La mort des Reflex …

Pourquoi vous parler de la mort du reflex?

La raison est simple, c’est un sujet que l’on croise de plus en plus sur les différents forums et autres groupes photo où la mort future du système reflex est évoquée.

L’idée de ce billet est d’essayer de voir si cette mort va vraiment arriver et si oui, quand elle va se produire.

Encore une fois, je m’essaye à l’exercice de la prédiction même si le jeu ne m’a pas toujours réussi, j’en veux pour preuve ma prédiction dans l’article sur le 24*36 face à l’APS-C, à lire ici pour ceux qui ne l’auraient pas déjà fait.

Mais, vous me connaissez maintenant, j’aime prendre des risques et si je veux répondre à cette question, c’est pour le faire de façon très objective au-delà du petit combat que se livre d’un côté les fans des hybrides et de l’autre ceux du “bon vieux reflex”.

Regarder les faits, les analyser avec le plus d’objectivité possible.

Ceux qui me connaissent savent que j’ai en effet un parti pris que je ne renie pas, je vais juste le mettre de côté (autant que faire ce peut) le temps de ce billet, bien que je vous donnerais mon avis “hors propos argumenté” en fin d’article.

Prédire la mort d’un système peut se faire dans différents cas, mais le plus souvent c’est lorsqu’une technologie remplace une autre technologie et apporte un vrai plus, tant et si bien que l’on va abandonner l’ancien système au profit du nouveau.

Dans cette analyse, je vais exprès mettre de côté l’idée d’une certaine “survie”, car oui, il existe des technologies dont on prédisait la mort et qui continue leur vie, mais leur pratique étant restreinte on peut justifier du fait qu’elles ne sont qu’une histoire de passionnés spécialisés.

En photo on trouve les amateurs d’argentique et en musique les aficionados du vinyle, en téléphonie, certains préfèrent la longévité de batterie des petits Nokia aux possibilités offertes par les smartphones.

Pour autant, dans les trois cas, qui nous intéresse on ne peut pas dire que la technologie bien qu’elle survive soit le choix d’une grande part de la population, c’est un choix, qui existe, mais qui reste plus “restreint”, et de toute façon l’idée n’est pas de débattre sur l’intérêt ou non de continuer à utiliser certaines technologies, mais bien la façon dont va se profiler l’avenir sur sa part la plus représentative.

Le postula étant posé, passons à …

L’argumentation :

Il y a plusieurs arguments, qui laissent penser que l’avenir de la photo à objectif interchangeable se fera sans miroir, on ne va pas tous les détailler, car après avoir lu des centaines de discussions, certains arguments sont pertinents et d’autres sont discutables, quand ils ne sont pas simplement faux.

L’un des exemples, c’est la possibilité d’avoir des informations de prise de vue en direct dans le viseur, comme l’histogramme, cet argument serait recevable s’il était totalement illusoire de penser qu’il est possible d’avoir ça sur un viseur optique.

On peut afficher plus ou moins tout ce qu’on veux en surimpression sur un viseur optique et personne ne devrait douter des avancées possibles dans cette configuration, et ensuite, contrairement à ce que l’on pense, on peut extrapoler de façon assez précise un histogramme sans pour autant donner un accès direct au capteur … la technique ici n’étant pas le but de cet article, passons, c’était juste pour vous montrer que certaines argumentations ne tiennent pas la route.

J’ai donc pris le temps de retenir les arguments massue, ceux qui sont indéniables.

Pour bien comprendre la suite, petit jeu de couleur:

  • En vert l’argumentation du point de vue de l’hybride.
  • En bleu l’argumentation du point de vue du reflex.

La compacité :

C’est l’un des arguments poids lourd (sans mauvais jeu de mots), pour prédire la fin du reflex.

En effet, enlever le miroir reflex, le prisme et toutes l’optique qu’il demande, et vous voilà en possession d’un appareil très compact, gain de place, gain de poids, bref, on réduit le tout.

À taille de capteur égale, on peut vraiment faire plus léger.

La compacité (contre argument) :

Le contre argument de la compacité n’existe pas vraiment, certains vous diront que beaucoup de photographes apprécient le fait d’avoir un appareil avec une certaine stature.

Ce n’est pas faux en soit, je fais partie de ces personnes, mais ce n’est pas un argument, car comme on le sait, qui peut le plus, peut le moins, du coup, il est tout à fait envisageable pour un constructeur de faire des boitiers plus ou moins costauds selon la demande.

La visualisation directe du rendu de la photo :

Avec l’hybride, on a la visualisation directe du rendu de la photo, on sait à quoi va ressembler l’image avant même de la prendre que ce soit sa profondeur de champ, sa colorimétrie, son exposition, les zones cramées des zones bouchées, on a un vrai aperçu de l’image en temps réel.

La visualisation directe du rendu de la photo (contre argument) :

Dans l’absolu, c’est vrai, on a une “visualisation directe du rendu” en temps réel, mais ce n’est pas si évident que ça.

En effet, à l’heure actuelle la visée au viseur électronique s’améliore, mais est loin d’être parfaite.

Le problème vient de la difficulté de rendre la dynamique de l’image réelle, en effet, il peut indiquer une zone bouchée alors qu’elle ne l’est pas ou une zone cramée encore bien exposée.

De même, si on veut utiliser le viseur électronique comme un simple viseur, sans prédictivité du rendu, la dynamique des écrans est trop courte et n’offre pas une lecture suffisante entre les zones claires et les zones foncées.

Sans entrer dans les détails techniques du pourquoi, si je ne doute pas d’une certaine amélioration, il est certain que la visée directe, même si elle n’affiche pas le “futur” rendu de l’image, reste plus confortable.

La vulnérabilité et la limitation du miroir reflex :

La cage miroir et tout son mécanisme induisent une grosse faiblesse dans le système du reflex.

Il faut se dire que de nombreuses pièces sont en mouvement, ce qui provoque des vibrations que n’ont pas les hybrides, ce qui provoque une usure et un risque de panne, que n’a pas l’hybride, ce qui provoque une limitation de la rafale, ce que n’a pas l’hybride, cela provoque un frein pour la prédictibilité de l’AF, ce que n’a pas l’hybride.

La vulnérabilité et les limitations du miroir reflex (contre argument) :

Un des plus gros arguments en faveur de l’hybride, en effet, on ne peut pas nier que tout le système reflex se base sur une technologie avec des pièces en mouvement, de fait, il y a des risques de pannes et bien sûr le fait que chaque fois que le miroir redescend pour permettre à l’AF de faire son travail va limité la rafale.

Le 1Dx avec ses 14 images par seconde flirt avec ce qui peut se faire de plus rapide dans ce genre de configuration et par effet logique, le fait que le miroir doit se relever pour permettre de prendre la photo ralentit les possibilités de l’AF.

La qualité de l’autofocus :

L’autofocus des reflex est largement supérieur à ce qui se fait de mieux en la matière sur les hybride, car l’AF sur le capteur n’est pas aussi performant que la détection de phase des appareils reflex.

La qualité de l’autofocus (contre argument) :

Si à l’heure actuelle, il est évident que la visée directe capteur ne permet pas un AF aussi impressionnant que ce qu’offre les reflex, les progrès effectués sont plus que prometteur.

Si on prend simplement le système dual pixel de Canon, qui en n’est qu’à ses débuts et qui fonctionne de façon plus qu’impressionnante, il est clair que tôt ou tard l’AF des hybrides rattrapera son retard face au reflex et à mon avis, plus tôt que tard.

Après, difficile de prédire lequel des deux systèmes finira par emporter le trophée, mais à mon sens, la visée directe finira par avoir le dernier mot sur cette histoire.

La durée des batteries :

Un reflex est bien moins énergivore qu’un hybride et là ou un hybride sera épuisé, un reflex n’aurait pas utilisé le 1/3 de ses capacités.

La durée des batteries (contre argument) :

C’est l’un des arguments les plus forts et les plus difficiles à contrer!

En effet, un viseur optique ne pompe pas sur les batteries, il ne dépense pas la moindre énergie et même le fait d’activer le miroir ne pompe pas autant sur les accus que la visée directe.

Il n’y a de fait pas de réel contre-argument, si ce n’est la recharge par induction, qui pourrait permettre de recharger l’appareil presque en tout temps, mais cela n’est pas encore arrivé et je doute de voir l’apparition partout, genre au milieu de la forêt.

La prédiction :

Il est difficile à dire quand ça va arriver, mais il est clair que de mon point de vue la visée reflex va se perdre et va finir par devenir une partie très restreinte de la production d’appareils photo.

Les deux géants de la photo n’ont pas encore passé le pas, pas de boîtier haut de gamme chez Canon ou Nikon en mirrorless.

On va dire que c’est un peu eux qui vont signer l’arrêt de mort du reflex, quand ils produiront une gamme complète d’hybrides ce sera le début de la fin.

Il est évident que l’argumentation citée plus haut même si elle semble équilibrée va en faveur du système mirrorless et je ne doute pas que le temps aidant les faiblesses des hybrides soient surmontées par une technologie mieux maîtrisée.

Il faut donc se faire à l’idée d’une mort lente et certaine du reflex, difficile de déduire une date, mais je ne vais pas me défiler et annoncer quelque chose.

Je pense qu’il faudra encore une dizaine d’années pour que le système mirrorless soit proche de la perfection et encore 5ans pour que la production de reflex soit devenue minimaliste.

Je sais que c’est une vision “longue” et que possiblement cela va aller plus vite, mais certainement pas plus lentement.

Mon avis, mes espérances et Conclusion :

J’aime la visée reflex, je suis un vrai amoureux de cette façon de “voir” la photo et à l’heure actuelle je n’ai jamais mis mon oeil dans un viseur électronique, qui m’apporte autant de plaisir et une sensation comparable à un superbe viseur reflex.

Je suis heureux qu’une marque comme PhaseOne soit loin d’envisager une visée électronique et continue à privilégier des viseurs optiques, même si leur vision du futur me paraît le meilleur compromis, j’explique ça tout de suite après.

Je ne rejette pas la visée électronique, je trouve juste dommage que celle-ci n’offre pas un confort de visé à la hauteur d’une visée reflex, et peut-être que psychologiquement j’aime voir ce qui se passe en direct et “en vrai”.

Du coup, l’idée de PhaseOne (dans un futur proche) de faire de vrai viseur hybride, un mélange qualitatif entre le viseur optique et le viseur électronique me semble l’idéale.

Je pousse encore plus loin le délire en imaginant un appareil comme le Canon EOS 1N RS et son miroir fixe semi-transparent, qui sur un appareil numérique pourrait offrir à la fois une visée électronique et une visée reflex.

Le meilleur des deux mondes, avec un écran LCD en surimpression on pourrait avoir un rendu juste extraordinaire et choisir ou non le double affichage, bref, le meilleur des deux mondes.

Malheureusement, je doute fortement que ce soit sur cette voix qu’aillent les constructeurs, ou alors, dans le haut de gamme.

Bref, vous aurez compris que je ne peux pas nier l’avenir de la photo, même si a fond de moi j’espère que cette transition arrive le plus tard possible.

Et de votre côté, quelle est votre vision ?

Sur cette question et ces bonnes paroles, je vous laisse en vous disant bon courage et bonnes photos.

Pour du contenu supplémentaire et exclusif ➡

À propos de l'auteur:

Il est beau, fort et musclé... Enfin, s'il n'est pas tout ça, il est passionné de photo, passion qu'il essaye de vous transmettre du mieux qu'il peut!

65 Comments
  1. Sartarius

    Quand on voit l’avancé des écrans dans la téléphonie, la télévision etc…. je pense qu’effectivement on va se tourner de plus en plus vers du tout électronique, mais que cette phase sera plus longue a développer du coté de la photo et que l’on passera par une phase hybride électronique/optique avant le tout électronique de haute qualité.

  2. Quand un hybride aura :
    – la réactivité de la visée du reflex (tu n’en parles pas dans ton article, mais un viseur hybride a une latence perceptible)
    – la capacité de batterie (tu en parles très justement : avec une batterie dans mon D7000, je tiens 1200 photos, avec mon nikon 1 … hum … je vais même pas donner le chiffre telement c’est ridicule, mais mes amis avec leurs Sony ne font pas mieux que mon S1)

    Là on pourra parler de réelle concurrence. Imagines toi en reportage mariage devoir changer 4 ou 5 fois de batteries… en plus, si ça arrive au mauvais moment, genre passage des alliances, t’es mort (au sens premier du terme : les mariés te butent !)

    • Oui, c’est vrai que certain point je les ai volontairement passé sous silence et ce point j’ai beaucoup hésité à le mettre.

      De plus, en oubliant volontairement certains points, je poussais les lecteurs à réagir, et je suis content, vu le nombre de commentaires, ça à bien marché ^^

  3. Chris Cuennet

    Sacré débat, tu es un peu fou parfois Franky…
    On le voit dans les chiffres, le réflex a une part de marché encore énormissime, l’hybride à très vite monté mais est entrain de légèrement stagner … Je pense que cela sera surtout un problème de fabricants avant tout dans les grandes lignes même si ce sont les consommateurs qui font le marché au final.
    Comme tu le dis très bien, la visée électronique réfute pour le moment la majorité des réflexistes, moi le premier par ailleurs, de plus si “l’hybride” veut prendre vraiment les parts de marchés des réflexistes, il faut qu’ils simplifient un peu leur menu et leur options, que l’utilisation du boitier soit plus fonctionnelle, plus intuitive… On peut souligner aussi la compacité, mais compacité veut dire petit, tout est petit et comme tu le soulignes aussi, voilà quoi pas donné à tout le monde… On en vient aussi aux optiques, on le voit de nos jours, les fabricants comme Canon, Sigma, Nikon ou encore Tamron par ailleurs, fabriquent des objectifs AF absolument phénoménaux que ce soit en performances technique qu’optique, donc pour le moment pas de miracle il faut du lourd devant les capteurs qui eux évoluent aussi, tout ça pour dire que lorsqu’on touche aux “télés-objectifs” particulièrement, on se heurtent aujourd’hui à pas mal de restriction et c’est là qu’on voit encore les limites des hybrides. Attention avec ce dernier paragraphe, il est évident que les optiques 18-20 à 90-135mm proposés par les fabricants “hybrides” sont des hautes optiques, juste que lorsqu’on sort de cette catégorie, il n’y a rien encore… Mais l’hybride évolue vite, on le voit avec le Xt-2 par exemple, bien pensé dans les grandes lignes avec un AF étonnant sans oublier cette assistance de mise au point “manuel” avec le stigmomètre (aussi présent sur le Xt-1) qui est quand même assez génial ! …
    Est-ce que le réflex va vraiment disparaitre un jour, oui en toute logique, mais je dirai vraiment que cela prendra + de temps que Franky le pense :-) … Je suis encore dans la phase où nous avons 2 “systèmes” différents qui ont chacun leur clientèle où les photographes se retrouvent et prennent du plaisir, donc je vois encore pas mal d’années où les 2 systèmes seront côte-à-cote et seront disons complémentaire…. Du moins jusqu’à ce que Canon et Nikon décident de changer de cap !?!?!? Les productions et futures nouveautés de fabricants comme Sigma et Tamron sont aussi un bon “baromètre” à ce niveau-là, ces deux fabricants produisent selon le marché et ne peuvent se permettre beaucoup d’erreur dans les “quantités”, le jour où ces deux fabricants développeront une véritable gamme hybride complète, donc 4/3 ou encore Fuji (parce que Sony E/FE-mount est déjà un leader), je commencerai sérieusement à me dire que le réflex est sur un vrai déclin… :-P Et tout peut aller très vite en effet !!!

    Voilà pour ma science infuse personnelle du lundi matin :hihi:

  4. Bonjour,
    Tout à fait d’accord avec le commentaire ci-dessus.. ce petit délai de latence.. certes réduit mais néanmoins réel (du moins sur l’hybride que j’ai testé pendant 2 mois) m’a finalement poussée.. à le revendre, car je n’avais pas avec lui le même plaisir qu’avec mes reflex.
    J’en ai même fait un article ici :
    https://blog.verbrugge-joelle-photographe.com/deux-mois-avec-un-hybride-canon-m5-en-plus-des-autres/
    Sans doute faudra-t-il encore un peu de temps pour avoir à ce niveau une vitesse comparable..
    Mais dans l’immédiat, pas prête de lâcher mes reflex.. :-)

    • Kéno40

      Je suis vraiment loin de votre niveau d’expertise, mais quand on parle d’hybride pour comparer à ce jour ce qu’il se fait, vaut mieux éviter de parler des 2 lignées crées par Nikon et Canon. Darth le sous entend lui-même dans l’article…

      Sinon, à mon sens, il y a plusieurs marchés photos, et dans chacun d’entre eux, on retrouve différentes tendances et différents “niveaux de vie” dans un marché qu’il faut voir mondial. En taillant à la hache, les Pros vont garder le FF un moment encore. Pour ce qui concerne les APSC, faut voir les prix des futures évolutions (les amateurs de photos en Amérique du Sud ont pas 2000$ à mettre pour assouvir leur passion). Mais en même temps, c’est le marché qui est le plus concurrencé pas les smartphones qui progresse (pas taper, pas taper :) )

      Ensuite, pour moi, tu as fait un article sur le Mirrorless // Reflex. Pour moi, dans la notion d’hybride, il y a la notion Photo + Vidéo à la base. Et à ce jour sur ce marché où les utilisateurs veulent un appareil qui fait les deux, Pana (et les derniers Olymp) offrent des possibilités impressionnantes et font que le rapport qualité prix bascule de leur côté. Pour avoir la même qualité en Reflex, il faut aller taper hauts dans les gammes reflex.

      Ensuite, Sony a les A7 aussi, mais je connais moins et ils sont chers. Ce sont des FF mirrorless compacts, très bons en vidéos aussi.
      Sur cette “techno là, est-ce que Canon et Nikon vont aller secouer le cocotier?

      Ensuite reste Fuji, qui sur les amateurs de mirrorless “Photo”, progresse pas mal ces dernières années…

    • Telyt560

      Bonjour Joelle,

      Il m’a fallu 6 mois pour revendre mon M5, pour les mêmes raisons que vous.

      Le 200D de mon épouse est bien plus agréable a utiliser, surtout avec des optiques EF ou EF-S.
      J’utilise le 5Ds avec 16-35 et 70-200 f:4 ou 300 f:2.8, alors le M5 ne pouvait même pas faire office de boîtier de réserve… donc EXIT sans regret.

      Telyt560

  5. darklunar

    Sympa cet article, les arguments etc. pour ma part je pense que le reflex va devenir un marché de niche, au vu des progrès chez Panasonic, Fuji et Sony dans ce domaine, Canon et Nikon j’espère vont se réveiller avant de perdre ce marché. Le marketing et le grand public feront le reste. Sans jouer à Mme Irma je pense que la bascule se fera dans moins de 10 ans, ce qui représente même pas 3 nouveaux modèles chez Canon et Nikon.
    Il y a aussi un truc sympa avec les mirorless, adapter n’importe qu’elle optique via des bagues des vieilles, des marques concurrentes et bien plus facilement qu’avec les reflex.

  6. Juste un truc sur la prétendue faiblesse du système à miroir … la dernière fois que j’ai eu une panne de ce côté là c’était en 1997, du sable islandais qui a eu le dernier mot sur le miroir de mon vieux Nikon FE2 …

    Par contre, j’aimerais bien connaitre la durée de vie d’un viseur électronique. La faiblesse mécanique vs la faiblesse électronique ? …. jusqu’à preuve du contraire le passage à l’électronique dans une voiture n’a pas empêché d’avoir une multitude de pannes que l’on n’avait pas avec une bonne vieille voiture mécanique.

    Un peu circonspect sur cet argument “pro-hybride”.

    Pour le reste, oui on y passera sûrement contraint et forcé … mais j’espère que ce jour là, le viseur sera au niveau des reflex sinon ça sera un gros retour en arrière pour moi, parce que sur le reste, un hybride n’est pas plus performant qu’un reflex … à part la compacité …

    • Je ne suis clairement pas “pro” hybride, l’argument est viable car malheureusement les pièces d’usure du système reflex est un fait, après, selon la qualité du viseur électronique, il est clair que cela peut durer plus ou moins longtemps.

  7. FloP

    La mort du reflex? Pas avant un certain temps…. Mais il y a assez peu de doutes qu’elle arrive.
    J’ai les deux. D700 et E-M1, achetés pour les mêmes raisons: boitier pro bien conçu , prise en main au top (je déteste l’ergonomie Fuji malheureusement, et ses poignées encore plus), performances de haut niveau.Je me suis même fait au viseur électronique! Moi qui ne jurais que par l’optique…
    Ayant essayé le D850, je me dis que c’est mon appareil parfait. Seul problème, je veux pouvoir gérer l’appareil depuis le smartphone et la solution Nikon semble plus que bancale (celle d’Olympus est bien).

    Mais, au delà des envies des consommateurs, une chose importe. Industriellement, le passage à l’hybride simplifie pas mal de choses. Le prisme c’est cher, c’est compliqué à caler … le remplacer par un mini écran, c’est mieux! (pour le fabricant).

    Si Nikon me propose un D850 dans un boitier genre Leica SL, je suis preneur (enfin 5 ans après histoire que le marché de l’occase). Pour le poids, un peu, pour l’encombrement certainement pas, pour les possibilités, très clairement!

  8. CONAN

    Vous avez omis de parler du déclenchement silencieux des hybrides. Des journalistes ont indiqué que la Maison Blanche interdit les Reflex bruyants sur certaines conférences .

    A court terme, l’hybride est surtout pour le m4/3 et APS-C, car on ressent vraiment les avantages par rapport à Canon et Nikon : poids & longueur des objectifs. compacité de l’appareil. Canon & Nikon ne développent pas suffisamment d’objectifs pour de l’APS-C et donc nécessité de passer par des objectifs FF lourds.
    Chez Sony, l’avantage de l’hybride est seulement sur le poids des objectifs (cf 12-24mmF4 ou 24-70mmF4) et un stabilisation par capteur, car les lois de l’optique sont immuables.

    -> Le Grand public sera tournera inexorablement sur l’hybride ou le smartphone.

    Pour la prise en main et les fixes, je trouve l’APS-C est le meilleur compromis Compacité / luminosité.
    De ce fait, Fujifilm fait le bon choix car ses objectifs sont créés pour de l’APS-C.
    Le 56mmF1.2+Appareil est plus léger et plus court qu’un 85mmF1.8+Appareil par exemple.
    Comparer les fixes ultra-lumineux m4/3 et APS-C Fujifilm (< f1.8) :
    Panasonic Leica 12mmF1.4 / Fujifilm 16mmF1.4
    Panasonic Leica 25mmF1.4 ou Olympus 25mmF1.2 / Fujifilm 35mmF1.4
    Panasonic Leica 42.5mmF1.2 / Fujifilm 56mmF1.2
    Poids et longeur, c'est même chose.

    De plus, le viseur hybride de Fujifilm des séries X-100/X-pro est assez intéressant dans son approche, encore 1 ou 2 générations, elle combinera le meilleur des mondes.

  9. Merci pour cette analyse !
    Personnellement, je préfère la visée optique, très confortable, mais je possède également un hybride. Je l’apprécie pour sa compacité et l’affichage des infos dans le viseur.
    J’apprécie la grande autonomie des batteries avec les reflex.
    Ça fait quelques temps que je me dit que si un constructeur sort un reflex avec un petit écran devant avec les infos, je prends, enfin si c’est pas trop hors de prix mais pour moi ça serait l’idéal en terme d’utilisation !

  10. Nc

    Je ne comprends pas cet article, la question est plutot est ce que la qualité d’image sans miroir peut-elle dépasser la qualité d’image avec miroir. Les autres questions n’ont pas d’intérêt, un viseur peut être ajouté avec un micro écran lcd si certains le préfère, des objectifs pourront toujours etre ajoutés ppur zoomer ou au contraire avoir un plan large. Les surimpressions ou le nombre d’image par seconde, c’est un détail technique moe a la puissance des cpu embarqué dans l’appareil photo. Aujourd’hui elle est ridicule comparé au smartphones comme un iPhone 8 ou un Samsung S8.

    • La qualité d’image ne change pas selon que l’appareil ait ou non un miroir, de plus, c’est mal connaitre l’intérieur de ces bête de penser que leur processeur est aussi loin derrière ceux des téléphone.

      Quand un 1Dx Mkii traite 14 images par seconde en RAW, tout en suivant le sujet avec son AF prédictif et en mesurant la lumière entre chaque image, tu peux me croire qu’il faut du lourd derrière pour traiter toutes ses informations!

  11. Cédric68

    Rah le bon vieux débat qui enflamme certains forums !

    Ce ne sont pas les arguments techniques qui vont décider de la vie ou de la mort du réflex, mais les marchés. Et cette année, on constate un envol de l’hybride avec un léger tassement pour les réflex. Selon les chiffres de la CIPA, les expéditions pour les réflex ont diminué de 5% tandis que les hybrides ont augmenté de presque 60%. Il s’expédiait ainsi 2.7 réflex pour un hybride en 2016. Pour les 7 premiers mois de 2017, cela chute à 1.8.

    Ceci dit, j’ai du mal à imaginer que le réflex disparaisse purement et simplement. Il risque de devenir un marché de niche pour des besoins particuliers. Et encore. Quand Sony sortira des gros tromblons en f4 ou f2.8 pour ses A7 et A9, ils pourraient bien faire quelques dégâts chez Canon et Nikon.

    En attendant, ce sont les réflex d’entrée de gamme qui souffrent (*). Ce serait intéressant de savoir qui en profite, mais je suppose que c’est un peu tout le monde, de Canon à Sony, en passsant par Olympus et Fuji… ce qui met de facto Nikon et Pentax hors jeu.

    Un mot sur le viseur électronique : un Olympus d’entrée de gamme (l’em10 II) possède un viseur bien plus confortable qu’un Canon 750D par exemple, sans parler de tous les petits plus agréables à côté dont ne dispose par le réflex…

    (*)le montant des envois des réflex est stable. Cela signifie donc que la valeur individuelle compense la baisse de volumes. Et donc que le moyen-haut de gamme maintient à flot les réflex en valeur.

      • Cédric68

        La stabilisation 5 axes, l’histogramme live, la couverture AF, le live composite, le viseur 100% même pour l’entrée de gamme, la loupe, pas de problème de micro réglages. Pas forcément des choses qu’on ne peut avoir sur un réflex, mais qu’on ne trouve pas forcément.

      • Oui, c’est un peu ça le truc, c’est que ce sont des options largement possible sur un reflex, et ce n’est pas tant le fait que ce soit des hybride qui font qu’ils sont là ou que ce soit des reflex, qui fait que ce n’est pas présent.

      • Kéno40

        Le focus peaking quand tu utilises des vieux objos argentiques (Photos plus vidéo)..
        ça + la visualisation en direct de l’expo lorsque je changes mes réglages Manuels en vidéos. Si tu appliques des profils CineLike ou un truc du genre, c’est quand même utile.

        Pour moi, c’est les deux gros plus.

  12. Malheureusement, je détecte une mauvaise foi, ou un manque de connaissances, quant au débat sur la vitesse de l’AF sur des boitiers mirrorless.

    L’auteur n’a visiblement pas essayé les dernières productions de Sony tels que les A9, A7(R)(S)II, ainsi que la gamme APS-C de ce constructeur. (A6500, A77II etc…)

    Ayant testé les top thread de ce que font les constructeurs, je peux vraiment dire que ce soit en tant que suivi, accroche et précision, les mirrorless Sony, (les UHDG) s’entends, sont largement au niveau voir meilleurs que les D5 et 1DX. Idem pour la rafale.

    Je ne parle que de Sony, ayant testé le X-T2 Fuji, ce dernier m’a déçu sur ce point…

    C’est dommage, il y a toujours un tantinet de mauvaise foi dans les articles.

    Cordialement.

    • Cédric68

      Je n’ai jamais eu la chance de vraiment tester un A7, mais il semble que leur AF soit quand même un peu en-dessous de leur équivalent Canon/Nikon.L’A9 par contre, semble être une belle tuerie. (ceci dit, j’aimerais bien tester un A7R II avec 2-3 fixes léger et 2 zooms genre 16-35 et 24-70 f4).

      En m4/3, l’AF est vraiment étonnant. Expérience faite, je trouve même l’AF (en dehors du suivi) supérieur en m4/3 que le Canon d’entrée de gamme. Et il y a maintenant 2 modèles (le Panasonic GX8 et l’Olympus OMD EM1 II) qui ont un bon suivi AF avec non interruption de la visée en cas de rafale. On n’est pas au niveau des boitiers pro Canon/Nikon, mais on n’est pas non plus sur la même gamme de prix.

      On peut ajouter que les petits fixes permettent de travailler à PO sans souci, ce qui limite la montée en isos (gros point faible du m4/3), tout comme, pour certaines situations, la stabilisation 5 axes vraiment efficace.
      Bref, loin de moi l’idée de faire l’apologie de ce système certes efficace et intéressant sur bien des aspects, mais dont il faut accepter les limites. Je souhaitais juste appuyer ton propos sur les qualités des AF des hybrides.

    • Jeton, s’il y a bien deux choses qu’on ne peut pas reprocher à l’auteur (myself pour le coup), c’est de la mauvaise foi ou un manque de connaissance du matériel ^^

      Comme tu peux le voir, si tu prends le temps de t’attarder sur sur mon blog, je teste un peu tout ce qu’il se fait dans le monde de la photo, oui, j’ai la chance que les marques m’envoie le matos pour que je puisse en faire le test.

      Je teste ça sur le terrain, loin des slogan marketing et des fans plus proche de disciple de secte que de simple photographe.

      De fait, désolé de te dire, même si le dernier Sony fabriqué pour le sport est très bien, son AF n’a pas le niveau d’un 1DX MKII ou d’un D5 … loin s’en faut.

      Ensuite, c’est dommage que quelqu’un qui tient un blog et qui teste tous les meilleurs appareil du marché, ne produise que des “test” sur les Fuji … :roll:

      Donc, ton jugement sur ma soit-disant mauvaise fois, tu peux les garder, car à part des arguments d’autorité étayé par RIEN, tu n’apportes pas grand chose au débat !

      • Bon, ben je vais te répondre…

        Que les marques t’envoient du matos pour tester n’est pas gage de fiabilité ou d’ojectivité. Loin de là.

        Je teste aussi du matériel terrain. Mais moi c’est du matos que des amis me prêtent. Donc, non. Je n’ai aucun besoin de vanter telle ou telle marque, je n’ai aucun intêrêt à le faire. Rien à gagner. Je suis de loin pas disciple ou simple photographe, cesse donc d’être arrogant… tu n’est pas le centre de l’univers, C’est pas parce que tu te vantes que les autres en font moins ;)

        Concernant le dernier Sony, c’est ton avis, ce n’est pas le mien. Loin s’en faut…

        Mes tests de matos datent d’avant mon blog. Mon blog ne date que de deux mois.. CQFD. Je ne vais pas faire de test rétroactif car je n’ai pas d’images d’illustrations… CQFD.

        Tu est de mauvaise foi, suffit de voir quand tu testes du rouge ou jaune ;) Rien que sur ton article 24×36 vs APS-C ou tu t’es trompé en beauté ;)

        Cordialement.

      • Bon, ben je vais te répondre…

        Fallait pas te sentir obligé …

        Que les marques t’envoient du matos pour tester n’est pas gage de fiabilité ou d’ojectivité. Loin de là.

        En effet, mais ça veut dire que je teste vraiment, je ne me contente pas de dire “j’ai testé …”

        Je teste aussi du matériel terrain. Mais moi c’est du matos que des amis me prêtent.

        Super, du coup j’imagine que t’as une vision très large de ce qui se fait sur le marcher, car tous tes amis doivent pouvoir te fournir tous les appareils nécessaire à faire des comparatifs sérieux … t’en as de la chance ^^

        Donc, non. Je n’ai aucun besoin de vanter telle ou telle marque, je n’ai aucun intêrêt à le faire. Rien à gagner.

        Oui, j’ai oublié que les marques me donnent de gros chèque pour dire que du bien de leur matériel … MINCE ALORS!

        Je suis de loin pas disciple ou simple photographe, cesse donc d’être arrogant… tu n’est pas le centre de l’univers

        Dixit la personne, qui laisse un commentaire en parlant de “l’auteur” au lieu de s’adresser directement à moi comme le fait tout le monde … l’hôpital qui … on connait la suite ! ^^

        C’est pas parce que tu te vantes que les autres en font moins ;)

        Oui, oui on a bien compris que tu avais plein d’amis capable de te fournir tout le matériel possible et imaginable pour que tu puisses tester … je ne doute pas que tu en fait tout autant voir plus que moi!

        Concernant le dernier Sony, c’est ton avis, ce n’est pas le mien. Loin s’en faut…

        Tu vois, ton problème c’est que toi tu as un “avis”, alors que moi j’avance des faits, mais c’est peut-être la différence entre nous deux, mon avis n’a pas d’importance, seul les faits objectifs compte dans un test! Les arguments d’autorité basé sur rien, je suis très fier de ne pas les utiliser ABE … ^^

        Mes tests de matos datent d’avant mon blog. Mon blog ne date que de deux mois.. CQFD. Je ne vais pas faire de test rétroactif car je n’ai pas d’images d’illustrations… CQFD.

        Oui, c’est triste, donc toi tu testes des appareils, puis ensuite du balances les photos OSEF des images, c’était qu’un test. Pourtant, un photographe de ton calibre, sur un test d’appareil devrait avoir réussit à faire quelques “belles” photos d’illustration … à moins que ton test ne soit de shooter vite faite trois images au coin d’une rue, le temps du “prêt” de 5 minutes des boitiers de tes amis ^^

        Tu est de mauvaise foi, suffit de voir quand tu testes du rouge ou jaune

        Oui, c’est reconnu, c’est pour ça que j’ai 250’000 visiteurs uniques par mois, ils viennent lire ma mauvaise foi légendaire LOL ^^

        Les gens sont tellement cons, ils croient sur parole ce que je dis, sans me remettre jamais en questions … haaaaa les abruti !!!

        Et dire que certains me donnent même de l’argent pour que je continue à leur raconter n’importe quoi, je suis diabolique ^^

        Rien que sur ton article 24×36 vs APS-C ou tu t’es trompé en beauté

        Haaa mince, le fameux article que je voulais faire disparaitre … pourquoi ai-je fait la bêtise de ne jamais le supprimer et d’en le plus le cité au début de ce billet … je suis trop bête!

        —–

        Bref, Monsieur le génie de la photo, sache que je suis le genre à ne pas critiquer dans le vide (contrairement à toi), j’ai pris le temps de voir les billets que tu as mis sur ton blog.

        J’avoue que si j’étais toi, j’éviterais de me la péter autant.

        Entre les énormité que tu racontes (le mec à 400 j’aime sur FB et 60 abonnés et fait croire qu’il a tous les jours des questions sur le matos … LOL), les conneries que tu avances car tu ne maîtrise pas le sujet (la calibration d’écran … heu … tu devrais un peu plus étudier le sujet) et les petits histoires que tu t’inventes (je suis le dieu de la photo, j’ai niqué tous les technophile dans un concours car je suis le roi du monde), tu devrais te la jouer profile bas.

        Je suis un con, prétentieux, arrogant, avec quelques avantage sur toi, je ne m’invente pas une vie, je maitrise mon sujet et j’évite de la ramener quand j’ai rien à dire !!!

        En tout cas, je m’amuse comme un fou à te répondre, tu es mon trollojouet de la semaine et je ne me suis pas encore lassé, donc, tu peux continuer à essayer d’argumenter tes conneries, je veux bien jouer encore un peu avec toi ^^

        • Jeton Bajrami

          Encore une fois tu viens de prouver ton arrogance en disant :

          “le mec à 400 j’aime sur FB et 60 abonnés et fait croire qu’il a tous les jours des questions sur le matos … LOL)”

          “et les petits histoires que tu t’inventes (je suis le dieu de la photo, j’ai niqué tous les technophile dans un concours car je suis le roi du monde), tu devrais te la jouer profile bas.”

          Rien de plus à ajouter. En deux phrases tu viens de prouver ce que je dis.. Pour toi les gens qui ont peu de followers n’ont rien à dire. Ou si, mais sans te critiquer… Sinon ils s’inventent une vie… Sympa ton complexe de supériorité… Je comprends certaines choses maintenant… Je n’ai pas dit que t’étais con… Par contre tu prouves que tu le penses… Encore bravo !!

          C’est sympa de voir que l’arrogance à encore de beaux jours. J’étais justement en train d’étayer les faits de CS qui a laissé une petite bombe sur FB ce week-end en montrant son arrogance… Il me fait beaucoup penser à toi.

          Bon, je retourne me la péter comme tu dis… A bientôt M. le “j’ai le plus grand blog francophone”.

          Et ca ose dire que les autres se la pètent.

        • Pour toi les gens qui ont peu de followers n’ont rien à dire.

          Wouaw … et en plus tu ne sais pas lire, je comprends mieux ton problème !

          Et désolé d’avoir un blog, qui a une certaine importance, PROMIS; si j’avais su que ça pouvait te blessé je n’aurais pas passé 9ans à faire des efforts pour y arriver.

          Moi et mon arrogance, on est triste que tu ne joues plus … j’ai du mettre le doigt sur un truc, pour que tu t’enfuies ainsi.

          Il était trop mignon ce ce RE-Jeton :-P :D :D :D

          • Jeton Bajrami

            Du tout… Contrairement à toi, je n’ai pas besoin de faire un débat pour savoir que j’ai raison ;) D’ailleurs, ta dernière phrase dénote de ton manque de maturité.

            Bonne suite.

          • C’est bien de croire en toi, je respecte tout acte de foi, même quand il est ridicule ^^

            Et c’est mignon la façon que tu as d’essayer de faire de l’analyse de texte pour déterminer mon profil psychologique, tu ne fais pas parti de mon top 10 de mes troll préféré, mais tu n’étais pas loin d’entrer dans ce top.

            J’avoue, plus pour tes articles basé sur tes fantasmes et délire que sur tes propos ici, qui sont aussi vide de sens que ton argumentation sur ma personne ^^

            Pour finir … j’ai jamais prétendu être mature, bien au contraire :-P

            Donc, si j’ai bien compris, c’était ton message d’adieu … j’avoue, tu vas me manquer, mais au moins j’aurais eu le dernier mot (oui, je suis immature :lol: :lol: :lol: )

  13. Quand on sait que l’on eut encore acheter des appareils photo “à film” neufs et aussi des vinyles, je me dis que le reflex a encore un bel avenir devant lui…..-)
    Les hybrides sont en plein développement et la technologie est plus récente, donc le potentiel d’amélioration est plus important. Donc il est fort probable que la part des hybrides dans les ventes va continuer d’augmenter inexorablement, dur de prédire quand elle va dépasser la part des reflex…..

  14. Quand on sait que l’on peut encore acheter des appareils photo “à film” neufs et aussi des vinyles, je me dis que le reflex a encore un bel avenir devant lui…..-)
    Les hybrides sont en plein développement et la technologie est plus récente, donc le potentiel d’amélioration est plus important. Donc il est fort probable que la part des hybrides dans les ventes va continuer d’augmenter inexorablement, dur de prédire quand elle va dépasser la part des reflex…..

  15. philippe chavanel

    Salut,
    J’ai cru comprendre que Canon va annoncer le M1, hybride FF pour Fotokina 2018. Donc ça va plus vite que prévu. A suivre ….
    Bravo pour ton blog !
    Filou

  16. nicolas-p

    putain (c’est vulgaire je sais).

    un mec vient cracher gratuitement (aucun respect qui est la base de toute relation) sur le blog d’un autre avec des arguments fallacieux et en plus un bagage technique sur ce que j’ai pu voir proche du zéro absolu ( ah j’ai bien ri sur le blog de ce “Jeton Bajrami” notamment sur la calibration… du grand art bref).

    juste une phrase car c’est du audiard “pur”:

    ” les c… ça ose tout c’est même à cela qu’on les reconnait…”

    ps: je fais parti des 250 000 couillons qui suivent ce blog…

    pitoyable et ridicule.

    merci darth pour votre compétence professionnelle et gentillesse reconnue largement au dela de votre blog

  17. Bonjour,
    J’ai commencé la photo numérique avec quelques bridges, puis avec deux hybrides, puis avec un reflex d’entrée de gamme (Pentax k-30 pour ne pas le citer). Ensuite, je l’ai doublé avec un K-50. J’ai refait un essai avec un avec bridge (un des meilleurs du moment) prêté par une amie. Je le lui ai rendu trois jours après (j’ai fait une série de photos d’un entraînement de judo, en salle, avec un éclairage au néon assez faible, moitié avec mon reflex et un zoom 55-200 mm pas spécialement lumineux et moitié avec le bridge. Après comparaison des photos, je n’ai gardé que celles prises avec le reflex pour une question de qualité). Nouvel essai avec un hybride (là aussi haut de gamme). Constat amer au point de vue visée mais aussi des diverses commandes “les unes sur les autres”. J’ai ensuite revendu mon K-30 pour acheter un K-70… Je ne pense pas être prêt à quitter mes deux reflex, même si encombrement et poids en donnent envie. Et puis, c’est tellement chouette de n’emporter qu’un boîtier monté d’un 50 mm et se forcer à shooter avec ça. Cela fait bouger et donne des résultats inattendus…

  18. Cyrille

    Bel article. Effectivement, la rupture technologique provoquée par les hybrides est là cependant la notion de “gain” financier par les constructeurs n’est pas à négliger. Je m’explique.

    Pour le TV, c’est la led qui a gagné le combat alors que le plasma offrait des dynamiques et contrastes plus intéressants. C’est juste que la marge sur un plasma était moindre que sur un led. Dommage pour les utilisateurs.

    Je pense comme toi que les réflex vont s’hybrider et qu’il y aura 3 catégories :
    le top : réflex hybridés dans le style 1DX mk3h et 5D mk5h;
    segment semi pro : hybrides ou réflex en fin de vie;
    segment “monsieur tout le monde” : smartphones survitaminés.

    Dans tous les cas ce seront Canon et Nikon qui vont faire basculer plus ou moins vite les technos. Nous on va suivre.

    Un peu comme Apple avec la disparition du jack sur ses iPhones (et moi ça, ça ma fait ch….).

    • Kéno40

      C’est pas juste ça pour le plasma. L’aspect plus léger et fin jouait en la faveur du LCD (ça semblait plus “moderne”). L’effet moindre du Burnin, Les blanc moins blancs, la difficulté à produire…
      Mais bon, le critère rentabilité a dû jouer…

      • Cyrille

        De mémoire, Panasonic gagnait 500 euros sur un plasma et plus de 1000 € sur un led. Le choix est vite fait non ?
        Il est vrai que d’autres critères peuvent être aussi comptabiliser mais la marge, ce n’est que ça qui intéresse les actionnaires… malheureusement.

  19. Je crois que le débat est plié d’avance, il est clair, comme certains l’ont déjà évoqué, que l’argument économique sera prépondérant. La fabrication du mécanisme complexe pour les reflexs coûte cher, le viseur électronique est moins cher à produire. Et puis, il faut se dire que ce qui fait la qualité (technique) de la photo, c’est l’objectif et le capteur, après les photographes s’adapteront au matériel comme ils l’ont fait jusque là. Il y a eu les mêmes débats en son temps sur l’autofocus, sur les mesures de lumière, … Moi ce que j’attends, c’est surtout des capteurs plus performants en terme de dynamique, de piqué et de sensibilité et des objectifs toujours mieux.

  20. Chorus

    Bonjour,

    Il n’est pas impossible que le téléphone grille la priorité à tout le monde.
    Peut-être aurons-nous bientôt sur nos iPhone ou Samsung des logiciels permettant de zoomer comme avec un engin d’1kg, une gestion des basses lumières type Sony alpha 7S2, des AF de folie, un stabilisateur électronique etc…
    Ce jour-là, nous remiserons tout notre matériel pour sortir avec une petite chose dans la poche…

    • Il reste des capacités physiques qu’il n’est pas possible de dépasser. La profondeur de champ typiquement. Mais aussi le zoom. Un zoom numérique reste pourri (c’est du crop) par rapport à un zoom optique. La stab électronique, c’est pareil… ça marche en vidéo à la limite, mais pas en photo, car la prise de vue est instantanée.

0 Pings & Trackbacks

Laisser un commentaire

;) :zooh: :twisted: :tumbsup: :roll: :plok: :ouch: :oops: :oops2: :nawak: :nange: :mrgreen: :momi: :mmmh: :lol: :ll: :l: :houla: :hihi: :grrr: :gne: :evil: :dead: :cry: :arrow: :D :-x :-o :-P :-? :) :( :$$: 8-O 8)

↓