm | f/8 | 1/500s | 100ISO

Fort de son tout nouveau module de mesure avec un capteur CMOS RVB+IR de 7560 pixels sur 63 zones Canon arrive à encore améliorer la mesure de lumière, qui devient de plus en plus fine, ce qui est un exploit qui semblait presque impossible.

Il faut le dire, même si je me répète un peu, à l’heure actuelle, il est réellement difficile de prendre un boîtier en défaut. Sur les reflex on est toujours proche du sans-faute, et ceci, quelle que soit la marque. Le Canon EOS 80D ne déroge pas à cette règle, il pousse juste encore un peu plus loin la prouesse technique.

Car oui ! Le Canon EOS 80D est capable d’offrir une bonne exposition dans presque toutes les situations !

mouette-80d

Canon 80D | EF-S18-135mm f/3.5-5.6 IS USM | 135mm | f/5.6 | 1/800s | 100ISO

Sur le terrain, cela donne une exposition que l’on a peine à prendre en défaut. Que l’on soit en contre-jour, à la tombée de la nuit, en lumière artificielle ou naturelle… etc.

Pas moyen de vraiment piéger l’appareil ou alors seulement en le poussant vraiment dans ses derniers retranchements… Et là encore, ce n’est pas l’exposition même qui déclare forfait, mais la dynamique du capteur qui ne peut physiquement plus tenir la route, même s’ils ont aussi améliorer les choses de ce côté-là, comme nous le verrons plus loin.

Dans tous les cas, on peut compter sur les outils tels que la correction de luminosité, qui sont plutôt efficaces pour aider à gérer au mieux les scènes difficiles.

Oui, vous pourrez vous reposer sur la qualité de son exposition !

Autofocus et piqué :

spatule-rosee-80d

Canon 80D | EF 70-200mm f/2.8 L IS USM II |200mm | f/8 | 1/500s | 1’600ISO

Je trouvais déjà que l’AF du 70D était très bon, c’était un des points qui me faisait penser (à tort) qu’il n’y aurait pas de 7D Mark II (comme je me suis bien trompé !!!) et bien croyez le ou non, mais avec le Canon EOS 80D on passe clairement au cran supérieur!

Attention, on ne rigole plus, ce sont maintenant pas moins de 45 collimateurs tous de type croisé et le central sensible à -3IL (traduction, il voit presque dans le noir), mais ce n’est pas tout … L’engin propose pas moins de 27 collimateurs sensibles à f/8, dont 9 de type croisé, un must dans cette catégorie d’appareil!

Pour vous faire une idée, le Nikon D5, vaisseau amiral de la marque jaune, propose 15 capteurs compatibles à f/8, soit 12 de moins que le 80D,  dont 9 en croix … ce qui est autant que le 80D!

Pour le coup, on peut dire que le petit a mis la barre très, très haut!

Et cette capacité ne se dément pas sur le terrain où les performances de son AF sont juste impressionnantes et ont de quoi donner quelques complexes aux concurrents de la même gamme …

De plus, pour ne rien gâcher, les ingénieurs de Canon ont réussi à améliorer encore l’AF en liveview avec leur incroyable système “dual pixel”, qui était déjà d’une performance incroyable et qui devient encore meilleur, si c’est possible.

Pour ceux qui ne sauraient pas ce qu’est le “dual pixel”, petite piqûre de rappel:

Le problème de la mise au point faite le miroir relevé (en liveview), soit directement sur le capteur, est que le processus de travail est une comparaison des zones de contraste. Ce qui demande pas mal de ressources et surtout la mise en œuvre est passablement lente, bien loin de ce que peut faire un module autofocus traditionnel.

En effet, il n’existe rien de plus efficace que la mise au point par détection de phase, celle que tous les reflex utilisent quand on fait nos photos l’œil au viseur.

Le principe de la détection de phase est assez simple, on prend un rayon lumineux que l’on coupe en deux. On observe alors le décalage entre les deux rayons, et l’on corrige la mise au point pour qu’il n’y ait plus de décalage et que les deux rayons ne forment plus qu’un seul point. Cela fonctionne exactement de la même façon que les anciens reflex et leur mise au point manuelle facilitée grâce au stigmomètre.

Et bien figurez vous que Canon a réussi l’incroyable exploit de faire un AF à détection de phase directement sur le capteur!

canon_eos_70d_dual_pixel

Comme on peut le voir sur l’illustration ci-dessus, chaque photodiode est séparée en deux. Quand la lumière arrive sur une microlentille, le rayon est divisé, une partie arrive sur la photodiode A et une autre sur la photodiode B.

Si la mise au point n’est pas faite, les deux rayons de lumière sont décalés, l’appareil va alors activer l’AF en tenant compte du décalage pour ramener les deux rayons lumineux sur le même point, ainsi l’image sera nette.

Il faut reconnaître que l’idée est vraiment géniale et permet un AF aussi réactionnel en liveview/vidéo qu’en visée optique, ce qui est une grande première et une très belle avancée !

La mise au point est si rapide en liveview que, lors du passage en vidéo, elle est ralentie pour avoir des transitions plus fluides et plus agréables à l’œil.

Du très très beau travail, qui va rendre heureuse plus d’une personne.

Il est donc à noter que sur le Canon EOS 80D cette technique a été encore améliorée, encore plus rapide elle s’offre même le luxe de reconnaître les visages et couleurs, pour une performance encore accrue!

Un superbe travail sur la qualité de l’AF, autant en visée optique qu’en liveview.

Cette précision de la mise au point, couplée a un très bon capteur, donne des images piquées à souhait, on est ici sur de la très haute qualité, pour peu que l’on offre de belles optiques à ce  Canon EOS 80D, on aura droit à des images croustillantes de détails!

Un véritable plaisir pour les yeux.

La gestion de la montée en ISO :

iso-80d

Canon 80D | EF-S18-135mm f/3.5-5.6 IS USM |56mm | f/5,6 | 1/50s | 12’800ISO

Comme vous le savez maintenant, si vous êtes un habitué, cela fait un moment que j’ai pris le parti de ne plus faire une série de photos à chaque valeur ISO pour vous les présenter.

Je pense simplement que prendre un objet en augmentant la valeur ISO n’est pas un compte rendu juste de la réalité du terrain !

En effet, un éclairage qui donne un 1/20 de seconde à f/5,6 pour 100 ISO, donnera 1/5’000 de seconde à la même ouverture pour 25’600 ISO, ce qui est loin d’être la situation lumineuse la plus catastrophique. De fait, le fichier présenté ne souffrira que très peu du manque de lumière, ce qui sur le terrain est bien différent. En règle générale, on utilise de telles valeurs pour pallier un manque de luminosité.

Quand on regarde la photo d’illustration de ce chapitre, on voit qu’elle a été prise à 1/50 de seconde, à une ouverture de f/5.6 pour 12’800 ISO.

Comme on peut le constater si vous Cliquez ICI pour voir le crop 100% de cette belle Maison-Blanche en Lego (que vous connaissez très bien maintenant), le fichier est propre !

Sur ce point Canon montre vraiment son savoir-faire et sa maîtrise de la gestion du bruit numérique.

Le Canon EOS 80D a une plage ISO qui s’étend de 100 à 16 000 ISO avec une position étendue à 25 600 ISO, je conseillerai de rester à 6 400 ISO, valeur qui est encore exploitable, de réserver 12 800 ISO et 16 000 en cas de besoin, sachant que pour être imprimé il faudra un peu de travail, et enfin de garder la valeur plus élevée uniquement pour du dépannage.

En résumé, malgré l’ajout de 4 millions de pixels, le Canon EOS 80D offre des fichiers très très propres et c’est une belle réussite, quand on sait que plus les photosites sont petits, plus il est difficile de réduire le bruit.

Mais ce n’est pas tout, ce nouveau capteur offre même un peu plus, un peu plus de …

Dynamique :

huile-no-exif

Canon 80D | EF 50mm f/1.2 L USM | f/11 | 1/200s | 100ISO

Je ne parle que très rarement de dynamique dans mes tests, la raison est simple, c’est que sauf exception, la dynamique des appareils que je teste se tient dans un mouchoir de poche, pour preuve, il faut examiner des courbes pour réellement se rendre compte des différences, qui ne sautent pas forcément aux yeux sur nos photos de tous les jours.

Il faut surtout nuancer les choses, car si Canon a la réputation d’avoir une dynamique plus étroite que ses concurrents directs, cela n’est pas aussi vrai que peut le laisser supposer la rumeur … (attention avec les rumeurs, qui deviennent des “vérités à force d’être répétées”)

En effet, souvent la dynamique des Canon est plus étroite en bas ISO et cette réalité s’inverse en hauts ISO où la marque rouge reste très forte et offre une dynamique fréquemment plus large que la concurrence.

Cependant, avec les nouveaux capteurs que Canon nous a présentés, autant sur le 80D que sur le 1Dx Mark II, cette vérité semble bel et bien bousculée.

En effet comme je l’ai déjà expliqué Canon s’est attaqué à la gestion du bruit à bas ISO.

Pour mieux comprendre:

Le bruit numérique est un signal parasite, qui vient s’ajouter au signal de base qui compose l’image.

Ce qu’il faut savoir, c’est que ce bruit est présent dès les plus petites valeurs ISO, il est présent pour différentes raisons que je ne vais pas détailler ici, mais il faut retenir que même l’obturateur fermé, pendant la phase de transformation du signal, des bruits parasites viennent troubler la qualité de l’image et s’additionner aux bruits que l’on va avoir à l’enregistrement même dudit signal (les photons qui vont venir toucher le CMOS); ces différentes sources de  bruits “de base” vont être amplifiées quand on va monter dans les valeurs ISO, en effet, la montée en ISO, en numérique, n’est en fait qu’une amplification de la valeur nominative du capteur : Voir ICI

De fait, plus le bruit est maîtrisé dans les valeurs les plus basses, plus les fichiers seront propres quand on va faire monter les ISO dans les valeurs les plus hautes.

Du coup, la très bonne gestion du bruit numérique dans les valeurs les plus faibles fait que les nouveaux Canon arrivent à gagner entre un et deux diaph sur leurs prédécesseurs, qui étaient déjà très forts de ce côté-là.

Cet exploit est dû à une révision complète de la gestion du capteur, car ils ont travaillé sur la plupart des sources qui parasitent le signal, le bruit photonique, le bruit de structure, le bruit de lecture, le bruit d’amplification, le bruit de quantification et le bruit thermique ..etc

Cette avancée a aussi une conséquence sur la dynamique générale de l’image, qui y gagne vraiment, c’est un constat fait avec comme seul outil mes yeux et mon expérience, mais je note clairement que les noirs ont plus de détails.

Je reconnais ici ma limite et je serais bien incapable de quantifier ça de façon précise, surtout que je me refuse à entrer dans ce jeu lancé par le site dpriview, qui consiste à sous-exposer une photo de 4 diaph pour ensuite la rehausser en post-traitement, soi-disant pour montrer les qualités d’un fichier de base.

Cette façon de faire ne prouve rien d’autre qu’un fichier sous ex doit finir à la poubelle … elle ne fait la preuve de rien d’autre!

Les petits plus du 80D :

ciuri-automn-d80

Canon 80D | EF 70-200mm f/2.8 L IS USM II |186mm | f/2,8 | 1/640s | 100ISO

Le Canon EOS 80D, à l’instar de son prédécesseur, embarque avec lui quelques petites options plutôt sympathiques.

Celle que je préfère et qui pour moi est plus qu’un gadget reste sans aucun doute le WiFi, qui en en plus doublé du NFC pour les propriétaires d’appareil compatible.

Le WiFi nous permet de piloter notre appareil photo depuis un smartphone ou une tablette. Quand on a pris une photo, on peut directement la partager et il faut avouer que c’est agréable.

Le Canon EOS 80D embarque également d’autres petites options, comme les modes scènes intelligents, le mode vert, les modes créatifs  avec leurs différents filtres dont je vous ai parlé plus haut, …etc.

On notera aussi l’excellent système Flicker, qui permet de ne plus avoir de problèmes quand on photographie sous des néons et autres lumières difficiles, car l’appareil tient compte du scintillement et permet d’avoir toutes nos images sans perturbation de couleur.

Pour finir, comme sur la plupart des reflex Canon actuels, on peut piloter les flashs cobra depuis le boîtier, ce qui permet de faire du flash déporté très simplement sans forcément investir dans un flash haut de gamme ou un transmetteur.

coquilles-st-jacques-80d

Canon 80D | EF-S18-135mm f/3.5-5.6 IS USM |71mm | f/5 | 1/60s | 400ISO

La vidéo :

Je ne suis pas un spécialiste de la vidéo, je vais tout de même vous en toucher quelques mots sur des points que mon expérience limitée me permet d’analyser.

C’est donc mon point de vue de “photographe”, qui s’amuse avec la fonction vidéo, que vous aurez et non pas l’avis bien plus pointu de Daniel le spécialiste du sujet, peut-être fera-t-il à l’occasion un article sur ce point spécifique de l’appareil.

INFORMATION

J’ai voulu vous faire une vidéo pour présenter de façon plus imagée le contenu de ce sous-chapitre, mais étant un piètre vidéaste, j’y ai renoncé, car je n’ai rien réussi à tourner d’exploitable … désolé!

Ceci étant dit, commençons …

De façon très étonnante, la première chose que j’ai remarquée, c’est que le Canon EOS 80D avait enfin une prise pour le casque, un vrai plus bien agréable que beaucoup attendaient depuis longtemps sur cette gamme d’appareils.

En parlant de son, la qualité des micros a aussi eu droit à une révision à la hausse, avec un enregistrement de meilleure qualité, qui s’adapte très bien aux différentes situations de tournage.

Côté petit plus agréable, les capacités de l’AF en vidéo sont si bluffantes qu’on ne se soucie plus vraiment du point, on touche notre “cible” du doigt sur l’écran, l’appareil va verrouiller et ne plus le lâcher.

Comme il sait reconnaître les visages, cela devient presque un jeu d’enfant de se filmer seul, plus besoin de s’embêter à faire le point avant et se placer précisément, l’appareil se verrouille sur nous, on n’a plus qu’à tourner sans se poser de questions, mais si on bouge, il reste verrouillé, c’est juste génial.

La cadence maximum est de 60 i/s en full HD, ce qui est pas mal et permet de faire de sympathiques ralentis, ceci d’autant plus facilement si on utilise “Adobe Premier” et l’astuce de l’ami Stéphane de la chaine The Frenchies:

Canon nous offre également des modes créatifs, tout comme pour la photo ces modes seront “utiles” aux plus néophytes d’entre nous en vidéo, ceux qui maîtrisent un peu le sujet feront ce genre de chose en post-traitement, sauf pour le HDR !

Et c’est là que je suis d’un seul coup dubitatif sur ce qu’a fait la marque rouge …

En effet, offrir la possibilité de faire de la vidéo HDR est un vrai plus et une très bonne idée que je salue, d’autant que c’est plutôt efficace et ça fonctionne vraiment, on retrouve des détails dans les ombres et les hautes lumières que l’on n’a pas en filmant sans cette option.

Par contre, limiter cette possibilité au mode créatif où l’on ne peut rien paramétrer et où l’on doit laisser l’appareil tout gérer, je trouve que c’est brider une option bien pratique, dommage!

En bref, la section vidéo du Canon 80D s’est vue bien améliorée avec une très bonne évolution et permet maintenant d’envisager la vidéo de façon très sérieuse.

De vraies avancées que j’apprécie beaucoup, d’autant que je m’intéresse de plus en plus à la vidéo.

Conclusion :

abeille-80d

Canon 80D | EF 70-200mm f/2.8 L IS USM II |186mm | f/2,8 | 1/640s | 100ISO

Le Canon EOS 80D est un appareil, qui va en séduire plus d’un, il n’est certes pas une révolution, mais bel et bien une bonne grosse évolution.

En effet, Canon a travaillé sur les principaux points qui offrent une meilleure qualité d’image, et les a améliorés de très belle façon.

Nouveau capteur avec une très bonne montée en ISO malgré 4 millions de pixels supplémentaire, un  tout nouveau capteur AF digne des appareils les plus haut de gamme, un vrai must-have de cette catégorie de reflex, un tout nouveau module de mesure lumière bien plus performant, et tout ceci sans compter les petits plus qui facilitent la vie, comme le viseur 100%, l’amélioration de l’AF en liveview, une meilleure dotation en vidéo … etc.

En résumé, Canon a vraiment fait un superbe travail avec ce 80D et ce n’est pas une simple évolution cosmétique, mais bel et bien un vrai pas en avant avec de vrais plus tangibles.

Il est certain qu’au vu de tout ce que je viens de dire, personne ne va douter de la phrase qui va suivre … si vous cherchez un appareil moyen/haut de gamme, un reflex APS-C de qualité, il n’y a pas à hésiter, le Canon EOS 80D est celui qu’il vous faut !

J’espère que ce test terrain, que j’ai essayé de faire le plus complet possible – en testant l’appareil dans la plupart des situations photographiques habituelles et parfois “moins habituelles”-,  vous aura fait plaisir.

De mon côté, j’ai beaucoup apprécié de faire ce test et les images qui l’accompagnent.

Bon courage et bonnes photos

Pour acheter ce reflex, cliquez ICI: Canon EOS 80D EF-S 18-55 IS STM

Un Tips pour pleins de superbes contre-parties

À propos de l'auteur:

Il est beau, fort et musclé... Enfin, s'il n'est pas tout ça, il est passionné de photo, passion qu'il essaye de vous transmettre du mieux qu'il peut!

114 Comments
    • Très bonne question et très difficile à répondre, celui 7D Mark II, me semble malgré tout plus performant, mais d’un autre côté c’est pas étonnant.

      Par contre, là ou le 80D reprend l’avantage, c’est sur l’AF à f/8, ce qui est vraiment top, surtout avec les converteur sur certain objectif, par exemple le converter 1,4 sur le 100-400, qui devient 560mm f/8 ou encore doubleur sur un 500mm f/4, qui devient un très bon 1000mm f/8 pleinement utilisable.

    • Pour les optique à f/8, il n’y a que le central qui fonctionne avec le 7D MKII, contre presque 3 actif sur le 80D, mais je suis sûr que tu peux vivre sans lol :tumbsup: :lol:

  1. newworld666

    Des photos en exemple qui donnent envie de se pencher sur ce boitier. Un test terrain vraiment intéressant à lire..
    Bravo.. J’en retiens que le 80D à réussi un beau coup.
    Effectivement j’ai l’impression qu’il ne reste au 7DII qu’un module AF plus paramétrable pour la photo action/sport,. :tumbsup:

  2. Mathieu

    Son seul défaut c’est d’avoir un prix trop proche du 7D mark 2. Du coup, si j’avais à choisir, c’est le 7D qui gagne.

  3. Cedric68

    Intéressant tout ça. Réfléchissant à virer mon 7D 1er du nom, il semble être une alternative intéressante au 7D II. J’ai voulu comparer tes tests de montée en isos,, mais la sensibilité n’étant pas la même, c’est impossible.
    Ayant une copine qui râle sur la qualité d’image du 7D II (et voulant virer le 7D I pour cette raison), quel est ton ressenti au niveau qualité d’images entre le 80D et le 7D II ?
    Merci

    • Alors, désolé pour le comparatif “impossible”, mais je fais toujours la photo à la valeur ISO entière la plus haute (là il monte à 16’000 ISO, mais la valeur entière la plus haute est bien 12’800).

      Il faut me dire sur quel point ta compagne trouve que les images du 7D II ne sont pas assez bien !?

      Car c’est un appareil extraordinaire, je vois mal comment mieux la satisfaire, en passant sur du plein format haut de gamme … sors le porte-feuille, car le 1Dx Mark II coûte très très … très cher :lol:

      • Cedric68

        En l’occurrence, c’est une copine. Mon épouse ne fait pas de photos ;-)

        Elle se plaint du bruit encore présent en bas isos. Il faut qu’elle me passe des raws, ce sera plus simple. Merci de ton retour.

  4. super test, comme d’habitude, avec d’excellentes photo, (dont une bonne partie prise au 18-135 “kit” ce que apprécie).
    L’appareil a l’air vraiment bluffant et surtout réellement supérieur au 70D… un peu dommage pour moi, je pensais que la sortie du 80D allait faire chuter les prix du 70D, mais qu’il n’y aurai pas de grandes différence entre les deux. Je me serai donc fait offrir (acheter ?) le 70D… mais la j’ai nettement plus envie du 80D !!

    • Hé oui, j’écoute les conseils qu’on me donne pour mes tests, et comme beaucoup m’ont demandé d’utiliser des optique plus en adéquation avec le matériel testé, je me suis forcé à utiliser en grande majorité l’objectif du kit et si j’en utilisais d’autres, de ne pas tomber dans les objectifs hors de portée, donc, c’est pour ça que l’objectif le plus “cher” du test est le 70-200 mm f/2,8 L IS USM II

      Pour ce qui est de ton envie du 80D,je ne peux que comprendre!

      Il me fait aussi de l’oeil, j’avoue que pou remplacer mon très vieux 550D, ce serait pas mal du tout :tumbsup:

  5. Julien

    Bon test, même si je trouve que ça transpire un peu trop le côté “Fanboy” de la marque ;) On va pas t’en vouloir, chacun a ses préférences et c’est ton blog, mais pour le coup ça semble manquer un peu d’objectivité par moment.

    Sinon pour travailler régulièrement avec les 2 marques, je trouve que ce 80D est un sérieux concurrent au D7200 de Nikon. Comme souvent avec un net avantage pour la vidéo chez Canon, et pour le coup une grosse avancée sur le Live View quasiment inutilisable sur le vif sur le 7200 tellement l’AF est laborieux. Le capteur du 7200 est assez exceptionnel donc je serai curieux d’avoir des comparatifs et mesures plus précises pour situer ce 80D. D’un point de vue personnel je regrette l’absence d’une molette supplémentaire chez Canon.

    Reste qu’il n’y a plus vraiment de mauvais choix et que peu importe la marque les appareils de maintenant sont capable de choses exceptionnelles. Malgré tout l’innovation du côté des Reflex semble stagner si on compare au monde des Hybrides, qui malgré mon désarroi se posent de plus en plus comme étant l’avenir de la photo numérique.

    Bravo pour le travail accompli en tout cas :tumbsup:

    • Pour info, je travail avec les deux marques en tant que pro!

      J’ai à l’heure actuelle du Nikon, avec le D4s, qui va être remplacé par le D5 et du Canon avec le 1Dx, qui va être remplacé par le 1Dx Mark II.

      De toute façon, quand je teste un produit, il y en a toujours un pour me dire que j’ai un côté fanboy, si j’ai vraiment apprécié l’appareil, ce fut d’ailleurs le cas avec le Nikon D750: https://blog.darth.ch/2014/10/15/test-terrain-nikon-d750/

      Car j’ai beaucoup aimé cet appareil, on a remis en cause mon objectivité.

      Certain on même sous-entendu que j’étais payé par les marques …. bref, du grand n’importe quoi! :roll:

      • Julien

        Petite précision, car en relisant mon commentaire il peut paraître un peu cinglant, alors que c’était plus taquin qu’un reproche :)

        A aucun moment je n’ai pensé ou insinué que des marques puissent te payer. Je lis très régulièrement ce blog et j’y ai appris beaucoup de chose, donc aucune animosité ou ce qui s’en rapproche !

        Je lis régulièrement tes interventions, que ce soit ici ou sur Facebook, et plusieurs choses dans tes propos ont laissé entendre que tu avais une préférence pour la marque Rouge (et c’est tout à fait ton droit, tout le monde en a une !)

        Je faisais juste cette remarque car il y a quelques reproches que tu as fait à d’autres appareils et pas à celui ci alors qu’ils sont présent également. Par exemple sur le test du D7100 tu insistes sur le fait que le nombre de pixels est trop important sur boitier APS-C, s’ensuit une taille de photosite réduite, une grande sensibilité au flou de bougé et un manque de piqué avec des optiques pas exceptionnelles. Ici ça n’est pas mentionné alors que le 80D est également un 24Mpx sur capteur APS-C.

        Mais en aucun cas je ne remet en cause ni ton travail, ni ton intégrité et ni la qualité de ce boitier :)

      • Je comprends mieux ton point de vue!

        Alors, nuançons certaine chose:

        1) Je suis pro Canon quand il a trop de pro Nikon, et je suis pro Nikon, quand il a trop de pro Canon … :tumbsup:

        2) Pour le D7’100 il faut savoir que ce que j’ai dis est juste, mais que Canon tient compte des “erreurs” de ses concurrent pour améliorer les choses.

        C’est ainsi que de façon presque incroyable un 5Ds R aura beaucoup moins tendance à être sensible au floue bougé qu’un D810, et c’est ainsi qu’un 80D n’est pas sujet, alors que les D70100 et 7’200 le sont.

        Pourquoi? Je n’ai qu’une partie de l’explication, il y a un très très gros travail sur l’amortissement du miroir, c’est d’ailleurs cet énorme travail sur la refonte de la motorisation et de l’amortissement du miroir, qui permet au 1Dx Mark II de culminer à 14 images par seconde.

        Je sais qu’il y a aussi un travail sur les micro lentille, chez Canon elle sont à bord touchant, ce qui augmente de façon effective la taille “apparente” du photosite, ce qui permet d’avoir de petit photosites, mais qui sont moins sensible au floue bougé.

        C’est d’ailleurs grâce à cette même série de micro lentille, qu’il peuvent mettre un capteur de 24 millions de pixel sans lui retirer le filtre passe-bas et garder un niveau de piqué extraordinaire.

        Donc, voilà pourquoi je n’ai pas noter se point, je ne voulais pas nous plus mettre l’accent dessus, car l’idée de ce test n’est pas de dire Canon fait mieux que Nikon, mais bien de tester un appareil pour SES capacité.

        Et mettre en exergue la faiblesse des Nikon sur ce point de vue, n’apporterait rien au test, tout simplement.

  6. Sur l’image de la gamine plein centre qui illustre les petits plus du 80D j’ai l’impression que le sujet a été éclairci ou qu’il y a un vignetage. Sur la photo de l’oiseau aussi. Est-ce obtenu en mettant l’option vignetage sur OFF ou y a-t-il d’autres options intéressantes?

  7. Philippe

    Hello,
    Merci pour ce test, très intéressant.
    Etant sur un 700D, je pourrais avoir l’occasion de changer de matos.
    On m’avait parlé du 80D, mais je me demandais aussi vers quel boitier m’orienter.
    Il y avait le 70D, le 6D, le 7D (mark II) et le 5D. Ce dernier m’étant inabordable pour le moment, il y avait les trois autres.
    Vu que le budget se limiterait (en ce qui concerne le boitier uniquement) à 1600€ environ, on me conseille le 6D.
    Quiz donc du choix avec le 80D, le 6D ou le 7D mark II…

    Qu’en pensez-vous ici ?
    Merci pour vos réponses…
    Phil

    • Cedric68

      Salut
      Attention : avec le 6D, il faut potentiellement d’autres objectifs EF-S n’étant pas compatibles. Cela doit impérativement faire partie de la réflexion. Et cela peut être éliminatoire pour le 6D.

      Tout comme il faut voir les besoins additionnels (les raisons du changement, les reproches adressés au 700D), tout en tenant compte de la pratique (sport, famille, paysage, macro).

      Difficile d’en dire plus sans ces informations.

  8. Gerald GRILLET

    Hello
    Test tres complet et clair comme d’habitude alors Bravo !!
    Cela dis petite question plus general, tu dis souvent que les reflex exposé bien les photos de nos jours, ce qui veux dire que le mode manuel n’as pas d’intérêt sauf dans les cas où on veux imposer l’ouverture ET la vitesse c’est bien cela ?

    • Merci!

      En fait, comme je le dis à mes élève, il n’y a que trois occasion où on utilise le mode M:

      1) Quand on fait de la photo studio, car, c’est la meilleur configuration, on règle ISO le plus bas, vitesse d’opturation synchro-X et l’ouverture varie selon la PDC souhaitée.

      2) Quand on pense être un super expert de la photo, qui imagine que le mode M est obligatoire si on maitrise son sujet … :roll:

      3) quand on est débutant en photo et qu’on pense que le but est de devenir le mec du point 2 … :lol:

      • Pas d’accord franky!!

        Tu oublies des cas utilitaires:
        4) quand on fait du HDR cela permet d’être certains d’avoir des réglages constants en dehors du temps d’exposition.
        5) quand on fait une photo panoramique avec assemblage en post-traitement

        Ne me dis pas que ces cas, même si ce ne sont pas les situations de tous les jours, ce ne sont pas des occasions valables d’être en mode M! :twisted:

      • Mon texte est sarcastique, ce que je voulais dire par là, c’est que sauf situation spécifique (et il y en a d’autre), on ne se mets pas en M pour de la photo de tous les jours :tumbsup:

        • Gerald GRILLET

          Merci !!! C’était effectivement la réponse que j’attendais on voit sur certaine blog ou dans certaine formation qu’il FAUT se mettre en mode manuel mais je ne comprenais puisque moi en mode priorité vitesse ou ouverture je n’ai jamais de souci d’ouverture et effectivement dans certain cas je me met en mode manuel pour pouvoir tout gere ( comme la photo de la voie lactée) mais sinon pas besoin. Merci à toi et à bientot !!

      • MERCI !

        Ça fait plusieurs fois que je tombe sur ton blog en pensant remplacer mon matos Sony à la fiabilité douteuse, et que j’apprécie le contenu. Premier commentaire :)

        Je fais de la photo depuis une douzaine d’années, et je suis désespéré par mes proches venant chercher des conseils, obsédés au choix par le carré vert ou le mode M. Enfin, j’ai une réponse valable à donner aux derniers :)

  9. Olivier

    Merci pour ce test très intéressant.

    Après l’avoir lu, cela m’a inspiré une petite question : quand on possède un 70D, la différence vaut-elle qu’on envisage le passage au 80D ?

    • Non, clairement pas!

      Ce serait tentant, et si on arrive à revendre à un bon prix le 70D et que la différence est envisageable, pourquoi pas, mais sinon, non, pas utile!

  10. jeff

    Très bon test, hé si je comprends bien les photos non pas subit de traitement si c’est le cas je dois faire des stages de lumière (entre les mains d’ un bon évidement lol) , sinon merci Franky :zooh:

  11. Olivier

    Bonjour.
    Concernant les collimateurs AF, je ne comprend pas ce que sont les collimateurs f/8, f/5.6…
    Pourriez-vous éclairer ma lanterne?
    Merci.

    • En fait et pour résumer de façon pas hyper rigoureuse, mais compréhensible, un AF fonctionne de façon idéal avec des objectif qui ouvre à f/5,6 et moi et ne peuvent plus fonctionner quand ça dépasse f/6,3, donc un objectif qui ouvre à f/8 maximum ne sera pas utilisable.

      Par exemple, si tu as un 70-200mm f/4 il fonctionne, mais si tu mets le doubleur ton objectif va devenir un 140-400mm f/8 et là sur un appareil standard, plus d’AF.

      Et bien avec le 80D, l’AF continue à fonctionner même à f/8 !

  12. Manu

    J’attendais un test impartial et une vrai demarche avec impatience car on peut dire que j en ai soupé des copier coller depuis 2 mois :-x

    Merci pour le travail accompli et le temps consacré à notre attention !

    Mon 550d reste toujours suffisant pour ma pratique mais c est vrai que l envie de changer est bien presente 😈

    Si tu devais noter sur une echelle de 1 à 5 le “gap” du passage 550 vs 80 ?

  13. Antoine Caparros

    Coucou,

    Bravo, joli test.

    En bon ingrat, j’eusse aimé un petit face à face avec le 7DII notamment en qualité d’image, bruit, dynamique, couleurs et expo. :p

    Il me semble que sur le site Canon, ils parlent de prisme pour le 70D et non de pentamiroir. Petite confusion avec le 760D?

    Merci pour le test.

    Un ingrat de plus. ;)

    Antoine.

    • lors, pour ce qui est des comparatif, c’était un peu compliqué, entre ceux qui voulait comparé avec le 7D MKII, ceux qui voulait comparé avec le 70D …etc, pas simple.

      C’est d’autant moins simple que je n’ai pas forcément les appareils à dispo et pour faire une comparaison, c’est un peu la base que d’avoir les même appareil en même temps (hors labo on s’entend).

  14. Un viseur 100% pour ce nouveau 80D!! :ll:
    Wow, ça pourrait être l’argument qui me ferait sauter le pas. En plus, c’est la révolution côté collimateurs, je vais m’y perdre, moi qui ait un 50D aujourd’hui. :houla:

    Bon en tout cas, mon passage à vide a du bon, je n’ai pas pris le 70D et quand je vois la fiche du 80D, c’était une bonne idée d’attendre! ;)
    Mais bon il vient de sortir donc c’est clair que je vais attendre un peu mais ça donne envie.

    • Côté bon techno je serais servit aussi..

      :lol: Zanguyo, je ne suis pas convaincue que ton bon soit aussi significatif que le mien. A part le “format” du boîtier qui sera identique pour moi, le 50D est tout de même plus vieux et il ne fait pas de vidéo. Et je pense que niveau gestion ISO il est aussi un bon cran en dessous. :mrgreen:

      Sans compter que ma batterie Canon a lâché et que la 2e (non Canon) que j’ai donne des signes de faiblesses et montre des difficultés à tenir la charge… En bref, une sortie photo ne durerait plus très longtemps. :cry:

      Franky, je ne doute pas que le boîtier donne satisfaction, c’est plutôt le contraire… Est-ce que le “photographe” derrière donnera satisfaction au boîtier? :roll: :lol:

  15. Il n’y a plus de mauvais boitiers…je pense que les limites sont plutôt du coté des utilisateurs…
    je lis par ailleurs cette petite joute sur les tendance pro Nikon ou pro Canon…et que le D7100 serait sensible au flou de bouger pour une question de construction (amortissement du miroir “pas top) …
    ha bon ? si c’était le cas,il serait impossible de sortir des images nettes je pense…ce qui est loin d’être le cas…
    voir alors,comme écrit plus haut,du coté de l’utilisateur ! :-)

    voir ici ! :-)
    https://www.flickr.com/photos/patrice_hick/24502003299/in/dateposted-public/

  16. Metiti

    Salut à tous.
    J’ai laissé mon premier commentaire ici sur l’article concernant le 70D,article qui m’a convaincu de me lancer dans la photo(eh oui je suis une sorte de bébé de 3 ans…)j’ai peu exploité mon appareil durant la première année,mais depuis une bonne année et demi ça commence à prendre une place très importante dans ma vie quotidienne.J’avais envie de passer au niveau supérieur,côté boitier,soit 7D Mark 2,ou ou croire aux rumeurs d’une possible sortie du successeur du 5D Mark 3,d’ici le début d’automne prochain,ayant des moyens limités financièrement,ça me prends du temps à économiser ne serait-ce que 1000€(entre 4 et 5 mois..et en se privant sur beaucoup de choses…)Bien entendu ce qui me semble être la “Rolls” des produit Canon le 1Dx Mark 2,est hors de portée bien que je pense à lui tous les jours en me convaincant que dans la vie TOUT EST POSSIBLE…,je me posais la question si ça valait le coup de passer du 70D au 80D,mais quelqu’un a déjà posé la question,et tu disais que ça ne valait pas le coup,bien que les améliorations que tu décris me font frémir,car je commence à cerner le sujet(photo),et commence à comprendre les limites de mon 70D.Mon style de photos?Eh ben,vu qu’on va dire que je débute,je touche à tous les styles,histoires de me découvrir et trouver mon affinité ,mais ce qui semble le plus ressortir c’est le portrait,les gens(couleur/noir et blanc) et paysage.Comme objectif j’ai la première version du 18-135mmm IS STM,j’ai le EF 70-200mm f/2.8 L IS USM II,et un petit 50 mm f/1.8,je suis vraiment tenté,mais je fais confiance à ton avis d’expert et vais peut-être attendre,si tu me confirmes que c’est la bonne solution.

    • Bonjour Metiti,

      Je ne sais pas si Franky reviendra vers toi dans cet article… des fois il faut le titiller un peu par mail pour ça.
      Je pense qu’il te conseillerait de garder ton 70D et de préserver tes économies pour un objectif. Il ne faut pas oublier que le boîtier est une chose mais de bonnes optiques sont tout autant importantes. (Et l’investissement est sur du plus long terme)
      Si tu aimes le portrait, peut-être que tu devrais regarder pour un 35mm f1.4, histoire d’avoir à peu près un 50mm en APS-C. Surtout si tu as le 50mm f1.8 plastique de Canon, ça te changera la vie.

      Enfin bref à ta place j’attendrais le 90D avant de changer et en attendant, si vraiment il faut investir, je privilégierai de bonnes optiques qui ne seront jamais perdues lorsque que tu changeras ton boîtier. ;)
      :hihi:

      Après ce n’est qu’un avis amateur éclairé, bonne pratique de la photo!! :hihi:

      • Metiti

        Bonjour, et merci Choperette,
        C’est la deuxième fois en deux jours que le 35 f/1.4 (Sigma),attire mon attention,je vais donc prendre ça en considération.j’avoue que,ça commence de plus en plus à m’interpeler la différence de taille de capteur entre l’APS-C et le plein format.Quant à préserver mes économies pour une bonne optique me semble plus raisonnable.
        Merci.

      • Je suis contente d’avoir pu t’aider un peu.
        Bon je reconnais que le 35mm f1.4 de Sigma me fait de l’oeil à moi aussi! :-P Et même si un jour je passe en FF, le 35mm restera intéressant comme focale.

        Mais plus sérieusement, le x1,6 de l’APS-C Canon n’est pas totalement négligeable mais a ses avantages en longue focale (il faut bien un avantage) et bien sûr ses inconvénients sur les courtes. Pour avoir eu en ma possession le 50mm f1.8 II, j’ai quasiment arrêté de m’en servir quand j’ai goûté aux objectifs HSM et USM tellement sa bague plastique de MAP et son moteur AF me sortaient ensuite par les yeux. :evil:

        En tout cas, je pense que ton 70D va t’aider à progresser et est loin d’être dépassé même si en regardant la fiche technique du 80D tu baves un peu. Il ne faut pas céder au marketing! Après tout, il n’y a pas que Darth qui estime que le changement 70D vers 80D ne vaut pas le coup.
        Evidemment, si tu as déjà fait 10 000 déclenchements avec le 70D, ce n’est plus la même histoire. :lol:

        Et d’expérience, rien de tel qu’un peu de difficultés à surmonter/contourner pour progresser! ;)

        • Il est vrai que l’AF du petit 50mm 1.8 met les nerfs à rude épreuve ^^
          Pour son prix, c’est un très bon petit joujou, il permet de commencer à gouter aux grandes ouvertures à prix raisonnable..
          Par contre, très vite, j’ai finis par ne faire la MAP qu’en manuel.. c’était plus efficace ^^
          Et comme tu le dis, une fois que tu as gouté à l’USM (même sur une optique modeste comme le 10-22 ) tu ne peux juste plus utiliser celui du 50 f/1.8 :lol:

  17. Bonsoir Dath

    Encore un test intéressant et très embarrassant à la fois :gne:

    Hé oui, si j’avais a changer mon 7D, 1er du nom, je pensais allez naturellement sur le second de la série. Après cette lecture pour le moins éclairante, j’avoue que c’est moins le cas. Seul le joystick me manquerait, mais on doit pouvoir faire sans, il y a d’autres atouts dans ce nouveau boitier, et la gestion des hauts zizos bien mieux maitrisée que sur le 7D en est un énorme.
    Merci de ce boulot que tu prends plaisir a faire pour nous, pauvres photographes en mal de lumière :tumbsup:

  18. Christophe

    Bonsoir,

    Ne faisant que de la photo de nuit en pose longue et devant renouvler mon matériel, j’avais ciblé le 6D pour des raisons de qualités en basse lumière et haut iso sans flash.

    Au vu du test, ce 80D me fait douté sur les avantages du 6D ?

    Sachant que le 6D est en fin de vie : quid d’un 6D II ?

    Dois-je attendre (combien de mois) ou dois-je partir sur le 80D ?

    PS. je ne connais le 6D que par réputation dans le monde de la “Night Photo” !

    A vous lire.

  19. Merci pour ce test.
    Personellement, j’ai un 60D et je voulais passé sur le 80D mais après avoir lu plusieurs articles, j’hésite vraiment avec le 7D markII. J’ai vu les 2 appareils quasiment au même prix donc ce n’est pas trop un critère pour moi…
    Mes pratiques photos sont très variés. De la photo de famille à la photo de voyage, je fais également beaucoup de photo de sport (particulièrement beach-volley et volleyball).
    Que me conseilleriez vous entre les 2. J’ai cherché des comparatifs entre les 2 mais je n’ai pas trouvé grand chose.

  20. Merci pour ce test,
    Mon utilisation est surtout en proxi, j’avais quitté la ligne 7D pour le 70 D pour son écran orientable et tactile qui m’évite de ramper pour mes prises de vue au ras du sol, sans tomber dans un entrée de gamme.
    Pouvez-vous me dire si le 80D est équipé d’un intervallomètre ainsi que j’avais pu le lire je ne sais plus où il y a quelques mois ?

    Merci :-)

    • J’ai également vu quelque part qu’il intégrait comme le 7D2 le mode timelaps.. mais je ne retrouve plus l’info ^^’
      je cherche je cherche….
      Darth ? tu as la réponse ?

  21. Bruno Proriol

    Bonjour et merci pour ce très beau test. je viens d’acheter le 80d et je ne peux pas ouvrir les fichiers raw dans lightroom et photoshop cc 2015. Pourtant je possède les dernières versions car je suis abonné à Creative Cloud.
    Avez-vous une solution ?
    Par avance Merci

  22. bernaldez

    merci pour ce teste.
    il est complet et me donne vraiment envie de l’acheter.
    mais je vais attendre que le prix baisse .
    mais c’est mon prochain achat certainement
    :D

  23. jean pierre

    Bonjour à tous,

    Pour Bruno Proriol, Adobe vient récemment de proposer une mise à jour de lightroom pour le 80D.
    Une mise à joir de lightroom résoudra le problème.

    cdt

    jp

  24. Mickey

    Je reste , le cul entre deux chaises, entre le 7d Mark II et le 80 D et visiblement je ne suis pas le seul à me poser cette question ” existentielle”.. Lequel prendre. Vous allez me dire, cela dépend de tes attentes et de ta pratique.Je fais principalement photos de nuit( paysage), macro, paysage du monde et portrait..et un peu de vidéo..le faible encombrement , l autonomie important sont des facteurs essentiels pour moi car nous aimons voyager, actuellement nous sommes sur un tour du monde .l écran tactile et orientable semble un vrai plus mais peut être pas indispensable… Certe,j ai un 600D actuellement mais il est en fin de vie. On me dis aussi le 6D mais c est plus les meme objectifs, et pas de flash…ect…il est malgré tout assez petit et léger..bref je suis perdu et cela représente un investissement assez conséquent malgré tout et sur plusieurs années. ..donc que faire ..pouvez vous me donner un coup de pouce ?

    • Bernard

      Bonsoir à tous,
      Je viens de découvrir le blog de Darth et je suis très agréablement surpris par la qualité de ses tests terrain, concrets et compréhensibles par des personnes comme moi, plus photographes amateurs que geeks.
      Je viens de lire la question de Mickey et comme je suis dans la même interrogation sur le choix entre 80D et 7D Mark II, je vais lui donner mon “opinion” (juste cela car seuls les professionnels peuvent donner des conseils).
      Pour l’éclairer je vais dire pourquoi je vais choisir pour mon usage le 7D MK II :
      – je veux remplacer mon vieux 7D
      – je veux développer ma pratique sur les photographies animalières et les photos de sport
      – je ne fais pas de video et cela ne m’intéresse pas
      – j’ai le bonheur d’avoir déjà un 5D MK III pour les photos humanistes, reportage ou studio et les photos de paysage et je veux continuer à avoir une deuxième boitier pour ne pas faire des changements intempestifs d’objectif en voyage quand je dois passer du grand angle au 400 mm …
      Si j’avais exprimé le même besoin que Mickey, “photos de nuit( paysage), macro, paysage du monde et portrait..et un peu de vidéo”, j’aurais choisi le 80D pour sa polyvalence.
      Le 6D, à part sa remarque sensibilité aux bas ISO pour les photos de nuit, me semble d’autant moins adapté qu’il faut prévoir en même temps le remplacement des objectifs s’il n’a pas anticipé ce choix lors de l’investissement précédent dans son 600D. De plus, pour avoir pu comparer avec un ami lors d’un shooting de concert en plein air et en pleine nuit, l’AF du 6D avait bien du mal à “accrocher” sa cible par rapport au 5D MKIII …
      Voici donc mes modestes réflexions et je laisse le soin aux experts et à Darth en particulier de les critiquer, cela ne pourra que me faire progresser.
      En espérant que cela puisse servir à Mickey ou à d’autres
      Bien photographiquement votre,
      Bernard

  25. booHguy

    Bonsoir Darth,
    Après avoir lu ton article sur ce petit bijou, je me pose une question :
    Comment puis-je être certain que je gagnerai, en remplaçant mon 650D par un 80D, en terme de dynamique et de gestion du bruit ?
    Je ne suis pas très content de mes photos en basses lumières, et de celles en poses longues.
    J’ai fouiné un peu sur Internet, et ne trouve (presque) jamais l’info sur la taille des photosites, qui, si j’ai bien tout lu Freud, aura une incidence directe sur les 2 points qui me posent problème.
    Dynamique et bruit sont les 2 freins à un achat éventuel d’une optique série L, qui ne changera pas grand-chose, d’où mon envie/besoin de changer d’abord le boîtier…

    • Alors, quand on parle de dynamique, il faut y aller en douceur …

      Ce que je veux dire, c’est que sur un APS-C, même si la dynamique s’améliore, tu n’aurais pas 3 ou 4 IL de plus, cela va se jouer à peu de chose en toute franchise.

      Donc, oui tu vas gagné en dynamique et la montée en ISO sera aussi meilleur, mais tu ne va pas voir un bon technologique si fort que tu auras l’impression de passer d’un 650D à un 1Dx MKII.

  26. gloutch

    J’ai un 70D et il souffre comme le 80D d’un gros problème d’aliasing en vidéo,
    Alors que le dual-pixel a surtout un intérêt pour la vidéo, chez canon on sous échantillonne les pixels pour faire de la HD au lieu d’extraire une résolution HD en appliquant un filtre numérique sur la pleine résolution.
    On aurait pu croire que le 80D changerait cela… mais non. Canon se moque du monde en proposant une fonction vidéo inutilisable en environnement urbain: la moindre grille, palissade, mur en brique, toiture avec des tuiles formant un motif répétitif gâche tout.
    Le problème est si fort que certains proposent des filtres optiques à glisser derrière l’objectif pour réduire (mais pas totalement éliminer) le problème pour $300 !
    Je vous laisse juger:
    https://vimeo.com/76922520

  27. Denis37

    C’est le premier réflex que j’achète et franchement dès les premières photos, je suis séduit et je n’ai pas encore tout testé. Appareil super et très performant.

  28. Guys

    Bonjour Darth,

    Merci pour votre excellent article. Pour un néophyte comme moi, c’est une aide précieuse.
    Par contre j’aimerai savoir si les objectifs à monture EF (de mon ancien boitier EOS 5 argentique) peuvent etre monter dessus?

    Merci d’avance pour votre aide

  29. Roald

    Bonjour,
    Merci pour l’article, intéressant.
    J’avoue toutefois être perplexe quand je lis que l’AF du 70D est considéré comme très bon.
    Je le trouve très mauvais et voudrais savoir si celui du 80D s’est vraiment amélioré.
    Au niveau de la capacité à faire le point, sur collimateur central (one shot, à 2.8), de façon précise et suffisamment constante au bon endroit.
    Merci pour les éventuels commentaires.

  30. Labbe

    salut Darth, merci pour cet article qui me change des copié\collé comme disait qqu’un d’autre, ca fait plaisir : ) sinon le 80d me fait de l’oeil, je fais de la photo et de la video, j’ai un 20d pour la photo. Est-ce que le gap en qualité photo entre le 20d et le 80d est reel ? Je demade d’autant plus cela que j’ai eu il y a peu un 700d entre les mains beaucoup plus recent que mon 20d et que la qualité photo etait a peu près egale sur une scene parfaitement eclairee, mais elle s’averait clairement inférieur a mon 20d en faible luminosité. D’où ma question ? Voila merci d’avance

  31. drac

    Bonsoir à tous,

    Moi aussi depuis quelques temps j’ai découvert le blog de Dardt et je suis entièrement d’accord avec Bernard quand il dit d’être « très agréablement surpris par la qualité de tests terrain, concrets et compréhensibles par des personnes comme nous, plus photographes amateurs que geeks. »
    Ce test de terrain me donne envie de me pencher sur ce boîtier, vraiment intéressant à lire… je pense remplacer mes reflex canon eos 450 et 600d par ce modèle plus récent. et mon choix me permettra de conserver la même monture d’objectif et la même taille de capteur pour continuer d’utiliser mes optiques et d’alléger mon sac (oups ! a voir). le 80d sera une très bonne alternative.
    Par avance Merci,
    Patrice D.

  32. Speedy 68140

    Hello Darth, merci pour cette présentation, tu fais ça très bien!!!
    Perso j’aurais des questions concernant justement le 80 d….Le site cameradecision crédite l’eos 80d des scores suivants: Paysage 64%, Photos de rue, 64% et portrait 68%…..est-ce à dire que l’eos 80d est finalement un APN moyen??? Le doute s’installe… Merci pour ton avis!…J’aurais tellement voulu l’acquérir!!!!

  33. Jean-mi

    Bonjour Darth.
    Test complet … qui donnerait envie de passer du jaune au rouge … s’il n’y avait pas les objectifs …

    J’aurais une petite question quant a tes tests de map et de mesure de lumière.
    Quel mode de map et de mesure de lumiere utilises-tu ?

    Merci.

  34. Rowhider

    Propriétaire heureux d’un 70D, j’ai passé pas mal de temps à comparer les deux.
    Concernant 2 points, on peut ajouter ceci :
    Le capteur du 80D marque un bon en avant en terme de dynamique sous les 400ISO, au-dessus le trio 70D-7D2-80D joue à l’identique.
    La hausse de la définition du capteur du 80D par rapport aux 70D et 7D2, se fait un peu au prix du traitement du bruit : un peu moins bon que les deux autres à sensibilité égale. On le voit assez bien à 3200ISO.

    En tout cas, bravo à Canon pour le formidable autofocus livré sur le 80D. Le positionnement entre les XXD et XD APS-C chez Canon est réellement très ténu. Sur le fond, le 7D ne conserve presque que sa construction tout-terrain pour lui.

  35. Hello! Bravo pour ce test, c’est toujours un plaisir de te lire.
    Je rejoint le commentaire ci-dessus car je suis dans la même situation.
    J’ai possédé un 60D puis un 70D (le gain en haut iso était très appréciable) et maintenant j’hésite à acheter le 80D car j’ai vu ici et la qu’a 3200 iso et plus, il est beaucoup plus bruité que le 70D…
    Je refuse de tirer un trait sur l’écran orientable tactile et j’ai trop d’objectifs EF-S pour basculer à moindre frais vers du FF. donc je suis un peu bloqué dans cette gamme.

    Donc ma question, si on met de coté le budget, cela est il plaisant et judicieux d’upgrader vers le 80D pour quelqu’un qui vient du 70D et qui l’adore !?

    • Rowhider

      Pour moi, ça ne vaut clairement pas le coup!

      Le seul véritable point où le 80D fait la différence est son autofocus: l’intérêt d’un tel autofocus se retrouvant dans la photo sportive / animalière, autant sauter le pas vers le 7D mkII pour profiter d’une rafale encore supérieure et d’une robustesse à toute épreuve.
      Certes les 70D et 80D sont déjà protégés par quelques joints, mais le 7D est quand même un cran au dessus.

      • yoann.p

        Oui je ne doute pas que le 7d2 est un super apn, mais ma façon d’utiliser mon reflex exclue les écrans fixes non tactiles, (mon apn est souvent monté à 60° sur un trepied pour de l’astrophoto ou utilisé au raz du sol, ou encore en vidéo ou le tactile est très pratique)

        canon aurait fait le 7d2 avec écran orientable je l’aurais pris immédiatement.

        Après j’ai une précision inconstante avec l’AF du 70d lorsque j’utilise une ouverture de 1.4 par ex, j’espérais que le 80D soit plus précis a ce niveau mais j’ai trouvé personne pour me le confirmer.

        • Rowhider

          Pour ma part, jamais souffert de l’AF du 70D excepté en faible lumière et faible contraste où je trouve que les images manquent de piqué. Maintenant dans ces conditions précises, je suis persuadé que seul un FF aurait pu faire nettement mieux…

          Sinon, l’utilisation de l’AF Dual Pixel est un excellent moyen de faire une MAP ultra-précise. Tout dépend des cas d’utilisation du F1.4.

  36. Bon, j’ai pris ce 80D finalement, il gère un peut mieux le f1.4 que le 70D et si ce n’est pas au niveau de la qualité d’image qu’il se démarque le plus de mon 70D c’est surtout au niveau des menus et options, c’est beaucoup plus complet.! j’aime !
    Le bruit de l’obturateur n’a rien a voir aussi, beaucoup plus discret, et nettement mieux géré en LV (il génère beaucoup moins de vibrations ce qui est top lorsque je shoote la lune ou autre à 1000mm de focale, car meme sur un trépied lourd, le déclenchement du 70 causait souvent des problèmes.) J’ai donc revendu dans la foulée le 70D qui est pas mal demandé sur le coincoin. et garde mon 450D défiltré pour d’autres experiences photographiques… merci pour vos réponses.

  37. Christophe

    Bonjour,
    Est-ce que l’achat du 80D pour remplacer le 70D vaut le coup ? Malgré les améliorations ?
    D’ailleurs très bon test (comme d’habitude :p ).
    En objectifs j’ai actuellement le 18 135 stm, le 50 1.8, le 70 – 300 usm, la tamrom 90 macro (non vc) et la tokina 11-20 2.8.

    • Rowhider

      Salut,
      La véritable question, c’est que fais-tu avec? Les améliorations les plus significatives portent sur l’autofocus et la video: pour le reste, on est plus dans le détail. A moins d’avoir besoin d’un autofocus dernière génération ou de filmer en 1080P/60FPS, de mon point de vue ça ne vaut pas le coup.

      Généralement, sur les boîtiers un saut d’une génération n’apporte pas grand chose: mieux vaut un saut de gamme ^^

  38. Rowhider

    Christophe:
    Bonjour,
    Est-ce que l’achat du 80D pour remplacer le 70D vaut le coup ? Malgré les améliorations ?
    D’ailleurs très bon test (comme d’habitude :p ).
    En objectifs j’ai actuellement le 18 135 stm, le 50 1.8, le 70 – 300 usm, la tamrom 90 macro (non vc) et la tokina 11-20 2.8.

    Salut, de mon point de vue un saut d’une génération de boîtier n’apporte jamais grand chose mis à part quelques exceptions, mieux vaut un saut de gamme ^^
    Le passage au 80D se justifie venant du 70D uniquement si tu as besoin d’un autofocus plus évolué et de filmer en 1080P/60FPS, pour le reste c’est franchement du détail. Surtout qu’il est moins efficace dans le traitement du bruit que le 70D, la cause à son capteur de 24Mo vs 20M.

    • Rowhider & Christophe. Bonjour, petit retour d’expérience avec le 80D que j’ai depuis 3 semaines en remplacement de mon 70D.

      MIEUX !, mieux en tout points. moi qui au début, croyais que les différences étaient minimes.!
      en fait il fait tout ce que fait le 70D mais en mieux, à tous les niveaux ! plus rapide, AF beaucoup plus réactif et accrocheur, menu plus complet, vidéo plus propres !

      En fait, j’ai pris une claque encore plus grande que de passer du 60D au 70D ! et sur le point du haut ISO, j’avais beaucoup regardé les images fournies par dpreview mais finalement, j’ai fait mes propres test avec les trois boitiers 60 70 et 80d. et le résultat est sans appel : si le 60D avait un bruit très présent à 3200is avec du moutonnement de couleurs façon VHS 80’s, canon a réglé ce problème avec le 70D, OK ! mais le 80D fais encore mieux, le bruit de chrominance est pour moi imperceptible, il teste juste du bruit de luminance, beaucoup moins désagréable à l’œil et je me surprend à shooter en 6400 isos régulièrement la ou je bloquais à 3200 en 70D. bref, j’adore ce boitier !

  39. Gilles

    Merci Darth pour cet excellent test
    le bruit de l’obturateur est très important pour moi en animalier, le 70D claque, y a t’il une amélioration significative par rapport au 80D?, encore une fois merci pour l’investissement que tu consacres
    à éclairer nos lanternes
    cordialement

0 Pings & Trackbacks

Laisser un commentaire

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓