Instagram: Pour les photographes

logo.instagram

Cet article part d’une interrogation personnelle très simple, est-ce qu’Instagram est un bon réseau social pour les photographes.

Pour répondre à la question, il me fallait en toute logique me plonger dans ce réseau, analyser et voir ce qu’il en ressort.

Je dois reconnaître que le voyage fut plus intéressant que je ne l’avais imaginé.

Mais commençons par un peu d’ …

Histoire :

Instagram est un réseau social qui a vu le jour en 2010, l’idée est de partager des photos faites depuis son smartphone en y ajoutant des filtres pour « améliorer » l’image, et ainsi montrer au reste du monde notre vie trépidante.

Basé sur le même principe que Twitter pour le fonctionnement  – on y retrouve les #hashtag, les @xyz pour les citations …etc. L’idée est si proche que le ratio abonnement abonné compte tout autant que sur Twitter pour déterminer les comptes « intéressants » -, le but premier reste le partage d’images, il n’y a d’ailleurs pas la même restriction de signes que sur le réseau de l’oiseau bleu et on ne peut pas poster uniquement du texte.

L’application a un tel succès, qu’en 2012 elle est rachetée par le géant bleu, Facebook, pour la modique somme de  … 1 milliard!

Le mot application a ici toute son importance, car Instagram est et reste une application, c’est tellement vrai que, si on peut bel et bien y accéder depuis un ordinateur, nos actions sont clairement limitées, on ne peut que gérer les paramètres de son compte et commenter des photos, impossible d’en poster depuis le navigateur, cette action ainsi que certaines autres ne sont possibles que depuis son smartphone.

Utilisation d’Instagram :

insta-illust-01

Utiliser Instagram est quelque chose de simple, à la portée de tous.

On télécharge l’application, on s’y inscrit, on configure notre compte.

Une fois ces étapes réalisées vous pouvez commencer à partager vos images, soit en prenant directement une photo, soit en piochant de votre bibliothèque.

Il faut savoir que de base les photos sont prévues pour être publiée sur le format carré (1’048px2), cette restriction est restée un principe durant un certain temps, mais cela a changé (un peu) et on peut publier des images dans d’autres formats.

Notons qu’en cadrage paysage, il n’y a pas de restriction, alors qu’en cadrage portrait si la photo est trop allongée Instagram en rognera le haut et le bas.

Une fois votre photo sélectionnée (ou la vidéo, car on peut aussi y mettre de petites vidéos) et le type de cadrage choisi (car il faut préciser qu’on ne veut pas le cadrage carré de base si vous avez une photo d’un autre format), vous pouvez y ajouter différents filtres proposés de base par l’application. Mon avis de photographe reste que si vous prenez une photo directement avec votre smartphone, les applications de retouches spécialisées (comme Snapseed sur iPhone) seront bien plus performantes pour faire le job.

Une fois que vous avez choisi d’appliquer vos filtres (ou de ne pas les appliquer), vous pouvez écrire un petit texte qui accompagne l’image.

Selon la portée que vous voulez avoir, je vous conseille de mettre des Hashtags, ce qui permettra aux utilisateurs de trouver votre image lors d’une recherche, par exemple: #1dxmkii

L’application affichera en premier les 9 « meilleures images », puis les images comportant le mot clef par ordre chronologique.

capture-ecran-insta

Vous pouvez aussi citer quelqu’un au besoin, par exemple: @darth_blog et bien sûr identifier des personnes sur la photo.

Ces petites astuces vous permettront d’avoir un peu plus de chance d’être vu et remarqué sur ce réseau, si vous faites les bons choix.

Les faits étranges :

Si cela fait très longtemps que j’ai un compte Instagram (ouvert le 22 août 2012) il est resté très très … très longtemps inactif!

Imaginez, il s’est passé 1 an et demi entre la première et la deuxième publication, moment où j’ai d’ailleurs publié 3 images presque coup sur coup, puis pas loin de deux ans entre ces images et la publication suivante …

Concrètement, ce n’est que le 13 mars dernier que j’ai commencé à être réellement actif en publiant au moins une photo par semaine.

Le 13 mars mon compte était très très .. très petit, je suivais 17 personnes et 24 me suivaient en retour !

Mon compte est toujours petit, mais il a évolué d’un seul coup, avec un phénomène que je qualifierais de « paranormal » ^^.

En effet, le 19 mai dernier j’annonce sur Twitter et Facebook que j’ai un compte Instagram, mon compte passe très vite de 24 personnes à 180. Jusque là, rien de spécial de mon point de vue, il faut dire que mon compte Twitter est généreusement suivi par 1950 personnes environ et ma page Facebook pour environ 2’900 personnes.

Après mon annonce, Canon France me dira sur Twitter qu’ils vont également me suivre sur Instagram, c’est cool.

Le lendemain, pour les remercier je poste cette photo avec le texte suivant: « Comme @canonfrance me suit depuis hier, petite photo en guise de bienvenue 😜👍 »

1dx-600-vg

En deux jours mon compte passe de 180 à 384 abonnés et la photo ne récolte pas moins de 349❤, je me dis alors que le phénomène vient en grande partie de l’appel d’air généré par Canon France, ils ont quand même un compte avec 77K abonnés (le rêve 😍).

Pourtant, j’ai comme un doute.

Si je ne peux nier l’influence de Canon France dans cette montée soudaine, je me mets à réfléchir si c’est la seule chose qui a contribué à cette montée.

C’est ainsi que durant les jours suivants, j’ai publié six photos que j’aime bien et qui ont en général de bons retours, pour voir l’influence qu’elles allaient avoir:

Sur les six, celle qui a eu le moins de « j’aime » c’est la photo du Lego (ce qui n’est pas étonnant) avec 12 petits cœurs et celle qui en a reçu le plus c’est la galaxie avec 36, mais en même temps c’est celle qui m’a demandé le plus de travail (je vous en parlerai dans un prochain billet).

Donc, mon nouvel apport d’abonnés n’a pas réellement eu d’influence sur le nombre de « j’aime » récolté, il est resté très similaire à ce que j’avais avant avec de « belles » photos.

Une idée m’est donc passée par la tête : et si les j’aime était surtout dus à ce qui se trouvait sur la photo spéciale « Canon France », plus qu’au fameux appel d’air en lui-même.

Première étape pour vérifier ma superbe déduction, mettre une photo de matériel sans aucun hashtag, ainsi, elle ne touchera potentiellement que les personnes qui me suivent déjà, c’est donc avec cette photo que j’ai tenté le coup:

1dx-mkii-2

Elle fut postée avec le commentaire suivant: « LA bête … 😍 bienvenue au petit nouveau dans la famille 😜 »

Et là, la magie opère!

Si mon nombre d’abonnés n’a presque pas varié, j’obtiens pas moins de 330❤ !!!

La conclusion semble sauter aux yeux, je n’ose y croire, alors pour finir cette expérience en beauté je poste une nouvelle photo de matériel.

Cette fois j’identifie clairement les choses à l’aide de hashtag précis, le verdict tombe, j’obtiens à l’heure ou j’écris ces lignes le total de 609❤ (soit plus de « j’aime » que j’ai d’abonnés sur mon compte) et mon compte voit arriver plus de 200 abonnés supplémentaires pour arriver à 581 à l’heure où j’écris ces lignes !

1dxii-flat-cps

Dernière phase du test, je poste une photo de paysage et volontairement je souligne qu’elle est réalisée avec un Hasselblad H5D-50C, pour mettre le matériel en avant, mais sans le montrer et j’obtiens « seulement » 53❤.

paysage-h5d-50c

La conclusion est évidente, mon profil est un profil de photographe, je suis suivi par une grande majorité de personnes qui aiment la photo, qui ont un rapport à l’image et bien toutes ces personnes ont un point commun …

Elles préfèrent les appareils, qui font les photos, plutôt que les photos que font les appareils !

Il paraît que c’est un phénomène très connu et qu’il fonctionne aussi très bien avec les chats … il faudra que j’essaye!

Alors, Instagram pour les photographes, on en pense quoi ?

Je conclurai cet article en disant qu’Instagram est un instrument très sympathique pour le partage de photos « amusantes, sans prétention » plus que pour les photos travaillées.

De mon avis personnel et de ma petite expérience, l’impact est différent et l’outil ne s’utilise pas de la même façon, bien que spécialisée photo, l’application n’est pas spécialisée pour présenter son travail et le fait de ne pas pouvoir agrandir les images y contribue grandement.

De mon côté, je vais utiliser instagram avec beaucoup de plaisir, plus pour partager quelques images et ce qui se passe en coulisse de mon blog que pour montrer mes meilleures photos (bien que j’en partagerai également) et faire connaître mon travail, une vision plus personnelle somme toute.

Cette vision va certainement évoluer avec le temps mais, pour le moment et au vu de ce que j’ai pu constater avec mon compte, mais aussi ceux d’autres que j’ai consultés, il semblerait bien que ce soit ainsi qu’il faut voir les choses.

Soyons franc, la base même, l’idée de départ de ce réseau était bien la mise en avant de notre égo, le partage à l’instant de notre vie, l’ergonomie même d’Instagram pousse en se sens, ce n’est pas demain qu’Instagram deviendra le 500px des smartphones et/ou le réseau qu’il faut utiliser pour présenter ses plus belles œuvres et QUE ses plus belles œuvres !

Le photographe devrait voir Instagram comme une petite fenêtre sur les coulisses de sa passion.

Bon courage, bon partage … et bonnes photos!

À propos de l'auteur:

Il est beau, fort et musclé... Enfin, s'il n'est pas tout ça, il est passionné de photo, passion qu'il essaye de vous transmettre du mieux qu'il peut!

23 Comments
  1. Bonjour et merci Darth pour cet avis intéressant sur Instagram.
    Je n’y vois toujours pas grand intérêt pour ce qui me concerne et ça commence à faire beaucoup de réseaux sociaux à alimenter. Je n’utilise que LinkedIn et Facebook qui déjà prend du temps pour ma com.
    Bref, je trouve que c’est un peu redondant avec Facebook et pas sûr que mes clients ou prospects se trouvent ici.
    Bonne continuation,
    Pascal.

      • Voilà je viens de finir ton article. Vraiment très intéressant ton analyse, surtout sur le fait de poser une image d’un appareil pour avoir un maximum de :ll:
        Ce qui est dommage par contre, c’est qu’un compte peut avoir des images vraiment très belles mais être considéré comme inintéressant car peu d’abonnés et que de l’autre côté des gens vivent d’Instagram en postant des photos qui ne représentent rien à l’autre bout du monde… Il parait que cela est un nouveau mode de vie.
        Pour ma part e me suis inscrit il y a peu par pur curiosité. Je trouve vraiment sympa les différents types de profils qui aiment mes images, je n’aurais jamais cru cela possible. Vive la magie d’internet :nawak:

  2. J’ai fait un petit tour sur instagram mais je n’ai pas de coeur. Bon je n’ai pas choisi non plus de quoi en susciter et je m’en fiche un peu. :lol:

    Mon retour, c’est que comme Facebook ou twitter, je me rends compte que ce n’est pas pour moi, je n’ai pas envie de rentrer dans le jeu. :hihi:
    Mais c’est très bien si ça amuse/occupe les autres! :tumbsup:

    Hors Sujet: :twisted: Darth je compte sur toi pour faire une little planet cette fois, je n’ai pas eu celle de l’île Maurice et je suis très déçue! Je t’avais pourtant proposer de la souplesse en ne faisant pas forcément des photo à 360°. :twisted:

    • Je sais, je sais, mais à l’île Maurice j’ai réussit à être tellement malade que je ne suis presque pas sorti de la chambre, ce qui n’aide pas à faire des photos et surtout pas des défis ^^

  3. Elles préfèrent les appareils, qui font les photos, plutôt que les photos que font les appareils !

    Même ressentit, bon après je ne fait pas de beaucoup de photo, c’est surtout pour l’inspiration, disons.
    Et surtout, surtout c’est ce WTF filtre polaroid que l’ont voit partout maintenant…

    Ça me fait penser à un article sur diyphotography « a hipster’s guide » :
    Filters – they’re like instagram for real life ;)

    Ça résume la chose…

  4. apres toutes ces annee a me demander a quoi ca poivais bien me servir, ton post m’a fait decouvrir la lumiere !
    c’est pas pour poster les photos, mais les photos de comment on fait les photos…
    ca me donne envie de m’y essayer tiens…

  5. Hello,

    Je suis pas tout à fait d’accord avec toi.

    Comme toi mon compte à dormi pendant des années puis je me suis décidé à commencer à mettre quelques images.
    Effectivement, je n’ai que très peu de j’aime et peu de followers. Et personnes ne m’a contacté pour une commande grâce à insta…
    Mais il y a tout de même des photographes qui cumul des dizaine de milliers de cœurs sur leurs images.
    Instagram propose de grands photographes suivi par des milliers de personnes. Certains n’ont que leur page internet et leur Insta.
    Après comme Flickr ou Facebook, le tout est de mettre en avant tout ça et certains y passent énormément de temps, aiment des centaines d’images et faisant parfois des centaines de commentaires, des fois en une seule journée ;-)
    Le problème des réseaux sociaux est l’hypocrisie qu’elle amène pour réussir ;-). Ne pas critiquer, halluciner à chaque image, wouaou! Amazing, stuning! Ect… Poster, poster, poster mais si c’est le chat du voisin, l’appareil photo qui traîne sur la table ect… Et tous les jours…
    J’essaye de postuler intelligent et beau… Mais cela ne décolle pas…

    • Après, comme je le dis il y a des exception, mais c’est rare, disons, que si tu n’y passes pas plusieurs heures par jours, tu as toutes les chances de ne jamais monté en ne postant que de belles images.

  6. Je ne me suis jamais intéressé à Instagram..
    De base, je suis déjà peu pour les réseaux sociaux. Mais réseau « pour la photo » qui ne s’oriente que vers le futile (sentiment que j’ai eu) ne m’a pas convaincu
    D’autre l’utilise bien mieux que je ne le ferais, je laisse ma place en base de données pour les autres :-P :hihi:

    Chouette article en tout cas :tumbsup:

  7. Kéno40

    Qu’est ce que tu veux dire au niveau des chats?
    Est-ce que les chats de photographes préfèrent les photos de chats aux chats eux-mêmes ou bien plutôt que les photographes préfères les photos de chats aux chats qui font eux-même des photos?

  8. Lucie

    Hello,
    Interessant l’article !
    C’est clair qu’instagram a été créé comme tu le dis pour l’ego et le partage de l’instantané.
    Totalement contre au début, je me suis finalement petit a petit laissée convaincre. Plus pour la lecture de photo, car jen poste peu.
    je suis photographe amateur et pas encore trop connectée sur les 500px ou flickr, mais du coup instagram m’a permis de decouvir plein de travaux photos differents bien inspirants, decouvrir aussi du coup de nouveaux lieux etc. Les photos de matos sont les derniers trucs que j’irai liké, je ne regarde que les images et aiment si une photo m’inspire (lieu, cadrage, lumière, sujet)
    Je trouve son usage plus pratique que facebook, moins de blabla, de pub etc, c’est plus rapide parcourir le fil d’images (je suis aujourd’hui environ 300 profils photo generaux ou de photographes, surement trop mais je fais du menage de temps en temps aussi au fil de mes envies photo). Je ne suis pas une cible pour les commandes photo mais en tout cas j’aime bien la découverte que cela m’a procuré et l’inspiration que cela peut générer et cela facilement depuis le tel.
    Apres cest sur que cest surement bien plus fermé que des sites plus pro photo type 500px surement bien mieux foutus pour cela!
    C’était pour partager un avis un peu différent :)
    Merci pour l’article !

  9. Muztiko

    Tu as malheureusement démontré sans difficulté le niveau d’intérêt a porter a Instagram de mon point de vue : quasi nul.
    Pareil pour ma pary, compte créé et avec quelques photos de montagnes plusieurs j’aime et des abonnés mais une trentaine. J’ai eu la bonne idée d’ajouter un hashtag sur la région Auvergne qui etait concernée quant aux lieux de prises de vue et une a été partagée sur le compte du tourisme auvergnat avec pres de 500 j’aime en quelques jours.
    A la rigueur la seule utilité que je vois a Instagram avec ma tres courte expérience : le partage de photos avec des groupes bien suivis.

  10. Bb18

    8Pertinent et ce qui est vrai sur instagram ne l est pas moins dans le réel. Je garde en memoire que les photos m ayant procurées les plus fortes emotions ont ete prises au PAP jetable, s investir personnellement dans le projet est bien plus rentable que d investir materiellement dans la vacuité. Un materiel n a jamais aidé a cadrer avec identité et propreté, n apporte aucun concours pour creer le feeling avec le sujet et n a pas la lucidité de rester a la maison photo parce que la lumière est plate. L important est la luminance du proprietaire souvent…

0 Pings & Trackbacks

Laisser un commentaire

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓